Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

Le Fil d'Aqui

15/08/18 : Charente: 6 communes viennent d'être reconnues en état de catastrophe naturelle, suite à des mouvements de terrains liés à la sécheresse, survenue entre janvier et juin 2017. Il s'agit de Balzac, Chalais, La Couronne, Fouquebrune, Linars et Nabinaud.

06/08/18 : Dominique Laurent, sous préfète de Bergerac depuis quatre ans, vient d'être nommée à ce même poste à Guingamp (22). Stéphanie Monteuil, sous préfète de Saint-Jean-d'Angely (17) lui succède et prendra ses fonctions le 27 août.

06/08/18 : Jean-Philippe Dargent vient d'être nommé sous-préêfet de Lesparre-Médoc en remplacement de Claude Gobin. Il est actuellement directeur à la citoyenneté, de la légalité et du développement territorial à la préfecture des Pyrénées-Atlantiques.

04/08/18 : Le meeting aérien de Belvès(24), le 15 août, est maintenu. L’Aéroclub Belvès Périgord a pris la décision de ne pas annuler la manifestation, suite au décès de son président. Lundi Alain Valleron a trouvé la mort dans le crash du Cessna qu’il pilotait.

03/08/18 : Jean-Philippe DARGENT nommé le 31 juillet sous-préfet de Lesparre-Médoc prendra ses fonctions le 3 septembre. Il était directeur de la citoyenneté, de la légalité et du développement territorial à la préfecture des Pyrénées-Atlantiques (64)

03/08/18 : Renforcement des mesures de limitation de prélèvements d’eau dans le 47 sur les cours d’eau non réalimentés. Ces restrictions impactent environ 2% de la surface agricole irriguée, 95% des surfaces irriguées bénéficiant de ressources en eau sécurisées




- Publicité -
  • 18/08/18 | Jürgen Essel en concert à La Réole

    Lire

    Privilège pour La Réole qui accueille le 26 août à 16h l'organiste allemand de renommée internationale Jürgen Essel en résidence dans le Réolais. Accueilli par les Amis de l’Orgue de La Réole l'organiste donnera un concert exceptionnel. Jürgen Essel est organiste, compositeur et enseignant à la prestigieuse école de Stuttgart. Interprète et improvisateur son répertoire s’étend de la musique ancienne jusqu’à la création de musique contemporaine. A son actif vingt enregistrements sur CD et des productions conjointes avec de grandes chaînes de radio (Entrée:libre participation) www.orgueslareole.com

  • 18/08/18 | Charente-Maritime : 7 communes reconnues en état de catastrophe naturelle

    Lire

    Suite aux fortes pluies du premier semestre 2018, l'Etat a reconnu 7 communes sinistrées en état de catastrophe naturelle - pour inondations et coulées de boues - publié au Journal Officiel du 15 août 2018 : Fléac-sur-Seugne, Pons, Bazauges, Chaillevette, Champagne, Léoville, Saint-Seurin-de-Palenne. Les sinistrés disposent d’un délai de 10 jours, à compter du 15 août 2018, date de publication de l’arrêté, pour déposer un état estimatif de leurs pertes auprès de leur compagnie d’assurance.

  • 16/08/18 | Charente : le festival de Confolens fête ses 60 ans

    Lire

    Le festival de danses folkloriques du monde de Confolens attire chaque année 100 000 visiteurs. Débutée le 13 aout, cette 60e édition se déroule jusqu'au 19 inclus, avec de nombreux spectacles costumés mais aussi des ateliers de danse ouvert au public. Parmi les pays les plus représentés cette année : la République Dominicaine, le Brésil, le Pérou, la Bolivie, la Moldavie et le Botswana. Onze groupes de nationalités différentes se produiront le dimanche soir pour la soirée de clôture.

  • 15/08/18 | Corrèze: l'agriculture au rdv du numérique

    Lire

    Le 25 août, lors de la 50e édition du Festival de l'élevage de Brive, la Chambre d'agriculture de la Corrèze lance un vaste plan de développement des usages numériques agricoles: AgriNumérik 19. Son objectif: mettre à disposition de tous les agriculteurs volontaires du territoire un smartphone avec des applications et services associés. Une initiative d'ampleur unique en France, sous le regard bienveillant d'Hervé Pillaud, membre du Conseil national du numérique et VP de la Chambre d’agriculture des Pays de la Loire, invité de ce lancement.

  • 14/08/18 | EasyJet relie Paris et les pistes de ski

    Lire

    EasyJet vient de lancer une ligne Paris-Pau pour l’hiver 2019. L’aéroport de Pau proposera des navettes directes vers les pistes de ski, disponibles à la vente dès le 1er septembre, et la compagnie facilite le transport des équipements de ski. Deux vols quotidiens sont proposés et jusqu’à deux vols par jour les lundis, jeudis et vendredis.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture
Joël Aubert - Rédacteur en chef - Aqui.fr

L'Edito

Partager notre long chemin vers la Liberté d'expression....

Et nous, nous hommes et femmes de médias, quelle est notre place dans tout cela ? A l'heure ou internet accélère tout, où le citoyen à l'aide de son smartphone est le premier témoin du drame, où les réseaux sociaux sont le terrain de jeu des plus jeunes, où tout se vaut ou presque les propos du prof comme ceux de Dieudonné ? Oui quelle est notre place dans cette république dont l'histoire et le socle commun de valeurs sont souvent ignorés ? Serions nous condamnés à n'être que le support de l'événement en temps réel ? Poser ces questions, et se les poser, c'est accepter de considérer non seulement la réalité en face mais aussi de consentir à œuvrer à l'éducation, avec modestie mais résolution. A rappeler le sens des mots et puisque nous, la France, sommes désormais sous l'oeil du monde entier en première ligne d'un combat qui est, bien plus que celui contre le terrorisme, un tournant de notre modèle démocratique, commençons donc par redonner du sens aux mots.

Ne nous abritons pas derrière l'usage exorbitant et tellement commode des mots pratiqués par ceux qui aiment à se reconnaître en les employant à tort ou à travers et, souvent, à défaut de chercher le mot qui est adapté à ce que nous voulons dire. Rangeons par exemple dans notre bêtisier cette « problématique » si chère aux tenants du langage codé des membres de la technostructure et qui dispense si souvent d'avoir à lui préférer des mots tels que question, sujet ... Et si nous commencions à redonner du sens au mot liberté ? A ce mot qui est le premier de trois, Liberté, Egalité, Fraternité, inscrits au frontispice de la république.

Ces derniers jours m'ont donné, justement, l'occasion d'évoquer « Liberté » devant un groupe de jeunes qualifiés de « primo-arrivants » issus de plusieurs pays et bénéficiant d'un programme baptisé «  ondes d'intégration européennes ». (1) Un temps d'information et de découverte financé par le Fonds Européen d'Intégration et par le Fonds Asile Migration et Intégration. Belle expérience à partager, en compagnie de jeunes venus du Maroc, du Mali, du Sénégal, de Côte d'ivoire, de Roumanie, d'Azerbaïdjan ou encore de Mongolie. Au menu de mon premier rendez vous : la liberté et la liberté d'expression.

De la Révolution française et la déclaration des Droits de l'homme et du citoyen de 1789 à la grande loi de 1881 sur la liberté de la presse, le chantier était vaste. Improbable ? Certes mais pas insurmontable, dès lors que l'on recourt à quelques mots simples – le roi, le peuple, la république, la constitution, en prenant appui sur la Tunisie qui s'en est donnée une, après trois ans de débats et vient d'élire un président, la Tunisie dont la société a défendu sa révolution, les femmes en première ligne à l'aide des réseaux sociaux. La liberté de la presse faite pour révéler, éduquer,. Songeons qu'il aura fallu un siècle de luttes politiques et d'allers et retours pour qu'elle trouve droit de cité dans notre pays. Rappeler qu'une autre loi, en 1905, en instituant la séparation des Eglises et de l'Etat a donné toute sa portée au mot laïcité. La neutralité de l'Etat comme garantie de la liberté des cultes. Expliquer, aussi, que la loi de 1881 prévoit l'injure et que naturellement il est permis de s'interroger sur «  l'injure faite au prophète » pour peu qu'on le fasse en se servant du droit mais pas de la violence. Conquérir l'attention de jeunes, oser affronter leur incompréhension, cultiver une manière de simple fraternité : beau défi à relever, en écho à la mission des enseignants en première ligne pour vaincre l'ignorance, ce mot qui figure en premier dans la déclaration des Droits de l'Homme et du Citoyen.

1. programme dispensé au sein d'O2 radio

Joël Aubert

Partager sur Facebook
Vu par vous
11052
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
2 réactions
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Edito
Edito
Retour à la page d'accueil
Accueil
Patrick 86 | 19/01/2015

« La Liberté, c'est le droit, l'Egalité, c'est le fait, la Fraternité, c'est le devoir » (Victor Hugo, le droit et la loi. 1875). Voilà un beau sujet de bac si ce n’est de réflexion. Ce n’est pas la liberté de la presse (un peu trop mis en avant à cette occasion) qui a été mise en cause à l’occasion de ces tristes évènements…c’est notre liberté tout court, notre liberté à chacun….. notre liberté de pensée (et non de penser). Puissent ces événements nous réveiller et nous aider à nous pencher sur la signification du mot laïcité trop souvent utilisé à mauvais escient ou du moins à des fins partisanes. Car si la constitution impose la laïcité de l’enseignement cela ne veut pas dire que l’enseignement ne doit pas enseigner la laïcité. Et ça c’est un sacré challenge pour les instits et les profs mais aussi les parents car il faut savoir faire preuve de discernement et d’objectivité.

Joël Aubert | 20/01/2015

Merci pour cette référence à Hugo qui nous parle; je partage évidemment votre réaction et singulièrement s'agissant de la laïcité mais comment l'enseigner dans un contexte culturel et social en marge de la société?...

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 20 + 14 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires