Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

Le Fil d'Aqui

14/07/19 : Jean-Jacques Lasserre, président du Conseil départemental des Pyrénées Atlantiques et Colette Capdevielle, avocate, ancienne députée du Pays basque font partie des personnes auxquelles la Légion d'honneur a été attribuée ce 14 juillet.

13/07/19 : Charente-Maritime : le préfet a pris un arrêté interdisant les feux d'artifices et autres pétards sur la voie publique; dans les lieux de grands rassemblements ; les immeubles, et ce quelqu'en soit la catégorie, du 13 juillet 18h au 15 juillet 8h.

13/07/19 : Haute-Vienne : les travaux de modernisation de la ligne SCNF POLT vont démarrer le 22 juillet entre Limoges et Fromental. Un projet à 51 millions d'euros.

13/07/19 : Vienne : c'est la fin des travaux sur la ligne Paris-Bordeaux, entre Saint-Benoît et Vivonne, annonce la SNCF dans un communiqué du 12 juillet. 13 km de voies ont été restaurées pour 20 millions d'euros financés par SNCF Réseau.

12/07/19 : Le festival La Rochelle Cinema qui s'est tenu du 2 juin au 7 juillet a connu un vif succès, avec 86 492 entrées, soit la 2e meilleure année en termes de fréquentation dans l’histoire du festival. Rendez-vous l'année prochaine du 26 juin au 5 juillet.

12/07/19 : Du 14 au 26 juillet, la gare de Vayres sera fermée en raison de travaux, les arrêts de trains seront également supprimés. Les travaux de sécurisation de l'accès aux quais, ainsi que d'élargissement de la voie, seront effectuées de nuit.

12/07/19 : Le 15/07, Jacqueline Gourault, ministre de la Cohésion des territoires, tiendra une permanence à la Mairie de Mazères-Lezon à partir de 14h15. Elle y recevra, sans rdv et par ordre d’arrivée, tous les citoyens qui le souhaitent (particulier, élus, pros)

12/07/19 : JO 2024. Le président de Bordeaux-Métropole, Patrick Bobet, vient d'annoncer la candidature commune Lacanau-Bordeaux Métropole pour l’organisation des épreuves de surf aux JO de Paris 2024.

11/07/19 : C'est en Nouvelle-Aquitaine, au Parc des expositions de Bordeaux, qu'aura lieu le 15è Congrès de Régions intitulé "Ma Région agit pour moi". Rdv les 30 septembre et 1er octobre 2019.+ d'info

11/07/19 : Le réalisateur, scénariste et écrivain Alejandro Jodorowsky sera l'invité d'honneur du Festival International du Film Indépendant de Bordeaux 2019 qui organise sa 8ème édition du 15 au 21 octobre 2019

10/07/19 : Dès le 11 juillet, la Médialudothèque de Niort rouvrira ses portes au public les mardis, jeudis et vendredis après-midi ainsi que les mercredis et samedis de 09h30 à 12h ainsi que de 14h à 18h.




- Publicité -
  • 16/07/19 | Lacq-Pau-Tarbes, 1er territoire d'industrie de Nouvelle-Aquitaine

    Lire

    Ce 15 juillet à la Mairie de Pau, Jacqueline Gourault, Ministre de la Cohésion territoirale et Agnès Pannier-Runacher, Secrétaire d'Etat auprès du Ministre de l'Economie et des Finances ont signé avec les acteurs politiques et industriels de Béarn et Bigorre, le contrat scellant la mise en oeuvre du dispositif "Territoire d'industrie" sur le territoire inter-départemental et inter-régional de "Lacq-Pau-Tarbes". Un contrat contenant 29 fiches actions devant générer plus de 150 M€ d'investissement dans les 3 ans. Objectif du dispositif: la "réindustrialisation" grâce à ce portefeuille de "projets industriels d'avenir"

  • 15/07/19 | Bernard Farges reprend la tête du CIVB

    Lire

    Lundi 15 juillet lors de l'assemblée générale du CIVB, le viticulteur de l'Entre-deux-Mers, Bernard Farges a repris la présidence de la structure, après avoir cédé sa place durant 3 ans au négociant Allan Sichel, conformément aux statuts de l'interprofession qui prévoit une présidence alternante. Une 3ème casquette pour celui qui est également, président de la Confédération Nationale des producteurs de vins et eaux-de-vie à Appellations d’Origine Contrôlée et de la Fédération Européenne des vins sous appellation d’origine). Durant son mandat il aura à mettre en œuvre le plan stratégie de la filièren Bordeaux Ambition 2025.

  • 15/07/19 | 12° édition des Quais du sport du 13 juillet au 11 août

    Lire

    Pour cette douzième édition, la ville de Bordeaux et l'association Bordeaux Sport invitent petits et grands à participer aux nombreux tournois, et activités sportives, organisées au Parc des sports Saint Michel. Tous les jours, plus de 50 activités gratuites attendent le public, de 10h à 12h et de 15h à 20h. En complément des activités sportives, sont aussi prévus des ateliers de sensibilisation aux questions de santé, nutrition, ou encore d'environnement.

  • 15/07/19 | Charente-Maritime : le ministre du logement signe une convention de revitalisation des bourgs

    Lire

    Le ministre du logement Julien Denormandie s'est rendu en Charente-Maritime ce 12/07: sur Oléron en premier où il a signé une convention de partenariat pour développer le logement saisonnier. Il s'est ensuite rendu à Rochefort et à Saintes où il a signé une convention d'opération de revitalisation du territoire. Cette convention née de la loi Elan est un nouvel outil à disposition des collectivités locales pour porter des projets permettant de lutter contre la dévitalisation des centres-villes.

  • 15/07/19 | L'ancestrale confiserie Pariès continue sa croissance prémium

    Lire

    Institution au pays basque, la maison Pariès fondée en 1895, a fait sa réputation sur son savoir-faire maison et l'excellence de ses produits (gâteaux basques, chocolats, confiseries, etc). Distinguée des labels Entreprise Familiale Centenaire et Entreprise du Patrimoine Vivant, elle est aussi membre du Collège Culinaire. Pour autant, retenue dans le programme régional Croissance Prémium, elle amorce une nouvelle phase de développement. Afin de poursuivre sa croissance et améliorer sa compétitivité, un plan de développement des compétences est lancé auprès de 42 salariés, et soutenu par la Région à hauteur de 50 000€.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture
Joël Aubert - Rédacteur en chef - Aqui.fr

L'Edito

Pour un vote utile le 26 mai prochain...

Deux semaines, deux semaines encore pour se préparer au rendez vous des élections européennes, le 26 mai. Deux semaines, aussi, pour prendre la mesure d'élections qui ne ressemblent à aucune autre, de celles que nous connaissons dans l'Hexagone. Et, ce, pour une raison toute simple le mode de scrutin à la proportionnelle intégrale, et de surcroît cette fois à la différence de 2014, sur des listes nationales et non régionales, ce qui complique l'identification des candidats issus de nos territoires et qui a valu cette vive critique d'Emmanuel Macron par l'ancien député européen Alain Lamassoure – une faute majeure - dans le Grand Entretien, très éclairant, qu'il nous accordé cette semaine. Ce simple rappel pour comprendre qu'avec autant de listes que celles annoncées et autant de pays -27 et sans doute 28 si la Grande-Bretagne vote bien malgré la perspective d'un Brexit inévitable- il ne peut y avoir de majorité au Parlement européen que si des alliances, qui semblent parfois contre nature, réussissent à se former, au nom d'intérêts supérieurs ou de valeurs démocratiques partagées. C'était le cas, jusque-là entre la droite, en l'occurrence le PPE le centre et la gauche, celle des sociaux-démocrates, sans oublier en cas de besoin les écologistes .

Seulement voilà: la montée des courants nationalistes et xénophobes dans plusieurs pays de l'Union, en même temps que la social-démocratie perd de son influence et que les libéraux -façon LREM- sont dans l'incertitude, doit être connue de nous, électeurs français, car nos choix du 26 mai décideront, aussi, et beaucoup plus qu'on ne le croit, de la future majorité au Parlement de Strasbourg. Et, par voie de conséquence, du futur président de la Commission européenne. A cet égard la rencontre, le 2 mai à Budapest, et à la frontière avec la Serbie devant les barbelés anti-migrants (!) du premier ministre hongrois Viktor Orban et du ministre de l'intérieur italien, et vice-premier ministre Mattéo Salvini, ne peut laisser indifférents les vrais républicains et ceux qui croient que la dignité humaine mérite, sur notre continent, à tout le moins du respect.

Or, dans ce sommet aux allures anti-Macron, se cache une formidable hypocrisie, comme l'extrême droite sait en faire preuve, toujours prête à tromper l'électeur de bonne foi. En effet, le premier ministre hongrois dont le parti appartient au PPE, au sein du Parlement de Strasbourg, s'affiche avec le populiste Salvini, tout en sachant que son propre parti ne veut pas d'une alliance avec la Liga italienne... Il y a jusqu'à ce jour trop d'intérêts, notamment financiers, en jeu. Quant à l'italien qui a construit sa victoire sur l'absence d'une politique européenne de l'immigration, il se gardera bien de jeter l'euro par la fenêtre. Nous allions oublier de souligner que jusqu'à plus ample information le Rassemblement national, c'est à dire l'ex-FN, n'est pas en odeur de sainteté auprès des formations de droite en Europe, fussent-elles chacune à sa façon très nationaliste ou autoritaire, comme l'est par exemple la droite polonaise.

Voter le 26 mai, c'est assurément défendre une certaine idée de la démocratie, des valeurs auxquelles nous sommes attachés et renoncer à donner notre voix à des élus qui n'auront aucune possibilité de faire progresser les conditions de vie des citoyens européens et dont l'hypocrisie est le fonds de commerce. Il y aura donc bien un vote utile dans deux semaines qui ne saurait se résumer à un vote anti-Macron.

Joël Aubert

Partager sur Facebook
Vu par vous
2419
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Edito
Edito
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 18 + 13 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires