aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

Le Fil d'Aqui

23/09/16 : Annulation du spectacle « Cabaret New Burlesque » programmé le mardi 11 octobre, au Théâtre Ducourneau, à Agen. Le producteur a déprogrammé la tournée européenne de ces artistes américains. Aucun autre spectacle ne sera programmé en remplacement.

23/09/16 : Elections au tribunal de Commerce d'Agen. 9 candidats en lice. Dépouillement prévu le 5 octobre à 9h30 et éventuellement, en cas de 2ème tour, le 18 octobre à 9h30.

23/09/16 : TEST TOEIC. Spécialisée dans l’enseignement des langues étrangères, la Maison de l’Europe47 à Agen organise une session de test TOEIC le mercredi 12 octobre de 14h à 17h. Plus d'infos au 05.53.66.47.59. Date limite d’inscription : le 26 septembre

22/09/16 : L'abeille et les problèmes auxquels elle est confrontée sont évoqués jusqu'au samedi 24 septembre lors de journées que le village Emmaüs de Pau-Lescar consacre à cet insecte à travers de multiples stands, animations et conférences.+ d'info



- Publicité -
  • 25/09/16 | Des rencontres agricoles innovantes

    Lire

    Agrobio47 organise du 3 au 21 octobre des rencontres partout en Aquitaine pour permettre aux agriculteurs de découvrir de nouvelles techniques alternatives. En Lot-et-Garonne, ça se passera le 3 octobre de 9h à 17h, avec un rallye verger ponctué de visites et de témoignages d'agriculteurs convertis en arboriculture bio à Aiguillon et Fauillet. Et puis le 11 octobre, de 9h à midi, une matinée d'échanges est proposée avec pour thème « Commercialiser mes légumes biologiques en circuit long ».

  • 24/09/16 | Prolongement de l'exposition « Gérard Fromanger annoncez la couleur ! » à Agen

    Lire

    Prolongement jusqu'au dimanche 16 octobre à l'église des Jacobins à Agen. L’artiste sera également présent à Agen les vendredi 14 octobre et samedi matin 15 octobre. Au programme notamment le vendredi 14, à 18h30, la projection du film "En suivant la piste Fromanger", au Studio Ferry. Et le samedi matin 15 octobre, ouverture exceptionnelle des Jacobins de 10h à 12h, car Gérard Fromanger sera présent aux Jacobins pour vous rencontrer et dédicacer les catalogues.

  • 23/09/16 | Solex de compétition à Saint-Léon

    Lire

    Dimanche 25 septembre, un rendez-vous atypique est organisé à Saint-Léon,dans l'Entre-deux-Mers: une course de Solex. Mais attention, ici on ne fait pas vraiment dans le «vintage», la performance doit être au rendez-vous. Le départ est donné à 11 h pour une épreuve d'endurance de 6 h (!!) sur le circuit de 3km concocté par le Saint-Léon Solex Club sur les petites routes de campagne. Les 25 Solex en lice s'affronteront par catégorie : Solex Origine, Origine Améliorée, Prototype et Super Prototype. S'il est parfois difficile de reconnaître «la bicyclette qui roule toute seule», le moteur à l'avant reste un impératif. A découvrir!

  • 22/09/16 | Ligne ferroviaire Pau-Canfranc : l'aide de l'Europe sollicitée

    Lire

    La région Nouvelle Aquitaine et le gouvernement d'Aragon vont déposer le 18 octobre à Bruxelles un dossier de candidature pour un appel à projet européen MIE (mécanisme pour l'interconnexion en Europe). Cela, afin d'amener l'Union européenne à financer en partie la réouverture de la ligne ferroviaire Pau-Canfranc. Le coût de ce chantier est estimé entre 350 et 450 millions d'euros. Selon Alain Rousset, l'Europe pourrait apporter jusqu'à 40% de cette somme. Un courrier a aussi été adressé aux ministres des transports français et espagnols pour souligner l'importance de ce dossier.

  • 16/09/16 | L'Aragon et la Nouvelle Aquitaine réunis sur la liaison Pau-Canfranc-Saragosse

    Lire

    Alain Rousset, le président du Conseil régional, et Javier Lambán Montañés, le président du gouvernement d'Aragon, se rencontreront le 21 septembre à Pau pour travailler à la réouverture de la liaison ferroviaire Pau-Canfranc-Saragosse. Dossier dont ils iront souligner l'urgence le 18 octobre à Bruxelles. Un groupe de travail réunissant l'Aragon et la Nouvelle Aquitaine sera constitué et dédié au dossier transeuropéen de transport RTE-T tandis qu'une structure permanente de coopération sera mise en place sur le sujet.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Elections régionales 2015 Innov'action et Agriculture
Joël Aubert - Rédacteur en chef - Aqui.fr

L'Edito

Quand l'UMP se donne en spectacle...

Tout cela pour ça...Pour ce spectacle lamentable donné par un parti d'opposition toujours prêt à faire la leçon à tous les autres. Un parti dont les deux aspirants à la présidence se proclament vainqueurs avant même de disposer de la totalité des résultats. Ce serait tout simplement incroyable si ce n'était vrai.

L'UMP sort fortement discréditée de la campagne qui opposait François Fillon à Jean-François Copé pour sa présidence. Elle l'est d'ailleurs doublement si l'on considère, d'une part les soupçons d'irrégularités qu'on s'est jeté à la figure et, d'autre part, quand on entend un camp accuser l'autre d'avoir fait en sorte que les électeurs ne puissent pas voter.

La façon dont Copé et son équipe se sont très vite autoproclamés souligne, à quel point, le maire de Meaux était prêt à tout pour s'emparer de l'UMP. Le fameux exercice démocratique devait absolument tourner à son avantage, ce qui éclaire sur la nature profonde du personnage. Sa victoire, très étroite est le pire des scénarios pour entretenir l'illusion d'un parti capable de faire son unité sitôt l'élection acquise.

La droite sort en effet, plus que jamais  coupée en deux de cette confrontation qui n'était pas seulement le fait  de deux hommes  mais plus encore de deux lignes politiques. Fillon, malgré ses cinq années de sarkozysme, avait choisi de jouer la carte du rassemblement, un thème qui emprunte au vocabulaire gaulliste et à l'héritage de Philippe Séguin; Copé le chantre de la droite "décomplexée" ne s'embarrassait  pas de cet héritage: il s'agit de ramener, coûte que coûte, vers la droite dite républicaine les électeurs qui se sont égarés vers le Front National.

Le parti fondé, voilà dix ans, par Alain Juppé, pour regrouper la droite issue du RPR et les dépouilles d’une partie de l’UDF naguère fondée par Giscard, et dont Sarkozy  s’était emparé pour conquérir le pouvoir, est au bord de l’éclatement. A moins qu’en fait il ne soit déjà plus qu’une fiction. La droitisation, voulue par l’ancien président de la République, reprise à son compte et amplifiée par Copé, détournera celles et ceux de l’UMP, anciens ministres en tête, qui  n’ont pas grand chose à partager avec le maire de Meaux et ses extravagances.

Au-delà de cette réelle fracture idéologique l’impact de la division de l’UMP est considérable. Sa place dans le débat démocratique dont le pays a besoin, à un moment très rude de sa vie et de son histoire collectives, est grandement hypothéquée. Et c’est d’autant plus grave que cela élargit l’espace électoral du parti de la famille Le Pen.

En attendant les suites pratiques de l’affrontement en cours, on observera avec attention les possibles transfuges de l’UMP vers le centre façon Jean-Louis Borloo et son UDI, Union des Démocrates et Indépendants. Ce centre, qui se cherche depuis la défaite de François Bayrou et se voit offrir une nouvelle chance d’affirmer sa différence.

 

Joël Aubert

Partager sur Facebook
Vu par vous
255
Aimé par vous
1 J'aime
Les réaction
5 réactions
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Edito
Edito
Retour à la page d'accueil
Accueil
Marc Gastambide | 19/11/2012

Excellente analyse, qui reflète pour moi l'opinion générale. L'affaiblissement de l'UMP est considérable, sa conduite sera dans tous les cas très difficile et son avenir pourrait devenir improbable... Dommage

Michel Frindel | 19/11/2012

Pour JA Le congrès de Reims laisse un PS déchiré http://www.lepoint.fr/actualites-politique/2008-11-16/le-congres-de-reims-laisse-un-ps-dechire/917/0/291876 Amities Michel

Patrick 86 | 19/11/2012

Tristes Sires !! Un tel spectacle ne peut qu'éloigner encore plus de français du monde politique. Un peu de politique fiction pour égayer tout ça : N.Sarkozy, conseillé par M. Machiavel, a attisé en sous main les mauvais penchants des lieutenants de 2 belligérants.... l'UMP éclate.... il apparaît ainsi comme le seul sauveur de l'UMP. Mais je vois le mal partout ! Quoiqu'il en soit vous avez raison la famille Le Pen n'a pas besoin de trop se fatiguer pour récolter des voix et pareil mais à moindre mesure pour l'UDI.

Joël Aubert | 23/11/2012

Merci à vous Marc, Michel et Patrick 86. clin d'oeil congrès de Reims; l'UMP va peut être réussir à faire mieux à moins que ce soit déjà le cas...du boulot pour le père Juppé qui pourtant ne veut pas trop s'éloigner de Bordeaux.

rouillé bernard | 25/11/2012

On peu imaginer le sort de cette petite ligne de résultat si elle avait été découverte par un partenaire de Copé ,comme quoi une virgule, un chiffre et tout bascule. Mais l’analyse qui ressort à chaque éditorial nous parle d'une droite dure et d'une droite plus centriste, et bien moi j'y vois plutôt une droite des villes et une droite des champs et les deux sont toutes à la fois intransigeantes et ouvertes;ce sera ce clivage là qui fera la différence dans les prochaines années.N'est-il pas vrai que la démocratie s’appuie sur l’intérêt général et la loi du plus grand nombre?

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 27 + 15 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires