Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

Le Fil d'Aqui

14/06/21 : La 65ème édition du Concours de Bordeaux s’est tenue du lundi 31 mai au mercredi 9 juin. 1 084 médailles ont été attribuées sur les 3 565 vins candidats soit 30,4%: 432 médailles d’Or, 454 médailles d’Argent et 198 médailles de Bronze. + d'info

10/06/21 : Au mois de mai, 334 projets en Nouvelle-Aquitaine ont été sélectionnés pour bénéficier de fonds européens pour un montant global de 56.2 millions d'euros. Parmi eux, 231 projets sont dans le cadre des programmes européens de développement rural.

09/06/21 : Dans le cadre du Mois des fiertés, le Département de la Gironde et les partenaires associatifs proposent des actions d'information et de dépistages gratuits du Sida (résultats en 30 min) samedi 12 Juin 2021, de 11h à 18h Placette Munich.

09/06/21 : Le CHU de Bordeaux lance sa plateforme de don en ligne sur le site don.chu-bordeaux.fr. Accessible à tous (particuliers, entreprises, associations) il permet de faire un don en ligne, au profit du CHU de Bordeaux, de manière totalement sécurisée. + d'info

31/05/21 : En Dordogne, l’ex-militaire recherché par les forces de l’ordre a été arrêté ce lundi. Il est blessé par balles. Il était recherché depuis dimanche après avoir tiré sur des gendarmes appelés pour des violences familiales à Lardin-Saint-Lazare (24).

28/05/21 : Le Conseil régional indique que les inscriptions aux transports scolaires pour la rentrée 2021-2022 s'ouvrent au 1er juin. L’inscription et le paiement peuvent être directement réalisés en ligne.+ d'info

17/05/21 : L'Hermione repartira au printemps 2022, annonce ce soir l'association Hermione La Fayette. La frégate fera escale dans quatre pays du nord de l’Europe : l’Angleterre (Londres), la Belgique (Anvers), les Pays-Bas (Amsterdam), l’Allemagne (Hambourg).

17/05/21 : En solidarité avec les cafetiers et restaurateurs, la Ville de Pau poursuit l'effort porté l'an dernier : ils seront exonérés à 100% de la redevance sur les terrasses du 19 mai à fin juin, puis à 50% de juillet à la fin du protocole sanitaire.

10/05/21 : En soutien au secteur de la restauration, la Ville de La Rochelle a décidé de reconduire les extensions de terrasses et accorde une exonération de droits jusqu’au 30 juin avec une gratuité des extensions jusqu’au 31 décembre, à partir du 19 mai.

27/04/21 : Régionales : En Dordogne, la maire socialiste de Périgueux, Delphine Labails a été choisie comme tête de liste départementale avec Christophe Cathus, conseiller régional sortant en charge des transports scolaires et maire de Calès.




- Publicité -
  • 14/06/21 | Covid-19 : indicateurs en baisse mais vigilance maintenue

    Lire

    Sur la semaine 22, du 31 mai au 6 juin, le taux d’incidence baisse en Nouvelle-Aquitaine mais il reste au dessus du seuil d’alerte (52,6/100 000 hab contre 71,8/100 000 hab semaine 21). Le taux de positivité baisse également (2%) et reste sous le seuil d’attention des 5 %. Une diminution est observée dans tous les départements sauf en Creuse où ce taux est stable (0,9%). Au 8 juin, 2 791 137 Néo-Aquitains ont reçu au moins une dose de vaccin (46,5 %) et 1 460 300 ont reçu les 2 doses (24,3 %). Au regard de l’allègement progressif des mesures et du risque de relâchement possible, l'ARS appelle à une "vigilance toujours de mise".

  • 14/06/21 | Les fruits et légumes en fête à Saint-Médard-en-Jalles

    Lire

    A l’occasion de la Fête nationale des fruits et légumes frais, la ville de Saint-Médard-en-Jalles (33) a décidé jusqu'au 18 juin de faire découvrir ou redécouvrir ces produits aux enfants et à leurs parents grâce à des conseils, des astuces ou encore des recettes. Pour cela, des menus spéciaux seront notamment proposés dans les écoles ainsi qu’un menu frais sur le site de la ville.

  • 14/06/21 | Rénovation énergétique : la Région soutient l'habitat social

    Lire

    Soliha Landes, à Dax, va bénéficier d’une aide de 146 620 euros de la Région Nouvelle-Aquitaine afin de rénover énergétiquement ces logements sociaux. Ce soutien intervient dans le cadre d'un programme régional ayant pour objectif la création d'un réseau unique de Plateformes de la rénovation énergétique afin de proposer un guichet unique pour tous les ménages.

  • 14/06/21 | Un village intergénérationnel à Lachaise (16)

    Lire

    L’association Valfontaine Village est propriétaire d’un site comprenant une exploitation agricole et une résidence familiale notamment. L’association souhaite réhabiliter le site pour le transformer en village intergénérationnel où les anciens bâtiments vont permettre aux familles de s’impliquer dans le quotidien des aînés et de partager des moments familiaux. Les terrains agricoles vont servir pour un pôle d’activités intergénérationnelles.

  • 11/06/21 | Tonneins : le pôle de santé parie sur la télémédecine

    Lire

    L’association du pôle de santé du tonneinquais en Lot-et-Garonne regroupe une équipe de médecins, infirmiers, sages-femmes, orthophonistes et psychologues. Afin d’apporter aux patients une réponse médicale rapide et efficace, l’association souhaite développer la télémédecine grâce notamment à un partenariat avec la clinique Saint-Hilaire Esquirol. Pour cela, elle va acquérir du matériel connecté comme des stéthoscopes, échographes ou encore ECG.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture
Joël Aubert - Rédacteur en chef - Aqui.fr

L'Edito

Sénat version 2020 : le renouvellement ... dans la continuité

Ah! Ce Sénat, cette Chambre Haute que De Gaulle avait voulu supprimer tel quel, lui enlever sa fonction parlementaire et qui, la trahison de Giscard aidant, valut sa défaite au référendum d'avril 1969. Et sa démission comme il s'y était engagé, en cas de défaite. Ce Sénat qui figurait dans les intentions de réformes constitutionnelles d'Emmanuel Macron, balayées par les conséquences de la révolte de Gilets Jaunes, est toujours là. Et bien là. Son renouvellement par moitié après le précédent de 2017 est venu, ce dimanche 27 septembre, apporter la preuve de son existence et de son importance.

L'auteur de ces lignes imagine sans mal la réaction vigoureuse, pour ne pas dire indignée, de celles et ceux qui se nourrissent de l'antiparlementarisme sur les réseaux sociaux et cultivent leur haine du politique, en lisant pareille affirmation. Et, pourtant, réfléchissent-ils, un instant, au rôle de ces élus qui doivent leur élection, pour 95% du corps électoral, aux maires et conseillers municipaux. A ces élus de terrain, plus que jamais importants comme ces temps de crise sanitaire, et maintenant économique, l'ont révélé. Des sénatrices et sénateurs, le plus souvent eux-mêmes anciens maires, qui, désormais, ne peuvent plus cumuler et qui, de ville en ville en ville et de commune en intercommunalité, vont s'enquérir des problèmes de leur circonscription.. Ici de la crise viticole, là d'un manque d'effectifs de police pour faire face à une montée de la délinquance et les faire remonter en direct aux ministres concernés. Comment ne pas être frappés d'ailleurs, au moment où la République en Marche se déchire et semble de plus en plus hors sol, par le rôle de première ligne que jouent nombre de sénateurs et sénatrices de Nouvelle-Aquitaine, là où les députés, arrivés en politique dans les pas d'Emannuel Macron, figurent trop souvent aux abonnés absents .

Ce renouvellement, d'ailleurs, ne fait pas la part belle au modeste groupe LrEM du Sénat parce que si on excepte son président François Patriat, une figure de la vie politique nationale qui sauve sa peau en Côte d'Or, les sénateurs En Marche perdent des sièges. C'est le cas en Gironde où la sénatrice sortante, l'ex-socialiste Françoise Cartron, est sèchement battue. Le tandem socialiste sortant Laurence Harribey-Hervé Gillé est reconduit en tête des voix, de même que celui formé par Nathalie Delattre et Alain Cazabonne au centre de l'échiquier. et Florence Lassarade pour les Républicains. Quant à la famille écologiste qui espérait pouvoir réunir un groupe, elle a la satisfaction d'accueillir au Sénat la girondine Monique De Marco.

En réalité, le Sénat version 2020 s'il traduit, normalement, le vote des municipales où la droite et les socialistes ont maintenu et parfois gagné des positions - on pense à la Dordogne qui envoie, aux côtés d'un socialiste, pour la première fois une sénatrice communiste - reste dans son épure de 2017, avec une lègère progression de la droite. Rien d'étonnant à ce que son président LR, Gérard Larcher, vante les mérites de la stabilité, annonce qu'il est candidat à sa succession et revendique son rôle de contre pouvoir.

Joël Aubert

Partager sur Facebook
Vu par vous
7583
Aimé par vous
1 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Edito
Edito
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 16 + 12 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires