« Métropole et Informations : le numérique change tout ! »
5e Rendez-vous d'aqui! à Cenon le 25 septembre !

Le Fil d'Aqui

27/08/15 : Environ 80 personnes ont donné le coup d'envoi des vendanges ce jeudi matin au château Carbonnieux (appellation Pessac-Léognan). Le domaine est chaque année l'un des premiers à entamer les récoltes. Elles devraient se poursuivre jusqu'à mi-octobre.

27/08/15 : Serge Lamaison, ancien maire et conseiller général PS de Saint-Médard en Jalles, a donné sa démission du Conseil municipal ce jeudi dans une tribune libre qui paraîtra la semaine prochaine, après plus de 30 ans à la tête de la commune.

27/08/15 : Les études à la Kedge Business School, partagée entre Bordeaux et Marseille, coûtent de plus en plus cher : 34 200 euros pour couvrir les 3 ans de scolarité des étudiants, soit 1670 euros de plus qu'en 2014 et 5700 euros de plus qu'en 2013 (+20%).

27/08/15 : Bernard Cazeneuve, le ministre de l'Intérieur, se rendra en visite officielle au Pays Basque le vendredi 28 août. Après la sous-préfecture de Bayonne, il visitera le centre de coopération policière et douanière de Hendaye et la Police aux frontières.

21/08/15 : La seconde période d'inscription à l'Université de Pau et des Pays de l'Adour, pour l'année universitaire 2015/2016, va se dérouler du 27 août au 4 septembre 2015, pour l'ensemble des filières.+ d'info

19/08/15 : Comme l'a fait la SEPANSO, une dizaine de riverains du bassin industriel de Lacq (64) vont porter plainte pour dénoncer les nuisances ayant été provoquées par des fumées irritantes et dont l'origine reste ignorée. Des enquêtes sont en cours.

14/08/15 : Dans les Pyrénées-Atlantiques, 17 personnes ont été tuées lors d'un accident de la route entre les mois de janvier et de juillet 2015. Ce chiffre était de 25 en 2014 pendant la même période. Depuis janvier dernier,464 personnes ont été blessées. + d'info

13/08/15 : Comme nous l'avions annoncé il y a trois semaines, Nicolas Brusque ancien joueur du BO a été confirmé aujourd'hui président du Biarritz Olympique Pays Basque en remplacement de Serge Blanco qui l'avait désigné comme dauphin.

11/08/15 : Le stade d'eaux vives de Pau accueillera la finale de coupe du monde de canoë-kayak slalom du jeudi 13 au dimanche 16 août. Un festival de l'eau vive comprenant spectacles et animations y sera organisé à cette occasion. + d'info



- Publicité -
  • 27/08/15 | Une rame de tramway "sénégalaise" inaugurée à Bordeaux Bastide

    Lire

    C'est cet après-midi que s'est déroulée l'inauguration officielle d'une nouvelle rame de tramway, la cinquante-quatrième baptisée au nom d'une ville internationale jumelée avec l'une des communes de la Métropole. Cette fois, la rame portera le nom de Foundiougne, ville sénégalaise jumelée avec Martignas-sur-Jalle. En tout, c'est près d'une cinquantaine de rames qui composent le réseau TBC, et d'autres rames devraient être "jumelées" dans les prochains mois.

  • 27/08/15 | Université d'été du PS à La Rochelle : des salariés roumains qui font polémique

    Lire

    Malaise sur l'Université d'été socialiste à La Rochelle, moins de vingt-quatre heures avant son ouverture. Une dizaine de travailleurs roumains ont été employés pour monter le mobilier de l'évènement et d'en assurer le nettoyage. Avec des contrats dans les règles mais des cotisations sociales moindres, ces travailleurs détachées coûtent donc moins cher que des salariés français. Dans un communiqué, la direction du PS a mis fin au contrat du sous-traitant français ayant détaché ces employés.

  • 26/08/15 | Chômage en Aquitaine : +0,2% en juillet

    Lire

    En juillet le nombre de demandeurs d'emploi de catégorie A sans aucune activité a augmenté de 0,2% en Aquitaine et diminué de 0,1% au niveau national. En un an : Aquitaine : + 5,2 % , France : +3,9%. Par départements : Dordogne (+0,0%), Gironde (+0,6%), Landes (-0,8%), Lot-et- Garonne (+0,4%) et Pyrénées-Atlantiques (-0,1%). Toutes catégories, A B C, il y avait 289546 demandeurs ( + 8,5 % en un an contre 6,6% pour l'ensemble national )

  • 26/08/15 | Le grand pruneau show d'Agen encore plus accessible aux seniors !

    Lire

    Le dimanche 30 août, un carré de 100 places assises sera installé et réservé aux plus de 80 ans à l'occasion du concert de Daniel Guichard place Esquirol à Agen. Sur inscription uniquement auprès du CCAS : 65 rue Montesquieu / 05.53.66.12.56. Un ticket gratuit sera alors délivré dans la limite des places disponibles. Le Jour J, l’accueil s’effectuera dès 16h afin d’assister aux préparatifs et balances de l’artiste.

  • 26/08/15 | Supporteurs nantais à Bordeaux sous haute surveillance dimanche

    Lire

    La préfecture de la Gironde annonce la mise en place d'un dispositif « de sécurité conséquent » pour le match de football Bordeaux-Nantes qui aura lieu ce dimanche 30 août compte tenu de « l'antagonisme historique entre supporteurs des deux équipes » et après les incidents de l'an passé ; un arrêté préfectoral interdisant aux supporteurs de Nantes dont le potentiel est jugé à risque l'accès du Nouveau Stade et du centre ville. 500 places seront attribuées aux Nantais dans la tribune visiteurs.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Bordeaux 2030 Innov'action et Agriculture
Joël Aubert - Rédacteur en chef - Aqui.fr

L'Edito

Bordeaux: La crise de l'urgence sociale appelle plus que des communiqués vengeurs

L'honneur de la politique et de ceux qui la font commande que l'on sache mettre entre parenthèse les querelles politiciennes lorsque les circonstances sont exceptionnelles. Et singulièrement lorsqu'il s'agit de secourir les plus démunis. Est-on en train de l'oublier à Bordeaux, dans l'agglomération bordelaise ? On pourrait le croire, à considérer la vigueur de la polémique suscitée par la situation des gens qui dorment dans la rue.

Il n'a pas fallu plus de deux nuits de vrai froid pour que  les communiqués se succèdent, le maire de Bordeaux appelant à la solidarité ses collègues de la Communauté urbaine et interpellant l'Etat, la préfecture contestant les chiffres avancés par la mairie et le PS bordelais accusant Alain Juppé d'être seul responsable de cette situation, ou pire encore, de vouloir chasser de sa ville, les gens que le dispositif d'urgence, le 115, a refusé de prendre en charge.
Car la réalité la plus insupportable est d'abord là, dans le fait que des personnes en situation de détresse parmi lesquelles des femmes et des enfants n'ont pas pu être hébergés, avant qu'une réponse provisoire ait été apportée. Et que, de nouveau,  ils ne  se retrouvent à la rue. « Aujourd'hui, en Gironde, faute de place pour les accueillir, 157 personnes des hommes, des femmes  des enfants restent tous les soirs dans la rue écrivait dans un communiqué le 30 novembre la FNARS, la Fédération des Associations d'Accueil et de Réinsertion sociale » … Il est urgent d'agir ajoutait-elle. Pourquoi attendre un événement grave pour ouvrir plus de places ?. Il est nécessaire que le gouvernement tienne ses promesses afin qu'aucune personne ne reste à la rue pendant cet hiver. »
Ces cris d'alarme interviennent, à Bordeaux, dans un contexte politique qui se tend chaque jour davantage. Alain Juppé est entré de bonne heure en campagne pour les municipales et le PS, dont il se dit que le président de la Communauté urbaine, Vincent Feltesse, serait son adversaire, n'a pas de mots pour prêter les pires intentions au maire de Bordeaux. Matthieu Rouveyre le porte parole des socialistes girondins et de l'opposition municipale se chargeant de la besogne avec gourmandise.
La polémique atteint ici des sommets et frise parfois l'indécence. Il serait temps de calmer le jeu, au moins lorsqu'il s'agit de se mobiliser et de convaincre l'Etat de tenir ses engagements, sans chercher à minimiser la réalité d'une situation qui risque de s'aggraver. Et ce d'autant que les précaires, les démunis ne sont pas que des citoyens français. Le nombre des migrants économiques, originaires de l'Union européenne, grandit et pas seulement en provenance de Lettonie ou de Roumanie; de notre voisine l'Espagne où la population souffre de plus en plus de l'austérité qui lui est imposée, sans compter celles et ceux qui arrivent du sud de la Méditerranée.
Le coup de froid qui nous a rattrapé ces derniers jours a crée, hélas, les conditions d'une crise de l'urgence sociale qui n'est évidemment pas que bordelaise. La capitale régionale est nécessairement dans un premier temps en première ligne face à ceux qui pensent pouvoir y trouver refuge mais Bordeaux ce ne peut être qu'une ville centre face à ce genre de situation de crise sociale. L'agglomération comme toutes les autres en France est concernée, certains maires celui de Cenon sur la rive droite de Bordeaux par exemple l'ont tout à fait compris. Une concertation générale et la mise en commun de moyens s'imposent pour apporter une réponse organisée et digne.

Joël Aubert

Partager sur Facebook
Vu par vous
132
Aimé par vous
2 J'aime
Les réaction
1 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Edito
Edito
Retour à la page d'accueil
Accueil
AIMARD | 03/12/2012

Pour ma part, la prise de position d'un élu comme Matthieu Rouveyre, (rare) élu engagé n'a rien de "vengeur". Je trouve plutôt déplacées cette loi du silence sur la misère et cette indifférence de la part d'un Maire de grande métropole.

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 30 + 14 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires