aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

Le Fil d'Aqui

29/09/16 : Alain Rousset:"je l'ai demandée depuis longtemps" après l'annonce de M.Valls qu'à compter du 1er janvier 2018, les régions au lieu de la DGF bénéficieront d'une "fraction de TVA dont l’effet dynamique garantira et pérennisera leurs moyens d’actions"

29/09/16 : Alors que les attaques de vautours sur le bétail augmentent dans les Pyrénées-Atlantiques, Bernard Layre, le président de la FDSEA demande que des tirs de prélèvement soient faits sur ces rapaces, "exactement comme c'est le cas ailleurs pour le loup"

27/09/16 : Le Tribunal administratif de Pau a consulté aujourd'hui mardi le premier des deux recours déposé par les opposants à l'intercommunalité unique du Pays basque. Celui-ci concernait l'étude de la validité de l'arrêté du 18 juillet. Jugement rendu lundi.

27/09/16 : Mme Sonia Penela est nommée sous-préfète, directrice de cabinet de la préfète de la Dordogne. Elle succède à Jean-Philippe Aurignac qui occupe désormais le poste de Secrétaire général de la préfecture du Cantal. Elle prendra ses fonctions le 3 octobre.

23/09/16 : Annulation du spectacle « Cabaret New Burlesque » programmé le mardi 11 octobre, au Théâtre Ducourneau, à Agen. Le producteur a déprogrammé la tournée européenne de ces artistes américains. Aucun autre spectacle ne sera programmé en remplacement.

23/09/16 : Elections au tribunal de Commerce d'Agen. 9 candidats en lice. Dépouillement prévu le 5 octobre à 9h30 et éventuellement, en cas de 2ème tour, le 18 octobre à 9h30.

23/09/16 : TEST TOEIC. Spécialisée dans l’enseignement des langues étrangères, la Maison de l’Europe47 à Agen organise une session de test TOEIC le mercredi 12 octobre de 14h à 17h. Plus d'infos au 05.53.66.47.59. Date limite d’inscription : le 26 septembre

22/09/16 : L'abeille et les problèmes auxquels elle est confrontée sont évoqués jusqu'au samedi 24 septembre lors de journées que le village Emmaüs de Pau-Lescar consacre à cet insecte à travers de multiples stands, animations et conférences.+ d'info



- Publicité -
  • 29/09/16 | Une belle reconnaissance pour les Vignerons de Buzet!

    Lire

    Ils viennent d'obtenir le label Diversité. Un premier pas vers la double certification « égalité & diversité », proposée par la Région Aquitaine et le groupe AFNOR. Cette certification veille à la gestion équitable et impartiale de la richesse humaine, sans discrimination aucune. Les Vignerons de Buzet s'inscrivent là dans un projet pilote pour les PME, porté par la Région Aquitaine. Une démarche expérimentale et innovante qui évoluera au sein de la démarche RSE globale.

  • 27/09/16 | PS Gironde; les six circonscriptions réservées aux femmes

    Lire

    La fédération de la Gironde du PS dans un communiqué annonce qu'il a choisi de reconduire la parité pour la désignation des candidatures aux législatives de juin 2017. Pour ces prochaines échéances "le Parti Socialiste girondin s’inscrit dans cette même dynamique de féminisation de ses candidatures en marquant son souhait de réserver la moitié des circonscriptions girondines soit les 1ère, 2e, 5e, 6e, 8e et 12e circonscriptions. L’ensemble des 12 circonscriptions seront soumises au vote des militants." Cette proposition a été adoptée par 72% des membres du Conseil Fédéral ce 26 septembre.

  • 27/09/16 | Un nouveau radar fixe dans le Bergeracois pour la fin de l'année

    Lire

    Un radar fixe sur la route entre Bergerac et Eymet va être installé. C'est ce qu'a annoncé la préfète de Dordogne, Anne-Gaëlle Baudouin-Clerc. L'emplacement exact n'a pas été révélé. "Il s'agit d'une route qui n'avait pas été identifiée comme particulièrement dangereuse. Mais suite à plusieurs accidents récents sur cet axe, j'ai demandé l'installation d'un radar". Il devrait être mis en place d'ici la fin de l'année explique-t-elle. Il flashera dans les deux sens de circulation.

  • 26/09/16 | Chômage: Les chiffres en Nouvelle Aquitaine

    Lire

    302 935 demandeurs sans aucune activité fin août: +0,7 % sur 3 mois: +2 051 personnes, +0,6 % sur un mois et -0,8 % sur un an. France: + 1,0 % sur 3 mois, +1,4 % sur un mois, -0,3 % sur un an. +1,2 % pour les moins de 25 ans (+2,0 % sur un mois et –4,7 % sur un an), +0,4 % pour ceux de 25 à 49 ans (+0,3 % sur un mois et –1,2 % sur un an) et de 1,1 % pour ceux de 50 ans ou plus (+0,5 % sur un mois et +2,5 % sur un an). Au total (ABC) 501 721 demandeurs: + 2,1 % sur un an. Par département: –1,0 % en Creuse et +1,8 % en Charente sur 3 mois et entre –1,1 % dans les Landes et +1,6 % en Charente sur un mois.

  • 26/09/16 | Alain Juppé : "les maires doivent s'efforcer de mieux accueillir les réfugiés"

    Lire

    Avant son conseil municipal, Alain Juppé, a appelé lundi les élus municipaux de tous bords à "faire des efforts" pour mieux accueillir les réfugiés "demandeurs d'asile" en France. Il s'oppose sur cette question, au Front national qui est hostile à tout accueil de réfugiés. M. Juppé a distingué les personnes en situation illégale qui "ont vocation à être reconduites à la frontière" et "les demandeurs d'asile". Pour ces derniers, "il faut évidemment éviter cette forte concentration à Calais".

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Elections régionales 2015 Innov'action et Agriculture
Joël Aubert - Rédacteur en chef - Aqui.fr

L'Edito

Transmettre: le journalisme en débat à Malagar

Transmettre : un verbe qui peut faire débat, plus que jamais. D'ailleurs il n'a pas manqué de le faire, ces 12 et 13 septembre, puisqu'il a avait été choisi comme thème des « Vendanges de Malagar », dans la demeure de François Mauriac ces "Vendanges" dont Jean Lacouture eût l'idée avec Jacques Monférier, le président du Centre et Catherine Cazenave, la nièce de l'écrivain. Vendanges de l'esprit dans ce lieu où l'on revient toujours avec émotion, à deux pas de Langon, sur ces coteaux qui semblent avoir, de toute éternité, été dédiés à la culture de la vigne. Transmettre : faut-il rappeler, déjà, que la donation de Malagar par la famille de Mauriac, au Conseil régional d'Aquitaine, représenta un moment essentiel de la vie de ce lieu qui est devenu, bien plus que de mémoire, un centre de documentations, de recherches où, des scolaires aux écrivains, l'on vient puiser à la source d'une œuvre qui ne fût pas seulement que romanesque mais très profondément habitée par l'impérieux besoin de dire; celle d'un journaliste engagé. Un journaliste que sa classe sociale désignait, sans vergogne, comme le défenseur de la décolonisation et dont la dévote admiration à de Gaulle laissait interdits les jeunes étudiants que nous étions, avant que le temps et la lecture empressée du « Bloc Notes » ne nous conduise à réviser nos jugements.

 

Sous la belle autorité intellectuelle d'Eric Fottorino qui préside désormais le centre François Mauriac trois journalistes de grande expérience ont donc creusé la question de la transmission. Et de cet exercice, sous l'auvent des Communs de Malagar, nous retiendrons quelques idées qui, nul ne s'étonnera de le lire, ici, à Aqui, sonnent justes à notre oreille.

Celle-ci d'abord qui émane de Pascale Robert-Diard chroniqueur judiciaire au Monde : « tout ne s'écrit pas, ce qui m'intéresse c'est le pourquoi; nous ne sommes pas des greffiers » ...et de citer le récent procès du Carlton où il était bien plus intéressant de comprendre ce qui s'était réellement passé que de restituer les turpitudes de tel prévenu célèbre. Comprenons, ici, qu'au nom de cette maladive propension à l'immédiateté, qu'internet accentue, le voyeurisme est une tentation qui va grandissante.

Laurent Greilsamer, aujourd'hui directeur de la rédaction du 1, l'hebdomadaire qu'il a fondé avec Eric Fottorino, fait sienne de son côté les quatre commandements de l'homme qui créa le journal Le Monde, Hubert Beuve-Méry dont il rédigea la biographie : "éduquer, informer, émouvoir, distraire". Etonnant rappel et saisissante hiérarchie parmi les verbes choisis pour caractériser la démarche du journaliste. Quant à Denis Jeambar qui n'a jamais oublié la recommandation de Claude Imbert, le fondateur du Point qui considérait comme une nécessité de "se mettre sous la tyrannie des faits ", il sut rappeler l'importance de faire des choix, de hiérarchiser les informations. Une exigence, en un temps où face à la « bulle médiatique » le journaliste doit être devant l'obligation « d'enrichir les gens, d'aller vers la connaissance. » Une noble ambition, à laquelle il est aisé de souscrire mais qu'il est plus délicat d'atteindre à tout coup. Elle suppose, en tout cas, d'être curieux du monde, d'aller à sa rencontre avec humilité, chacun avec sa culture, son honnêteté, et sa liberté de penser.

Joël Aubert

Partager sur Facebook
Vu par vous
4020
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
1 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Edito
Edito
Retour à la page d'accueil
Accueil
tchoo | 23/11/2015

Préparer un réforme constitutionnelle maintenant (encore une!) est ce bien le moment? Aucune perquisition de ces derniers jours n'est du à l'état d'urgence. En matière de terrorisme la jstice est bien pourvue enloi, il lui manque des moyens humains. Ecoutez donc le juge Tévidic, ce qu'il raconte est édifiant. Et les gesticulations de Hollande sont pathétiques, et vous le verrez vite peu efficace

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 31 + 15 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires