Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

Le Fil d'Aqui

15/08/18 : Charente: 6 communes viennent d'être reconnues en état de catastrophe naturelle, suite à des mouvements de terrains liés à la sécheresse, survenue entre janvier et juin 2017. Il s'agit de Balzac, Chalais, La Couronne, Fouquebrune, Linars et Nabinaud.

06/08/18 : Dominique Laurent, sous préfète de Bergerac depuis quatre ans, vient d'être nommée à ce même poste à Guingamp (22). Stéphanie Monteuil, sous préfète de Saint-Jean-d'Angely (17) lui succède et prendra ses fonctions le 27 août.

06/08/18 : Jean-Philippe Dargent vient d'être nommé sous-préêfet de Lesparre-Médoc en remplacement de Claude Gobin. Il est actuellement directeur à la citoyenneté, de la légalité et du développement territorial à la préfecture des Pyrénées-Atlantiques.

04/08/18 : Le meeting aérien de Belvès(24), le 15 août, est maintenu. L’Aéroclub Belvès Périgord a pris la décision de ne pas annuler la manifestation, suite au décès de son président. Lundi Alain Valleron a trouvé la mort dans le crash du Cessna qu’il pilotait.

03/08/18 : Jean-Philippe DARGENT nommé le 31 juillet sous-préfet de Lesparre-Médoc prendra ses fonctions le 3 septembre. Il était directeur de la citoyenneté, de la légalité et du développement territorial à la préfecture des Pyrénées-Atlantiques (64)

03/08/18 : Renforcement des mesures de limitation de prélèvements d’eau dans le 47 sur les cours d’eau non réalimentés. Ces restrictions impactent environ 2% de la surface agricole irriguée, 95% des surfaces irriguées bénéficiant de ressources en eau sécurisées




Arte Flamenco 2018 - du 2 au 7 juillet - Mont de Marsan
- Publicité -
  • 16/08/18 | Charente : le festival de Confolens fête ses 60 ans

    Lire

    Le festival de danses folkloriques du monde de Confolens attire chaque année 100 000 visiteurs. Débutée le 13 aout, cette 60e édition se déroule jusqu'au 19 inclus, avec de nombreux spectacles costumés mais aussi des ateliers de danse ouvert au public. Parmi les pays les plus représentés cette année : la République Dominicaine, le Brésil, le Pérou, la Bolivie, la Moldavie et le Botswana. Onze groupes de nationalités différentes se produiront le dimanche soir pour la soirée de clôture.

  • 15/08/18 | Corrèze: l'agriculture au rdv du numérique

    Lire

    Le 25 août, lors de la 50e édition du Festival de l'élevage de Brive, la Chambre d'agriculture de la Corrèze lance un vaste plan de développement des usages numériques agricoles: AgriNumérik 19. Son objectif: mettre à disposition de tous les agriculteurs volontaires du territoire un smartphone avec des applications et services associés. Une initiative d'ampleur unique en France, sous le regard bienveillant d'Hervé Pillaud, membre du Conseil national du numérique et VP de la Chambre d’agriculture des Pays de la Loire, invité de ce lancement.

  • 14/08/18 | EasyJet relie Paris et les pistes de ski

    Lire

    EasyJet vient de lancer une ligne Paris-Pau pour l’hiver 2019. L’aéroport de Pau proposera des navettes directes vers les pistes de ski, disponibles à la vente dès le 1er septembre, et la compagnie facilite le transport des équipements de ski. Deux vols quotidiens sont proposés et jusqu’à deux vols par jour les lundis, jeudis et vendredis.

  • 14/08/18 | Madiran et Pacherenc à la fête!

    Lire

    Ces 14 et 15 août, le village béarnais de Madiran met à l'honneur les appellations Madiran et Pachrenc du Vic Bilh à l'occasion de sa Fête du vins. Pour célébrer les 70 ans des 2 appellations, à travers de nombreuses animations: un espace vins (entrée 5 €) avec dégustations, ventes de vins et rencontres avec les vignerons, mais aussi jeux pour enfants, marché gourmand, défilé des confréries, soirées tapas, bals, concerts le tout accompagnée d'une fête foraine et d'un feu d'artifice pour finir en beauté, le 15 août à 23h30.

  • 13/08/18 | Revenu de base : une expérimentation dans les départements préconisée

    Lire

    Jean-Luc Gleyze, président du département de la Gironde, note avec intérêt que le rapport de préfiguration de France stratégie, qui vient d'être remis au Premier ministre sur l'allocation sociale unique préconise en conclusion "une expérimentation préalable dans une partie du territoire. Il rappelle la volonté de la Gironde d'expérimenter le revenu de base et précise que les scénarios d'expérimentation d'un revenu de base portés par la Gironde et 12 autres départements ne "font pas de perdants".

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture
Joël Aubert - Rédacteur en chef - Aqui.fr

L'Edito

Les trois rendez vous politiques de 2014

Dernière ligne droite, dernières heures pour tenter d'oublier une année à moins qu'il ne faille la regretter et passer à une autre. Disons-le tout net: 2014 sera meilleure que 2013; cette affirmation n'est pas du genre pétition de principe, au prétexte qu'il faut absolument être optimiste et faire l'éloge de l'optimisme. Non, l'année à venir nous propose un agenda chargé de rendez vous qui participent de notre implication à tous dans la vie sociale, politique et culturelle d'un pays, d'une région, d'un département, d'une commune. Autant de moments où nous aurons, souvent, la faculté de choisir et donc d'exercer notre libre arbitre.

2014: la plus belle des élections, la municipale en mars ... Ce sont les français eux-mêmes qui le disent, année après année. Et, faut-il rappeler ce chiffre, plutôt extraordinaire, qui tranche avec la considération qu'ils manifestent par ailleurs à l'égard du pouvoir éxécutif, président et premier ministre...Dans la proportion des deux tiers, ils sont 64% à avoir une bonne opinion de leur maire (1). Et, même si la préoccupation majeure des citoyens électeurs reste la question de l'emploi et du développement économique de leur ville, ils savent que les compétences de la commune ne permettent pas, en ce domaine de faire des miracles. Cela ne les empêche pas de s'intéresser, chaque jour davantage, à toutes les décisions qui concernent leur cadre de vie. La démocratie locale reste, plus que jamais, le point d'ancrage le plus solide de nos institutions. La campagne officielle qui s'annonce, bien plus que le résultat d'une manière de sondage grandeur nature sur la politique du gouvernement, permettra la rencontre de candidats et de citoyens. De femmes, en plus grand nombre que jamais, et d'hommes de terrain, dont le bilan, les projets et les mots pour le dire seront détaillés à la loupe binoculaire. Comment ne pas s'en réjouir alors que tant de décisions semblent si souvent éloignées de la compréhension du citoyen? Faut-il ajouter que par le biais d'internet et des réseaux sociaux, celui-ci aura la faculté de dire, d'échanger, d'enrichir l'offre politique? 2014, à cet égard sera un véritable tournant.

2014: l'autre élection, l'européenne en mai, bien plus importante qu'on ne le dit. A peine serons nous sortis des municipales qu'il faudra reprendre le chemin des urnes pour élire nos députés européens. Avec, pour certains, la tentation de renoncer, de s'abstenir, au prétexte que l'Europe les déçoit ou plutôt ne les protège pas suffisamment de la mondialisation. Ce n'est sûrement pas en baissant le pouce que l'on donnera plus de poids à l'Union Européenne. Au contraire. Songeons, notamment, au renforcement du rôle du Parlement européen par rapport au Conseil, aux gouvernements nationaux, puisque c'est lui qui demain choisira le prochain président de la Commission, cette commission si souvent pointée du doigt pour sa technocratie mais qui devrait, ainsi, désormais être conduite à rendre des comptes, autrement, aux représentants des peuples.

2014: la nouvelle donne politique... Nul ne sait quand elle interviendra, quand François Hollande remaniera son gouvernement -après les municipales, au lendemain des européenes ?- et qui en prendra les rênes. Mais il ne fait pas de doute qu'il y sera contraint pour redonner du souffle à une équipe qui a eu tendance à beaucoup jouer en solo, ce qui ne veut pas dire qu'elle est restée inactive mais que les lignes de force de son action, le cap tracé, n'ont pas été compris des Français, sauf à ce qu'ils n'aient entendu que les sacrifices qui leur ont été demandés. D'ailleurs il faudra beaucoup d'allant au pouvoir pour redonner confiance à l'ensemble de l'économie. La France ne devrait se contenter que d'une croissance faible et donc continuer à subir un chômage élévé et, pour beaucoup de français, de très longue durée. Il faudra donc trouver les accents susceptibles d'entraîner une vraie nouvelle donne, en particulier de l'investissement et de l'emploi.

Et comment, évoquant l'année qui vient, ne pas souhaiter que 2014, année du centenaire de la Grande Guerre soit bien plus qu'un moment de souvenir. L'occasion de redécouvrir ou, simplement, d'apprendre ce que fût ce grand basculement de l'Histoire, de prendre la mesure de ce qu'était la France, l'Europe en ce temps-là, de se rappeler l'état d'esprit des peuples, comment ils étaient gouvernés. Et pourquoi ils sont entrés malgré, par exemple, les efforts désespérés d'un Jaurès, dans un conflit dont personne ne pouvait imaginer qu'il s'éterniserait dans la boue des tranchées et déborderait, par le jeu des alliances, du périmètre européen. Une grande leçon d'histoire donc, dont les enseignements n'ont pas été tirés, comme cela aurait dû être fait, puisque moins de vingt ans après l'armistice, montaient les périls et l'ascension d'Hitler. Et là, justement, il sera temps en ces heures du centenaire, de montrer l'extraordinaire chemin parcouru par une Europe, aujourd'hui brocardée, mais qui depuis soixante dix ans, si l'on veut bien faire exception de la flambée des nationalismes dans les Balkans, dans les années 90, assure à nos peuples l'un des biens les plus précieux, la paix.

1. Sondage Louis Harris pour la Gazette des Communes, février-mars 2013.

 

 

Joël Aubert

Partager sur Facebook
Vu par vous
1865
Aimé par vous
1 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Edito
Edito
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 20 + 14 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires