aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

Le Fil d'Aqui

29/09/16 : Alors que les attaques de vautours sur le bétail augmentent dans les Pyrénées-Atlantiques, Bernard Layre, le président de la FDSEA demande que des tirs de prélèvement soient faits sur ces rapaces, "exactement comme c'est le cas ailleurs pour le loup"

27/09/16 : Le Tribunal administratif de Pau a consulté aujourd'hui mardi le premier des deux recours déposé par les opposants à l'intercommunalité unique du Pays basque. Celui-ci concernait l'étude de la validité de l'arrêté du 18 juillet. Jugement rendu lundi.

27/09/16 : Mme Sonia Penela est nommée sous-préfète, directrice de cabinet de la préfète de la Dordogne. Elle succède à Jean-Philippe Aurignac qui occupe désormais le poste de Secrétaire général de la préfecture du Cantal. Elle prendra ses fonctions le 3 octobre.

23/09/16 : Annulation du spectacle « Cabaret New Burlesque » programmé le mardi 11 octobre, au Théâtre Ducourneau, à Agen. Le producteur a déprogrammé la tournée européenne de ces artistes américains. Aucun autre spectacle ne sera programmé en remplacement.

23/09/16 : Elections au tribunal de Commerce d'Agen. 9 candidats en lice. Dépouillement prévu le 5 octobre à 9h30 et éventuellement, en cas de 2ème tour, le 18 octobre à 9h30.

23/09/16 : TEST TOEIC. Spécialisée dans l’enseignement des langues étrangères, la Maison de l’Europe47 à Agen organise une session de test TOEIC le mercredi 12 octobre de 14h à 17h. Plus d'infos au 05.53.66.47.59. Date limite d’inscription : le 26 septembre

22/09/16 : L'abeille et les problèmes auxquels elle est confrontée sont évoqués jusqu'au samedi 24 septembre lors de journées que le village Emmaüs de Pau-Lescar consacre à cet insecte à travers de multiples stands, animations et conférences.+ d'info



- Publicité -
  • 29/09/16 | Une belle reconnaissance pour les Vignerons de Buzet!

    Lire

    Ils viennent d'obtenir le label Diversité. Un premier pas vers la double certification « égalité & diversité », proposée par la Région Aquitaine et le groupe AFNOR. Cette certification veille à la gestion équitable et impartiale de la richesse humaine, sans discrimination aucune. Les Vignerons de Buzet s'inscrivent là dans un projet pilote pour les PME, porté par la Région Aquitaine. Une démarche expérimentale et innovante qui évoluera au sein de la démarche RSE globale.

  • 27/09/16 | PS Gironde; les six circonscriptions réservées aux femmes

    Lire

    La fédération de la Gironde du PS dans un communiqué annonce qu'il a choisi de reconduire la parité pour la désignation des candidatures aux législatives de juin 2017. Pour ces prochaines échéances "le Parti Socialiste girondin s’inscrit dans cette même dynamique de féminisation de ses candidatures en marquant son souhait de réserver la moitié des circonscriptions girondines soit les 1ère, 2e, 5e, 6e, 8e et 12e circonscriptions. L’ensemble des 12 circonscriptions seront soumises au vote des militants." Cette proposition a été adoptée par 72% des membres du Conseil Fédéral ce 26 septembre.

  • 27/09/16 | Un nouveau radar fixe dans le Bergeracois pour la fin de l'année

    Lire

    Un radar fixe sur la route entre Bergerac et Eymet va être installé. C'est ce qu'a annoncé la préfète de Dordogne, Anne-Gaëlle Baudouin-Clerc. L'emplacement exact n'a pas été révélé. "Il s'agit d'une route qui n'avait pas été identifiée comme particulièrement dangereuse. Mais suite à plusieurs accidents récents sur cet axe, j'ai demandé l'installation d'un radar". Il devrait être mis en place d'ici la fin de l'année explique-t-elle. Il flashera dans les deux sens de circulation.

  • 26/09/16 | Chômage: Les chiffres en Nouvelle Aquitaine

    Lire

    302 935 demandeurs sans aucune activité fin août: +0,7 % sur 3 mois: +2 051 personnes, +0,6 % sur un mois et -0,8 % sur un an. France: + 1,0 % sur 3 mois, +1,4 % sur un mois, -0,3 % sur un an. +1,2 % pour les moins de 25 ans (+2,0 % sur un mois et –4,7 % sur un an), +0,4 % pour ceux de 25 à 49 ans (+0,3 % sur un mois et –1,2 % sur un an) et de 1,1 % pour ceux de 50 ans ou plus (+0,5 % sur un mois et +2,5 % sur un an). Au total (ABC) 501 721 demandeurs: + 2,1 % sur un an. Par département: –1,0 % en Creuse et +1,8 % en Charente sur 3 mois et entre –1,1 % dans les Landes et +1,6 % en Charente sur un mois.

  • 26/09/16 | Alain Juppé : "les maires doivent s'efforcer de mieux accueillir les réfugiés"

    Lire

    Avant son conseil municipal, Alain Juppé, a appelé lundi les élus municipaux de tous bords à "faire des efforts" pour mieux accueillir les réfugiés "demandeurs d'asile" en France. Il s'oppose sur cette question, au Front national qui est hostile à tout accueil de réfugiés. M. Juppé a distingué les personnes en situation illégale qui "ont vocation à être reconduites à la frontière" et "les demandeurs d'asile". Pour ces derniers, "il faut évidemment éviter cette forte concentration à Calais".

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Elections régionales 2015 Innov'action et Agriculture
Joël Aubert - Rédacteur en chef - Aqui.fr

L'Edito

Les trois rendez vous politiques de 2014

Dernière ligne droite, dernières heures pour tenter d'oublier une année à moins qu'il ne faille la regretter et passer à une autre. Disons-le tout net: 2014 sera meilleure que 2013; cette affirmation n'est pas du genre pétition de principe, au prétexte qu'il faut absolument être optimiste et faire l'éloge de l'optimisme. Non, l'année à venir nous propose un agenda chargé de rendez vous qui participent de notre implication à tous dans la vie sociale, politique et culturelle d'un pays, d'une région, d'un département, d'une commune. Autant de moments où nous aurons, souvent, la faculté de choisir et donc d'exercer notre libre arbitre.

2014: la plus belle des élections, la municipale en mars ... Ce sont les français eux-mêmes qui le disent, année après année. Et, faut-il rappeler ce chiffre, plutôt extraordinaire, qui tranche avec la considération qu'ils manifestent par ailleurs à l'égard du pouvoir éxécutif, président et premier ministre...Dans la proportion des deux tiers, ils sont 64% à avoir une bonne opinion de leur maire (1). Et, même si la préoccupation majeure des citoyens électeurs reste la question de l'emploi et du développement économique de leur ville, ils savent que les compétences de la commune ne permettent pas, en ce domaine de faire des miracles. Cela ne les empêche pas de s'intéresser, chaque jour davantage, à toutes les décisions qui concernent leur cadre de vie. La démocratie locale reste, plus que jamais, le point d'ancrage le plus solide de nos institutions. La campagne officielle qui s'annonce, bien plus que le résultat d'une manière de sondage grandeur nature sur la politique du gouvernement, permettra la rencontre de candidats et de citoyens. De femmes, en plus grand nombre que jamais, et d'hommes de terrain, dont le bilan, les projets et les mots pour le dire seront détaillés à la loupe binoculaire. Comment ne pas s'en réjouir alors que tant de décisions semblent si souvent éloignées de la compréhension du citoyen? Faut-il ajouter que par le biais d'internet et des réseaux sociaux, celui-ci aura la faculté de dire, d'échanger, d'enrichir l'offre politique? 2014, à cet égard sera un véritable tournant.

2014: l'autre élection, l'européenne en mai, bien plus importante qu'on ne le dit. A peine serons nous sortis des municipales qu'il faudra reprendre le chemin des urnes pour élire nos députés européens. Avec, pour certains, la tentation de renoncer, de s'abstenir, au prétexte que l'Europe les déçoit ou plutôt ne les protège pas suffisamment de la mondialisation. Ce n'est sûrement pas en baissant le pouce que l'on donnera plus de poids à l'Union Européenne. Au contraire. Songeons, notamment, au renforcement du rôle du Parlement européen par rapport au Conseil, aux gouvernements nationaux, puisque c'est lui qui demain choisira le prochain président de la Commission, cette commission si souvent pointée du doigt pour sa technocratie mais qui devrait, ainsi, désormais être conduite à rendre des comptes, autrement, aux représentants des peuples.

2014: la nouvelle donne politique... Nul ne sait quand elle interviendra, quand François Hollande remaniera son gouvernement -après les municipales, au lendemain des européenes ?- et qui en prendra les rênes. Mais il ne fait pas de doute qu'il y sera contraint pour redonner du souffle à une équipe qui a eu tendance à beaucoup jouer en solo, ce qui ne veut pas dire qu'elle est restée inactive mais que les lignes de force de son action, le cap tracé, n'ont pas été compris des Français, sauf à ce qu'ils n'aient entendu que les sacrifices qui leur ont été demandés. D'ailleurs il faudra beaucoup d'allant au pouvoir pour redonner confiance à l'ensemble de l'économie. La France ne devrait se contenter que d'une croissance faible et donc continuer à subir un chômage élévé et, pour beaucoup de français, de très longue durée. Il faudra donc trouver les accents susceptibles d'entraîner une vraie nouvelle donne, en particulier de l'investissement et de l'emploi.

Et comment, évoquant l'année qui vient, ne pas souhaiter que 2014, année du centenaire de la Grande Guerre soit bien plus qu'un moment de souvenir. L'occasion de redécouvrir ou, simplement, d'apprendre ce que fût ce grand basculement de l'Histoire, de prendre la mesure de ce qu'était la France, l'Europe en ce temps-là, de se rappeler l'état d'esprit des peuples, comment ils étaient gouvernés. Et pourquoi ils sont entrés malgré, par exemple, les efforts désespérés d'un Jaurès, dans un conflit dont personne ne pouvait imaginer qu'il s'éterniserait dans la boue des tranchées et déborderait, par le jeu des alliances, du périmètre européen. Une grande leçon d'histoire donc, dont les enseignements n'ont pas été tirés, comme cela aurait dû être fait, puisque moins de vingt ans après l'armistice, montaient les périls et l'ascension d'Hitler. Et là, justement, il sera temps en ces heures du centenaire, de montrer l'extraordinaire chemin parcouru par une Europe, aujourd'hui brocardée, mais qui depuis soixante dix ans, si l'on veut bien faire exception de la flambée des nationalismes dans les Balkans, dans les années 90, assure à nos peuples l'un des biens les plus précieux, la paix.

1. Sondage Louis Harris pour la Gazette des Communes, février-mars 2013.

 

 

Joël Aubert

Partager sur Facebook
Vu par vous
548
Aimé par vous
1 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Edito
Edito
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 31 + 15 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires