Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

Le Fil d'Aqui

19/10/21 : Pau Béarn Pyrénées Mobilités et ses Partenaires Engagés lancent la 3ème campagne d’Aide à l’achat Vélos, dont l'offre est doublée cette année. Cette 3ème session d’instruction des demandes aura lieu du lundi 1er novembre au mardi 30 novembre 2021.

18/10/21 : Mardi 19 octobre a lieu la 15ème édition du Forum Emploi de Cenon, de 9h à 14h au Rocher de Palmer. Sécurité, commerces, restauration, logistique, sanitaire & social, hygiène, BTP, Industrie, de nombreux postes et formations seront proposées à tous

15/10/21 : Saint-Médard en Jalles poursuit sa concertation sur son futur "Plan vélo et autres mobilités actives" pour déterminer les actions à prévoir en terme d'aménagement, d'éducation, de prévention ou de promotion. Rdv le 18 octobre et le 3 novembre+ d'info

15/10/21 : Rencontres, animations, spectacle, exposition, ciné-débats, atelier, handisport... Du 2 au 16 novembre, la 8ème édition de la Quinzaine de l'Egalité et la Diversité débarque à Bordeaux et dans la métropole. Une fois encore le programme sera riche !+ d'info

15/10/21 : Talence organise samedi 16 octobre de 10h à 19h, une journée consacrée aux sports, mis à l’honneur avec une "Journée olympique" et la "course des 5 et 10 km" : un grand rendez-vous sportif afin de préparer les JO de Paris 2024 et soutenir nos athlètes+ d'info

07/10/21 : À partir du 17 décembre, Volotea proposera une nouvelle ligne au départ de l’aéroport de Bordeaux-Mérignac à destination de l’aéroport de Lille 2 fois par semaine en décembre et en janvier puis 6 fois par semaine à partir d’avril 2022.

07/10/21 : Dans le cadre des travaux de la déviation du Taillan-Médoc, la section à 2x2 voies de la RD 1215E1, route à grand trafic, sera réduite à 1 voie dans le sens Bordeaux-Le Verdon, du 11/10 au 11/11 et dans le sens Le Verdon-Bordeaux, du 18 au 19 octobre

07/10/21 : Du 1er au 10 octobre, partout en Nouvelle-Aquitaine, la Fête de la science permet à toutes et tous de découvrir la science et les scientifiques avec des rencontres, conférences, cafés-sciences, expositions, ateliers, etc.+ d'info

05/10/21 : L'Etat et la Région ont sélectionné 17 nouveaux lauréats au fonds d’accélération des investissements industriels dans le cadre du plan France Relance. Ces 17 projets représentent 6 M€ de subventions sur un total pour l'heure de 63 M€ et 126 lauréats.+ d'info

05/10/21 : Au 31 juillet 2021, l’État a investi au titre de son plan France Relance 2,75 Mds € en Nouvelle-Aquitaine dont 770 M€ pour le volet transition écologique, 924 M€ pour le volet compétitivité et plus d’1Md pour le volet cohésion sociale et territoriale

01/10/21 : Randonnées découverte en journée ou en soirée de la faune, de la flore, de la géologie, balades contées, expositions, jeux de piste… Ces 2 et 3 octobre, la Région Nouvelle-Aquitaine organise les "48h Nature". Tout le programme sut 48hnature.fr+ d'info

30/09/21 : Jusqu'au 13 octobre, l’asso SOLINUM organise une expo photo à la Halle des Douves à Bordeaux “Clichés d’une hébergée” consacrée au dispositif d’hébergement solidaire Merci pour l’invit destiné aux femmes sans-abri, à travers le parcours de 2 d'entre elles+ d'info




- Publicité -
  • 19/10/21 | La sûreté de tous au cœur de Kéolis Bordeaux Métropole

    Lire

    Début octobre, Kéolis Bordeaux Métropole et la direction départementale de la sécurité publique de la Gironde (DDSP 33) ont signé une convention de partenariat destinée à faire de TBM un réseau sûr. Au travers de cela, elles vont mettre en place des actions communes pour agir contre la fraude et les incivilités sur le réseau et ainsi rassurer voyageurs et salariés de TBM. Des actions de prévention dans les établissements scolaires et associations seront également menées.

  • 19/10/21 | Entreprises: Oser Reso en Vienne

    Lire

    Le 20 octobre, la CCI de la Vienne organise au Futuroscope, en partenariat avec les Clubs d'Entreprises de la Vienne, la 10ème éditions des Rencontres Economiques des dirigeants de la Vienne. 110 entreprises seront présentes au cours de cette journée qui s'inscrit dans le Plan de Relance des entreprises. Pour la 1ère fois les services Achats seront présents et notamment ceux du CHU, de Sorégies ou de Grand Poitiers.

  • 19/10/21 | Royan Atlantique fête le vélo

    Lire

    Le 24 octobre, l'agglomération de Royan organise le 8ème fête du vélo. Sur un parcours de 50km au départ de Talmont-sur-Gironde, les petits et les grands pourront se balader sur un parcours adapté à tous les âges. De 9h à 10h15, des départs sont prévus toutes les 15 mn. A mi-parcours, à Epargnes, un lieu de pique-nique attend les cyclistes. Les participants peuvent s'inscrire à partir du 8 octobre et jusqu'au 21 sur le site de l'agglomération

  • 18/10/21 | Christophe Bonno, nouveau directeur général de Maïsadour

    Lire

    Le Groupe coopératif Maïsadour annonce la nomination de Christophe Bonno au poste de Directeur Général à compter du 18 octobre 2021. Diplômé d'AgroSup Dijon, il passe par Jean Caby, puis Madrange avant de rejoindre le Groupement Les Mousquetaires-Intermarché en 1999. Dernièrement, il y occupait le poste de Directeur des relations institutionnelles agricoles. Spécialiste des filières agricoles, de l’industrie et de la distribution alimentaire, sa mission sera "d’accélérer le retour à la croissance et de poursuivre la transformation engagée par le Groupe pour répondre aux attentes sociétales et à ses enjeux sectoriels".

  • 18/10/21 | Le "génie écologique" des Pyrénées-Atlantiques récompensé

    Lire

    Le Département 64 a obtenu la mention spéciale "Génie écologique" du concours 2021 "Infrastructures pour la Mobilité, Biodiversité & Paysage". Organisé par l’Institut des Routes des Rues et des Infrastructures pour la Mobilité, il récompense les meilleures initiatives en faveur de la préservation, de la restauration et de la valorisation des écosystèmes et de la biodiversité par les acteurs impliqués dans les projets de requalification et d’exploitation des infrastructures de mobilité. Salué notamment, le programme ANIMO qui vise à protéger certaines espèces animales (sangliers, lièvres, hérissons…) et éviter des collisions avec les véhicules.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture
Joël Aubert - Rédacteur en chef - Aqui.fr

L'Edito

Un air d'été, des banlieues en attente, une Italie renversée...

Bon : 27 degrés à l'ombre sous le tilleul qui sera en fleur avant longtemps ; ça va ! Il est vrai que nous serons demain le 21, date de l'été … Après tout, on peut bien le célébrer avec un mois d'avance. Et puis épouser l'humeur d'été, de bonne heure, c'est considérer qu'en ce printemps la nature se réjouit d'un peu de vraie chaleur, après des semaines et des semaines de pluie qui autorisent, désormais, une belle récolte de foin. La vigne dont nous savons bien, ici, qu'elle aime la chaleur, s'en donne à cœur joie ; elle pousse ses rameaux et, pour ce que nous en voyons aujourd'hui, développe ses petites mannes qui sont la promesse de belle grappes, dont on mesurera mieux le potentiel lorsque, une fois la floraison terminée, nous distinguerons les petits grains naissants en priant pour que la chaleur persiste doucement et que la pluie et les nuits trop fraîches nous fichent la paix pour éviter la coulure. Etape cruciale, comme pour bien d'autres plantes, sur le long et épineux chemin de la fleur au fruit qui nous renvoie à l'humilité nécessaire pour accompagner, au mieux, le cours de la nature.

En tout cas, ces vérités là, écrivons-le une fois encore, nous permettent de prendre quelque distance avec ce qu'il est convenu d'appeler l'actualité et d'attendre, sans trop d'impatience, les rendez vous annoncés de la semaine. Il en est quand même un que nous surveillons avec soin car, entre ce qui sera dit par le président de la république et ce que nous connaissons des défis à relever pour redonner le plus de sens possible à ce fameux « vivre ensemble, au lendemain du rapport présenté par le père de la rénovation urbaine Jean-Louis Borloo , nous pourrons discerner si, oui ou non, le nouveau pouvoir entend prendre à bras le corps la situation des banlieues. De cette autre France qui, au-delà d'une vitalité indéniable, conjugue tant de maux: le chômage des jeunes, des îlots d'économie parallèle, l'émergence d'un communautarisme qui se nourrit de tout cela et que l'école de la République, malgré l'engagement de ses enseignants, ne peut, à elle seule, contrecarrer. Il est possible que l'ancien ministre, à la très forte personnalité, en ait trop fait, qu'il se soit pris pour le ministre de la ville qu'il préconise de recréer, au lieu et place d'un actuel ministre de la cohésion des territoires qui reçoit les maires des banlieues avec une rare désinvolture, et que ces 48 milliards à trouver soient de trop...N'empêche, il y a beaucoup à retenir de ses propositions, des cités éducatives aux campus numériques en passant par la promotion de la mixité et de l'égalité hommes-femmes, de la rénovation urbaine qui doit être revue et corrigée, à l'ancrage d'une police dans les quartiers dont elle a été bêtement éloignée sous l'ère sarkozyste. (Emmanuel Macron: 90 minutes de discours ce 22 mai mais pas d'annonce, sinon celle d'un changement de méthode et cette phrase: "Pour juillet je veux qu’on ait finalisé un plan de lutte contre le trafic de drogue." Mais il n' y aura pas de plan banlieues. A suivre...)

Une démission passée trop inaperçue

En ce mois, où nous sommes, par ailleurs, tous conviés à rappeler l'importance de l'Europe dans ce monde qui devient de plus en plus dangereux, ayons garde d'oublier la situation politique de l'Italie. De notre voisin, d'un de ces pères fondateurs qui, jamais, n'avait manqué au rendez vous de la démocratie et de ses valeurs. Et qui vient de voir s'effondrer, à son tour, les partis de gouvernement, au point qu'elle est en train, non sans mal, de réaliser la pire des alliances, celle des populistes, dits du  Mouvement Cinq étoiles et de la Ligue, de cette droite extrême qui entend imposer une nouvelle vision du contrôle migratoire à l'Union. Et, ce n'est pas tout, puisque elle propose au pays une politique économique aux allures de bras d'honneur au pacte de stabilité. Certes, l'Union a ses responsabilités, aussi, dans ce bouleversement transalpin et à la sanction populaire : nous avons laissé les italiens faire face en première ligne, sans vrai soutien, au grand choc migratoire dont la Méditerranée a été le théâtre le plus souvent tragique ; certes l'impérium bruxellois sous l'oeil vigilant de l'Allemagne, reste au cœur du débat sur la conduite de l'économie... Mais le risque d'un nouveau dérapage, aux conséquences bien plus grandes que celles nées de la crise grecque, ne peut être totalement exclu. Autant dire que l'espoir macronien d'une nouvelle donne de la politique économique de l'Union, déjà affaibli par le gouvernement composite d'Angela Merkel, s'amenuise. Oui, vraiment les nouvelles en provenance du pays d'Alcide de Gasperi, méritent la plus grande attention et notre soutien à ceux là-bas qu'inquiète cette alliance contre nature.

 

Joël Aubert

Partager sur Facebook
Vu par vous
4629
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Edito
Edito
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 22 + 16 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires