Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

Le Fil d'Aqui

20/07/21 : Dans les Pyrénées-Atlantiques la tour sud de la cathédrale de Bayonne et la Chapelle des Prébendés, ainsi que le Château de Pau, le couvent des Récollets à Ciboure et l’Espace Jéliote à Oloron vont bénéficier du plan France relance pour leur rénovation

19/07/21 : Face à la montée en puissance du nombre de contaminations au Covid-19 en Charente-Maritime, le préfet a étendu l'obligation du port du masque dans tout espace public pour 45 communes, essentiellement littorales.

16/07/21 : Eté Jeunes est un nouvel agenda en ligne, à destination des jeunes Bordelais. Il permet d'accéder à l'ensemble de l'offre municipale et associative ainsi qu'à toute l'actualité culturelle, sportive et de loisirs proposée cet été à Bordeaux.+ d'info

13/07/21 : Du 15 juillet au vendredi 13 août inclus, l’Hôtel de ville de Poitiers fermera ses portes à 16 h 30 au lieu de 17 h 30. Sur cette période, du lundi au vendredi, l’accueil du public s’effectuera de 8h30 à 12h30 et de 13h30 à 16h30

07/07/21 : Pyrénées-Atlantiques - 1 compagnie de CRS, 23 nageurs-sauveteurs CRS, 13 agents de police-secours et de BAC, 4 agents spécialisés dans l’investigation, 8 motards CRS soit 118 policiers vont cet été venir renforcer les forces de sécurité du département

07/07/21 : Saint-Médard-en-Jalles : le centre intercommunal de vaccination Covid 19 restera ouvert tout l’été, grâce à l'implication des 50 agents et 229 professionnels de santé des 6 communes partenaires qui s'y relaient. En 3 mois, 31000 doses ont été injectées

05/07/21 : EthicDrinks, le négoce vert bordelais est lauréat du 1er prix du “Millésime 2021” organisé par l’Adelphe, éco-organisme à but non lucratif axé sur le recyclage des emballages ménagers des entreprises et notamment dans le secteur des Vins et Spiritueux.+ d'info

05/07/21 : Les inscriptions universitaires 2021-2022 de l’Université de Pau et des Pays de l’Adour démarrent, de manière entièrement dématérialisée, mardi 6 juillet pour tous ses campus : Pau, Bayonne, Anglet, Mont-de-Marsan et Tarbes.+ d'info

01/07/21 : Mmes Albenga et Poulet, MM. Patin et Stambolis-Ruhstorfer, enseignants-chercheurs à l’Université Bordeaux Montaigne, ont été nommés membres de l'Institut Universitaire de France. La récompense la qualité scientifique de leurs activités universitaires.




- Publicité -
  • 30/07/21 | Ouverture des candidatures pour la Semaine de la Diversité 2022

    Lire

    Pour la 6ème édition, la Ville de Bayonne organise du 1er au 8 mars 2022 la Semaine de la Diversité et de l’égalité des droits. Jusqu’au 20 septembre, les associations peuvent déposer leurs propositions sur les thèmes de la lutte contre les discriminations et la promotion de l’égalité ainsi que de la diversité culturelle et de la citoyenneté. Les projets sélectionnés percevront une aide de la ville. Toutes les informations sont disponibles sur le site de la Ville

  • 30/07/21 | A la découverte du bijou régional

    Lire

    Jusqu’au 19 septembre, le Musée Bernard d’Agesci de Niort propose l’exposition « Le bijou régional, une spécialité niortaise, fonctions, types ». Les visiteurs partiront à la découverte de plus de 200 bijoux traditionnels, d’outils et de machines ayant servi à leur fabrication. Autour de l’exposition, le Musée propose également 2 accrochages dans le grand hall : « Trésors d’archéologie : parures et objets de prestige » et « Bijoux contemporains ».

  • 29/07/21 | France Relance : Repeuplement forestier, les entreprises lauréates landaises

    Lire

    Forelite-Evolution à Arue, la SCEA Pépinières Planfor à Uchacq-et-Parentis, Bois de Gascogne à Saint-Eulalie-en-Born, Landes Forêt à Levignac, Planfor SAS à Uchacq-et-Parentis sont les 5 entreprises landaises soutenues dans le cadre du plan France relance pour leurs investissements dans des outils et matériels performants pour la production de plants qui seront utilisés pour le repeuplement forestier. Objectif: permettre plus de compétitivité et de résilience face aux défis climatiques. Au total, un coup de pouce de 386 470 euros.

  • 29/07/21 | La Nature a rendez-vous en Creuse en août

    Lire

    Tout au long du mois d’août, la Réserve Naturelle de l’étang des Landes en Creuse propose aux petits et aux grands des « Rendez-vous Nature ». Le 6 août, les petits pourront observer le plumage des oiseaux, le 11 août, partez à la découverte de la vie des abeilles en devenant le temps d’une journée un apiculteur ou encore devenez explorateur avec 4 épreuves sur le thème des oiseaux le 18 août. Programme et réservation

  • 29/07/21 | Les Crus artisans du Médoc ouvrent leurs portes

    Lire

    Comme chaque année, les Crus artisans du Médoc ouvrent leurs portes au public. Cette année, le rendez-vous est donné du 30 juillet au 1er août pour découvrir ou redécouvrir les vins et leur mode d’élaboration. Le public pourra par exemple pique-niquer au Château Tour Bel Air et se balader au milieu du vignoble Médocain.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture
Joël Aubert - Rédacteur en chef - Aqui.fr

L'Edito

Une métropole millionnaire? Voire...

Vous avez dit millionnaire? ... Millionnaire. L'objectif, dans une communauté urbaine qui allait devenir métropole, participait plus d'une volonté que de l'obsession d'atteindre ce chiffre d'un million d'habitants. Et puis dans une ville dont tout le monde saluait le renouveau, que l'Unesco avait inscrit à son patrimoine mondial, l'ambition était de s'afficher dans le sein des grandes cités européennes, celles qui font réseau et semblent compter, d'abord, pour leur capacité à attirer plus que de nouveaux habitants, des sièges sociaux et de nouvelles entreprises. A cet égard, en cet automne 2017, Bordeaux a plutôt relevé le défi. L'arrivée de la grande vitesse ferroviaire, au coeur d'Euratlantique, vient couronner l'attractivité de la métropole dans le mouvement général qui conduit nombre de nos concitoyens à s'installer au sud et à deux pas du littoral, de l'Océan.

L'image de la ville, intimément liée à la proximité du plus grand vignoble d'appellation de la planète, ajoute à cette évolution spectaculaire que la fréquentation touristique internationale, particulièrement impressionnante dans les mois d'été, amplifie encore. Et, ne parlons même pas des palmarès et sondages divers et variés qui situent la ville au sommet de la notoriété.

Il était inévitable que pareil succès ne soit à la source de quelques revers. Ceux-ci commencent à prendre une certaine ampleur qui mérite plus qu'un constat. Une prise de conscience, une manière de point d'étape dans un développement, une croissance, qui ont eu tendance à affoler les indicateurs que sont les prix de l'immobiler ou la spéculation foncière, dans une agglomération qui, notons-le, vient d'accepter, un peu tard, qu'un Etablisssement Public Foncier puisse intervenir. Et puis il y a le gros point noir de la circulation qui, non seulement, affecte le coeur de la cité mais plus encore l'ensemble de la métropole avec des conséquences économiques et sociales, difficiles à quantifier mais pourtant bien réelles. Des temps de trajets, de l'ordre de l'heure et demie pour aller au travail quand on n'a d'autre solution que de s'y rendre en voiture, des temps certes moindres, en général, entre les communes desservies par le tram et le coeur de la cité.

Cette situation, dont la congestion de la rocade bordelaise est le marqueur absolu, génère des frustrations dont les élus n'ont pas forcément toujours pris la juste mesure. Ils vont devoir, dans leurs travaux sur l'avenir de la métropole, prendre en compte les effets néfastes de ces vies de "banlieusards métropolitains" dont certains, quand on les interroge, ne s'étaient pas imaginé retrouver à Bordeaux des conditions de vie qu'ils pensaient, en y venant, avoir laissé derrière eux.

L'ambition millionnaire, à défaut d'être abandonnée, ne semble plus aussi première; le maire de Bordeaux président de la métropole n'est pas loin de le penser. Et les habitants encore bien davantage que l'attractivité de la ville, y compris avec les dérives contemporaines du type airbnb qu'elles entraînent, ont tendance à exaspérer. Un état des lieux général semble vraiment nécessaire pour éviter que ne se creuse un fossé entre anciens et nouveaux habitants. Des intiatives naissent, ici et là, le plus souvent d'origine citoyenne, outre qu'elles dénotent la vitalité de la vie associative, y participent. Et c'est tant mieux.

 

 

 

Joël Aubert

Partager sur Facebook
Vu par vous
34245
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
1 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Edito
Edito
Retour à la page d'accueil
Accueil
wimille patrick | 11/10/2017

Je vis une partie de l'année à Marseille etune
autre à Bordeaux,ma ville natale. Sincèrement
au niveau circulation Bordeaux est nettement
mieux pourvue et je crois qu'on sait mieux anticiper. Donc ne vous desesperez pas!Je pense que Bordeaux est une ville formidable !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 6 + 14 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires