Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

Le Fil d'Aqui

14/07/18 : Michèle Delaunay ancienne ministre et députée de la Gironde promue au grade de chevalier dans l'ordre de la Légion d'Honneur au titre du ministère des Solidarités et de la Santé avec mention de ses " 49 ans de services"

14/07/18 : Charente-Maritime: à partir du 16/07, un arrêté interdit le remplissage et la remise à niveau des mares de tonnes (chasse au gibier d'eau), sur la Curé-Sèvre Niortaise, le Mignon, les marais de Rochefort nord et sud et le marais bord de Gironde nord.

13/07/18 : Les 26, 27 et 28 juillet, le Tour de France fait étape dans le 64. Toutes les infos pratiques liés à ces 3 jours de présence ( accès, parking, circulation, accueils camping-car, passage de la caravane,etc )sont à retrouvées sur www.infotour64.com+ d'info

12/07/18 : Fierté au sein d'Aérocampus Aquitaine: la structure compte 100% de réussite à tous les BAC et BTS avec plus de 87% de mentions dont 56% de mentions B et TB. Parmi eux: Alisson Armatte est la major de France en BTS Aéronautique. Félicitations!

12/07/18 : Suite aux nouvelles analyses effectuées, l'ARS a autorisé la réouverture immédiate de la baignade à la Base de Loisirs du Marsan ce 12 juillet. La filtration naturelle du plan d'eau a suffit pour endiguer ce phénomène ponctuel.

11/07/18 : Sur demande de l'ARS, le lac de baignade de la base de loisirs du Marsan est fermé jusqu'à nouvel ordre. Des analyses ont révélé un taux de bactéries coliformes supérieur à la limite autorisée. De nouvelles analyses sont en cours.

11/07/18 : Au 1er semestre 2018 l'Aéroport de Bordeaux passe les 3M de voyageurs (+6,2%). Nouveau record en juin avec 669.000 passagers (+6,5%): +17,4% pour les vols internationaux (384.500 voyageurs) et pour le low cost. Le trafic national perd 5,5% et Paris 26,8%

07/07/18 : La visite du président de la République, Emmanuel Macron, en Dordogne, ce sera jeudi 19 juillet.Le chef de l’État devrait faire une halte à Périgueux avant de se rendre dans une commune rurale pour y parler du maintien des services publics.

06/07/18 : La Rochelle : les inscriptions sont ouvertes à l'université, au Technoforum, 23 av. A.Einstein, jusqu'au jeudi 19 juillet de 9h à 12h30 et de 13h30 à 17h00, et ce samedi de 9h à 16h30. Reprise des inscriptions le 23 août jusqu’au 14 septembre.




Arte Flamenco 2018 - du 2 au 7 juillet - Mont de Marsan
- Publicité -
  • 14/07/18 | Charente-Maritime : les limitations d'usage de l'eau de l'été arrivent

    Lire

    A compter du lundi 16 juillet, 8h, le bassin Curé-Sèvre MP6 et le sous-bassin Marais Nord Aunis MP4 passent en alerte d’été, suite à un arrêté du préfet. Cette limitation provisoire de l'usage de l'eau concerne tous les prélèvements à des fins agricoles à partir de forages, cours d’eau, plans d’eau en communication ou alimentés par une nappe souterraine ou un cours d’eau, plans d’eau établis sur un cours d’eau. Les mesures de coupure ne s’appliquent pas aux cultures ayant obtenu une dérogation.

  • 13/07/18 | Rocade bordelaise : des feux pour réguler le trafic

    Lire

    Attention aux utilisateurs de la rocade bordelaise: à partir du 17 juillet, des feux bicolores vont être installés sur 17 bretelles d'accès de sept échangeurs pour réguler le trafic de la rocade. Une première phase entrera en service avant la fin juillet sur les trois bretelles extérieures des échangeurs 24 et 25 pour une durée de quatre mois. Le rythme des feux variera selon le trafic et selon la bretelle. Le déploiement complet de ce dispositif, mis en place par la DIRA (direction interdépartementale des routes Atlantique, interviendra d'ici fin 2018.

  • 13/07/18 | Emmanuel Macron deux jours en Dordogne, les 18 et 19 juillet

    Lire

    Le président de la république sera en Dordogne, les 18 et 19 juillet. Le thème de sa visite sera les services publics en zone rurale. C’est Michel Delpon, le député du Bergeracois, qui dévoile le programme de cette visite sur sa page Facebook. Emmanuel Macron devrait visiter le bureau de poste de Marsac, assister au dévoilement de la Marianne dans le quartier du Toulon à Périgueux, visiter l’imprimerie du timbre à Boulazac et la Maison des services au public de Sarliac-sur-l’Isle.

  • 13/07/18 | Périgueux : une jauge de 5000 personnes pour la fan zone

    Lire

    Périgueux a crée une fan zone en plein cœur de ville, dans le parc Gamenson. Pour la finale du 15 juillet, où la France affronte la Croatie, la jauge a été portée à 5000 personnes. Attention cependant, cette jauge ne pourra pas être dépassée pour des raisons de sécurité. Des stands buvette et petite restauration sont aussi proposés. L'entrée est gratuite. L'ouverture des portes a lieu à 15 h et la fermeture à 21 h. 3 entrées publiques sont mises en place (avec fouilles et palpations de sécurité).

  • 13/07/18 | La Rochelle : feu d'artifice en hommage à Didier Lockwood

    Lire

    Pour le 14 Juillet, la ville de La Rochelle a vu les choses en grand : un spectacle pyrotechnique sur les musiques de Didier Lockwood. Pour construire le spectacle, le directeur artistique de la société Ruggieri (Nouvel an Paris 2017, départ de L'Hermione, Violon sur le Sable), avec le directeur du Violon sur le Sable Philippe Tranchet, la soprano Patricia Petibon et Didier Pironti, le président du festival Jazz Entre les deux tours. Rendez-vous allée du Mail ou avenue Michel-Crépeau à 22h45.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture
Joël Aubert - Rédacteur en chef - Aqui.fr

L'Edito

Le froid, vive le froid !

Le froid est là... Vive le froid ! Cette apologie du vent du nord que nous avaient annoncée les grues cendrées, en vol vers Arjuzanx, nous réconforte de l'air du temps, je veux dire de la désolation générale qui semble s'être emparée d'un pays qui a du mal à oublier que nous ne sommes plus en 1998. Les années passent, restent les souvenirs. A Kiev, Didier Deschamps n'était plus sur le terrain avec son bleu de chauffe pour rendre la pareille à des Ukrainiens « morts de faim ». Il était juste sur le bord de la pelouse, tandis que la conjugaison des dribbles de Ribéry et Nasri ne pouvait faire oublier le talent singulier de Zidane. Remettons-nous svp, ce n'est que du football et ce n'est pas si grave...

D'abord, parce que c'est drôlement bon de continuer à croire au miracle, en ces temps où il semble tellement préférable de cultiver le catastrophisme...Ensuite, parce que M. Barroso, depuis Bruxelles, a validé du bout des lèvres les hypothèses budgétaires de la France, enfin parce que les Bleus ont encore un match à jouer et qu'il fera très chaud, mardi, dans les tribunes du stade de France.

En attendant, jouissons du froid, du froid ensoleillé, cela va de soi. Le froid est bien arrivé puisque à Gourette, là-haut, dans nos Pyrénées tant aimées, la neige a donné son premier rendez vous aux fervents de la glisse et des flambées d'hiver et fait rêver nos amis bretons. Le froid est bien arrivé puisque, chez moi, dans « les vallons » de Haute-Gironde, une fine rosée évoque les gels à venir, ceux qui annoncent l'hiver, un hiver que l'on souhaite en temps et en heure, qui réussisse à nous faire oublier le printemps froid et pluvieux de cette année. Un printemps qui a ruiné le millésime 2013, avant que la grêle, au cœur de l'été, n'anéantisse l'espoir des viticulteurs de l'Entre-deux-Mers et désole le Périgord vert.

Oui, écrivons-le et clamons-le haut et fort : Vive le froid !
Un vrai froid, évidemment sec et vif, un froid qui pique et nous invite à la balade emmitouflée et au pas alerte; un froid qui engourdisse la nature, invite les châtaigniers à se dépouiller, sans hâte, de leurs parures d'automne. Un froid qui referme au plus vite les pages d'une année qui n'aura pas ressemblé à celle que nous aurions aimé vivre, fraternelle, respectueuse de son voisin, de l'autre, de la diversité, de la couleur de peau. Un froid qui nous rappelle le devoir de solidarité et anémie les discours d'exclusion. Un froid qui, au contraire, réchauffe notre désir de nous serrer les coudes, d'aimer le « vivre ensemble », de convaincre les déçus de la politique que le salut ne viendra pas de l'extrême droite et de la révolution non plus. Un froid qui dure, de sorte que la terre de nos contrées, ait le temps de boire les milliards de mètre cubes de d'eau qui se sont, sur elle, abattus.  Un froid qui gelant les terres égouttées permette de "rentrer les maïs" dont la récolte, ici et là, est encore en attente.

Oui appelons de nos voeux le froid, celui qui invite à la distance plutôt qu'aux emportements fiévreux et sans nuance. Et méditons cette phrase du poète (1) : "Si le grand givre n'a pas mordu les branches, comment les fleurs du prunier peuvent-elles être odorantes?"

1. Prose pour le col de Marie-Blanque, in "Terre de diamant", Kenneth White.

Le miracle s'est donc produit..Ils ont gagné dans un Stade de France en fusion le droit d'aller chanter la Marseillaise au Brésil. Et du coup, entre la récupération politique venant de tout bord et la joie des supporteurs, ils sont bien vite redevenus des héros. Il faudra confirmer mais c'est vrai qu'ils avaient l'air heureux d'avoir rétabli une situation très compromise. Alors : «  Bravo les Bleus ! »

Joël Aubert

Partager sur Facebook
Vu par vous
2312
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Edito
Edito
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 18 + 13 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires