Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

Le Fil d'Aqui

15/08/18 : Charente: 6 communes viennent d'être reconnues en état de catastrophe naturelle, suite à des mouvements de terrains liés à la sécheresse, survenue entre janvier et juin 2017. Il s'agit de Balzac, Chalais, La Couronne, Fouquebrune, Linars et Nabinaud.

06/08/18 : Dominique Laurent, sous préfète de Bergerac depuis quatre ans, vient d'être nommée à ce même poste à Guingamp (22). Stéphanie Monteuil, sous préfète de Saint-Jean-d'Angely (17) lui succède et prendra ses fonctions le 27 août.

06/08/18 : Jean-Philippe Dargent vient d'être nommé sous-préêfet de Lesparre-Médoc en remplacement de Claude Gobin. Il est actuellement directeur à la citoyenneté, de la légalité et du développement territorial à la préfecture des Pyrénées-Atlantiques.

04/08/18 : Le meeting aérien de Belvès(24), le 15 août, est maintenu. L’Aéroclub Belvès Périgord a pris la décision de ne pas annuler la manifestation, suite au décès de son président. Lundi Alain Valleron a trouvé la mort dans le crash du Cessna qu’il pilotait.

03/08/18 : Jean-Philippe DARGENT nommé le 31 juillet sous-préfet de Lesparre-Médoc prendra ses fonctions le 3 septembre. Il était directeur de la citoyenneté, de la légalité et du développement territorial à la préfecture des Pyrénées-Atlantiques (64)

03/08/18 : Renforcement des mesures de limitation de prélèvements d’eau dans le 47 sur les cours d’eau non réalimentés. Ces restrictions impactent environ 2% de la surface agricole irriguée, 95% des surfaces irriguées bénéficiant de ressources en eau sécurisées




Arte Flamenco 2018 - du 2 au 7 juillet - Mont de Marsan
- Publicité -
  • 19/08/18 | La mobilité durable s'expose à Irun

    Lire

    Le Parc d’Expositions Ficoba à Irun, au Cœur de l’Eurorégion Euskadi-Navarre-Aquitaine, accueillera les 27 et 28 novembre le salon Go Mobility, la 1ère exposition industrielle du Sud de l’Europe sur la mobilité durable. Point de rencontre des professionnels, des territoires et des entreprises consacrées au secteur de la mobilité durable et au stockage d’énergie, il vise à encourager les échanges à forte valeur ajoutée et favoriser les projets innovants et la transformation industrielle du territoire. Au menu : une zone d’exposition, des conférences et tables rondes et une zone de test.l*

  • 18/08/18 | Jürgen Essel en concert à La Réole

    Lire

    Privilège pour La Réole qui accueille le 26 août à 16h l'organiste allemand de renommée internationale Jürgen Essel en résidence dans le Réolais. Accueilli par les Amis de l’Orgue de La Réole l'organiste donnera un concert exceptionnel. Jürgen Essel est organiste, compositeur et enseignant à la prestigieuse école de Stuttgart. Interprète et improvisateur son répertoire s’étend de la musique ancienne jusqu’à la création de musique contemporaine. A son actif vingt enregistrements sur CD et des productions conjointes avec de grandes chaînes de radio (Entrée:libre participation) www.orgueslareole.com

  • 18/08/18 | Charente-Maritime : 7 communes reconnues en état de catastrophe naturelle

    Lire

    Suite aux fortes pluies du premier semestre 2018, l'Etat a reconnu 7 communes sinistrées en état de catastrophe naturelle - pour inondations et coulées de boues - publié au Journal Officiel du 15 août 2018 : Fléac-sur-Seugne, Pons, Bazauges, Chaillevette, Champagne, Léoville, Saint-Seurin-de-Palenne. Les sinistrés disposent d’un délai de 10 jours, à compter du 15 août 2018, date de publication de l’arrêté, pour déposer un état estimatif de leurs pertes auprès de leur compagnie d’assurance.

  • 16/08/18 | Charente : le festival de Confolens fête ses 60 ans

    Lire

    Le festival de danses folkloriques du monde de Confolens attire chaque année 100 000 visiteurs. Débutée le 13 aout, cette 60e édition se déroule jusqu'au 19 inclus, avec de nombreux spectacles costumés mais aussi des ateliers de danse ouvert au public. Parmi les pays les plus représentés cette année : la République Dominicaine, le Brésil, le Pérou, la Bolivie, la Moldavie et le Botswana. Onze groupes de nationalités différentes se produiront le dimanche soir pour la soirée de clôture.

  • 15/08/18 | Corrèze: l'agriculture au rdv du numérique

    Lire

    Le 25 août, lors de la 50e édition du Festival de l'élevage de Brive, la Chambre d'agriculture de la Corrèze lance un vaste plan de développement des usages numériques agricoles: AgriNumérik 19. Son objectif: mettre à disposition de tous les agriculteurs volontaires du territoire un smartphone avec des applications et services associés. Une initiative d'ampleur unique en France, sous le regard bienveillant d'Hervé Pillaud, membre du Conseil national du numérique et VP de la Chambre d’agriculture des Pays de la Loire, invité de ce lancement.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture
Joël Aubert - Rédacteur en chef - Aqui.fr

L'Edito

Vu de Montignac ce tourisme de l'intérieur qui est appelé à se développer

Bien sûr Montignac, joli bourg des bords de la Vézère doit beaucoup de son succès touristique au privilège d'abriter ce haut lieu de la préhistoire qu'est la grotte de Lascaux, son fac similé Lascaux 2 avant que l'an prochain n'ouvre au grand jour Lascaux IV, le centre d'art pariétal, dont les travaux donnent la mesure de l'ambition qui a été celle d'un département, d'une région, de l'Etat, et des investisseurs qui se sont engagés à leurs côtés... en un mot de tous ceux qui ont compris, à quel point, culture, tourisme et développement avaient vocation à être indissociables

Justement, en ce 16 août, où l'été se conjugue avec le mot douceur, venu jouir sur les bords de Vézère, dans le beau village de Saint-Léon, de quelques un des concerts du Festival du Périgord Noir, dont l'existence depuis trente trois ans est inséparable d'un art de vivre, nous vérifions, cette année encore, et peut être davantage que d'autres, que le tourisme s'épanouit sur ces terres de l'intérieur. De cet intérieur comme on a fini par le distinguer, par opposition au littoral aquitain, de ce pays de cocagne au patrimoine remarquable où la fréquentation impressionne, où l'estivant prend ses aises sur les terrasses des restaurants, fait un détour par l'épicerie où on propose l'achat de « magrets frais », découvre le canoé sur la Vézère et se fait, admiratif, une idée de ce que demain sera Lascaux IV. L'été, ici aussi, sera beau et réussi. Comme il l'est à Bordeaux dont une amie qui n'y avait pas séjourné depuis plusieurs étés nous le confiait ces jours-ci, ébahie par la foule des touristes, étrangers souvent, évidemment attirés par le label destination européenne de l'année 2015 et son classement au patrimoine mondial.

Redisons-le au cœur de l'été comme nous l'écrivions, en février dernier, (ci-dessous) quand la capitale de la Grande Région en devenir bénéficiait de cette reconnaissance européenne,  un projet touristique singulier doit naître au bénéfice de l'économie de ces trois régions qui vont bientôt n'en faire plus qu'une.

Autour, et à partir de la capitale qu'elle est et que le nom de Bordeaux, associé à celui d'un très grand vignoble d'appellations, porte partout dans le monde, de vraies chances de bond en avant existent. Servie par une géographie physique dont il n'existe pas beaucoup d'équivalent en Europe, ayant su préserver le littoral, sa façade atlantique, d'une urbanisation massive, disposant du plus grand massif forestier d'Europe et du plus grand estuaire, d'îles aussi belles que fragiles, d'une chaîne de montagne qui ne cède en rien aux Alpes, d'un arrière-pays qui désormais jusqu'aux confins du Massif Central, offre une palette remarquable de paysages, la « Grande Région » a de formidables atouts à faire valoir. Comment ne pas y ajouter la richesse de son patrimoine historique et, bien sûr, dans la vallée de la Vézère, le berceau mondial de la préhistoire... Le centre d'art pariétal qui est en train de naître à Montignac en Dordogne, Lascaux IV, alors que l'exposition itinérante Lascaux III rencontre un succès mondial, est déjà la promesse d'une fréquentation de très grande ampleur. Devrions-nous ignorer l'atout gastronomie ? Ce serait faire injure à une tradition qu'incarnent des figures de la cuisine française, et aux produits de qualité qui font de l'Aquitaine une capitale européenne des AOC, IGP et autres labels.

A ceux qui s'étonneraient de cette manière de catalogue, de dépliant à caractère publicitaire, nous objecterons que le tourisme, et cela est de plus en plus mis en évidence dans un pays qui n'a pas su protéger tout un pan de son industrie, offre une grande chance de relance de l'économie pour la Maison France. Appliqué à la « Grande Région » et plus largement au Grand Sud Ouest, il peut et doit être le moteur d'un développement de qualité, respectueux d'un environnement riche et varié qui, à côté du potentiel d'innovation que l'on voit émerger, avec le numérique en première ligne, offrira une nouvelle donne pour l'emploi, dans les vingt ans à venir.

Joël Aubert

Partager sur Facebook
Vu par vous
5673
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
1 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Edito
Edito
Retour à la page d'accueil
Accueil
Sartorius | 17/08/2015

L'aéroport de Brive-Vallée de Dordogne qui couvre le Sarladais et le Quercy touristiques est logiquement appelé à se développer. Alors, pourquoi encore financer à perte celui de Bergerac ?

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 22 + 14 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires