11/12/17 : La Charente-Maritime est passée ce matin en vigilance "jaune" vents violents : la circulation est coupée sur le pont de l'île d'Oléron et les liaisons maritimes coupées avec l'île d'Aix, en raison d'une forte houle.

10/12/17 : A Orthez la liste menée par le socialiste Emmanuel Hanon remporte l'élection municipale (49,69%) devançant celle du maire sortant Yves Darrigrand (39,87%) et de Hélène Marest (Lrem -Modem 10,44%

10/12/17 : Philippe Mahé préfet de Meurthe-et-Moselle depuis août 2015 est le nouveau directeur général des services de la Gironde. Il a occupé plusieurs postes similaires depuis 1995 en Côtes d'Armor Finistère aux communautés urbaines de Nantes et de Toulouse.

10/12/17 : Dans un communiqué du 9/12, le président de la Charente-Maritime Dominique Bussereau annonce que l'instauration d'un péage à l'entrée d'Oléron ne sera finalement pas soumis au vote lors de la session du Département du 18 décembre comme annoncé.

10/12/17 : Charente-Maritime : Météo France annonce une tempête ce lundi, avec de violentes rafales pouvant atteindre localement 120 à 130 Km/h sur le littoral et 100 à 110 Km/h à l'intérieur des terres.

09/12/17 : Après l'annonce de la présence du groupe NTM, les Francofolies ont annoncé cette semaine leurs prochaines têtes d'affiches de l'édition 2018, qui se tiendra du 11 au 15 juillet : Orelsan, Jain, Véronique Sanson, Mc Solaar, Calogero et Shaka Ponk.

08/12/17 : Les maires de Port-au-Prince et de La Rochelle ont signé un accord mardi à l’occasion des 2e Assises de la coopération franco-haïtienne à Port-au-Prince. Une aide nouvelle sera apportée pour la construction d’un lieu d’accueil en cas de catastrophe.

07/12/17 : Le maire de Saint-Jean-de-Luz et premier vice-président de la Communauté Pays basque, Peyuco Duhart, 70 ans, est mort ce vendredi matin à 10 heures au Centre hospitalier de la Côte basque à Bayonne. Il avait été victime d'un AVC la semaine dernière.

06/12/17 : L’innovation au service des entreprises. Jeudi 14 décembre, la CCI47 organise un a-m de table ronde autour du « design, levier d’innovation dans les entreprises ». Pour en parler des entrepreneurs seront présents pour témoigner de leur expérience.

06/12/17 : Mi novembre, le centre national pour le développement du sport a attribué un total 5,7M€ à 16 projets néo-aquitains visant la création d’équipements structurants, l’accès à la pratique sportive des personnes handicapées et à la rénovation des CREPS

06/12/17 : C'est ce lundi 11 décembre que Didier Lallement, prendra officiellement ses fonctions de préfet de la région Nouvelle-Aquitaine, préfet de la zone de défense et de sécurité Sud-Ouest et préfet de la Gironde à la suite de Pierre Dartout.

30/11/17 : Le 20 décembre, la salle de spectacles “Les Cigales“ à Luxey (40) accueille Françis Huster pour un seul-en-scène moderne et engagé, à l’image de celui qu’il incarne: Albert Camus. Rendez-vous à 21h. Pensez à réserver sur www.musicalarue.com !

- Multivote -
- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 11/12/17 | Bordeaux : Deux tramways en plus aux heures de pointe sur la ligne A

    Lire

    Afin d’accompagner la fermeture du pont de pierre à la circulation automobile, et à la demande d’Alain Juppé, TBM renforce le service tramway de la ligne A en heures de pointe, sur la rive droite, à compter du lundi 11 décembre. Deux tramways supplémentaires seront mis en place entre 7 h et 8 h, aux départs de « La Gardette » et « Dravemont » et entre 17h et 18h, du centre de Bordeaux vers la Rive Droite.

  • 09/12/17 | Pierre Dartout décoré en quittant Bordeaux

    Lire

    Pierre Dartout, préfet de Gironde et de Nouvelle-Aquitaine a vécu un moment singulier lors de la réception marquant son départ de Bordeaux: il a reçu des mains d'Alain Juppé la décoration de commandeur dans l'Ordre national du mérite en présence d'élus, de personnalités, de sa famille venue de son Limousin natal moment chaleureux ponctué d'un très bel hommage du maire de Bordeaux retraçant une carrière fournie au service de l'Etat et remerciement appuyé du récipiendaire à Bordeaux où il sera "très heureux de revenir". M.Dartout, le préfet de l'installation de la réforme territoriale a loué sa relation avec Alain Rousset

  • 08/12/17 | Les événements nautiques de La Rochelle annoncés au salon Nautic de Paris

    Lire

    Le salon Nautic a été l'occasion pour La Rochelle d'annoncer les événements de 2018. En avril, la ville accueillera L'Hermione avant son départ en méditerranée. En mai, ce sera la première édition des Assises de la plaisance et du nautisme. A partir de juillet, 4 championnats européens de sport de glisse vont se succéder (catamaran, dériveur et forty-niners). Sans oublier les traditionnels rendez-vous de la Semaine du Nautisme ou du Grand Pavois, qui se tiendra du 26 septembre au 1 octobre.

  • 08/12/17 | L'ambassadeur de Chine annoncé à la prochaine fête de la truffe

    Lire

    La prochaine fête de la truffe a lieu à Sarlat, les 20 et 21 janvier 2018. Cet événement culinaire accueillera l'assemblée générale de l’association des Bocuse d’Or Winners. Pour l’occasion, 17 lauréats du célèbre concours de cuisine du monde seront présents. Zhai Jun, l'ambassadeur de la République populaire de Chine, accompagné d'une vingtaine de personnes à la prochaine Académie culinaire du foie gras et de la truffe, a répondu favorablement à l'invitation de la municipalité.

  • 07/12/17 | L'avenir du vélo en débat à La Rochelle

    Lire

    Depuis douze ans, la Charente-Maritime organise ses Tribunes de l'Innovation autour de grands thèmes d'actualité comme la solidarité, la mondialisation, etc. Pour cette édition, la "petite reine" est à l'honneur, avec des conférences-débats autour de son histoire, sa place socio-économique, ses innovations technologiques et son avenir en tant que transport doux et durable. RDV (gratuit) le 14 décembre à 18h à la Maison du Département. Ouvert au grand public sur inscription au 05 46 31 72 00.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Environnement | A bord du Sinbad, la famille Sainrames vit et navigue en rêvant humanitaire

18/05/2010 |

Angeline et Jean-Yves Sainrames

A l'instar de Rouen ou de Nantes, Bordeaux est une ville d'eau. Son nom même l'exprime. Que ce soit la Seine, la Loire ou la Garonne, chacune a son fleuve, voie de circulation et de transit largement utilisée à travers les siècles dans les activités portuaires ayant fait leur renommée, pour le meilleur et pour le pire. Jean-Yves et Angeline Sainrames, leur fille Claire et le chien Nicky ont choisi le meilleur pour vivre sur le Sinbad, un thonier construit en 1955, acheté un franc symbolique en 2005 avant sa destruction et qu'ils ont restauré de leurs mains et sans aides pour en faire un bijou tout juste terminé. Purs sans être durs, ils ont leur vision du port, de la vie à bord, de ce que pourrait représenter le Sinbad pour l'image de la ville de Bordeaux et de la mission humanitaire qu'ils aimeraient accomplir en Afrique avec leur ambassadeur des mers.

Jean-Yves Sainrames n'est pas un marin d'eau douce. Il navigue depuis 38 ans et quand on le voit avec ses tatouages maoris sur le visage, ses bacchantes blanches, son crane rasé tanné par le soleil et son anneau de corsaire à l'oreille, au-delà d'une gueule, on se dit d'entrée qu'on est face à un vrai loup de mer. Né en 1949 sur les quais de Bordeaux, il est imprégné de la vie trépidante des docks, des bateaux et des marchandises qu'il a connue dès l'enfance. Inutile de dire que l'abandon de l'activité du port le fait plus que souffrir.

Bordeaux, ville d'eau sans bateaux
L'homme n'est pas un utopiste, il sait qu'on ne peut pas traiter le port comme il y a 50 ans. "Bordeaux est devenue une ville magnifique. Nous étions absents pendant les travaux du tram, et quand nous sommes revenus, nous avons été soufflés. Bordeaux est devenue exceptionnelle.  Mais c'est un écrin vide". Une ville d'eau sans bateau, ça n'a pas de sens". Si le contexte a changé, il n'en demeure pas moins que les bordelais, pour les plus anciens en tout cas, ont le passé maritime dans leur coeur. Et pour les plus jeunes, il n'est que de constater le monde qu'attirent les vieux gréements quand ils mouillent  dans le port de la Lune. Les badauds agglutinés, toutes générations confondues sont unanimes sur la beauté des navires  et expriment les mêmes regrets de ne pas voir d'avantage de vie sur l'eau.

Rendre à l'Afrique ce qu'on lui a volé
Jean-Yves et Angeline ne manquent ni d'idées ni de projets quant à l'usage de leur goelette de 27 m,  sortie des bassins à flot pour une brève escapade et ouverte au public, ce dimanche 16 mai. "Si le passé du port de Bordeaux, qui a été le 1er port europééen au XVIIIème siècle, a été occulté à cause de l'esclavage, nous avons les moyens de compenser ce passé et redorer le blason de Bordeaux". Le couple projette d'amener 3 à 4 tonnes de matériel médical réformé (dentisterie, maternité, hopitaux, matériel pour handicapés) récupéré auprès des hopitaux, cliniques et maisons de retraites qui en regorgent et qui seraient directement livrés dans les dispensaires sans être pillés dans les containers à la douane de Dakar. Pour ce faire, ne leur manquent que les voilures et les 15 000 euros qui vont avec pour sillonner les mers.

De la mission humanitaire à la transmission
En attendant des subventions et un soutien des édiles politiques, recherche Le Sinbad et la devise de Bordeauxdont s'aquitte l'association la Figure de proue qu'ils ont créée pour financer leur périple, le Sinbad est également un navire-école qui embarque des stagiaires. Découvrir la vie à bord en espace restreint, la gestion de l'eau et des vivres, les éco-gestes et l'éco-navigation, le secret des noeuds de marins, l'hospitalité des escales, tel est le programme d'un séjour fort révélateur sur sa propre nature et formateur sur l'éthique navale, voire sur l'éthique tout court.

La future fête du vin, du 24 au 27 juin, donnera l'occasion au Sinbad d'enrichir l'escorte du Belem et aux visiteurs le plaisir de découvrir, à travers des balades sur l'estuaire, le Collectif des vieux gréements (l'Arawak, le Sinbad et le Pied-bouée) ainsi qu' une famille Sainrames qui ne désespère pas de représenter, sur les flots, la ville de Bordeaux (sa devise est gravée sur la poupe du vieux gréement) et qui a choisi de vivre avec un grand L le mot Liberté. 

 Isabelle Camus

 

Partager sur Facebook
Vu par vous
1345
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
3 réactions
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Environnement
Environnement
Retour à la page d'accueil
Accueil
Pierre Brulet | 13/10/2010

Merci pour votre article même si par manque de place vous ne pouvez pas développer plus le sujet est formidable.Cela me donne l'envie de faire un stage sur cette Goelette Sinbad.
Pourriez vous m'indiquez s'il vous plait leurs coordonnées ( mail tel
site )
Un grand merci pour votre article.
Pierre Brulet Annecy

Joël Aubert | 23/05/2010

Il n'est jamais trop tard donc nous allons le faire...

Philippe Dorthe | 23/05/2010

Si on veut des bateaux sur la Garonne il faut mettre en oeuvre un réseau de bateaux bus, projet que je porte depuis plus de 15 ans, c'est curieux que ce bon article n'y fasse pas allusion...

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 13 + 18 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !