Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

10/12/18 : Mobilisation mardi matin dès 9h00 aux trois péages autoroutiers du Lot-et-Garonne orchestrée par la Coordination rurale 47 pour protester contre les taxes "Trop de taxes tue l'agriculture et les agriculteurs!" dixit la CR47.

10/12/18 : Charente-Maritime : au vue du contexte social actuel, le séminaire filière Fruits & Légumes de Nouvelle Aquitaine Propulso, qui devait se tenir les 11 et 12 décembre à Saintes est annulé. Une prochaine date devrait bientôt être fixée.

09/12/18 : La Rochelle : selon l'association Info Trafic 17, le dépôt pétrolier de La Pallice est bloqué ce soir par près de 200 personnes.

09/12/18 : Charente-Maritime : Annick Baillou a été nommée inspectrice d’académie-directrice académique des services de l’éducation nationale (IA-DASEN) de la Charente-Maritime. Elle succède à Gilles Grosdemange qui a fait valoir ses droits à la retraite.

09/12/18 : Samedi vers 23 heures, Jacqueline Dubois, députée du Sarladais a découvert sa voiture en feu, ainsi que celle de son mari, garées dans la rue devant son domicile de Vézac. L'élue a reçu de nombreux soutiens de la classe politique de tous bords.

09/12/18 : la manifestation des gilets jaunes d'abord pacifique à Bordeaux a dégénéré au milieu de l'après-midi lorsqu'une centaine de casseurs, ont jeté des projectiles divers sur les forces de l'ordre. Scènes de guérilla urbaine et dégradations ont suivi

08/12/18 : Forte participation à Bordeaux pour la Marche pour le climat: de l'ordre de 6 à 7000 personnes

08/12/18 : La Rochelle sera présente au Nautic de Paris du 8 au 16 décembre, stand G2 Hall 1, sous la bannière La Rochelle Force Océan. Elle y présentera ses différents événements sportifs comme la Minit Transat, dont les inscriptions sont désormais ouvertes.

07/12/18 : Rochefort : Véritable institution rochefortaise, l'ancien cinéma Alhambra devenu un studio de post-production de films et de musique inauguré au printemps dernier, organise une porte ouverte avec visite de ses locaux ce samedi de 14h à 19h. Gratuit.

07/12/18 : La Cité du Vin vient de recevoir 3 nouvelles récompenses de la part des professionnels de l'œnotourisme. Un International Best of Wine Tourism et 2 Iter Vitis awards "pour son action innovante et audacieuse en matière d'œnotourisme".

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 10/12/18 | Hashtag d’Argent pour Limoges

    Lire

    Très présente sur les réseaux sociaux (Facebook, Twitter, Instagram, Snapchat et Linkedin) et avec plus de 67 000 abonnés, la Ville de Limoges a obtenu un « Hashtag » d’argent pour son engagement sur les réseaux sociaux pour communiquer avec ses administrés dans la catégorie « grandes villes de + 100 000 habitants ». Ce trophée, remis par l’Observatoire SocialMedia, récompense les territoires les plus agiles sur les réseaux.

  • 10/12/18 | Talents des Cités: les lauréats néo-aquitains

    Lire

    En Nouvelle-Aquitaine, Talents des Cités 2018 a distingué 3 créateurs d'entreprise dans les quartiers prioritaires de la Ville : Grégory Pédeboscq (Dax), et son food truck «La Cantoche», qui propose en partenariat avec des producteurs locaux sandwichs, burgers, salades et soupes originales ; Victor Du Peloux (Bordeaux) et son atelier bois coworking «La Planche» pour artisans, concepteurs et grand public, et Salomé Arenas (Pau), co-fondatrice de Monsieur Bernard, marque de vêtements et accessoires 100% plastique recyclé dont une partie est récoltée dans la Mer Méditerranée! Les lauréats nationaux seront connus fin janvier

  • 10/12/18 | Corrèze: la chambre d'agriculture dénonce la présence de L-214 dans les écoles

    Lire

    Réunie en session plénière le 26 novembre dernier, la Chambre d’Agriculture de la Corrèze demande à l’État, la Région, au Département et aux Maires l’interdiction immédiate de diffusion, dans toutes les écoles du département, des informations anti-viande de l’association L-214 éducation mais aussi de confier aux seuls organismes habilités et neutres à diffuser dans les écoles des informations justes sur l’alimentation et les produits agricoles.

  • 09/12/18 | Gilets jaunes : des violences à Bordeaux

    Lire

    Ce samedi à Bordeaux, de violents affrontements se sont déroulés en marge de la manifestation des gilets jaunes dès la fin d'une marche (ayant rassemblé environ 5000 personnes) vers l'hôtel de ville, en milieu d'après-midi. Dans un communiqué tardif, la préfecture évoque des "dégradations de bien publics (notamment des feux de barricades), de vitrines commerciales, de mobiliers urbains". Les services de police ont interpellé 44 personnes. 26 blessés sont à déplorer, dont un jeune manifestant ayant perdu sa main en voulant renvoyer une grenade lacrymogène.

  • 07/12/18 | «Signalement Voie Publique» le nouveau service de proximité de la Ville de Lormont

    Lire

    Déployé par la municipalité début novembre sous l’acronyme SVP, il vise à améliorer le signalement des dysfonctionnements ou anomalies au sein des espaces publics (propreté, stationnement abusif, éclairage défectueux). A bord d’un véhicule sérigraphié «Signalement Voie Publique» et du numéro de téléphone créé pour l’occasion (0633146911), deux agents circulent du lundi matin au samedi soir dans la commune. Ils doivent s’assurer et faire preuve de vigilance quant à la bonne tenue de la voirie, du mobilier urbain, de la chaussée ou des éclairages publics.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Environnement | A bord du Sinbad, la famille Sainrames vit et navigue en rêvant humanitaire

18/05/2010 |

Angeline et Jean-Yves Sainrames

A l'instar de Rouen ou de Nantes, Bordeaux est une ville d'eau. Son nom même l'exprime. Que ce soit la Seine, la Loire ou la Garonne, chacune a son fleuve, voie de circulation et de transit largement utilisée à travers les siècles dans les activités portuaires ayant fait leur renommée, pour le meilleur et pour le pire. Jean-Yves et Angeline Sainrames, leur fille Claire et le chien Nicky ont choisi le meilleur pour vivre sur le Sinbad, un thonier construit en 1955, acheté un franc symbolique en 2005 avant sa destruction et qu'ils ont restauré de leurs mains et sans aides pour en faire un bijou tout juste terminé. Purs sans être durs, ils ont leur vision du port, de la vie à bord, de ce que pourrait représenter le Sinbad pour l'image de la ville de Bordeaux et de la mission humanitaire qu'ils aimeraient accomplir en Afrique avec leur ambassadeur des mers.

Jean-Yves Sainrames n'est pas un marin d'eau douce. Il navigue depuis 38 ans et quand on le voit avec ses tatouages maoris sur le visage, ses bacchantes blanches, son crane rasé tanné par le soleil et son anneau de corsaire à l'oreille, au-delà d'une gueule, on se dit d'entrée qu'on est face à un vrai loup de mer. Né en 1949 sur les quais de Bordeaux, il est imprégné de la vie trépidante des docks, des bateaux et des marchandises qu'il a connue dès l'enfance. Inutile de dire que l'abandon de l'activité du port le fait plus que souffrir.

Bordeaux, ville d'eau sans bateaux
L'homme n'est pas un utopiste, il sait qu'on ne peut pas traiter le port comme il y a 50 ans. "Bordeaux est devenue une ville magnifique. Nous étions absents pendant les travaux du tram, et quand nous sommes revenus, nous avons été soufflés. Bordeaux est devenue exceptionnelle.  Mais c'est un écrin vide". Une ville d'eau sans bateau, ça n'a pas de sens". Si le contexte a changé, il n'en demeure pas moins que les bordelais, pour les plus anciens en tout cas, ont le passé maritime dans leur coeur. Et pour les plus jeunes, il n'est que de constater le monde qu'attirent les vieux gréements quand ils mouillent  dans le port de la Lune. Les badauds agglutinés, toutes générations confondues sont unanimes sur la beauté des navires  et expriment les mêmes regrets de ne pas voir d'avantage de vie sur l'eau.

Rendre à l'Afrique ce qu'on lui a volé
Jean-Yves et Angeline ne manquent ni d'idées ni de projets quant à l'usage de leur goelette de 27 m,  sortie des bassins à flot pour une brève escapade et ouverte au public, ce dimanche 16 mai. "Si le passé du port de Bordeaux, qui a été le 1er port europééen au XVIIIème siècle, a été occulté à cause de l'esclavage, nous avons les moyens de compenser ce passé et redorer le blason de Bordeaux". Le couple projette d'amener 3 à 4 tonnes de matériel médical réformé (dentisterie, maternité, hopitaux, matériel pour handicapés) récupéré auprès des hopitaux, cliniques et maisons de retraites qui en regorgent et qui seraient directement livrés dans les dispensaires sans être pillés dans les containers à la douane de Dakar. Pour ce faire, ne leur manquent que les voilures et les 15 000 euros qui vont avec pour sillonner les mers.

De la mission humanitaire à la transmission
En attendant des subventions et un soutien des édiles politiques, recherche Le Sinbad et la devise de Bordeauxdont s'aquitte l'association la Figure de proue qu'ils ont créée pour financer leur périple, le Sinbad est également un navire-école qui embarque des stagiaires. Découvrir la vie à bord en espace restreint, la gestion de l'eau et des vivres, les éco-gestes et l'éco-navigation, le secret des noeuds de marins, l'hospitalité des escales, tel est le programme d'un séjour fort révélateur sur sa propre nature et formateur sur l'éthique navale, voire sur l'éthique tout court.

La future fête du vin, du 24 au 27 juin, donnera l'occasion au Sinbad d'enrichir l'escorte du Belem et aux visiteurs le plaisir de découvrir, à travers des balades sur l'estuaire, le Collectif des vieux gréements (l'Arawak, le Sinbad et le Pied-bouée) ainsi qu' une famille Sainrames qui ne désespère pas de représenter, sur les flots, la ville de Bordeaux (sa devise est gravée sur la poupe du vieux gréement) et qui a choisi de vivre avec un grand L le mot Liberté. 

 Isabelle Camus

 

Partager sur Facebook
Vu par vous
2260
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
3 réactions
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Environnement
Environnement
Retour à la page d'accueil
Accueil
Pierre Brulet | 13/10/2010

Merci pour votre article même si par manque de place vous ne pouvez pas développer plus le sujet est formidable.Cela me donne l'envie de faire un stage sur cette Goelette Sinbad.
Pourriez vous m'indiquez s'il vous plait leurs coordonnées ( mail tel
site )
Un grand merci pour votre article.
Pierre Brulet Annecy

Joël Aubert | 23/05/2010

Il n'est jamais trop tard donc nous allons le faire...

Philippe Dorthe | 23/05/2010

Si on veut des bateaux sur la Garonne il faut mettre en oeuvre un réseau de bateaux bus, projet que je porte depuis plus de 15 ans, c'est curieux que ce bon article n'y fasse pas allusion...

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 12 + 18 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !