Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

13/11/19 : Charente-Maritime : selon le journal officiel du 7/11, le nouveau préfet Nicolas Basselier, ex préfet de l'Aisne, prendra ses fonctions le 25/11. Il succède à F.Rigoulet-Roze, devenu directeur de cabinet du ministre de la Cohésion des territoires.

13/11/19 : Niort : le festival des films sur smartphone Takavoir lance un appel à candidature pour sa prochaine édition, qui se tiendra les 27 et 28 mars 2020. Les candidats doivent livrer leur film de 3 min max avant le 16 février prochain sur takavoir.fr

13/11/19 : Niort : 32 entreprises ont participé en septembre dernier au Challenge de la mobilité, soit 713 salariés du territoire. 44% ont opté pour le vélo, 12% le bus, 15% le covoiturage, 8% la marche, 8% le train. La remise des prix s'est tenue hier soir.

13/11/19 : Deux-Sèvres : Le salon des professionnels de la filière caprine Caprinov' dont la dernière édition s'est tenue en novembre 2018, reviendra du 25 et 26 novembre 2020 au parc des Expositions de Niort.

13/11/19 : Après plusieurs passages au Festival Musicalarue, Miossec revient à Luxey (40) dans le cadre intimiste de la salle de spectacles “Les Cigales“, samedi 30 novembre à 20h30. Le Brestois viendra présenter son onzième opus "Les Rescapés".

12/11/19 : Les gendarmes et la Guardia civil sont arrivés en nombre au péage de Biriatou en raison de l'opération escargot lancée par Tsunami Democra-tic, le mouvement indépendantiste catalan, relayé localement par Bizi! et Aitzina bloquant la frontière à 18h30

12/11/19 : Charente : un groupe d’étudiants en BTS SAM de CCI Charente Formation, mène un projet sur la gestion citoyenne des déchets depuis 1 an et organisent une journée environnementale ce mercredi A 15h30 au Campus CCI, à l'ex CIFOP de L’Isle d’Espagnac.

08/11/19 : La liquidation judiciaire de la SNEM, société éditrice du quotidien l'Echo, diffusé sur 5 départements, a été confirmée cet vendredi par le Tribunal de commerce de Limoges. Les 42 salariés du journal recevront prochainement leur lettre de licenciement.

08/11/19 : Le ministre de l'Agriculture et de l'Alimentation Didier Guillaume se rendra ce samedi au salon de l'agriculture basque, Lurrama qui a ouvert ses portes ce matin. Il y rencontrera ses organisateurs et I. Berhocoirigoin, le président? et les exposants

08/11/19 : Dordogne : Dans le cadre du Grenelle des violences conjugales, la préfecture propose le jeudi 14 novembre, à 17 h h à la mairie de Montrem, une rencontre ouverte à tous sur le thème de la prise en charge des violences conjugales en milieu rural.

07/11/19 : Beynac : Samedi 16 novembre, à 10 heures, un rassemblement citoyen sur les allées de Tourny à Périgueux est organisé pour soutenir l’achèvement des travaux du contournement de Beynac et défendre le monde rural.

06/11/19 : Petr Drulák, ambassadeur de Tchéquie en France, sera présent à la Maison de l'Europe à Bordeaux le 14 novembre à 19h pour une conférence autour de l'après Révolution de Velours. L’entrée est libre et gratuite dans la limite des places disponibles.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 13/11/19 | Keolis Bordeaux a un nouveau Directeur général

    Lire

    Eric Moinier a été nommé le 1er novembre Directeur Général de Kéolis Bordeaux. Il succède à Hervé Lefèvre qui a rejoint la SNCF, en vue de sa nomination au poste de directeur régional Nouvelle-Aquitaine à compter de janvier 2020. Agé de 46 ans, Eric Moinier, était depuis 2016, Directeur Général de la filière indienne de Kéolis en charge du lancement puis de l’exploitation du nouveau réseau de métro automatique. A Bordeaux, il aura pour mission de diriger l’exploitation du réseau TBM.

  • 13/11/19 | Les vins de Corrèze conservent leur AOC

    Lire

    En 2014, le Conseil d’État avait interdit la mention « vin paillé » sur les bouteilles de vins corréziennes à la demande de la société de viticulture du Jura. En 2017, les Corréziens avaient contre-attaquer en constituant une AOC de nouveau contestée. Le Conseil d’État vient de rejeter la requête et les vins de Corrèze conservent donc leur AOC !

  • 13/11/19 | Tennis: Llodra, Forget, Clément et bien d'autres font le show à Bordeaux

    Lire

    Michaël Llodra et Lionel Roux, 2 anciens joueurs de tennis professionnels, organisent les 6 et 7 décembre prochains le Bordeaux Mica Challenge, une exhibition de tennis réunissant autour d'eux d'autres grands noms du tennis français: Mansour Bahrami, Arnaud Clément, Guy Forget, Nicolas Mahut et Lucas Pouille. "Quelques sportifs de haut-niveau pas maladroits raquette en main" devraient aussi se joindre à eux, ajoute Mickaël Llodra, soucieux de conserver un peu de suspense... Le rdv est donné au grand public au Palais des sports pour une proximité assurée. Réservations en ligne .

  • 13/11/19 | Beynac :l'association Défendre l'intérêt général en Dordogne interpelle le préfet

    Lire

    Dans une lettre, l'association Défendre l'Intérêt Général en Dordogne a demandé au préfet si la manifestation du 16/11 avait été déclarée et si oui, si sa localisation près de la préfecture, ne posait pas un problème au regard de l'éthique politique. Elle lui aussi demandé qu'elle était la position de l'État qui, selon elle, devrait faire respecter l'État de droit et empêcher les pressions sur la justice. Elle tente toujours d'obtenir une réponse sur l'utilisation du port de l'écharpe tricolore dans de tels rassemblements.

  • 13/11/19 | Beynac : un rassemblement le 16 novembre pour réclamer la reprise des travaux

    Lire

    Le président du Département de la Dordogne, Germinal Peiro, les maires de Périgueux, Bergerac, Nontron et Sarlat, les présidents du Grand Périgueux et de la Communauté bergeracoise, le sénateur PS Claude Bérit-Debat, les patrons des chambres consulaires, une majorité de décideurs économiques appellent les Périgourdins à se joindre au « rassemblement citoyen » organisé le 16 novembre à 10 h, sur les allées Tourny à Périgueux, pour «soutenir l’achèvement des travaux du contournement de Beynac et défendre le monde rural».

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Environnement | A Pau : des déchetteries plus "attractives" pour trier plus et mieux

05/09/2019 | Permettre aux habitants de trier mieux et de trier plus, voilà l'objectif de la vaste opération de réhabilitation engagée ce mois ci par l'agglomération paloise sur ses déchetteries.

projet de réhabilitation des déchetteries de l'agglomération paloise ( Pau, Lescar, Bizanos, et Jurançon)

A compter de ces jours-ci, jusqu'au mois de juillet prochain, la Communauté d'Agglomération Pau Béarn Pyrénées (CAPBP) donne un sérieux coup de jeune à ses 4 déchetteries de Pau, Lescar, Bizanos et Jurançon. Des travaux en deux phases qui ne causeront (exceptée sur la déchetterie de Jurançon) pas de rupture dans la continuité du service. Une modernisation de ces équipements qui en sortiront pour la plupart agrandis, mais aussi plus beaux, et plus fonctionnels pour les usagers. Objectif des équipes pilotées par Monique Sémavoine, 1ère Vice-Présidente de la CAPBPB et présidente du Syndicat Mixte du Traitement des Déchets : rendre les déchetteries toujours plus attractives et ainsi pouvoir favoriser et soutenir le développement de nouvelles filières de recyclage et de réemploi.

Saisissant l'obligation de mise aux normes de ses déchetteries sur des aspects de sécurité et d'environnement, notamment sur « la prévention des chutes des usagers ou le risque de ruissellements vers les milieux naturels », la CAPBP a choisi d'engager des travaux de modernisation de grande ampleur sur ces installations. Et pour cause côté chiffres, c'est un programme de réhabilitation et de traitement architectural de 4,3M€ (foncier compris) qui s'engage sur les déchetteries de Pau et Lescar (de septembre à janvier), et, dans un deuxième temps, sur celles de Jurançon et de Bizanos (de février à juillet 2020).

"Faire de ces lieux des lieux... culturels"
Si le budget est conséquent, c'est que démarre en réalité « une modernisation complète, avec des bâtiments démolis, d'autres construits, d'autres réaménagés, ou encore relookés. Nous voulons que nos déchetteries soient des endroits beaux et valorisants, pour l'usager et pour le déchet qu'il apportequi sera soit recyclé soit réemployé », explique Monique Sémavoine. Des sites embellis à tel point qu'ils auront une « signature architecturale », notamment marquée par une couleur commune, le jaune safranc, « qui est à la fois visible, gai, et apporte une touche contemporaine. Nous visons aussi à faire de ces lieux, des lieux... culturels en quelque sorte. »
Un regard artistique mis en œuvre par une trentaine d'étudiants de 2ème année de l'Ecole des Arts de Pau, qui ont créé des œuvres photographiques à partir de leur déambulation dans les déchetteries de l'agglo. « Vingt-deux de ces images seront réalisées en très grands formats et installées sur les bâtiments des déchetteries, en guise d'exposition permanente », détaille Monique Sémavoine.

"De nouvelles filières de recyclage vont pouvoir être généralisées"
Mais outre ce travail esthétique, les futures déchetteries garantiront aux usagers, une circulation plus fluide, une dépose des déchets plus pratique, directement au sol pour ce qui est des gravats et des déchets verts, ou encore un parcours au sein de la déchetterie visant à « inciter et faciliter le tri ».
« La déchetterie de Pau par exemple, va tripler de surface avec une organisation très différente et beaucoup plus ergonomique. Nous allons passer de 2500 à 6000 m2 utilisables en dépôt », illustre Patrick Chauvin, Directeur de la direction développement durable et déchet à la CAPBP. « En outre, un espace dédié au réemploi sera généralisé dans chaque déchetterie, à l'image de ce que nous faisons déjà à Lescar pour le réemploi des vélos, grâce à un partenariat avec une association qui les récupère, les répare et leur donne une deuxième vie ».
A Lescar, justement, une extension va également être créée avenue Julliot-Curie « pour multiplier la capacité d'accueil, et mieux valoriser certains déchets comme le plâtre par exemple. Au total, ce sont de nouvelles filières de recyclage ou de réemploi qui vont pouvoir être généralisées sur l'ensemble des sites. Ce sera notamment le cas du tri des meubles et de la literie. », poursuit le Directeur.

Vers un accès réservé aux habitants de l'Agglo
Avec 350 000 visiteurs annuels dont 15% d'artisans et de particuliers hors agglomération (en incluant la déchetterie d'Emmaüs à Lons) et 25000 tonnes de déchets collectés par an, les travaux engagés permettront aussi de ne plus avoir à faire face à des situations d'engorgement de certaines bennes (notamment les déchets verts le samedi après-midi) pouvant entraîner l'impossibilité pour les usagers de déposer leurs déchets. "Avec la mode du "tout jetable" et un nombre de déchets collectés toujours en augmentation, ces réhabilitations nous permettent désormais de voir venir pour les 20 prochaines années", estime le directeur. 
Pour ce qui est des usagers hors agglo de ces quatre déchetteries, ils ne devraient plus longtemps être autorisés à venir déposer leurs déchets, bien que, admet Monique Sémavoine, "le futur mode d'accès réservé aux habitants n'a pas encore été retenu". Mais l'Agglo y réfléchit très sérieusement, avec deux injonctions : conserver une facilité d'accès pour ses usagers et une facilité de gestion pour ses services.

 

L'info en plus : Le chantier sur les déchetteries se veut lui-même exemplaire en terme d'économie circulaire. « Les granulats utilisés seront issus en partie de recyclage de déchets de chantiers ou de mâchefer de l'usine d'incinération de Lescar, la fabrication des enrobés de voirie intégreront de 20 à 30% d'enrobés issus du décroutage d'autres voiries de l'agglomération, et enfin, les différentes entreprises intervenantes seront fortement incitées à trier leurs déchets sur le chantier », indique Monique Sémavoine.

Solène Méric
Par Solène Méric

Crédit Photo : Ville de Pau

Partager sur Facebook
Vu par vous
4396
Aimé par vous
2 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Environnement
Environnement
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 16 + 17 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !
Les 8 326 panneaux photovoltaïques de la centrale de la Massonne à Châtellerault sont particuliers. Ils pivotent en fonction du parcours du soleil. Environnement | 12/11/2019

Grand Châtellerault : la centrale photovoltaïque de la Massonne inaugurée

Emmanuelle Wargon avec Nicolas Vetel Environnement | 10/11/2019

Rochefort s’engage dans la transition énergétique

La 35e édition du Festival International du Film Ornithologique de Ménigoute (79) se déroule du 29 octobre au 3 novembre 2019. Environnement | 30/10/2019

Ménigoute : Moteur pour la 35e édition du Festival International du Film Ornithologique

Présentation rapport maîtrise foncier Ceser Environnement | 24/10/2019

Foncier : 16 propositions pour adopter les bonnes pratiques

Logo zéro carbone Environnement | 21/10/2019

Territoire zéro carbone à La Rochelle : les associations et les entreprises planchent sur les actions de demain

Emmanuelle Wargon a débuté sa visite en Dordogne par le parc photovoltaïque de Faux Environnement | 19/10/2019

Pour Emmanuelle Wargon, "il n'est pas possible d'exclure l'éolien en Dordogne"

Aqui-litt Environnement | 16/10/2019

Comment Aqui-litt surveille l'antibiorésistance sur le littoral néo-aquitain

Balade en pirogue Environnement | 15/10/2019

Water Life Community ou l’art de préserver la biodiversité

Potager d'Eklo Bordeaux Environnement | 11/10/2019

« L’écologie est gravée dans l’ADN de la marque » Stéphanie Petit, responsable marketing chez Eklo

Le projet en 3D Environnement | 11/10/2019

Esprit de Vélox ou la naissance d’un navire de recherches interdisciplinaires

Haut-Béarn : À la forêt du Bitet de Laruns, l’IPHB fait dans le local Environnement | 09/10/2019

Haut-Béarn : À la forêt du Bitet de Laruns, l’IPHB fait dans le local

Citoyenne Solaire mairie de Rhilac Lastours Environnement | 04/10/2019

Cirena ou l'art d'impulser des projets d’énergie renouvelable

Argentat en Corrèze et le fleuve Dordogne Environnement | 27/09/2019

Ressource en eau en Corrèze, la situation s'aggrave

a première journée régionale sur les pollinisateurs a eu lieu le 23 septembre à Angoulême Environnement | 24/09/2019

Continuer à agir pour les pollinisateurs en Nouvelle-Aquitaine et accompagner

centrale blayais vign Environnement | 21/09/2019

Le Blayais : EDF mise sur la mobilité électrique