Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

15/10/19 : Nouveau passage du Tour de France en Béarn l'été prochain! A noter dans les agendas, l'étape Pau-Laruns le dimanche 5 juillet 2020, avec au menu les cols de la Hourcère (1440m), du Soudet (1540 m), d'Ichère (674 m) et de Marie-Blanque (1035 m).

15/10/19 : Tour de France : c'est officiel, la Charente-Maritime accueillera une journée de repos à l'Île d'Oléron, l'Île de Ré et Châtelaillon-Plage seront villes étapes du Tour de France 2020.

15/10/19 : Le 17 octobre à 8h45, la Chambre des Métiers et de l'Artisanat de Poitiers organise un forum emploi inversé : les demandeurs d'emploi ont un stand et les entreprises qui sont les visiteurs venant rencontrer les "offreurs de compétences".

15/10/19 : La ville de La Rochelle a à son tour pris un arrêté contre l'épandages de pesticides. Le maire promet d'accompagner vers la sortie des intrants celle des deux exploitations sur la commune n'étant pas biologique.

14/10/19 : La préfète de Région et le préfet maritime de l'Atlantique ont signé aujourd'hui le premier volet du document stratégique de façade maritime Sud-Atlantique, dont ils ont coordonné les travaux. Une 1re dans la gestion des 720 km de littoral.

08/10/19 : Niort: Le réaménagement du boulevard Main, entre le Moulin du Roc et le quai Métayer, a débuté en janvier. A partir du 21/10, la voie qui longe le port Boinot sera définitivement fermée aux véhicules et la circulation basculée sur la nouvelle voie.

07/10/19 : Le prochain congrès des départements de France se tiendra à Bourges du 16 au 18 octobre, avant de faire sa 90e édition en novembre prochain à La Rochelle. Cette année voit célébrer le 230e anniversaire de la création des Départements.

04/10/19 : A partir de lundi 7 octobre, le Département de la Gironde réalise des travaux de mise en sécurité sur la voie verte située sur la RD 809, entre le carrefour giratoire d'Aquitaine et celui du Sauternais. Fin des travaux prévue le 28 octobre.

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 16/10/19 | Corrèze: Les limitations des usages de l'eau perdurent

    Lire

    Depuis le 21/09, la Corrèze a connu des pluies régulières mais avec un déficit de pluviométrie de 30% depuis le début de l’année, "l'indice d'humidité des sols reste à un niveau très bas" indique la préfecture qui précise que les mesures de limitation des usages sont maintenues: vigilance sur le territoire de la Dordogne aval, niveau d’alerte renforcée sur le territoire des bassins de la Vézère aval, la Corrèze aval et l’Auvézère, niveau de crise sur le territoire des bassins de la Dordogne amont, la Xaintrie, la Vienne, la Vézère amont et la Corrèze amont, et enfin interdiction d'irriguer sauf cultures dérogatoires

  • 16/10/19 | Les 9 Pactes territoriaux en Gironde: du concret!

    Lire

    Aménagement de la halte nautique de Blaye (200 000 € d'aides), extension du local communal de l’épicerie sociale et solidaire à les Peintures (4 500 €), travaux et équipement numérique des écoles à Guîtres (66 000 €), réaménagement du centre social de Toulenne (50 000 €), aménagements de sécurité et travaux sur la commune de Villegouge (83 982 €), projet d’écosystème collaboratif visant à accompagner les acteurs locaux vers un tourisme durable en Médoc (18 723 €)... Autant de projets soutenus le 14/10 par les élus départementaux lors de la commission permanente et issus des Pactes territoriaux créés avec les acteurs locaux.

  • 16/10/19 | Le documentaire "L'Engrangeur" en avant-première à Tulle

    Lire

    La Chambre d’Agriculture de la Corrèze et Tulle Agglo organisent le 17 octobre à 20h30 au Cinéma Véo de Tulle une projection en avant-première de "l'Engrangeur". Suite à la projection de ce documentaire, initié par l’association La Gaillarde, sur Régis Coudert, un éleveur emblématique de Corrèze, un échange avec le public est proposé sur divers thèmes dont les évolutions dans les pratiques d’élevage, le renouvellement des générations ou encore la consommation & l'alimentation. Entrée libre.

  • 16/10/19 | 9 000 visiteurs pour l'inauguration de Traversées/Kimsooja à Poitiers

    Lire

    Plus de 9 000 visiteurs ont fréquenté l'exposition Traversées/Kimsooja lors du week-end inaugural ce samedi 12 et dimanche 13 octobre. Des oeuvres d'art sont éparpillées dans les lieux importants de la ville de Poitiers comme le palais des ducs d'Aquitaine, lieu phare de cet événement. Visites, performances, ateliers, conférences sont au programme de Traversées/Kimsooja jusqu'au 10 janvier. Prochain temps fort, ce samedi 19 octobre avec la compagnie L'Homme debout, départ place Lepetit à 19h30.

  • 15/10/19 | Le tour de France 2020 passera par la Vienne !

    Lire

    20 ans que la Grande boucle n'était pas passée par la Vienne. La 107e édition du Tour de France passera deux jours dans le département. Une première étape le mercredi 8 juillet ralliera Châtelaillon-Plage (Charente-Maritime) à Poitiers, avec une arrivée avenue Kennedy, 1,5 km de ligne droite. Il s'agit de la plus longue ligne d'arrivée du parcours. Le lendemain, le 9 juillet, les coureurs partiront de Chauvigny pour rallier Sarran en Corrèze.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Environnement | A Pau : des déchetteries plus "attractives" pour trier plus et mieux

05/09/2019 | Permettre aux habitants de trier mieux et de trier plus, voilà l'objectif de la vaste opération de réhabilitation engagée ce mois ci par l'agglomération paloise sur ses déchetteries.

projet de réhabilitation des déchetteries de l'agglomération paloise ( Pau, Lescar, Bizanos, et Jurançon)

A compter de ces jours-ci, jusqu'au mois de juillet prochain, la Communauté d'Agglomération Pau Béarn Pyrénées (CAPBP) donne un sérieux coup de jeune à ses 4 déchetteries de Pau, Lescar, Bizanos et Jurançon. Des travaux en deux phases qui ne causeront (exceptée sur la déchetterie de Jurançon) pas de rupture dans la continuité du service. Une modernisation de ces équipements qui en sortiront pour la plupart agrandis, mais aussi plus beaux, et plus fonctionnels pour les usagers. Objectif des équipes pilotées par Monique Sémavoine, 1ère Vice-Présidente de la CAPBPB et présidente du Syndicat Mixte du Traitement des Déchets : rendre les déchetteries toujours plus attractives et ainsi pouvoir favoriser et soutenir le développement de nouvelles filières de recyclage et de réemploi.

Saisissant l'obligation de mise aux normes de ses déchetteries sur des aspects de sécurité et d'environnement, notamment sur « la prévention des chutes des usagers ou le risque de ruissellements vers les milieux naturels », la CAPBP a choisi d'engager des travaux de modernisation de grande ampleur sur ces installations. Et pour cause côté chiffres, c'est un programme de réhabilitation et de traitement architectural de 4,3M€ (foncier compris) qui s'engage sur les déchetteries de Pau et Lescar (de septembre à janvier), et, dans un deuxième temps, sur celles de Jurançon et de Bizanos (de février à juillet 2020).

"Faire de ces lieux des lieux... culturels"
Si le budget est conséquent, c'est que démarre en réalité « une modernisation complète, avec des bâtiments démolis, d'autres construits, d'autres réaménagés, ou encore relookés. Nous voulons que nos déchetteries soient des endroits beaux et valorisants, pour l'usager et pour le déchet qu'il apportequi sera soit recyclé soit réemployé », explique Monique Sémavoine. Des sites embellis à tel point qu'ils auront une « signature architecturale », notamment marquée par une couleur commune, le jaune safranc, « qui est à la fois visible, gai, et apporte une touche contemporaine. Nous visons aussi à faire de ces lieux, des lieux... culturels en quelque sorte. »
Un regard artistique mis en œuvre par une trentaine d'étudiants de 2ème année de l'Ecole des Arts de Pau, qui ont créé des œuvres photographiques à partir de leur déambulation dans les déchetteries de l'agglo. « Vingt-deux de ces images seront réalisées en très grands formats et installées sur les bâtiments des déchetteries, en guise d'exposition permanente », détaille Monique Sémavoine.

"De nouvelles filières de recyclage vont pouvoir être généralisées"
Mais outre ce travail esthétique, les futures déchetteries garantiront aux usagers, une circulation plus fluide, une dépose des déchets plus pratique, directement au sol pour ce qui est des gravats et des déchets verts, ou encore un parcours au sein de la déchetterie visant à « inciter et faciliter le tri ».
« La déchetterie de Pau par exemple, va tripler de surface avec une organisation très différente et beaucoup plus ergonomique. Nous allons passer de 2500 à 6000 m2 utilisables en dépôt », illustre Patrick Chauvin, Directeur de la direction développement durable et déchet à la CAPBP. « En outre, un espace dédié au réemploi sera généralisé dans chaque déchetterie, à l'image de ce que nous faisons déjà à Lescar pour le réemploi des vélos, grâce à un partenariat avec une association qui les récupère, les répare et leur donne une deuxième vie ».
A Lescar, justement, une extension va également être créée avenue Julliot-Curie « pour multiplier la capacité d'accueil, et mieux valoriser certains déchets comme le plâtre par exemple. Au total, ce sont de nouvelles filières de recyclage ou de réemploi qui vont pouvoir être généralisées sur l'ensemble des sites. Ce sera notamment le cas du tri des meubles et de la literie. », poursuit le Directeur.

Vers un accès réservé aux habitants de l'Agglo
Avec 350 000 visiteurs annuels dont 15% d'artisans et de particuliers hors agglomération (en incluant la déchetterie d'Emmaüs à Lons) et 25000 tonnes de déchets collectés par an, les travaux engagés permettront aussi de ne plus avoir à faire face à des situations d'engorgement de certaines bennes (notamment les déchets verts le samedi après-midi) pouvant entraîner l'impossibilité pour les usagers de déposer leurs déchets. "Avec la mode du "tout jetable" et un nombre de déchets collectés toujours en augmentation, ces réhabilitations nous permettent désormais de voir venir pour les 20 prochaines années", estime le directeur. 
Pour ce qui est des usagers hors agglo de ces quatre déchetteries, ils ne devraient plus longtemps être autorisés à venir déposer leurs déchets, bien que, admet Monique Sémavoine, "le futur mode d'accès réservé aux habitants n'a pas encore été retenu". Mais l'Agglo y réfléchit très sérieusement, avec deux injonctions : conserver une facilité d'accès pour ses usagers et une facilité de gestion pour ses services.

 

L'info en plus : Le chantier sur les déchetteries se veut lui-même exemplaire en terme d'économie circulaire. « Les granulats utilisés seront issus en partie de recyclage de déchets de chantiers ou de mâchefer de l'usine d'incinération de Lescar, la fabrication des enrobés de voirie intégreront de 20 à 30% d'enrobés issus du décroutage d'autres voiries de l'agglomération, et enfin, les différentes entreprises intervenantes seront fortement incitées à trier leurs déchets sur le chantier », indique Monique Sémavoine.

Solène Méric
Par Solène Méric

Crédit Photo : Ville de Pau

Partager sur Facebook
Vu par vous
4194
Aimé par vous
2 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Environnement
Environnement
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 18 + 16 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !