Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

18/09/19 : Bordeaux. Il aura fallu quatre mois pour que le trafic reprenne sur la ligne C du tram entre la Porte de Bourgogne et la gare Saint-Jean après l'incendie du parking Salinières: il est annoncé pour le 28 septembre.

18/09/19 : Mont de Marsan Agglomération recherche des volontaires en Service Civique pour assurer des missions en lien avec la culture, la solidarité, l'environnement et l'éducation. Réunion d'information le 26 septembre à 14h au Bureau Information Jeunesse.

18/09/19 : Le Pont d'Aquitaine sera fermé entre les échangeurs 1 et 5 du 19 septembre 21h au 20 septembre 6h pour des travaux de maintenance et d'entretien.

18/09/19 : Deux-Sèvres : à l'occasion des Journées du patrimoine, le Département ouvre ses portes au public de la Maison du Département, des Archives Départementales et des Tumulus de Bougon. Animations et visites guidées sont au programme.

18/09/19 : Charente-Maritime : le chantier du pont transbordeur de Rochefort ouvre ses portes au public à l’occasion des journées européennes du patrimoine. RDV notamment samedi 21 à 10h pour assister au remontage sur le tablier du premier élément de chariot.

17/09/19 : Dordogne : Frédéric Gojard, 58 ans, conduira la liste du Rassemblement National à Périgueux pour les élections municipales. Cet ancien militaire, aujourd'hui âgé de 58 ans, s'était déjà présenté aux dernières élections européennes.

17/09/19 : Marcel Amont se rend à Bordeaux à la libraire La Machine à Lire jeudi 19 septembre à partir de 18h30 pour évoquer son livre "Les Coulisses de ma vie" aux éditions Flammarion. Il sera le lendemain à l’Espace Culturel de Pau à partir de 18h30.

17/09/19 : Philippe Lambert atteint de la sclérose en plaques, est attendu à Agen mercredi 18 septembre à 16h30 pour une étape dans le cadre de son « Tour de France - défi 3000 km de Philippe Lambert ».

17/09/19 : Dordogne : Cheffe d’entreprise, conjointe collaboratrice ou apprentie, les candidatures à l’édition 2020 des trophées « Elles M l’artisanat » sont ouvertes. Les lauréates seront mises à l'honneur le 23 mars en préfecture. Plus d'info: www.artisanat24.com

16/09/19 : Deux-Sèvres : les agents des finances publiques sont en grève, suite à l'appel de l'intersyndicale CGT/CFDT/FO/Solidaires/CFTC. Ils protestent contre la fermeture d'ici 2022, de 4 des 10 centres -Prahecq, Airvault, Frontenay-Rohan-Rohan et Coulonges.

13/09/19 : Region : le projet Viti de la Région a été retenu par l'Etat dans le cadre de l'appel projet territoire d'innovation de grande ambition (TIGA). Ce programme concerne tous les vignobles et plus de 130 partenaires. Objectif : la sortie des pesticides.

13/09/19 : Charente : Le festival de photographie Barrobjectif, à Barro, fête sa 20e édition du 14 au 22 septembre. L'invité d'honneur est le photographe italien Paolo Pellegrin, multiprimé pour son travail, notamment sur les conflits dans le monde. Gratuit.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 18/09/19 | Deux réacteurs de la centrale du Blayais concernés par des malfaçons

    Lire

    EDF a confirmé ce mercredi que six des 58 réacteurs nucléaires français présentaient des "problèmes de conformité" et de fabrication de certains composants. Parmi ces réacteurs, on retrouve les numéro trois et quatre de la centrale du Blayais, qui comporte des malfaçons au niveau de ses générateurs de vapeur, pourtant remplacés entre 2014 et 2015. Au travers d'un communiqué, EDF a estimé que "les écarts constatés ne remettent pas en cause l’aptitude au service des matériels et ne nécessitent pas de traitement immédiat".

  • 18/09/19 | EDUCNUM : un salon pour répondre aux énigmes du numérique à Poitiers

    Lire

    Les journées EDUCNUM sont organisées à Poitiers du 20 au 22 septembre par la CNIL, le groupe VYV et l’An@é. L’objectif est de sensibiliser enfants, parents et enseignants aux défis du numérique. Un espace ludique de 130m2 a été imaginé pour les enfants, les adolescents et leurs familles. Un escape game inédit et gratuit va être proposé pour sensibiliser aux enjeux du numérique. Le ministre de l’Éducation Nationale, Jean-Michel Blanquer sera présent à Poitiers ce 20 septembre pour inaugurer ce salon.

  • 18/09/19 | Tourisme : "bilan très positif" pour Charentes Tourisme cet été

    Lire

    Le tourisme dans les Charentes se porte bien, selon le bilan estival de Charentes Tourisme. Si l'avant saison et juillet sont mitigés, avec 58% des professionnels satisfaits, le mois d'août fut en revanche exceptionnel, avec des records de fréquentation. Si elle a d'abord profité à l’intérieur des terres en début de saison, la tendance s'est inversée au profit du littoral en août. L'office note une diminution de la clientèle britannique et une progression de la clientèle belge et allemande.

  • 18/09/19 | 1ere Journée du Patrimoine coordonnée par l'Office de Tourisme du Val de l'Eyre !

    Lire

    C'est la première fois que les cinq communes du Val de l'Eyre (BelinBeliet, Le Barp, Lugos, Saint-Magne et Salles) s'unissent sous une même bannière pour participer ensemble aux Journées Européennes du Patrimoine. Ainsi, une palette d’animations sera proposée - visites patrimoniales et culturelles, expositions dynamiques et reconstitutions -, le 21 septembre prochain sur tout le territoire.

  • 18/09/19 | Une plongée dans les Espaces Naturels Sensibles de la Vallée de l'Eau Blanche

    Lire

    Dans le cadre de son Agenda 21, Villenave d'Ornon propose des animations gratuites autour du développement durable et notamment une nouvelle visite des Espaces Naturels Sensibles de la Vallée de l'Eau Blanche le samedi 21 septembre, de 9h à 12h. Son but : découvrir le milieu des gravières et des anciennes cressonnières. Les participants pourront parcourir une partie du futur cheminement qui sera ouvert à la fin de l'année. Inscriptions au pôle développement durable : 05.56.75.69.85

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Environnement | Anglet: 300 manifestants contre les prélèvements du saumon

03/06/2019 | Venus du Piémont Pyrénéen, et notamment de la vallée du gave, écologistes, élus et pêcheurs amateurs s'élèvent contre les ponctions à l'embouchure de l'Adour.

Manif pour la sauvegarde du saumon

C'est une première: jeudi entre la Barre à Anglet et le port de plaisance, une manifestation a réuni écologistes, élus du Piémont pyrénéen, dont le maire de Salies-de-Béarn, pêcheurs amateurs. Le but: s'élever contre la ponction de 4000 saumons qui serait effectuée dans l'estuaire de l'Adour par une vingtaine de pêcheurs professionnels. Comme ils mettent en cause des pêcheurs du port de Capbreton qui les récupéreraient plus au large. Leur coupant ainsi "la route" de l'Adour et des gaves vers Navarrenx, capitale de la pêche au saumon.

"Stop à la pêche professionnelle", "Les poissons migrateurs sont l'avenir économique de nos vallées". Les habitués de l'esplanade de la Barre à Anglet, en bordure de l'Adour, étaient plus habitués à croiser des promeneurs et des joggeurs que des manifestants. Pourtant en ce jeudi du week-end de l'Ascension, ils ont croisé un cortège où se mélaient pêcheurs, élus, la poitrine ceinte d'une écharpe tricolore. Le lieu n'était pas choisi par hasard. Outre que son vaste parking permet un stationnement aisé et gratuit mais surtout, il se trouve en bordure de l'estuaire de l'Adour, source de leur mécontentement.

Une question de survie pour le tourisme halieutiqueFaut-il y voir une dynamique favorisée par le résultat écologiste aux Européennes? Non, la préparation de ce rassemblement date de plusieurs semaines. Au départ du mouvement, Salmo Tierra, et son président fondateur Antoine Domenech, qui avait poussé un coup de gueule lors de l'assemblée générale de son association; Patrick Balesta, membre de l'Association agréée de pêche et de pisciculture du gave d'Oloron, et l'association de défense des ressources marines précurseur de cette révolte avec Michel Rodes, le président adjoint de la Sepanso Aquitaine  (Société pour l'Etude, la Protection et l'Aménagement de la Nature dans le Sud-Ouest). L'appel aura été entendu. Cette convergence des élus des gaves et des Nives, des habitants des piémonts pyrénéens et des Landes, et des pêcheurs sportifs, a pour but d'appuyer la démarche de la Sepanso qui a déposé une dizaine de recours au tribunal administratif et contre les préfets des Pyrénées-Atlantiques et des Landes. Sans parler d'une plainte pénale à l'encontre d'une dizaine de pêcheurs professionnels accusés d'installer des filets  dérivants dans l'estuaire de l'Adour.

"Jeudi, jour de la manifestation, nous avons constaté  que l'Adour à hauteur d'Urcuit était barrée d'un filet. Une démonstration suppémentaire." Selon le président adjoint de la Sepanso, 4000 saumons sont pêchés illicitement en mer, 2 000 dans l'estuaire et 200 par la pêche amateur. "Comment voulez-vous qu'ils parviennent à Navarrenx dont le tourisme est basé sur la pêche au saumon, et le tourisme halieutique?" déplore t-il ?

"Cette bataille pour le saumon est aussi celle de l'environnemment"Ce qui justifiait outre  les associations  de pêcheurs , la présence de nombreux maires béarnais, dont Claude Serres-Cousinet, maire de Salies-de-Béarn et Jean Labour, maire de Sauveterre. "On nous impose de respecter la loi en tant que maire, et nous ne comprenons pas pourquoi il y a une tolérance inacceptable pour une dizaine de personnes", tempête le maire de la Cité du sel.  Des élus avaient été invités à signer une motion du maire de Sauveterre disant qu'lis étaient prêts à soutenir les pêcheurs sur le plan juridique, si certains Béarnais leur ont emboité le pas, d'autres sont restés plus discrets. Et de regarder du côté de Bidache où il se dit que vivent des pêcheurs professionnels.

"Il faut reconquerir la qualité de l'eau des rivières notamment sur le gave d'Oloron. En aval de cette ville, le gave est plutôt pollué", regrette encore Michel Rodes. Cette bataille pour le saumon est aussi celle de l'environnemment, un plan de bataille pour un meilleur état de nos rivières. Et c'est urgent. le succès de ce premier rassemblement est une forme d'avertissement...."  Pour Antoine Domenech, de Salmo Tierra, "cette première manifestation en appellera d'autres. Et plus importantes."

Les oreilles ont du siffler aussi du côté du Comité de gestion des poissons migrateurs (Cogepomi), l'instance qui réunit tous les acteurs concernés autour du représentanat de l'Etat et qui font la sourde oreille aux demandes de ces associations.

Félix Dufour
Par Félix Dufour

Crédit Photo : Photo Bertrand Lapègue

Partager sur Facebook
Vu par vous
3707
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Environnement
Environnement
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 20 + 15 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !