Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

12/08/19 : Essais du Tram D à Bordeaux. Au lieu de 14h c'est en réalité à 17h que les premières rames du tram D ont circulé entre les Quinconces et "Mairie du Bouscat". Ces essais doivent durer trois mois pour une mise en service mi-décembre.

09/08/19 : Saint-Palais-sur-Mer (17) : la plage du Bureau est ponctuellement interdite à la baignade jusqu'à nouvel ordre, pour cause de pollution de l'eau.

02/08/19 : C'est Offenbach, compositeur fétiche de Marc Minkowski, qui ouvrira la saison lyrique de l'Opéra National de Bordeaux avec ses célébrissimes Contes d'Hoffmann. Rendez-vous du 19 septembre au 1er octobre 2019, pour 6 représentations.

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 17/08/19 | 7 histoires d’estuaire sur les rives de la Gironde

    Lire

    La Communauté d’Agglomération de Royan Atlantique, la communauté de communes de Haut-Saintonge et le CdC de l’Estuaire proposent jusqu’au 28 août des spectacles nocturnes gratuits autour du thème de l’estuaire intitulé "7 histoires d’estuaire". Ce spectacle itinérant mêle musique, danse et vidéo et est présenté au bord ou à proximité du fleuve. Le metteur en scène Eric Le Collen s’inspire des paysages, de l’histoire et du patrimoine pour composer une fresque poétique. Rdv les 19, 21, 26 et 28 août à 21h30.

  • 17/08/19 | Grand-Angoulême : levée de fonds pour Seven Shapes

    Lire

    7 entreprises du monde de l'industrie sont entrées au capital de Seven Shapes. L'objectif de cet investissement est d'accélérer la commercialisation de son école digitale du "Lean". Ce dernier est une méthode de travail adoptée dans les plus grands groupes reposant sur l'écoute du client, la lutte contre le gaspillage, la réduction des stocks et l'intelligence collective. Certaines grandes entreprises nationales comme Enedis ou Schneider Electrics bénéficient déjà de la Seven Shapes School.

  • 17/08/19 | Guéret : réédition d'un festival de musique soutenu par la Région !

    Lire

    La deuxième édition du Check-in Party se déroule du 22 au 24 août prochains à l'aérodrome de Guéret. Plusieurs noms de la musique française et internationale seront présents, à l'image de Jeanne Added, Clara Luciani ou encore Patti Smith. Avec un tel évènement, la Région souhaite rappeler son engagement auprès des festivals en tous genres, notamment en période estivale, à l'image des 106 festivals de musiques soutenus en 2018 à hauteur de 1,7 million d'euros

  • 16/08/19 | Environnement : la Région au Pays Basque avant le G7

    Lire

    La Région Nouvelle-Aquitaine participera à Pavillon Océan, organisé du 20 au 23 août au Pays Basque par Surfrider Foundation Europe. Ainsi, dans le cadre de la feuille de route "Neo Terra", trois élus régionaux, dont Alain Rousset, participeront aux débats de Pavillon Océan, dont l'objectif est que l'environnement et la protection des océans fassent partie intégrante des négociations du G7 (24-26 août).

  • 16/08/19 | La filière cuir se donne rdv dans la Vienne

    Lire

    Du 27 au 29 septembre, la filière cuir se donne rendez-vous à Saint-Junien (87) pour la 7ème édition des Portes du Cuir. Autour du thème « la responsabilité environnementale des entreprises », 57 exposants seront présents pour des démonstrations, des ateliers d’initiation et des temps d’échange avec les professionnels.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Environnement | Antibiorésistance sur le littoral néo-aquitain : 1ère réunion d’information à la Région

20/12/2018 | Le jeudi 20 décembre, le Dr Fatima M’Zali a présenté l’étude Aqui-Litt, une étude de surveillance microbiologique inédite du littoral néo-aquitain.

Aqui Litt

Evaluer la qualité microbiologique de l’eau, la sécurité des activités aquatiques et des produits de la mer. Tel est le but de l’étude baptisée Aqui-Litt, financée par le Fonds européen de développement régional (FEDER), la Région Nouvelle-Aquitaine et le groupe Ceva Santé Animale. Portée par Aquitaine Microbiologie, elle a pour but d’établir une cartographie régionale de l’antibiorésistance. Ce jeudi 20 décembre, le Dr Fatima M’Zali, directrice d’Aqui-Litt, a présenté ce projet…

Le 20 novembre 2016, le Conseil régional Nouvelle Aquitaine votait une subvention de 80 000 € pour l’association pessacaise ADERA, Association Développement Enseignement Recherches Aquitaine. Le but de cette enveloppe budgétaire était d’aider à la mise en place d’un programme de biosurveillance des milieux littoraux. Un projet qui a pu voir le jour également grâce au concours financier du FEDER (539 700 €), de CEVA Santé Animale (40 000 €) ainsi qu’à d’autres financements (101 300€).
Mais pourquoi mener une étude de surveillance microbiologique du littoral ? Deux raisons à cela. Tout d’abord, le GEFMA, Groupe d’Etudes sur la Faune Marine Aquitaine, a constaté des parasitoses étonnantes identifiées dans les animaux malades échoués sur le littoral. Aussi, les médecins et chercheurs de l’Université de Bordeaux ont fait face à une prolifération de bactéries et de virus inconnus ayant une conséquence relativement alarmante qui est la résistance aux antibiotiques. « La recrudescence des microorganismes résistants aux antibiotiques dans de nouvelles niches écologiques est un problème de santé publique et met en danger notre arsenal thérapeutique », souligne le Dr Fatima M’Zali, spécialiste de l’antibiorésistance et responsable d’Aqui-Litt. Une étude complète des bactéries Cette étude de surveillance microbiologique inédite du littoral néo-aquitain baptisée Aqui-Litt est donc en train d’être menée par des scientifiques. « Elle permet d’évaluer la qualité microbiologique de l’eau, la sécurité des activités aquatiques et des produits de la mer. Egalement d’identifier d’éventuels réservoirs de bactéries antibiorésistantes, leur origine et leur dynamique de diffusion afin de mettre en œuvre et de coordonner des stratégies de lutte efficaces », précise le Dr Fatima M’Zali. Outre les bactéries antibiorésistantes, Aqui-Litt a pour dessein de livrer un inventaire complet des populations bactériennes, virus et champignons présents sur le littoral. Ces ressources microbiologiques seront exploitées par la suite par les acteurs économiques. 300 prélèvements de 2017 à 2020 Pour faire état de ce projet, une première réunion d’information s’est tenue le jeudi 20 décembre à l’hôtel de Région à Bordeaux. Jusqu’en 2020, Aquitaine Microbiologie analysera un large panel d’échantillons prélevés sur les côtes néo-aquitaines : eaux de rivage, fonds marins, algues, espèces marines (poissons, invertébrés, …), sable, animaux d’élevage (ovins, bovins) ... Les données collectées seront représentées sous la forme d’une carte, qui sera corrélée à des relevés hospitaliers.

Sybille Rousseau
Par Sybille Rousseau

Crédit Photo : CR

Partager sur Facebook
Vu par vous
6222
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Environnement
Environnement
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 21 + 14 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !