aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

23/09/16 : Annulation du spectacle « Cabaret New Burlesque » programmé le mardi 11 octobre, au Théâtre Ducourneau, à Agen. Le producteur a déprogrammé la tournée européenne de ces artistes américains. Aucun autre spectacle ne sera programmé en remplacement.

23/09/16 : Elections au tribunal de Commerce d'Agen. 9 candidats en lice. Dépouillement prévu le 5 octobre à 9h30 et éventuellement, en cas de 2ème tour, le 18 octobre à 9h30.

23/09/16 : TEST TOEIC. Spécialisée dans l’enseignement des langues étrangères, la Maison de l’Europe47 à Agen organise une session de test TOEIC le mercredi 12 octobre de 14h à 17h. Plus d'infos au 05.53.66.47.59. Date limite d’inscription : le 26 septembre

22/09/16 : L'abeille et les problèmes auxquels elle est confrontée sont évoqués jusqu'au samedi 24 septembre lors de journées que le village Emmaüs de Pau-Lescar consacre à cet insecte à travers de multiples stands, animations et conférences.+ d'info

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 25/09/16 | Des rencontres agricoles innovantes

    Lire

    Agrobio47 organise du 3 au 21 octobre des rencontres partout en Aquitaine pour permettre aux agriculteurs de découvrir de nouvelles techniques alternatives. En Lot-et-Garonne, ça se passera le 3 octobre de 9h à 17h, avec un rallye verger ponctué de visites et de témoignages d'agriculteurs convertis en arboriculture bio à Aiguillon et Fauillet. Et puis le 11 octobre, de 9h à midi, une matinée d'échanges est proposée avec pour thème « Commercialiser mes légumes biologiques en circuit long ».

  • 24/09/16 | Prolongement de l'exposition « Gérard Fromanger annoncez la couleur ! » à Agen

    Lire

    Prolongement jusqu'au dimanche 16 octobre à l'église des Jacobins à Agen. L’artiste sera également présent à Agen les vendredi 14 octobre et samedi matin 15 octobre. Au programme notamment le vendredi 14, à 18h30, la projection du film "En suivant la piste Fromanger", au Studio Ferry. Et le samedi matin 15 octobre, ouverture exceptionnelle des Jacobins de 10h à 12h, car Gérard Fromanger sera présent aux Jacobins pour vous rencontrer et dédicacer les catalogues.

  • 23/09/16 | Solex de compétition à Saint-Léon

    Lire

    Dimanche 25 septembre, un rendez-vous atypique est organisé à Saint-Léon,dans l'Entre-deux-Mers: une course de Solex. Mais attention, ici on ne fait pas vraiment dans le «vintage», la performance doit être au rendez-vous. Le départ est donné à 11 h pour une épreuve d'endurance de 6 h (!!) sur le circuit de 3km concocté par le Saint-Léon Solex Club sur les petites routes de campagne. Les 25 Solex en lice s'affronteront par catégorie : Solex Origine, Origine Améliorée, Prototype et Super Prototype. S'il est parfois difficile de reconnaître «la bicyclette qui roule toute seule», le moteur à l'avant reste un impératif. A découvrir!

  • 22/09/16 | Ligne ferroviaire Pau-Canfranc : l'aide de l'Europe sollicitée

    Lire

    La région Nouvelle Aquitaine et le gouvernement d'Aragon vont déposer le 18 octobre à Bruxelles un dossier de candidature pour un appel à projet européen MIE (mécanisme pour l'interconnexion en Europe). Cela, afin d'amener l'Union européenne à financer en partie la réouverture de la ligne ferroviaire Pau-Canfranc. Le coût de ce chantier est estimé entre 350 et 450 millions d'euros. Selon Alain Rousset, l'Europe pourrait apporter jusqu'à 40% de cette somme. Un courrier a aussi été adressé aux ministres des transports français et espagnols pour souligner l'importance de ce dossier.

  • 16/09/16 | L'Aragon et la Nouvelle Aquitaine réunis sur la liaison Pau-Canfranc-Saragosse

    Lire

    Alain Rousset, le président du Conseil régional, et Javier Lambán Montañés, le président du gouvernement d'Aragon, se rencontreront le 21 septembre à Pau pour travailler à la réouverture de la liaison ferroviaire Pau-Canfranc-Saragosse. Dossier dont ils iront souligner l'urgence le 18 octobre à Bruxelles. Un groupe de travail réunissant l'Aragon et la Nouvelle Aquitaine sera constitué et dédié au dossier transeuropéen de transport RTE-T tandis qu'une structure permanente de coopération sera mise en place sur le sujet.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Elections régionales 2015 Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Environnement | Asphodèle à Pau, un salon pour vivre autrement

10/12/2013 | Le salon des produits bio, des alternatives écologiques et de l’habitat sain et économe ouvre vendredi

Patrice Huyghe et Pascal Villacampa, membres de l’association « Coup de pousse » parleront sur le salon de la sauvegarde des variétés anciennes de pommes

« Se nourrir bio, habiter écolo, se déplacer sans polluer ne sont pas des luxes réservés à une minorité aisée » assure Jean-Marc Carité, le directeur technique du salon Asphodèle. Celui-ci ouvre ses portes vendredi, et se déroule jusque dimanche au parc des expositions de Pau. Pas moins de 250 exposants y sont accueillis. Tous triés sur le volet, précise l’organisateur.

@qui! – Comment sélectionnez-vous les exposants ?
Jean-Marc Carité - Pour tout ce qui est alimentaire, nous nous appuyons sur la certification en AB. Il n’y a pas de soi-disant bio. Les gens sont également choisis pour la qualité de leurs produits, que nous goûtons. On veut que cela soit bio et bon. Nous tenons également compte de la démarche cohérente du producteur, et de son souci de pratiquer des prix abordables.

@! – Qu’appelez-vous une démarche cohérente ?
JM C. -
Le bio se développe, et certaines personnes peuvent vouloir faire de l’opportunisme commercial en pratiquant un dumping économique par rapport à des collègues installés depuis 30 ou 40 ans en bio. Nous essayons d’éviter cela.

@! – Des thèmes sont-ils particulièrement développés cette année ?
JM C. -
Nous nous intéressons beaucoup au jardinage et à son apprentissage par les enfants. Des animations sont prévues à ce propos.

@! – Et les nouveautés ?
JM C. -
Il y aura par exemple un atelier de fabrication de savon. On savait déjà que les gens aiment faire leurs propres cosmétiques. Mais la savonnerie à froid se développe de manière considérable.

Une éolienne produisant du courant avec un vent très faible, de l’ordre de 1 mètre ou 2 par seconde, sera également exposée. Elle possède des panneaux solaires sur les pales, et peut produire 3 à 5 kWh. En chargeant des batteries, cela peut assurer une partie de l’éclairage de la maison et alimenter des équipements informatiques sensibles. L’éolienne est produite par une entreprise des Landes.

@! – Vous déplorez un manque de courage politique en matière de démarche écologique. Bien des efforts sont pourtant faits sur le terrain : le bio dans les cantines scolaires, les bâtiments HQE, les déplacements doux etc. Ce n’est pas suffisant ?
JM C. -
Tout cela va dans le bon sens. Mais s’il n’existait pas de contraintes européennes pour faire respecter certaines normes, cela ne se ferait pas. En matière agricole, on voit bien que ceux qui protestent contre la nouvelle PAC, plus contraignante, ce ne sont pas les petits producteurs pyrénéens mais les gros céréaliers de la Beauce. Et pour ce qui concerne le bio dans les cantines, la France ne fait que rattraper son retard. Elle est à 5 ou 6 % dans ce domaine, alors que l’Espagne et l’Italie sont à 15%.

@! – Vous préférez parler de « pollutaxe » plutôt que d’écotaxe. Comment faire comprendre l’importance des enjeux environnementaux dans une période de crise économique ?
JM C. -
Le diesel n’est pas assez cher et les carburants « propres » trop chers. Si on inverse les données, les gens iront vers les seconds. C’est pareil pour un paysan. Si on lui donner des aides suffisantes pour le bio, il ira vers le bio. C’est de l’écoréalisme.

@! – L’accroissement de l’obésité  est aussi l’une de vos préoccupations. Comment obtenir une alimentation saine  proposée à un prix abordable ?
JM C. -
Des magasins discount proposent des produits à  bas prix, mais de moindre qualité. Il faut  toutefois tenir compte du coût que cela a ensuite sur la santé. Une politique courageuse devrait être menée sur l’alimentation. L’obésité n’est pas une fatalité. Malheureusement, elle fait   partie des sujets dont on parle  avec difficulté. Il y a quelques années, on avait fait intervenir un spécialiste sur la question. Il n’y avait personne dans la salle. Cette fois-ci, dans un tout autre domaine, une de nos conférences traitera de la sexualité des seniors. Je me demande combien de gens viendront.

Renseignements : www.salon-asphodele.com


Par

Crédit Photo : aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
387
Aimé par vous
1 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Environnement
Environnement
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 27 + 15 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !