Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

27/02/20 : Lac de Caussade. La préfète de Lot-et-Garonne vient de faire savoir qu'elle "engage une procédure à l'encontre de la Chambre d'agriculture visant à accomplir des travaux d'office afin d'effectuer la vidange de la retenue".

27/02/20 : « Rien n’est décidé sur l’intervention des forces de l’ordre, tout est encore à l’arbitrage du Premier ministre ». Voici ce qu’a dit le ministre de l’agriculture Didier Guillaume au président de la Chambre d’agriculture 47 ce matin au SIA.

27/02/20 : Elisabeth Borne, ministre de la Transition Ecologique et Solidaire, se rendra ce vendredi à Bordeaux pour soutenir le candidat LaRem Thomas Cazenave aux prochaines élections municipales.

25/02/20 : Le Ministère des Sports a suspendu provisoirement, à titre conservatoire Michel Poueyts, directeur technique national au sein de la Fédération de pelote basque suite à sa mise en examen pour corruption avec un employé de la sous préfecture de Bayonne.

25/02/20 : Au SIA à Paris, les récompenses commencent à pleuvoir sur la Dordogne, hier ont été décernés 4 médailles d’or, 12 médailles d’argent et 12 médailles de bronze pour les produits, ainsi qu’un prix d’excellence au concours des vins du Sud-Ouest.

21/02/20 : Le TramBus de l'agglomération Bayonne-Anglet-Biarritz a franchi le cap du million de voyages, dont 200 000 en janvier. Les abonnements mensuels et annuels observent une progression de plus de 50%; les abonnements scolaires ont eux augmenté de +14 %

20/02/20 : A partir du lundi 24 février, les détenteurs d'un abonnement TBM pourront emprunter la ligne 42 du TER entre Bordeaux Saint-Jean et Parempuyre, et entre Pessac-Centre et Parempuyre, avec cette même carte TBM. Une expérimentation d'1 an renouvelable.

20/02/20 : C'était une figure de la presse française: Jean Daniel le fondateur du Nouvel Observateur s'est éteint ce 19 février à 99 ans. Ce natif d'Algérie, comme Camus, fut aussi un des témoins exigeants de la renaissance du parti socialiste dans les années 70.

19/02/20 : La métropole de Bordeaux a choisi le groupement Eiffage/UCPA/Dalkia et Banque des Territoires pour construire le futur stade nautique de Mérignac. Les travaux doivent démarrer en novembre pour une livraison en 2022.

19/02/20 : Municipales: la liste "Changer!" présente son programme pour Villenave d'Ornon autour de Patrick Bouillot et Florence Rialland ce samedi 22 février, à 10h, salle Jacques Brel

18/02/20 : Présence annoncée de Benoît Biteau député européen EELV et agriculteur en Charente-Maritime à la réunion, ce jeudi 20 février à 19h30, de la liste "Villenave écologique, solidaire et citoyenne" à l'auditorium de Sourreil.

18/02/20 : Dans le cadre des Conférences Montaigne organisées par l'Université bordelaise du même nom, Noël Mamère interviendra ce jeudi 20 février (Amphi B - 18h) sur le thème de "L’écologie, le paradigme politique du XXIe siècle".

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 27/02/20 | La Charente-Maritime décroche le label "vélo et fromage" au SIA

    Lire

    Au Salon International de l'Agriculture de Paris, le Département de la Charente-maritime a obtenu le 26 février le label "Vélo & Fromages".Lancé en 2018 par l'Assemblée des Départements de France, ce label vise à faire découvrir aux amateurs de randonnées à vélo les produits fromagers du terroir. Le premier itinéraire labellisé en Charente-Maritime fait découvrir une quarantaine de sites fromagers sur un parcours de 154 km, qui démarre à l’entrée Nord du département, sur la Vélo Francette.

  • 27/02/20 | La Rochelle : les services municipaux réintègrent l'Hôtel de ville

    Lire

    Suite à la réouverture de l'Hôtel de ville de La Rochelle après 6 années de travaux, l'accueil des services municipaux se fait dorénavant à l'Arsenal, 8 place J-B Marcet, de 8 h 30 à 17 h 30, du lundi au vendredi. L’Hôtel de Ville héberge désormais le cabinet du maire et les élus peuvent y recevoir les citoyens sur RDV. Les cérémonies et mariages y sont de nouveau organisés, ainsi que les visites touristiques. La cour sera librement accessible au public de 8 h à 20 h du lundi au vendredi et de 10 h à 18 h le samedi.

  • 27/02/20 | Mois de sensibilisation au dépistage du cancer colorectal

    Lire

    Lancement d’une campagne de dépistage national du cancer colorectal par le Centre régional de Coordination des dépistages des Cancers de Nouvelle Aquitaine. Deuxième cancer le plus meurtrier, le cancer colorectal est chaque année responsable de 17 000 décès. Détecter ce cancer grâce au dépistage peut guérir 9 cas sur 10. Pour sensibiliser à cette démarche, une marche bleue est organisée ce dimanche 1er mars à partir de 10h sur le parvis de la Maison Éco citoyenne à Bordeaux.

  • 27/02/20 | Le quartier Terre Sud à Bègles labellisé EcoQuartier 2019

    Lire

    La Ville de Bègles vient d'être récompensée pour son projet d’aménagement du quartier Terre Sud, au titre du Label ÉcoQuartier 2019. Le 5 février dernier, le label lui a été décerné par le ministre Julien De Normandie, aux côtés de six autres communes françaises. Le maire de Bègles, Clément Rossignol Puech, recevra les acteurs ayant participé à la démarche de labellisation, mardi 3 mars, à 11h30, au Café de la Route.

  • 26/02/20 | Nouvelle-Aquitaine : la région veut anticiper l'évolution du coronavirus

    Lire

    L'Agence régionale de santé Nouvelle-Aquitaine renforce son organisation pour faire face à une éventuelle évolution du coronavirus. Les tests de diagnostics peuvent aujourd'hui être réalisés au CHU de Bordeaux, de Limoges et bientôt de Poitiers. Pour augmenter la capacité de ces 3 hôpitaux, 14 autres hôpitaux ont été mobilisés : Angoulême, La Rochelle, Saintonge, Brive, Périgueux, Libourne, Mont-de-Marsan, Dax, Agen, Pau, Côte Basque, Niort, Tulle et Guéret.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Environnement | Atlantech : « l’innovation écologique doit participer au développement économique »

10/01/2019 | A Lagord (17), le site Atlantech continue d’innover tout en s’inscrivant dans le projet « territoire zéro carbone » de l’agglomération rochelaise

Le Lab In Tech sur le site d'Atlantech à Lagord

« L’innovation, y compris en matière d’écologie, doit participer au développement économique. Il faut qu’il ait une raison d’être et une valeur ajoutée, sinon le projet n’est pas crédible et vous n’arriverez pas à le financer ». Tel est le leitmotiv qui guide Christophe Philliponneau, président de l’association des amis d’Atlantech. Pour lui, la recherche ne peut plus rester dans sa tour d’ivoire et doit trouver des solutions efficaces et rentables à des problématiques de demain.

De l’habitat écologique et bas carbone

C’est dans cet état d’esprit que s’est justement constitué le site d’Atlantech et son association gestionnaire, dont les premiers locaux sont sortis de terre en 2016. Ce premier espace de 6000 m2, nommé Lab'In’Tech, est dédié à la recherche des solutions innovantes et environnementales en matière de construction et d’habitat. Il regroupe trois pôles : un labo de recherche expérimentale nommé Tipee, en partenariat avec l’Université de La Rochelle, une pépinière d’entreprises et le Centre de formation par alternance de l’école d’ingénieur informatique (Cesi). Il a rapidement été rejoint par le siège local du Credit Agricole, puis par le nouveau CFA de l’agglomération. Tous ces locaux bénéficient d’une quinzaine d’innovations technologiques en matière d’éco habitat. Et ce n’est pas fini : 320 logements devraient sortir de terre ces deux prochaines années, dont 40% en HLM, 20% en accession à la propriété à taux réduit pour les plus modestes et 40% accessibles aux particuliers.

Le site est également en train de s’ouvrir progressivement aux entreprises, avec des ventes par lots. Les entreprises attendues ? « Principalement tout ce qui touche à l’énergie, que ce soit en production, stockage ou gestion ; à la mobilité ; au numérique, notamment en lien avec la gestion de data. Mais ça peut être aussi des commerces, tout dépend comment ils s’intègrent dans la démarche du parc Atlantech », explique Christophe Phillipponeau.  Une seule exigence pour l’association et pour l’agglomération de La Rochelle, partie prenante du projet : les postulants doivent s’engager à respecter la charte d’éco-construction d’Atlantech et avoir une pratique vertueuse et bas carbone, quelle que soit la nature de leur activité. « On est là aussi pour les pousser un peu au-delà de leur projet en la matière, en les accompagnants dans leur démarche vertueuse », explique Christophe Phillipponeau, « elles pourront notamment tester les innovations créées par le Lab’In Tech ou par les autres entreprises du site. Le but, c’est de créer une émulation entre les sociétés pour évoluer ensemble ».

Du recyclage des déchets au développement de nouvelles énergies

En toute logique, le parc Atlantech en s’agrandissant s’est ouvert à une démarche plus globale. En prenant par exemple en compte la gestion des déchets. « Chaque nouvelle construction d’Atlantech doit prévoir un local de second emploi », explique Christophe Philliponneau. Atlantech s’est associé avec l’association BioTop, basée à Périgny, qui recycle ou donne une seconde vie aux matériaux jetés par les entreprises de l’agglomération. Une enquête est prévue auprès des entreprises et résidents du parc pour connaître la nature de leurs déchets et les possibilités de réemploi. L’agriculture urbaine, comme la permaculture, est également à l’étude.

Aller vers une autonomie de production et de consommation de l’énergie fait aussi partie des ambitions d’Atlantech, avec notamment un projet de boucle énergétique. « On a également greffé une problématique de mobilité », poursuit le président. Des études ont été lancées pour créer un site de production, de stockage et de distribution d’énergie à hydrogène, ainsi que son potentiel réemploi dans les vélos, voitures ou transports collectifs de l’agglomération. « Notre objectif est de montrer qu’on peut développer une chaîne énergétique vertueuse et locale », explique Christophe Philliponneau.

Une démarche dans la lignée du projet « territoire littoral zéro carbone »

Si aujourd’hui le parc Atlantech ressemble a un gros village moderne de 750 travailleurs (sans compter les 1200 élèves du CFA), le but est d’atteindre à terme les 1500 résidents. Et bien sûr, d’exporter ailleurs toutes les innovations expérimentées et perfectionnées sur le site.

Tous ces projets seront intégrés et revalorisés dans le dossier de l'appel à projet Territoire d'Innovation de Grande Ambition (TIGA) porté par l’agglomération rochelaise. « Nous ne sommes pas là en tant qu’opportuniste. C’est naturel pour nous d’aller plus loin dans notre démarche. L’enveloppe du projet TIGA, s’il était accepté par l’Etat, nous permettrait de fédérer toutes les forces en présence et de donner une accélération à nos projets », analyse Christophe Philliponneau, « cela permettrait également de faire participer des acteurs qui ne se font pas forcément fait connaître d’ordinaire ».

 

Qui est derrière Atlantech ?

L’association des Amis d’Atlantech crée dès 2009 comprend la CdA de La Rochelle, la Ville de Lagord, la CCI de La Rochelle, la Chambre des Métiers, la Fédération du Bâtiment, l’Université de La Rochelle et la région Poitou-Charentes, relayées depuis par la Nouvelle-Aquitaine. Ces adhérents fournissent un tiers du budget annuel (400 000€ les premières années), renforcé par un autre tiers venant de la Région (contrat tri-annuel sur objectifs) et un dernier tiers pourvu les premières années par l’Ademe (10 000€) et l’Etat (10% du budget), mais dont les financements devraient s’arrêter en 2019.

Anne-Lise Durif
Par Anne-Lise Durif

Crédit Photo : Archives Anne-Lise Durif

Partager sur Facebook
Vu par vous
6103
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Environnement
Environnement
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 29 + 8 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !