Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

20/07/21 : Dans les Pyrénées-Atlantiques la tour sud de la cathédrale de Bayonne et la Chapelle des Prébendés, ainsi que le Château de Pau, le couvent des Récollets à Ciboure et l’Espace Jéliote à Oloron vont bénéficier du plan France relance pour leur rénovation

19/07/21 : Face à la montée en puissance du nombre de contaminations au Covid-19 en Charente-Maritime, le préfet a étendu l'obligation du port du masque dans tout espace public pour 45 communes, essentiellement littorales.

16/07/21 : Eté Jeunes est un nouvel agenda en ligne, à destination des jeunes Bordelais. Il permet d'accéder à l'ensemble de l'offre municipale et associative ainsi qu'à toute l'actualité culturelle, sportive et de loisirs proposée cet été à Bordeaux.+ d'info

13/07/21 : Du 15 juillet au vendredi 13 août inclus, l’Hôtel de ville de Poitiers fermera ses portes à 16 h 30 au lieu de 17 h 30. Sur cette période, du lundi au vendredi, l’accueil du public s’effectuera de 8h30 à 12h30 et de 13h30 à 16h30

07/07/21 : Pyrénées-Atlantiques - 1 compagnie de CRS, 23 nageurs-sauveteurs CRS, 13 agents de police-secours et de BAC, 4 agents spécialisés dans l’investigation, 8 motards CRS soit 118 policiers vont cet été venir renforcer les forces de sécurité du département

07/07/21 : Saint-Médard-en-Jalles : le centre intercommunal de vaccination Covid 19 restera ouvert tout l’été, grâce à l'implication des 50 agents et 229 professionnels de santé des 6 communes partenaires qui s'y relaient. En 3 mois, 31000 doses ont été injectées

05/07/21 : EthicDrinks, le négoce vert bordelais est lauréat du 1er prix du “Millésime 2021” organisé par l’Adelphe, éco-organisme à but non lucratif axé sur le recyclage des emballages ménagers des entreprises et notamment dans le secteur des Vins et Spiritueux.+ d'info

05/07/21 : Les inscriptions universitaires 2021-2022 de l’Université de Pau et des Pays de l’Adour démarrent, de manière entièrement dématérialisée, mardi 6 juillet pour tous ses campus : Pau, Bayonne, Anglet, Mont-de-Marsan et Tarbes.+ d'info

01/07/21 : Mmes Albenga et Poulet, MM. Patin et Stambolis-Ruhstorfer, enseignants-chercheurs à l’Université Bordeaux Montaigne, ont été nommés membres de l'Institut Universitaire de France. La récompense la qualité scientifique de leurs activités universitaires.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 30/07/21 | Ouverture des candidatures pour la Semaine de la Diversité 2022

    Lire

    Pour la 6ème édition, la Ville de Bayonne organise du 1er au 8 mars 2022 la Semaine de la Diversité et de l’égalité des droits. Jusqu’au 20 septembre, les associations peuvent déposer leurs propositions sur les thèmes de la lutte contre les discriminations et la promotion de l’égalité ainsi que de la diversité culturelle et de la citoyenneté. Les projets sélectionnés percevront une aide de la ville. Toutes les informations sont disponibles sur le site de la Ville

  • 30/07/21 | A la découverte du bijou régional

    Lire

    Jusqu’au 19 septembre, le Musée Bernard d’Agesci de Niort propose l’exposition « Le bijou régional, une spécialité niortaise, fonctions, types ». Les visiteurs partiront à la découverte de plus de 200 bijoux traditionnels, d’outils et de machines ayant servi à leur fabrication. Autour de l’exposition, le Musée propose également 2 accrochages dans le grand hall : « Trésors d’archéologie : parures et objets de prestige » et « Bijoux contemporains ».

  • 29/07/21 | France Relance : Repeuplement forestier, les entreprises lauréates landaises

    Lire

    Forelite-Evolution à Arue, la SCEA Pépinières Planfor à Uchacq-et-Parentis, Bois de Gascogne à Saint-Eulalie-en-Born, Landes Forêt à Levignac, Planfor SAS à Uchacq-et-Parentis sont les 5 entreprises landaises soutenues dans le cadre du plan France relance pour leurs investissements dans des outils et matériels performants pour la production de plants qui seront utilisés pour le repeuplement forestier. Objectif: permettre plus de compétitivité et de résilience face aux défis climatiques. Au total, un coup de pouce de 386 470 euros.

  • 29/07/21 | La Nature a rendez-vous en Creuse en août

    Lire

    Tout au long du mois d’août, la Réserve Naturelle de l’étang des Landes en Creuse propose aux petits et aux grands des « Rendez-vous Nature ». Le 6 août, les petits pourront observer le plumage des oiseaux, le 11 août, partez à la découverte de la vie des abeilles en devenant le temps d’une journée un apiculteur ou encore devenez explorateur avec 4 épreuves sur le thème des oiseaux le 18 août. Programme et réservation

  • 29/07/21 | Les Crus artisans du Médoc ouvrent leurs portes

    Lire

    Comme chaque année, les Crus artisans du Médoc ouvrent leurs portes au public. Cette année, le rendez-vous est donné du 30 juillet au 1er août pour découvrir ou redécouvrir les vins et leur mode d’élaboration. Le public pourra par exemple pique-niquer au Château Tour Bel Air et se balader au milieu du vignoble Médocain.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Environnement | Atlantech : « l’innovation écologique doit participer au développement économique »

10/01/2019 | A Lagord (17), le site Atlantech continue d’innover tout en s’inscrivant dans le projet « territoire zéro carbone » de l’agglomération rochelaise

Le Lab In Tech sur le site d'Atlantech à Lagord

« L’innovation, y compris en matière d’écologie, doit participer au développement économique. Il faut qu’il ait une raison d’être et une valeur ajoutée, sinon le projet n’est pas crédible et vous n’arriverez pas à le financer ». Tel est le leitmotiv qui guide Christophe Philliponneau, président de l’association des amis d’Atlantech. Pour lui, la recherche ne peut plus rester dans sa tour d’ivoire et doit trouver des solutions efficaces et rentables à des problématiques de demain.

De l’habitat écologique et bas carbone

C’est dans cet état d’esprit que s’est justement constitué le site d’Atlantech et son association gestionnaire, dont les premiers locaux sont sortis de terre en 2016. Ce premier espace de 6000 m2, nommé Lab'In’Tech, est dédié à la recherche des solutions innovantes et environnementales en matière de construction et d’habitat. Il regroupe trois pôles : un labo de recherche expérimentale nommé Tipee, en partenariat avec l’Université de La Rochelle, une pépinière d’entreprises et le Centre de formation par alternance de l’école d’ingénieur informatique (Cesi). Il a rapidement été rejoint par le siège local du Credit Agricole, puis par le nouveau CFA de l’agglomération. Tous ces locaux bénéficient d’une quinzaine d’innovations technologiques en matière d’éco habitat. Et ce n’est pas fini : 320 logements devraient sortir de terre ces deux prochaines années, dont 40% en HLM, 20% en accession à la propriété à taux réduit pour les plus modestes et 40% accessibles aux particuliers.

Le site est également en train de s’ouvrir progressivement aux entreprises, avec des ventes par lots. Les entreprises attendues ? « Principalement tout ce qui touche à l’énergie, que ce soit en production, stockage ou gestion ; à la mobilité ; au numérique, notamment en lien avec la gestion de data. Mais ça peut être aussi des commerces, tout dépend comment ils s’intègrent dans la démarche du parc Atlantech », explique Christophe Phillipponeau.  Une seule exigence pour l’association et pour l’agglomération de La Rochelle, partie prenante du projet : les postulants doivent s’engager à respecter la charte d’éco-construction d’Atlantech et avoir une pratique vertueuse et bas carbone, quelle que soit la nature de leur activité. « On est là aussi pour les pousser un peu au-delà de leur projet en la matière, en les accompagnants dans leur démarche vertueuse », explique Christophe Phillipponeau, « elles pourront notamment tester les innovations créées par le Lab’In Tech ou par les autres entreprises du site. Le but, c’est de créer une émulation entre les sociétés pour évoluer ensemble ».

Du recyclage des déchets au développement de nouvelles énergies

En toute logique, le parc Atlantech en s’agrandissant s’est ouvert à une démarche plus globale. En prenant par exemple en compte la gestion des déchets. « Chaque nouvelle construction d’Atlantech doit prévoir un local de second emploi », explique Christophe Philliponneau. Atlantech s’est associé avec l’association BioTop, basée à Périgny, qui recycle ou donne une seconde vie aux matériaux jetés par les entreprises de l’agglomération. Une enquête est prévue auprès des entreprises et résidents du parc pour connaître la nature de leurs déchets et les possibilités de réemploi. L’agriculture urbaine, comme la permaculture, est également à l’étude.

Aller vers une autonomie de production et de consommation de l’énergie fait aussi partie des ambitions d’Atlantech, avec notamment un projet de boucle énergétique. « On a également greffé une problématique de mobilité », poursuit le président. Des études ont été lancées pour créer un site de production, de stockage et de distribution d’énergie à hydrogène, ainsi que son potentiel réemploi dans les vélos, voitures ou transports collectifs de l’agglomération. « Notre objectif est de montrer qu’on peut développer une chaîne énergétique vertueuse et locale », explique Christophe Philliponneau.

Une démarche dans la lignée du projet « territoire littoral zéro carbone »

Si aujourd’hui le parc Atlantech ressemble a un gros village moderne de 750 travailleurs (sans compter les 1200 élèves du CFA), le but est d’atteindre à terme les 1500 résidents. Et bien sûr, d’exporter ailleurs toutes les innovations expérimentées et perfectionnées sur le site.

Tous ces projets seront intégrés et revalorisés dans le dossier de l'appel à projet Territoire d'Innovation de Grande Ambition (TIGA) porté par l’agglomération rochelaise. « Nous ne sommes pas là en tant qu’opportuniste. C’est naturel pour nous d’aller plus loin dans notre démarche. L’enveloppe du projet TIGA, s’il était accepté par l’Etat, nous permettrait de fédérer toutes les forces en présence et de donner une accélération à nos projets », analyse Christophe Philliponneau, « cela permettrait également de faire participer des acteurs qui ne se font pas forcément fait connaître d’ordinaire ».

 

Qui est derrière Atlantech ?

L’association des Amis d’Atlantech crée dès 2009 comprend la CdA de La Rochelle, la Ville de Lagord, la CCI de La Rochelle, la Chambre des Métiers, la Fédération du Bâtiment, l’Université de La Rochelle et la région Poitou-Charentes, relayées depuis par la Nouvelle-Aquitaine. Ces adhérents fournissent un tiers du budget annuel (400 000€ les premières années), renforcé par un autre tiers venant de la Région (contrat tri-annuel sur objectifs) et un dernier tiers pourvu les premières années par l’Ademe (10 000€) et l’Etat (10% du budget), mais dont les financements devraient s’arrêter en 2019.

Anne-Lise Durif
Par Anne-Lise Durif

Crédit Photo : Archives Anne-Lise Durif

Partager sur Facebook
Vu par vous
9155
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Environnement
Environnement
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 7 + 14 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !