Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

30/11/21 : Bordeaux - Dans le cadre de la quinzaine franco-russe soutenue par Bordeaux Métropole, l'Association des russisants d'Aquitaine organise le 9 décembre, la conférence : "De Lénine à Poutine: le sport, un enjeu politique en URSS et en Russie"+ d'info

29/11/21 : A la suite des annonces gouvernementales concernant la 3ème dose, le centre de vaccination du Parc des expositions de Pau s’adapte dès ce lundi en ouvrant 6 jours/semaine (contre 3 précédemment) permettant de passer de 1500 à 3600 vaccins par semaine.

26/11/21 : Les marchés de Noël reviennent! A Bordeaux (Place Tourny) et à Pau (place Clemenceau et allées d’Aragon) notamment, l'ouverture des chalets et des animations qui les accompagnent insuffle un vent de magie (de Noël) dès ce vendredi 26 novembre en soirée!

26/11/21 : Les 5,6 et 7 août, le Sun ska festival revient (en vrai!) sur le domaine de Nodris en Gironde! La billetterie est ouverte et les premiers noms dévoilés: Ska-P, Tryo, Biga*Ranx, Danakil, Tiken Jah Fakoly ou encore Takana Zion.+ d'info

24/11/21 : Un préfet délégué Ours, Jean-Yves Chiaro a été nommé auprès du préfet coordonnateur du massif des Pyrénées. Sur les sujets ours, il a pour mission de renforcer le dialogue entre tous les acteurs et d'appuyer les préfets de département dans leur action.

22/11/21 : Jean-Pierre Farandou PDG de SNCF, a rencontré vendredi 19 novembre à Bordeaux, Alain Rousset, président de la Nouvelle-Aquitaine, et Alain Anziani, président de Bordeaux Métropole. Sans surprise les 3 présidents ont réaffirmé leur soutien au projet GPSO.

17/11/21 : A Bayonne un groupe de travail a été lancé en vue de l'organisation des Fêtes de Bayonne 2022. A cette occasion les dates des éditions 2022 2023 et 2024 ont été actées: du 27 au 31 juillet 2022, du 26 au 30 juillet 2023, du 24 au 28 juillet 2024

17/11/21 : Les 2 et 3 décembre 2021, le World Impact Summit, le sommet international des solutions pour la planète, revient pour une 4e édition mixant présentiel et digital au Palais de la Bourse à Bordeaux. L'eau en sera la thématique principale+ d'info

09/11/21 : Les élus régionaux se sont réunis en Commission permanente lundi 8 novembre à l'Hôtel de Région à Bordeaux. Au total, 436 délibérations ont été votées et 3 517 subventions attribuées pour un montant total de 878 392 914,59 euros.

03/11/21 : Le Drive fermier Gironde annonce un nouveau et 6ème point de retrait à compter du vendredi 19 novembre de 13h30 à 18h30. Les produits fermiers seront désormais aussi livrés à la Chambre d'Agriculture de la Gironde, 17 cours Xavier Arnozan.

28/10/21 : Rive Droite - La Nuit Verte 2022 se prépare déjà: Geörgette Power, artiste invité de cette 6e Nuit Verte est en résidence à Cenon. Objectif : s’immerger dans le territoire afin de proposer une œuvre in situ, conçue pour l'évènement.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 01/12/21 | Cyclisme : Le 55 ème Tour du Limousin s'annonce

    Lire

    L'association du Tour du Limousin Organisation organise le 55ème Tour du Limousin du 16 au 19 août 2022. Cette manifestation accueille 18 équipes classées parmi les 40 premières de l'élite mondiale du cyclisme professionnel. De Verneuil-sur-Vienne à Limoges, en passant par la Corrèze et la Dordogne, 4 étapes composent le parcours d'environ 700 km. L'épreuve qui sera diffusée sur la chaine de télévision Equipe 21, est notamment soutenue par la Région Nouvelle-Aquitaine dont les élus viennent d'acté en Commission plénière, une aide de 150 000 €.

  • 01/12/21 | Cenon : Un nouveau rendez-vous mensuel au Château Palmer

    Lire

    A Cenon, Les rendez-vous du Château est le nouvel événement organisé par l’OCAC. Le Centre Culturel Palmer propose au public d’échanger autour d’un sujet différent chaque premier vendredi du mois. Au programme : débats, découvertes, rencontres... Le premier rendez-vous a lieu vendredi 3 décembre 2021 de 19h à 21h sur le thème de... l’érotisme. Il sera abordé par différentes approches artistiques : photographie, lecture de poèmes, peinture, musique et discussions.

  • 01/12/21 | A Terrasson, la Socat investit avec le soutien de la Région

    Lire

    La SOCAT, à Terrasson-Lavilledieu (448 salariés) a été impactée par la crise sanitaire avec une perte de chiffre d'affaires. La SOCAT a défini une stratégie de relance et de diversification de son activité. A ce projet est associé un programme de développement d'un procédé de fabrication de joints extrudés ou micro-injectés avec une formule de caoutchouc résistante à haute température et l'achat d'une encolleuse. La Région soutient ces investissements qui devraient permettre la création de 7 emplois pour un montant de 243 551 €.

  • 30/11/21 | Tartas se dote d'une unité de bioéthanol

    Lire

    A Tartas dans les Landes, la société Rayonier AM Avébène est l'un des plus importants producteurs mondial de cellulose de spécialités, raffinée à partir de la pâte à bois, et utilisée par les industries pharmaceutiques, alimentaires ou encore de la construction. Souhaitant s'engager dans la transition énergétique, la société va convertir le site en unité de production de biocarburant en construisant sur place une unité de production de bioéthanol de deuxième génération.

  • 30/11/21 | Recyclage des friches : 101 nouveaux projets retenus

    Lire

    Le 19 novembre, les lauréats du deuxième appel à projets pour le recyclage des friches ont été dévoilés. En Nouvelle-Aquitaine, 101 projets ont été retenus. Les projets sélectionnés vont permettre de développer des logements sociaux ainsi que les démarches en matière de revitalisation des centres-villes et centres-bourgs. En Nouvelle-Aquitaine, l'enveloppe consacrée au recyclage de friches et de fonciers artificialisés s'élève à 29,6 M€. Lors d'un premier appel à projet "fond friches" 66 lauréats avaient été retenus pour une dotation globale de 23 M€.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Environnement | Bassin versant de la Leyre: un phénomène de crues inédit qui appelle la prudence

15/05/2020 | Alors que la décrue s'amorce, le Parc Naturel régional des Landes de Gascogne a mis en place une cellule de crise qui permet de dresser un état des lieux de la situation et des chantiers à venir.

1

« Orages cévenols » sur les bassins versant du Ciron et de la Leyre... Telle est la comparaison du Parc Naturel Régional des Landes de Gascogne pour décrire le phénomène pluvieux d'une rare intensité qui s'est abattu sur ces deux vallées, les 10 et 11 mai dernier. En chiffres ce sont 160mm d'eau qui sont tombés en 36 heures, soit l'équivalent de 2 mois de précipitations. Une situation exceptionnelle et des dégâts importants sur le Val de l’Eyre, le Sud-Gironde et la Haute Lande. Le Président du Parc, Renaud Lagrave, a annoncé se rendre sur place lundi 18 mai prochain. Pour l'heure, en tout cas, la prudence est de mise notamment autour de la Leyre.

Dans la très grande majorité des cas, les dépressions se déplacent d’Ouest en Est et donc, habituellement, se contentent de traverser Val de Leyre, Sud Gironde et Haute Landes. Mais les 10 et 11 mai, le phénomène pluvieux est resté bloqué au-dessus des bassins versants du Ciron et de La Leyre, de quoi provoquer des cumuls de grande ampleur en peu de temps, dans un contexte de nappes phréatiques saturées suite aux différents épisodes pluvieux de l'hiver et début du printemps.

« Le ciel nous est tombé sur la tête »
Selon Laurent Degrave, technicien rivières du Parc, si l'ampleur de l'épisode connu les 10 et 11 mai, était inédite sur ce territoire, se sont en réalité deux phénomènes qui sont conjugués : « Il y a d'abord eu la remontée de la nappe phréatique qui été déjà très haute, quasiment à raz du sol avec les pluies importantes depuis décembre. Puis, très vite, le deuxième effet est arrivé derrière : le débordements des fossés et des cours d'eau » causant des écoulements de surface et des déversements qui se sont multipliés. Conséquence : des ruissellements puissants ont surgi dans les rues, des maisons ont été inondées, des infrastructures notamment des ponts, des édifices soutenant des pistes cyclables et des routes n’ont pas résisté.

A Salles, une des villes touchées dans le sud Gironde, le maire Luc Dervillé l'assure dans une vidéo sur la page facebook de la ville, tournée au côté de Laurent Degrave : « Le ciel nous est tombé sur la tête! Tous les quartiers de Salles ont été inondés, il n'y en a pas un seul quartier qui ait été épargné. » Côté routes : sur l'ensemble du département de la Gironde près de 90 routes ont été impactées par les fortes précipitations des 10 et 11 mai, et plus d'une vingtaine coupées en raison de l'inondation des voies. Sur ces dernières près de la moitié se situent en Sud Gironde.

Si la décrue est désormais amorcée, Salles notamment, mais aussi Mios, Biganos, Le Teich et les communes de l'aval, se sont vues à nouveau particulièrement touchées, par « la montée vertigineuse de la Leyre », raconte le maire Sallois. En cause : la marée haute du mardi 12 mai en soirée et la l’arrivée des eaux dans les différents affluents qui sont eux-mêmes venus gonfler la Petite Leyre, la Grande Leyre et l’Eyre. « À Belin-Béliet, on a enregistré le 13 mai, sur l’échelle de référence du Pont de Mesplet, la cote de 2m40 », note la cellule de veille du Parc, menée par Laurent Degrave.

Demandes de reconnaissance de catastrophe naturelle
« En plus des routes fragilisées, stations d’épurations, piscicultures, moulins, activités agricoles et autres équipements en fond de vallées ont pu être touchés. Des habitants ont également subi la montée des eaux sur certains secteurs, souvent loin des cours d’eau, nécessitant l’intervention solidaire de la cellule de crise mise en place par le Parc », précise ce dernier. Selon Laurent Degrave, « le principal travail à mettre en oeuvre maintenant c'est de travailler avec les commune à l'élaboration du dossier de demande de reconnaissance de catastrophe naturelle ». C'est en effet « cette reconnaissance qui permettra aux particuliers de faciliter leur relation avec les assurances », souligne quant à lui le Maire de Salles.

Mais le Parc travaille aussi dans le cadre de sa compétence GeMaPI (gestion des milieu aquatique et prévention des inondations) prise en charge très récemment, et accompagne les communes à la rédaction de ce document « qui est atypique pour toutes ces communes de la partie amont du Bassin (que ce soit côté landes ou côté Gironde) car elles n'avaient jamais connu ces soucis là. C'est vraiment un événement inédit. » Et s'il faut pointer un responsable, pour Laurent Degrave, le changement climatique, n'est pas innocent. « Les anciens ont sans doute déjà vu des crues importantes mais sur des temps long, là ,36 heures c'est extrêmement rapide », pointe l'expert qui souligne d'une part la chance d'avoir un fleuve sans trop d'aménagements dans son lit majeur (ayant ainsi limité la gravité du bilan) et d'autre part la possibilité que ce genre d'événement pourrait se multiplier en parallèle de plus longues périodes de sécheresse...


« Un impact plus fort que la tempête Klaus »
Dans un futur, espérons le plus proche, une fois la décrue achevée, le temps sera aussi à dresser le bilan : il faudra faire l'inventaire des dégâts, mettre en place des expertises sur les ouvrages d'arts, les ponts, les routes qui ont été coupées ». Mais sur la rivière également. « Demain nous aurons sans doute un fleuve qui aura énormément d'arbres en travers, des berges affaiblies, des glissements de terrains par endroits dans la vallée, un fleuve qui va peut-être s'être déplacé... Donc ça veut dire une rivière dangereuse. Je m'attends à un impact plus fort que la tempête Klaus en termes d'encombrement de la rivière ». Et qui dit rivière dangereuse dit prudence. L'inventaire doit être complet avant de nouveau autoriser l'accès à la rivière. Pêcher, faire du kanoé sur la Layre, on ne peut pas l'envisager, ça serait extrêmement dangereux de vouloir s'y aventurer » avertit Laurent Degrave.

Solène Méric
Par Solène Méric

Crédit Photo : PNR des Landes de Gascogne

Partager sur Facebook
Vu par vous
16098
Aimé par vous
1 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Environnement
Environnement
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 4 + 18 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !
Plantation d'une forêt résiliente sur le site aturin de Crédit Agricole Aquitaine Environnement | 30/11/2021

Le Crédit agricole Aquitaine et Alliance forêt bois créent une forêt résiliente à Aire-sur-l'Adour

Marais du pays rochefortais Environnement | 25/11/2021

Un projet de parc naturel régional en Charente-Maritime

Inauguration du serious game Espéride et la forêt de demain Environnement | 23/11/2021

Nouvelle-Aquitaine : une expérience immersive pour lutter contre le changement climatique

Arnaud Laurent, éleveur de limousines, a prévu de planter des haies sur une partie de son exploitation Environnement | 15/11/2021

Des agriculteurs haut-viennois s’engagent en faveur de la biodiversité

François Bayrou et Guillaume Choisy, DG de l'Agence de l'eau découvre le site de renaturation de l'Ousse des bois (en arrière-plan) sur le secteur Léon Blum, à Pau Environnement | 09/11/2021

A Pau, la rivère Ousse des Bois a retrouvé son lit naturel

Sur le salon de l’habitat de Limoges, le stand a généré de nombreux contacts Environnement | 05/11/2021

Un guichet habitat énergie disponible pour les habitants de Limoges Métropole

Eau potable -  illustration Environnement | 29/10/2021

Eau potable : une concertation pour creuser le projet du champ captant des Landes du Médoc

La boucle énergétique de Lagord Environnement | 29/10/2021

Une boucle énergétique en test à La Rochelle

Espace pédagogique Louis Fargue Environnement | 27/10/2021

Bordeaux : la station d'épuration Louis Fargue, une offre pédagogique pour "éveiller les consciences"

médoc biogaz une Environnement | 19/10/2021

Méthanisation : A Saint-Laurent du Médoc, Médoc Biogaz élargit son cercle vertueux

Le marais de Tasdon, près de l'avenue Jean-Moulin à La Rochelle Environnement | 14/10/2021

La Rochelle : une deuxième vie pour le marais de Tasdon

L’établissement public territorial  bassin Vienne a publié un guide sur les économies d’eau destiné aux collectivités Environnement | 05/10/2021

Le bassin de la Vienne veut s’adapter au réchauffement climatique

Débat Public Horizeo à Saucats Environnement | 24/09/2021

A Saucats, la plateforme solaire Horizeo est loin de faire l'unanimité

La Garonne en période d'étiage Environnement | 22/09/2021

Gestion de l'eau dans le Sud-Ouest : expérimenter pour ne pas (trop) manquer

Les quatorze partenaire du programme européen Life Eau&Climat se sont réunis à Limoges pour dresser un premier bilan Environnement | 21/09/2021

La ressource en eau au coeur du programme européen Life Eau&Climat présenté à Limoges