Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

25/04/18 : Angoulême : le festival du film court commence aujourd'hui avec une cérémonie d'ouverture à 18h30 à la Maison des Peuples et de la Paix (entrée libre), suivit d'un quizz cinéma au Rockn'Bol à 21h. 75 films sont à découvrir durant 4 jours sur 9 sites.

24/04/18 : Charente-Maritime : pendant la semaine de vacances du 16 au 22 avril, 14 accidents sont à déplorer sur les routes du département, au cours desquels 2 personnes ont perdu la vie, et 19 ont été blessées.

24/04/18 : La CCI de Bordeaux Gironde a remis ce mardi 24 avril le label national "Qualité tourisme" aux Galeries Lafayettes Bordeaux. Il s'agit du premier commerce néo-aquitain labellisé, et la Chambre a indiqué que d'autres pourraient suivre.

24/04/18 : Après Port-Vendres ce week-end, L'Hermione est attendue demain à Nice pour une escale de 24h. Elle rejoindra ensuite Bastia où elle sera visible du 27 au 29 avril.

19/04/18 : Dans le cadre du championnat de France du jeu d'échecs jeunes qui se tient à Agen, Anatoli Karpov, champion du monde de cette discipline de 1975 à 1985 et de 1993 à 1999, sera reçu à l'Hôtel de ville d'Agen le samedi 21 avril à 19 h.

19/04/18 : La Maison de l'Europe de Lot-et-Garonne/CIED est à la recherche d'un service civique à compter du mois de mai pour une mission de huit mois à raison de 30h/semaine. Plus d'infos : 05 53 66 47 59

17/04/18 : Le comité d'engagements du conseil d'administration de SNCF réseau a validé ce mardi l'opération de réhabilitation de la ligne ferroviaire Libourne-Bergerac, déjà concernée par des travaux régionaux achevés en 2013.

17/04/18 : L'Assemblée Nationale a adopté à la majorité en première lecture (454 voix contre 80) le projet de loi "nouveau pacte ferroviaire", à l'origine des grèves qui secouent la SNCF depuis début avril. La ministre des Transports a salué "une étape décisive".

12/04/18 : Le Pôle Agri Sud-Ouest Innovation vient de renouveler son conseil d’administration, son bureau et sa gouvernance pour assurer sa représentativité sur l’ensemble des territoires couverts. Daniel Segonds a été réélu à la présidence du Pôle.

12/04/18 : Le nouveau président de la Président de la Fédération Nationale d’Agriculture Biologique, est Guillaume Riou, agriculteur bio de Deux-Sèvres, anciennement président d'Agrobio Poitou-Charentes de 2012 à 2015.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 24/04/18 | Bordeaux: Solidarité alimentaire, parlons-en avec Les Amis d'Aqui!

    Lire

    Ce sera ce vendredi 27 avril à 18h30, au Café Maritime à Bordeaux (1), dans la foulée de l'Assemblée générale des Amis d'Aqui.fr nous débattrons, à l'heure où la précarité ne recule pas, du thème «  La solidarité alimentaire : du don à l’engagement » avec la participation de Pierre Pouget, vice-président de la Banque alimentaire de Bordeaux et de la Gironde et de ses partenaires de la distribution. 1. Tram B : Cité du Vin

  • 24/04/18 | Agriculture : découvrir les races anciennes à La Rochelle

    Lire

    Le Conservatoire des REssources GÈNEtiques du centre ouest atlantique organise les Journées du Patrimoine Vivant, les 28 et 29 avril au square Bobinec à La Rochelle. Le CREGENE fédère l'ensemble des associations de sauvegarde des races et variétés locales. Cette manifestation a pour objectif de sensibiliser les citoyens à la protection de la biodiversité élevée et cultivée. Sont attendus de nombreux animaux et producteurs, ceux-ci viendront à la rencontre du public et feront déguster leurs produits.

  • 24/04/18 | La CCI Gironde veut récompenser l'accueil touristique

    Lire

    La CCI de Bordeaux Gironde souhaite renforcer ses actions en matière d'accueil touristique dans le département. En plus d'un programme local gratuit (composé d'un "memento de l'accueil" et de mini-formations) d'une appli et d'un guide (Bordeaux Shopping), la CCI lance la première édition des "Trophées de l'accueil", concours annuel pour les professionnels du tourisme et les commerçants. Récompensant quatre catégories d'activité (commerçants, restaurateurs, hébergeurs, gestionnaires d'activité), les inscriptions pour ce concours, dont la remise des prix aura lieu en novembre, se terminent le 30 juin.

  • 23/04/18 | Une étude d'impact sur un projet commercial à Coutras

    Lire

    La CCI de Bordeaux Gironde a confirmé ce lundi le lancement d'une étude d'impact indépendante (mais qu'elle finance) pour mesurer l'impact réel du projet de village des marques de Coutras. Ce projet ambitieux piloté par Vinci comprend immobilier et la société autrichienne "Im Wind" comprendra 22 000 mètres carrés de surfaces commerciales, pour un coût avoisinant les 80 millions d'euros. La commission départementale d'aménagement commerciale devrait, elle, rendre son avis sur la pertinence d'un tel projet dans les semaines à venir, gageons que l'étude d'impact l'y aidera peut-être.

  • 23/04/18 | Mont-de-Marsan: une initiative pour aider à réviser le Bac/Brevet

    Lire

    Du 2 au 19 mai, la ville de Mont-de-Marsan invite les collégiens et lycéens à venir à la Médiathèque afin de réviser leurs examens de fin d'année. Des professeurs seront présents pour répondre à leurs questions et les conseiller. Entraînements, conférences, ateliers textuels, sonores et audiovisuels et même massages, tout sera prévu pour que les futurs diplômés puissent réviser dans des conditions optimales. Renseignements sur place ou 0558460943.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Environnement | Biarritz accompagne la COP23 pour les zones de montagne

09/11/2017 | 35 experts de cinq nationalités se sont retrouvés à Biarritz au deuxième colloque Pyradapt 2017 pour analyser les effets du changement climatique en zone de montagne. Alpes et Pyrénées

Colloque Pyrénées

Labélisé par la 23e Conférence de Parties (COP23) qui se tient à Bonn, ce 2e Colloque international sur le thème du changement climatique en zones de montagne, "PYRADAPT 2017" avait lieu à Biarritz ce mercredi. Un copieux programme de 22 présentations et d’une table ronde. Rencontres et échanges transfrontaliers effectués entre la communauté scientifique et les responsables venant de divers horizons (instituts de recherche, collectivités locales, universités, organismes techniques, associations, services de l’État). Outre l’état des connaissances sur le changement climatique en zones de montagne, il avait pour but de comprendre comment les Pyrénées peuvent s’adapter à ses effets.

Il est des augures qui ne trompent pas: deux jours avant le colloque Pyradapt 2017, colloque international sur le thème du changement climatique en zone de montagne qui s'est ouvert à Barritz ce mercredi, le massif était recouvert de neige. Appel de la nature ou avertissement sans frais? Alors qu'il allait débuter c'est un superbe orage qui s'est abattu sur la Côte basque...
Mais quelle est la vocation de cet Observatoire pyrénéen du changement climatique créé en 2010? Il s'agit d'une initiative transfrontalière de coopération territoriale de la Communauté de travail des Pyrénées (CTP) en matière de changement climatique.
 Ses membres, et par conséquent ceux de l'Observatoire, sont la Principauté d'Andorre et les régions françaises de la Nouvelle Aquitaine et ceux de l'Occitanie ainsi que les communautés autonomes espagnoles, de l'Aragon, de la Catalogne, d'Euskadi et de la Navarre.

Depuis novembre 2015, la Région Nouvelle Aquitaine porte la présidence de la Communauté de travail des Pyrénées et est désormais chef de file du projet OCCP2 qui intègre six partenaires stratégiques des deux côtés de la frontière à la tête des axes de travail thématiques suivants:Université de Saragosse pour la climatologie; l'Institut pyrénéen d'écologie pour les écosystèmes de tourbières et les lacs de haute montagne; le Forespir, pour les forêts (projet Canopee); le Conservatoire botanique des Pyrénées pour la flore et enfin la Station expérimentale Aula Dei avec l'Agence de recherche géologique et minière pour les ressources hybrides.

Une coopération des Alpes aux Pyrénées face à l'urgence

 

 

 

colloque Pyrénées

 

Le colloque a donc été ouvert en début de matinée par Ludovic Lareynie, référent de la Région Aquitaine et présenté par le conseiller régional Ecologie les Verts béarnais au sein de l'assemblée Nouvelle Aquitaine, membre du bureau du Parc national des Pyrénées, Jean-François Blanco qui a débuté son intervention. En saluant auparavant, et soutenant, les (nombreux) intervenants d'une Catalogne "terre pyrénéene amie, entité qui a fondé la Communauté de travail des Pyrénées et en a assuré la présidence de 1987 à 1989 et de 2003 à 2005, ce qui souligne son importance pour notre institution."

De Catalogne au Pays basque, le massif pyrénéen est Un et indivisible en matière de réchauffement climatique. Et de rappeler l'élaboration d'un long chantier : "La sélection de ce colloque pour la COP23 qui se tient à Bonn constitue une reconnaissance de la compétence internationale de l'observatoire et valide sa pertinence depuis sa création en janvier 2010. Ses objectifs sont clairs: description et analyse du changement climatique dans les Pyrénées; l'identification et l'étude des actions nécessaires pour en limiter les impacts et s'adapter à leurs effets. Son premier volet, de 2009 à 2014 s'est traduit notamment par la réalisation d'un atlas floristique des Pyrénées, le recensement des risques naturels en montagne, l'analyse de l'évolution des écosystèmes forestiers, La cartographie des changements pour la végétation et la création d'indicateurs transversaux. Après un premier colloque qui s'est tenu à Pampelune en 2013, notre réunion s'inscrit dans le second volet de l'observatoire qui couvre la période de 2015 à 2019. Cette période est la période de l'urgence climatique. Elle a été décrite le 6 novembre à Bonn à la COP23 par son président, premier ministre de Fidji en ces termes: "Notre monde est en détresse face aux événements climatiques extrêmes..."

 L'exemple vint d'en haut, des Alpes par la présentation de la gouvernance du changement climatique en zones de montagne transfrontalières, l'Italienne Mariana Elmi, secrétaire générale de la Convention alpine (notre photo). Inquiétant — "Les Alpes comptent une population de 14 millions d'habitants, 30 000 espèces animales et 13 000 espèces végétales. Depuis la fin du XIXe siècle, les températures se sont élevées de plus de 2°. Résultat, la surface résiduelle des glaciers est passée en 1850 de 100% à 50% en 2000 et s'oriente vers les 10% quand les températures auront augmenté de 3°, ce qui est prévisible dans les prochaines années..."

 Luis Guitard, référent catalan pour l'OPCC, (notre deuxième photo) Salvador Samitier, directeur du Bureau catalan du changement climatique de la Generalidat de Catalunya et Frank d'Amiko, coordinateur du volet montagne et changement climatique du Comité scientifique Acclimaterra ne se sont pas montrés plus optimistes.
À un train d'enfer, se sont multipliées toute la journée interventions et table ronde...dont les conclusions devraient être présentées ce jeudi lors du Conseil plénier de la Commission travail des Pyrénées, toujours au Bellevue de Biarritz. En espérant que ces échanges réchaufferont un peu..les cœurs. Simplement les cœurs. Pas la planète.

 

Félix Dufour
Par Félix Dufour

Crédit Photo : Photo F. D.

Partager sur Facebook
Vu par vous
35775
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Environnement
Environnement
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 27 + 10 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !