17/10/17 : La Rochelle organise son Colloque Citoyenneté et Solidarités sur le thème "Innover aujourd’hui pour l’action sociale de demain" le 19 octobre à l'espace Giraudeau, avec l'intervention du CNAM de Paris. Gratuit sur réservation. www.ccas-larochelle.fr

17/10/17 : Malgré la protestation d’élus et des syndicats, la Direction générale des Finances publiques a entériné la fermeture de la trésorerie de Mussidan (24). D’autres pourraient vivre le même sort comme à Belvès, Saussignac, Thiviers et Brantôme.

15/10/17 : A TF1 Emmanuel Macron après le drame de Marseille a annoncé une nouvelle loi en matière de droit d'asile et d'immigration et la négociation en cours "d'accords bilatéraux avec les pays africains" pour rendre effectives les reconduites à la frontière.

13/10/17 : Les offices HLM de Charente-Maritime organisent une manifestation mardi à 14h devant la prefecture de La Rochelle pour protester contre la baisse des aides au logement pour les bailleurs sociaux.

11/10/17 : Le collectif national « Vive l'APL » qui regroupe 60 organisations associatives, syndicales, de consommateurs et bailleurs sociaux, appelle à la mobilisation samedi «pour défendre le droit au logement social». A Bordeaux, ce sera à Pey Berland à 14h

03/10/17 : L'organisation du Grand Pavois a enregistré quelque 80 000 visiteurs pour cette 45 e édition, identique à l'an dernier, et de nombreuses ventes d'unités. La prochaine édition se tiendra du 26 septembre au 1er octobre 2018.

- Multivote -
- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 17/10/17 | Dominique Bussereau fait du lobbying pour le Tour de France

    Lire

    Alors qu'il assistera à la présentation du parcours du Tour de France ce mardi, le président de la Charente-Maritime compte bien "faire une petite piqûre de rappel" au patron du Tour de France Christian Prudhomme sur la volonté du Département d'accueillir le Tour de France "dans les prochaines années". Dominique Bussereau a notamment en tête un passage du Tour par les îles de Ré et d'Oléron. Une manne touristique et financière non négligeable, et une belle vitrine pour le territoire.

  • 15/10/17 | Les ours des Pyrénées donnent de leurs nouvelles

    Lire

    L'association Pays de l'ours- ADET se réjouit de "deux bonnes nouvelles" sur le massif pyrénéen. Tout d'abord la réapparition de Cannellito, le fils de l'ourse Cannelle tuée en 2004 par un chasseur béarnais. Alors que le plantigrade avait disparu depuis plusieurs mois, sa trace a été détectée grâce à la génétique en Bigorre et à Luchon. Par ailleurs, une quatrième portée comprenant deux oursons a été repérée sur le massif. "Ce qui porte à 7 le nombre minimum d'oursons cette année".

  • 13/10/17 | A 63: travaux de maintenance en Gironde

    Lire

    En raison de travaux de maintenance de la signalisation sur l'A63, les mesures suivantes vont être mises en œuvre : fermeture de la bretelle d’accès des aires de Lugos Est et Ouest du dimanche 15 à 22h au lundi 16 octobre 17h,la fermeture des bretelles d’accès et de sorties de l’échangeur 21 (Salles), le lundi 16 de 8h à 17h, la fermeture de la bretelle d’accès et de sortie de l’échangeur 20 (Belin-Béliet), le mardi 17 de 8h à 17h. Déviations locales prévues pour les usagers souhaitant rejoindre Salles ou Belin-Béliet depuis l'A 63 ou une entrée d'autoroute depuis Salles ou Belin-Béliet.

  • 12/10/17 | Le maire de Captieux démissionne

    Lire

    Denis Berland, maire de Captieux depuis 2015 suite à l’élection de Jean-Luc Gleyze à la présidence du Conseil Départemental de la Gironde, a présenté par courrier au préfet de la Gironde sa démission. Celui qui a été premier adjoint jusqu’en 2015 n’a pas encore indiqué les raisons de son départ.

  • 11/10/17 | Une Landaise élue Miss Aquitaine

    Lire

    C'est au Théâtre Quintaou d'Anglet ce week-end qu'a été décernée l'écharpe 2017 de Miss Aquitaine en vue de succéder à la Lot-et-Garonnaise Axelle Bonnemaison. Le jury -avec l'aide du public- a désigné la Landaise Cassandra Jullia, 18 ans, du Comité Béarn-Landes ,domiciliée à Orthevielle. Étudiante en BTS esthétique, option management à Mont-de-Marsan. Elle qui représentera l'Aquitaine au concours Miss France de décembre. Pour la petite histoire, le Poitou-Charentes a son propre comité de miss régional.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Environnement | Biarritz aura sa technopole de la mer, Océan Start

03/06/2016 | le maire de Biarritz, Michel Veunac l'a annoncé à l'occasion de l'ouverture du salon Seanergy qui se tenait sur la Côte basque jusqu'à ce vendredi

Seanergy 2016

L'Océan fonctionne au gré des marées, basses ou hautes. Les relations entre le président de la Région Alain Rousset et celles du maire de Biarritz, Michel Veunac semblent évoluer en marée montante permanente. En effet, dans le choix de la ville de Biarritz pour le salon annuel Seanergy qui rassemble 3000 participants, dont de nombreux étrangers et 200 exposants, il faut y voir la patte d'un président de Région qui est venu aussi en aide à la Cité de l'Océan. Rassurant que ce ciel bleu qui semble dominer dans un contexte politique plutôt tendue. Avant son élection Alain Rousset n'avait-il pas considéré la Côte basque comme un laboratoire du savoir innover.

Pour lui montrer qu'il n'avait pas tort, le maire de Biarritz, en présence de Marc Lafosse, organisateur de ce colloque, de Claude Olive, président de l'agglomération Côte basque Adour, et Aitor Oregui, chargé des énergies auprès du gouvernement basque, a annoncé la création d'une technopole "Océan Star", la quatrième de l'agglomération, consacrée aux énergies de la mer. Située au nord de la ville, non loin d'Izarbel qui avec 90 entreprises innovantes est la plus belle concentration de neurones de la Côte basque. Une vingtaine d'entreprises, dont des start up, devraient prendre place dans cette nouvelle structure.

"Nous n'aurons pas assez de la terre pour nourrir tous les hommes demain"" La qualité des eaux marines dépend de la qualité de l'environnement sur terre, disait en préambule le président Rousset. La quasi-totalité des pollutions marines viennent de la terre. Singulièrement, ici, dans ce golf nous savons que la flotte des déchets marins vient à terre. Il y a un défi environnemental majeur qui peut s'articuler aussi à travers toutes les ressources halieutiques. Nous n'aurons pas assez de la terre pour nourrir tous les hommes demain, donc il faudra que les ressources halieutiques y subviennent, que se développe une notion de ferme marine qui soit parfaitement écologique et nous avons d'énormes défis dans ce domaine-là. L'océan est le potentiel marin, je rappelle que les mers c'est 70% de la planète. C'est à notre disposition un fabuleux

Seanergy Biarritz 2016

 défi énergétique, halieutique, touristique. Il ne faut avoir peur de rien mais il faut être attentif à tout, à tous les éléments de ce défi. L'océan demain, c'est nos futurs médicaments à travers les micros-algues, ou les micro-organismes et nous avons besoin dans ce domaine-là que les organisations internationales, au-delà des états, s'en mêlent. Je distingue pour ma part dans la période actuelle un retour à des nationalismes totalement contradictoires, avec ce dont nous avons besoin, nous citoyens du monde quant à la protection des espaces et des espèces. Les Etats n'ont pas la dimension pour protéger la planète. Et ils ne se battent pas assez, politiquement, pour demander à l'ONU et à tous les grands organismes de participer à la défense de la planète. C'est insupportable. Il nous reste trois grandes aventures à vivre: l'espace,on le voit bien aujourd'hui à travers les grandes découvertes, il y a la santé et le cerveau et puis il y a l'océan. Nous n'en connaissons pas 5%. Notre nouvelle grande région a des responsabilités particulières qu'il nous faut partager avec la Normandie et la Bretagne, avec les provinces espagnoles, ce sont ces 720 kms de côte. Il y a une vraie réflexion à faire."

720 kms de côtes et un véritable océan...d'opportunités Selon, le président de l'agglomération Côte basque Adour, Claude Olive, Océan Start viendra renforcer l'attractivité de notre territoire. "Dans un contexte de changement politique, il nous appartient de poursuivre nos politiques publiques et d'adapter la gestion du littoral et nos aménagements face aux risques d'érosion et de submersion. La population doit profiter d'un territoire côtier toujours attractif. C'est l'objet de la gestion du trait de côte que porte l'agglomération, véritable feulle de route qui permettra de définir nos actions pour les 20 à 40 prochaines années. Qui passe aussi par la qualité des eaux de baignade pour lesquelles des investissements de millions d'euros sont investis pour l'assainissement. L'agglomération Côte basque Adour vient de s'engager pour un programme pluriannuel d'investissements à hauteur de 80 millions d'euros sur les cinq prochaines années."

La Côte, élément défensif de protection mais inspiration de nouvelles tecnnologies comme l'a démontré ce salon. Les idées fourmillent, en matière de développement de la filière des énergies marines renouvelables. "Un véritable océan d'opportunités" c'est la communication de la Région ALPC, qui a un stand parmi les autres régions...côtières tourné vers l'export. Le projet est ambitieux, de Bayonne à La Rochelle, avec des projets intéressant l'éolien au large de la Bretagne et la Normandie, les hydroliennes installées sous la surface de l'eau pour utiliser la force du courant en mer ou en rivière -un projet expérimental est prévu à Bordeaux  en aval près de l'estuaire de la Gironde et houlomoteur, la dynamique de la houle bien présente sur la côte Aquitaine. Certaines filières, comme l'éolien offshore posé, commencent à faire leur preuve, d'autres comme l'hydrolien ou l'éolien flottant s'apprêtent à décoller à  leur tour. Mais c'est l'houlomoteur, l'énergie de la houle qui présenterait l'un des plus forts potentiels de développement énergétique; A ce sujet, sur le blog qu'il a créé en 2008, "Surf prevention blog",  Le docteur Guillaume Barucq, adjoint au maire de Biarritz, chargé de l'environnement et grand surfeur devant l'éternel, développe cette thèse. Elle a d'ailleurs fait l'objet d'un rapport présenté à Biarritz lors de ce Seanergy 2016.

"A  l'heure actuelle, l'énergie des vagues représente 4MW de puissance installée dans le monde, écrit-il, plus de 411 MW supplémentaires sont d'ores et déjà programmés et cent projets-pilotes utilisant cette énergie ont vu le jour. Mais il faudrait attendre 2050 pour qu'elle soit compétitive." L'Aquitaine de la Bretagne au Pays basque pourrait se situer en pôle position.

Félix Dufour
Par Félix Dufour

Crédit Photo : F.D.

Partager sur Facebook
Vu par vous
12847
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Environnement
Environnement
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 20 + 16 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !