17/10/17 : Malgré la protestation d’élus et des syndicats, la Direction générale des Finances publiques a entériné la fermeture de la trésorerie de Mussidan (24). D’autres pourraient vivre le même sort comme à Belvès, Saussignac, Thiviers et Brantôme.

15/10/17 : A TF1 Emmanuel Macron après le drame de Marseille a annoncé une nouvelle loi en matière de droit d'asile et d'immigration et la négociation en cours "d'accords bilatéraux avec les pays africains" pour rendre effectives les reconduites à la frontière.

13/10/17 : Les offices HLM de Charente-Maritime organisent une manifestation mardi à 14h devant la prefecture de La Rochelle pour protester contre la baisse des aides au logement pour les bailleurs sociaux.

11/10/17 : Le collectif national « Vive l'APL » qui regroupe 60 organisations associatives, syndicales, de consommateurs et bailleurs sociaux, appelle à la mobilisation samedi «pour défendre le droit au logement social». A Bordeaux, ce sera à Pey Berland à 14h

03/10/17 : L'organisation du Grand Pavois a enregistré quelque 80 000 visiteurs pour cette 45 e édition, identique à l'an dernier, et de nombreuses ventes d'unités. La prochaine édition se tiendra du 26 septembre au 1er octobre 2018.

- Multivote -
- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 17/10/17 | Dominique Bussereau fait du lobbying pour le Tour de France

    Lire

    Alors qu'il assistera à la présentation du parcours du Tour de France ce mardi, le président de la Charente-Maritime compte bien "faire une petite piqûre de rappel" au patron du Tour de France Christian Prudhomme sur la volonté du Département d'accueillir le Tour de France "dans les prochaines années". Dominique Bussereau a notamment en tête un passage du Tour par les îles de Ré et d'Oléron. Une manne touristique et financière non négligeable, et une belle vitrine pour le territoire.

  • 15/10/17 | Les ours des Pyrénées donnent de leurs nouvelles

    Lire

    L'association Pays de l'ours- ADET se réjouit de "deux bonnes nouvelles" sur le massif pyrénéen. Tout d'abord la réapparition de Cannellito, le fils de l'ourse Cannelle tuée en 2004 par un chasseur béarnais. Alors que le plantigrade avait disparu depuis plusieurs mois, sa trace a été détectée grâce à la génétique en Bigorre et à Luchon. Par ailleurs, une quatrième portée comprenant deux oursons a été repérée sur le massif. "Ce qui porte à 7 le nombre minimum d'oursons cette année".

  • 13/10/17 | A 63: travaux de maintenance en Gironde

    Lire

    En raison de travaux de maintenance de la signalisation sur l'A63, les mesures suivantes vont être mises en œuvre : fermeture de la bretelle d’accès des aires de Lugos Est et Ouest du dimanche 15 à 22h au lundi 16 octobre 17h,la fermeture des bretelles d’accès et de sorties de l’échangeur 21 (Salles), le lundi 16 de 8h à 17h, la fermeture de la bretelle d’accès et de sortie de l’échangeur 20 (Belin-Béliet), le mardi 17 de 8h à 17h. Déviations locales prévues pour les usagers souhaitant rejoindre Salles ou Belin-Béliet depuis l'A 63 ou une entrée d'autoroute depuis Salles ou Belin-Béliet.

  • 12/10/17 | Le maire de Captieux démissionne

    Lire

    Denis Berland, maire de Captieux depuis 2015 suite à l’élection de Jean-Luc Gleyze à la présidence du Conseil Départemental de la Gironde, a présenté par courrier au préfet de la Gironde sa démission. Celui qui a été premier adjoint jusqu’en 2015 n’a pas encore indiqué les raisons de son départ.

  • 11/10/17 | Une Landaise élue Miss Aquitaine

    Lire

    C'est au Théâtre Quintaou d'Anglet ce week-end qu'a été décernée l'écharpe 2017 de Miss Aquitaine en vue de succéder à la Lot-et-Garonnaise Axelle Bonnemaison. Le jury -avec l'aide du public- a désigné la Landaise Cassandra Jullia, 18 ans, du Comité Béarn-Landes ,domiciliée à Orthevielle. Étudiante en BTS esthétique, option management à Mont-de-Marsan. Elle qui représentera l'Aquitaine au concours Miss France de décembre. Pour la petite histoire, le Poitou-Charentes a son propre comité de miss régional.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Environnement | Biarritz dans le grand bain de la qualité des eaux et de l'efficacité de sa communication

05/06/2014 | Tout sera fait pour assurer la qualité des eaux de baignade et le faire savoir par l’intermédiaire d'une application sur téléphone mobile "Biarritz Info Plages".

Guillaume Barucq et l'application qualité des eaux de Biarritz

Deux mois après son installation, le maire de Biarritz Michel Veunac a passé son premier examen devant la presse et a montré qu'il n'avait pas chômé depuis avril. Un trimestre seulement le séparait des dispositions à prendre avant la saison touristique. Après les avatars de l'hiver, il convenait de redonner aux visiteurs de l'été l'image bénie de la station préférée de l'impératrice Eugénie. Et soigner l'océan, son or bleu, pour en améliorer la qualité afin que Biarritz soit à la hauteur de sa réputation. Ce sera la première priorité. La deuxième : le faire savoir... à la vitesse des techniques nouvelles.

Certes, mais il faut d'abord pour cela agir à la source et le dispositif a été renforcé en amont. Il s'est agi d'augmenter la capacité du poste de relevage du Port des pêcheurs permettant de diriger 500m3/heure supplémentaires d'effluents vers la station d'épuration. "On passera de 2 000 à 2 500 m3 heure, a expliqué Michel Veunac évitant ainsi des rejets en mer trop rapides d'eaux usées et d'eaux pluviales lors de fortes précipitations. Nous avons remarqué l'an dernier que des effluents étaient rejetés en mer alors que les bassins étaient à moitié pleins".

Qualité des eaux à Biarritz

La régulation des débits dans les réseaux d'assainissement a été améliorée par la pose de capteurs qui permettent de diriger plus efficacement les effluents vers les bassins de rétention. L'expérimentation de procédés plus puissants de désinfection des flux d'eau par la station de Marbella avant le rejet en milieu marin a été également testée.

Biarritz Info Plages pour tout savoir comme nulle part ailleursCela dit, il était indispensable de communiquer l'état qualitatif des eaux aux usagers des plages. Pour cela le maire, qui appartient aux Ours Blancs, ces Biarrots de la Plage du Port vieux, qui se baignent par tout temps, a confié cette mission à Guillaume Barucq (notre photo), le doc surfeur troisième adjoint qui sait, comme son collègue aux finances Guy Lafite ce que surf et qualité des eaux veulent dire. Cette génération de surfers, habituée de se retrouver au bout du monde, a été une des premières à fricoter et communiquer avec les outils qui ont accompagné l'explosion d'internet. Cela se traduira donc par une application unique pour téléphones mobiles baptisée tout simplement Biarritz Info Plages.
Celle-ci sera dotée de vertus rêvées : grâce à l'expertise de Rivage Pro Tech, la connaissance de l'état de la qualité de l'eau prélevée la veille et suivre cette qualité toute la journée, de Cap Martin au nord, à Ilbarritz au sud. C'est le but premier de l'opération. Le package et ses bonus sont encore plus séduisants, avec les heures des marées, la consultation des webcam, la hauteur de houle, la puissance du vent... jusqu'à l'indice UV du jour.
Tout cela à partir du 1er juillet. Dans son élan, l'adjoint à l'environnement projetait même d'ajouter au drapeau rouge d'interdiction de baignade classique, un violet qui expliquerait la présence de pollution temporaire.  Mais dans une société qui fonctionne aux normes convenues, si on ne meurt pas d'avoir raison avant les autres, il faut parfois savoir se munir de patience avant de faire partager des initiatives... hors norme.
Michel Veunac juin 2014"Je ne suis pas un bonnet de nuit mais priorité à la prévention"
Etre informé instantanément est une chose, être tranquille en est une autre. Un plan estival d'action préventive et dissuasive a été également présenté. De jour comme de nuit, de 7h00 à 21h00 pour les unités de jour et de 21h00 à 7h00 pour les unités de nuit, des patrouilles pédestres et portées, notamment à VTT, assureront un surveillance active et les interventions d'urgence.
La nuit deux patrouilles pédestres et portées assureront le promenoir de la Grande plage, très prisé des jeunes à la  sortie des discothèques et une convention de coordination entre la Ville et la Police nationale sera signée prochainement pour une coordination entre polices nationale et municipale. "Mais attention, ce plan sera appliqué avec autorité certes, mais avec discernement. Les gens qui me connaissent savent que je ne suis pas un bonnet de nuit. Je sais donc évidemment que les estivants qui viennent en vacances à Biarritz ont envie de s'amuser et de sortir le soir." Que cela se sache, avec ou sans appli mobile.

Félix Dufour
Par Félix Dufour

Crédit Photo : Photo F. D.

Partager sur Facebook
Vu par vous
1027
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Environnement
Environnement
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 19 + 16 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !