aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

26/06/17 : Charente-Maritime : le chômage est à la hausse (+0,3%) avec 57 210 demandeurs d'emploi, soit +2% en 12 mois. Le nombre de chômeurs sans aucune activité (catégorie A) augmente également de 1,3%, même s'il a baissé de 2% par rapport à l'an dernier.

24/06/17 : L'écrivain Serge Airoldi qui vit à Dax vient de remporter le Prix Henri de Régnier de l'Académie Française pour son dernier livre, Rose Hanoï, publié chez Arléa.

23/06/17 : La ministre de la culture Françoise Nyssen se rendra à La Rochelle à l’occasion de la 4ème édition des Rencontres nationales de la Librairie, le lundi 26 juin.

23/06/17 : Plan Digues : le conseiller régional délégué au littoral Vital Baude a annoncé hier aux élus du Département de Charente-Maritime que la Région soutiendrait financièrement les avenants aux travaux restants des PAPI. Il reste encore sept chantiers.

21/06/17 : A Agen, le maire Jean Dionis du Séjour retire à l'adjointe Muriel Boulmier - qui s'est présentée contre lui aux législatives - ses délégations à la politique sociale et familiale, au Centre Communal d'Action Sociale et à la lutte contre l'exclusion.

21/06/17 : Chants, danse, langage sifflé... le patrimoine culturel de la vallée d'Ossau, dans les Pyrénées Atlantiques sera évoqué lors d'une pastorale présentée les vendredi 14 et samedi 15 juillet à 21 h, dans la commune des Eaux-Bonnes.

19/06/17 : Au vu des prévisions transmises par Météo France, la Gironde est maintenue en alerte canicule orange jusqu’à jeudi. Les températures devraient atteindre 35°C demain et 37°C la journée de mercredi. Elles ne descendront pas en dessous de 21°C la nuit.

19/06/17 : La troisième édition du Festival Flamenco y Feria de Pau se tiendra du vendredi 23 au dimanche 25 juin autour de la place Royale et dans le centre-ville.+ d'info

19/06/17 : Les Restaurants du cœur des Pyrénées-Atlantiques ont un besoin urgent de bénévoles pouvant consacrer une demi-journée par semaine à la préparation des commandes et leur acheminement. contact: Dominique 06 98 43 79 72 ou ad64.siege@restosducoeur.org

19/06/17 : Jean Lassalle est réélu face à Loïc Corrégé dans la 4e circonscription des PA avec 52.79 % contre 47.21 %

19/06/17 : Lot-et-Garonne. Résultats sur l’ensemble du département LREM : 58,96ù FN : 26,21% UDI/LR : 14,83% Taux de participation : 48,02%

19/06/17 : Gironde : dans la sixième circonscription (Mérignac-Saint-Médard-en-Jalles), le candidat EM Eric Poulliat (58,81%) bat la députée sortante PS Marie Récalde (41,19%).

19/06/17 : La Gironde placée en alerte canicule orange jusqu’à mardi matin. Les températures devraient dépasser les 37°C ce lundi et ne pas descendre en dessous de 21°C la nuit. Le préfet Dartout a alerté les maires et tous les services concernés

- Multivote -
Centre des Jeunes Dirigeants de la Gironde - Soirée du 27 juin 2017
- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 26/06/17 | Nouvelle Aquitaine: Chômage à la hausse en mai

    Lire

    Fin mai 2017, en Nouvelle-Aquitaine, le nombre de demandeurs d’emploi tenus de rechercher un emploi et sans activité (catégorie A) s'établit à 296 780: + 1,2 % sur trois mois (soit +3 560 personnes),+ 1,4 % sur un mois et - 1,5 % sur un an. En France métropolitaine, ce nombre augmente de 0,9 % sur trois mois, de 0,6 % sur un mois et diminue de 0,8 % sur un an. Le nombre total de demandeurs ayant ou non exercé une activité dans le mois (catégories A, B, C), était de 503 340 fin mai: +0,6 % sur 3 mois (+2 870 personnes), de +0,2 % sur un mois et de + 2,1 % sur un an .

  • 26/06/17 | Convention de partenariat entre bailleurs sociaux et le département des Landes

    Lire

    Le département des Landes, XL Habitat, l'Association régionale des organismes sociaux Arosha et 6 bailleurs sociaux ont signé lundi une convention de partenariat devant permettre de faciliter la production de logements sociaux, notamment sur les zones en tension de la côte. 400 logements sociaux sont construits chaque année; l'objectif est de 600 dans un département à forte croissance démographique, où le parc social est de 12.000 logements. Quelque 7.000 demandes ne sont aujourd'hui pas satisfaites.

  • 26/06/17 | Pyrénées-Atlantiques : Jean-Jacques Lasserre va quitter le Sénat

    Lire

    Jean-Jacques Lasserre, le président Modem du Conseil départemental des Pyrénées-Atlantiques a décidé de ne pas briguer un nouveau mandat de sénateur. Il estime en effet qu'il sera plus utile au cours des prochaines années à la tête de l'exécutif départemental, sur un territoire "à la pointe de l'innovation des politiques publiques". "Je pense également que le combat politique pour les départements n’est pas terminé" dit-il, soucieux de "contribuer au maintien et à l’épanouissement d'une collectivité de plus en plus indispensable à la société".

  • 25/06/17 | Une pétition pour sauver la ligne SNCF Libourne Bergerac

    Lire

    Une pétition vient d'être lancée sur le net pour sauver la ligne SNCF, Libourne-Bergerac. La régénération de cette ligne vient de voir ses coûts exploser : l'estimation est passée « de 45 à 90 M€. De nombreuses collectivités, notamment en Dordogne, s'étaient engagées à contribuer au financement au côté de l'Etat et de la Région ( 60 %), de la SNCF (15 %) mais pas dans ces conditions. La pétition invite à se rendre à Bordeaux , le 1er juillet, à 10 h, pour se « faire entendre » lors de l’inauguration de la LGV.

  • 25/06/17 | Liaison Pau-Canfranc : l'Europe fait un pas de plus

    Lire

    Le projet de réouverture de la liaison ferroviaire entre Pau, Oloron et la gare espagnole de Canfranc continue à avancer. Les états membres de l'Union européenne décideront le 6 juillet s'ils financent la moitié des 7,5 millions € d'études nécessaires à la réouverture de la ligne entre Bedous, en vallée d'Aspe, et Canfranc. Le projet figure en effet parmi les 152 dossiers inscrits dans le mécanisme de l'interconnexion en Europe. Ce qui amène la Nouvelle Aquitaine et la Navarre à espérer que l'Union pourrait financer 40% des 350 à 450 millions € de travaux du futur chantier.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Environnement | Bicarrosse se dote du premier poste de secours réversible

08/07/2016 | Avec son nouveau poste de secours en bois modulable, Biscarrosse et le GIP Littoral passent de la théorie à la pratique quant à l'aménagement durable des stations.

Inauguration du nouveau poste de secours de Biscarrosse. Aux ciseaux, Alain Dudon, Maire de Biscarrosse et Renaud Lagrave, Président du GIP Littoral Aquitain

Ce jeudi 7 juillet, le GIP littoral Aquitain avait rendez-vous avec ses partenaires à Biscarrosse pour une journée dédiée à l'aménagement durable des stations littorales. Une journée de réflexion et d'échange d'expériences qui est la deuxième du genre, après la réalisation en 2015 d’un Référentiel d’Innovation pour l’aménagement durable de ces stations à l'initiative du GIP, le grand veilleur et prospecteur du littoral atlantique « néo-aquitain ». Mais au-delà des discours et des bonnes idées partagées, la journée a fait la démonstration pratique que de la réflexion commune née l'action, avec l'inauguration d'un poste de secours nouvelle génération : modulable, réversible, et en pin des Landes s'il vous plaît !

Véritable guide de l'aménagement littoral face aux évolutions et mutations multiples (climatique, démographique, sociétale, dunaires, etc...), le Référentiel d’Innovation pour l’Aménagement Durable de ses stations a été co-construit avec trois collectivités (Bidart, Audenge et la Communauté de Communes de Mimizan), qui dans le même temps ont pu chacune bénéficier de projets d'aménagements opérationnels. Mais parce que les enjeux littoraux, recouvrent une certaine urgence à agir (les tempêtes récentes l'ont démontré), le GIP, au-delà du partage des bonnes idées, nécessaire point de départ à l'action, pousse à l'opérationnel et au concret sur l'ensemble des territoires.

Modularité, adaptabilité, réversibilitéCe jeudi sur la plage Sud de Biscarrosse, à l'heure ou les premiers vacanciers s'appliquaient à profiter du soleil, le poste de secours était au cœur de l'attention des participants à la réunion. Et pour cause, son inauguration en début d'après-midi en a été le point d'orgue. La démonstration que les concepts de modularité, adaptabilité ou encore réversibilité des équipements littoraux, ne sont pas que des mots. Alliant les principes d'un aménagement durable des plages, les exigences de fonctionnalité d'un tel équipement pour les secouristes et l'indispensable soutenabilité économique du projet, le tout nouveau poste de secours de Biscarrosse, en pin des landes, semble démontrer, (mais le vrai bilan aura lieu l'an prochain...) que le pari d'un littoral durable est tenable, ou à tout le moins, en marche. Adieux modules préfabriqués, ni durables, ni fonctionnels, ni même esthétiques, bonjour le poste MNS réversible et mobile en bois, pour une utilisation tant en bord d'océan en été qu'en saison hivernale pour d'autres fonctionnalités.

Mais avant d'être installé sur cette plage, plusieurs étapes auront marqué le déroulé du projet, rappelle Renaud Lagrave, Président du GIP littoral. La création d'un cahier des charges d'abord, réalisé en partenariat avec l'Office National des Forêts, le pôle de compétitivité Xylofutur, et en appui avec les MNS, pour la fonctionnalité de l'ensemble.

Un vrai défi d'innovation et de technicitéUn cahier des charges pour un premier poste pour lequel la ville de Biscarrosse, première volontaire à expérimenter l'équipement, a lancé un appel d'offre, remporté par la Scierie Labadie, près de Roquefort... à deux reprises. « Il s'est avéré que notre premier projet était trop cher, nous avons donc travaillé à optimiser les coûts, et avons ainsi réussi à remporter le second appel d'offre », explique Philippe Labadie, le directeur de la scierie.

Deuxième étape : la construction du bâtiment en atelier. Celui-ci est composé de deux modules équipés combinés (dans lequel se trouve un poste d'observation, une infirmerie et un vestiaire) et d'un troisième non équipé qui sert de lieu de rangement du matériel des secouristes. Du côté de la scierie, « c'est la première fois que nous construisions un bâtiment en 3D en interne, dans nos ateliers », indique le directeur. Et pour cause, le poste de Biscarrosse, est bel et bien un prototype. Un vrai défi d'innovation et de technicité à l'image des parois du poste de secours, réalisé en "CLT", qui, à la différence du lamellé collé consiste en un croisement de plis de bois verticaux et horizontaux. Une technique jusque-là très peu utilisée en pin maritime.

Troisième étape, faire voyager les modules (7 tonnes par demi-module), sur un semi-remorque de Roquefort à Biscarrosse, sans avoir besoin de mettre en place un convoi exceptionnel, preuve du caractère déplaçable de l'équipement. Une avant-dernière étape avant l'installation, à son emplacement en haut de la plage.

Philippe Labadie, le Directeur de la scierie qui a construite le poste de secours en pin maritime de Biscarrosse


Vers une industrialisation du processA 108 000€ HT les trois modules, l'enjeu désormais, est double : convaincre d'autres collectivités à se lancer dans l'équipement de leur plage en poste de secours durables et parvenir à industrialiser le process de fabrication, afin justement d'en réduire les coûts. Dans ce but, « le GIP a lancé l'idée d'un groupement de commandes afin de permettre des achats groupés de modules en bois, et ainsi lancé une véritable industrialisation du produit », explique Renaud Lagrave. Une idée qui a plu puisqu'elles sont quatre collectivités à avoir répondu à l'invitation : les Lacs médocains, Seignosse, Bidart et Hendaye. Elles devraient ainsi pouvoir équiper à moyen terme (étés 2017 et 2018), une trentaine de sites au total. Cette commande représente environ 700 000€, indique Renaud Lagrave qui précise aussi qu'environ 70 à 80% de l'investissement des collectivités pourra être soumis à subvention de la part de la Région, du Département, de l'Etat et de l'Europe.

Et ce n'est qu'un début, veut croire le président du GIP, qui insiste sur son souhait de poursuivre cette démarche non seulement à travers la Nouvelle-Aquitaine mais au-delà. « Des contacts ont d'ores et déjà été pris avec des collectivités d'Occitanie (ex Midi-Pyrénées Languedoc-Rousillon) », assure-t-il.
Code des marchés publics oblige, cette nouvelle commande va de nouveau être soumise à appel d'offre. Persévérante, la scierie Labadie, compte bien de nouveau pouvoir y prétendre, d'autant qu'ayant conçu et réalisé le prototype, elle a sans doute quelques avantages technologiques à faire valoir en la matière.

Au total, une belle réalisation qui démontre également « qu'au delà des innovations en matière de fibre et de chimie verte, le pin maritime a bien aussi des atouts à faire valoir en matière de construction », souligne fièrement François Bonnet, le Directeur de l'ONF Aquitaine.

L'esxtrieur du poste de secours - Biscarrosse plage Sud

Solène Méric
Par Solène Méric

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
9312
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Environnement
Environnement
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 29 + 12 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !