aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

17/01/17 : La RN 134 a été rouverte à la circulation en vallée d'Aspe, ce mardi, par le préfet des Pyrénées-Atlantiques. Si l'accès au tunnel du Somport est rétabli, ce n'est par contre pas le cas de celui menant au col du Somport.

17/01/17 : Le plan "grand froid" est de nouveau activé en Charente-Maritime, depuis hier soir. Des températures allant jusqu'à -10 degrés étant attendues la nuit d'ici vendredi. Les 175places supplémentaires créées lors de la 1re vague de froid sont maintenues.

16/01/17 : En raison de la météo et du risque d'avalanche, la RN 134 est fermée aux poids lourds en vallée d'Aspe (64) dans le sens France-Espagne à partir de Gurmençon, et aux véhicules légers à partir d'Urdos. L'accès au col et au tunnel du Somport est fermé.

16/01/17 : La Maison de l’Europe de Lot-et-Garonne/CIED vous invite à vivre une soirée à l'heure allemande, le vendredi 27 janvier à la Maison de l’Europe à Agen. Une soirée présentée par Katharina, une jeune allemande en service volontaire européen

16/01/17 : A l’occasion des soldes, l’Agglomération d’Agen et Keolis Agen proposent le ticket de bus illimité à 1,20€ la journée le samedi 21 Janvier.

15/01/17 : Les acteurs de la filière bio de la Nouvelle-Aquitaine vont se réunir pour la 1ere fois dans le cadre d'un forum, qui se tiendra jeudi 19 à Saint-Jean-d'Angely, en Charente-Maritime. Objectif: faire avancer le développement économique du territoire.

14/01/17 : Une femme de 50 ans est décédée ce samedi dans une avalanche survenue en vallée d'Ossau (Pyrénées-Atlantiques), dans le vallon de Gabardères. Elle faisait partie d'un groupe de randonneurs. Son mari a été retrouvé en état d'hypothermie.

14/01/17 : Le Bergerac Périgord football club jouera son 16e de finale de coupe de France contre le RC Lens le mardi 31 janvier à 18 heures. Le président Christophe Fauvel l'a confirmé sur son compte Twitter. Le lieu de la rencontre n'est toujours pas connu.

13/01/17 : Gironde: Les services des cartes grises, permis de conduire et des armes de la préfecture ainsi que la sous-préfecture de Blaye seront exceptionnellement fermés au public mardi 17 janvier. Les services ouvriront normalement mercredi 18 janvie à 8h30.

13/01/17 : Jean-Luc Mélenchon, candidat à l'élection présidentielle est attendu à Périgueux le 26 janvier. Il tiendra une réunion publique à la salle de la Filature, à partir de 19 h 30. Le candidat est soutenu par le Parti de Gauche et le Parti Communiste.

13/01/17 : Noël Mamère a saisi l'occasion de ses voeux pour annoncer ce 12 janvier qu'il renoncerait en juin à ses mandats de député de la Gironde et de maire de Bègles laissant le champ libre à un élu écologiste de sa majorité, Clément Rossignol.

12/01/17 : Le maire de Sarlat, Jean-Jacques de Peretti (LR), est candidat aux élections législatives du mois de juin sur sa circonscription de Sarlat, la quatrième de la Dordogne. Il a annoncé sa candidature par un communiqué.

11/01/17 : Avec 61 000 entrées, le Musée basque et de l'Histoire de Bayonne a connu une année 2016 exceptionnelle. Grâce aussi à l'exposition cet été, "1660-La Paix des Pyrénées" avec une trentaine de tableaux dont deux Velasquez qui a reçu 34 000 visiteurs.

11/01/17 : Jean-Marc Bassaget, Secrétaire général de la Préfecture de la Dordogne quitte le Département. Il a été nommé Sous-préfet de St-Julien-en Genevois en Haute-Savoie. Il est remplacé par Laurent Simplicien, ingénieur de recherche, à partir du 30 janvier.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 16/01/17 | Gironde: Dispositif grand froid encore renforcé

    Lire

    Des températures pouvant atteindre -7° localement, le préfet Pierre DARTOUT a décidé d’activer le niveau 2 du plan grand froid, à partir de ce 17 janvier, pour permettre la mise à l’abri des personnes vulnérables. Cela se traduit par l’ouverture en lien avec la mairie de Bordeaux et les associations de protection civile de 70 places supplémentaires dans deux salles, le renforcement du 115, celui des maraudes et la mobilisation des services du SDIS, gendarmerie et police pour détecter les situations difficiles: 1 089 places étaient ouvertes dimanche pour l’accueil des sans-abri : 833 places pérennes et 256 au titre du dispositif hivernal. 

  • 13/01/17 | Enquête publique sur la ZPPAUP d'Agen

    Lire

    Une enquête publique portant sur la transformation de la Zone de Protection du Patrimoine Architectural, Urbain et Paysager (ZPPAUP) d’Agen en Aire de Valorisation de l'Architecture et du Patrimoine (AVAP) et sur la modification des périmètres de protection des monuments historiques de la ville d’Agen a lieu du lundi 30 janvier au jeudi 2 mars. Les pièces du dossier sont déposées à la mairie d'Agen et à l'Agglo.

  • 12/01/17 | Élections syndicales dans les TPE

    Lire

    Les salariés des très petites entreprises (TPE de moins de 11 salariés) et les employés à domicile ont jusqu’au 13 janvier pour désigner l’organisation syndicale qui les représentera pour les 4 prochaines années. En votant, ils désigneront également les conseillers prud’hommes du collège salarié et les représentants dans les commissions paritaires régionales interprofessionnelles. En Lot-et-Garonne plus de 22 400 salariés sont ainsi appelés aux urnes.

  • 12/01/17 | Gironde: Dispositif grand froid renforcé

    Lire

    En prévision des conditions climatiques rigoureuses attendues pour ce week-end et le début de la semaine prochaine dans le département, le préfet de la Gironde a pris les dispositions pour que 30 places supplémentaires soient ouvertes pour l’accueil et l’hébergement des personnes sans abri dès ce vendredi, dans l’agglomération bordelaise selon la répartition suivante : 15 places sur le site du gymnase Palmer à Cenon,15 places sur le site de Dupas à Bordeaux. Des places supplémentaires seront également mises à disposition pour quelques familles dans une maison sociale située au sein de la métropole.

  • 11/01/17 | Pyrénées-Atlantiques : la neige tombe sur les stations de ski

    Lire

    La neige, qui avait boudé les stations de ski des Pyrénées-Atlantiques à Noël, s'est mise à tomber au début de la semaine. Ce mercredi, Gourette dispose d'une couche allant de 15 à 90 cm et a ouvert 7 pistes sur 35. La Pierre-Saint-Martin (65 cm à 90 cm) a ouvert 15 pistes sur 24, tandis que la station d'Artouste (30 cm au sommet) a ouvert 6 pistes sur 18. Une baisse des températures et de nouvelles précipitations sont prévues pour la fin de la semaine. Les équipements sont obligatoires pour accéder en voiture à Gourette et à La-Pierre-Saint-Martin.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Elections régionales 2015 Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Environnement | Bicarrosse se dote du premier poste de secours réversible

08/07/2016 | Avec son nouveau poste de secours en bois modulable, Biscarrosse et le GIP Littoral passent de la théorie à la pratique quant à l'aménagement durable des stations.

Inauguration du nouveau poste de secours de Biscarrosse. Aux ciseaux, Alain Dudon, Maire de Biscarrosse et Renaud Lagrave, Président du GIP Littoral Aquitain

Ce jeudi 7 juillet, le GIP littoral Aquitain avait rendez-vous avec ses partenaires à Biscarrosse pour une journée dédiée à l'aménagement durable des stations littorales. Une journée de réflexion et d'échange d'expériences qui est la deuxième du genre, après la réalisation en 2015 d’un Référentiel d’Innovation pour l’aménagement durable de ces stations à l'initiative du GIP, le grand veilleur et prospecteur du littoral atlantique « néo-aquitain ». Mais au-delà des discours et des bonnes idées partagées, la journée a fait la démonstration pratique que de la réflexion commune née l'action, avec l'inauguration d'un poste de secours nouvelle génération : modulable, réversible, et en pin des Landes s'il vous plaît !

Véritable guide de l'aménagement littoral face aux évolutions et mutations multiples (climatique, démographique, sociétale, dunaires, etc...), le Référentiel d’Innovation pour l’Aménagement Durable de ses stations a été co-construit avec trois collectivités (Bidart, Audenge et la Communauté de Communes de Mimizan), qui dans le même temps ont pu chacune bénéficier de projets d'aménagements opérationnels. Mais parce que les enjeux littoraux, recouvrent une certaine urgence à agir (les tempêtes récentes l'ont démontré), le GIP, au-delà du partage des bonnes idées, nécessaire point de départ à l'action, pousse à l'opérationnel et au concret sur l'ensemble des territoires.

Modularité, adaptabilité, réversibilitéCe jeudi sur la plage Sud de Biscarrosse, à l'heure ou les premiers vacanciers s'appliquaient à profiter du soleil, le poste de secours était au cœur de l'attention des participants à la réunion. Et pour cause, son inauguration en début d'après-midi en a été le point d'orgue. La démonstration que les concepts de modularité, adaptabilité ou encore réversibilité des équipements littoraux, ne sont pas que des mots. Alliant les principes d'un aménagement durable des plages, les exigences de fonctionnalité d'un tel équipement pour les secouristes et l'indispensable soutenabilité économique du projet, le tout nouveau poste de secours de Biscarrosse, en pin des landes, semble démontrer, (mais le vrai bilan aura lieu l'an prochain...) que le pari d'un littoral durable est tenable, ou à tout le moins, en marche. Adieux modules préfabriqués, ni durables, ni fonctionnels, ni même esthétiques, bonjour le poste MNS réversible et mobile en bois, pour une utilisation tant en bord d'océan en été qu'en saison hivernale pour d'autres fonctionnalités.

Mais avant d'être installé sur cette plage, plusieurs étapes auront marqué le déroulé du projet, rappelle Renaud Lagrave, Président du GIP littoral. La création d'un cahier des charges d'abord, réalisé en partenariat avec l'Office National des Forêts, le pôle de compétitivité Xylofutur, et en appui avec les MNS, pour la fonctionnalité de l'ensemble.

Un vrai défi d'innovation et de technicitéUn cahier des charges pour un premier poste pour lequel la ville de Biscarrosse, première volontaire à expérimenter l'équipement, a lancé un appel d'offre, remporté par la Scierie Labadie, près de Roquefort... à deux reprises. « Il s'est avéré que notre premier projet était trop cher, nous avons donc travaillé à optimiser les coûts, et avons ainsi réussi à remporter le second appel d'offre », explique Philippe Labadie, le directeur de la scierie.

Deuxième étape : la construction du bâtiment en atelier. Celui-ci est composé de deux modules équipés combinés (dans lequel se trouve un poste d'observation, une infirmerie et un vestiaire) et d'un troisième non équipé qui sert de lieu de rangement du matériel des secouristes. Du côté de la scierie, « c'est la première fois que nous construisions un bâtiment en 3D en interne, dans nos ateliers », indique le directeur. Et pour cause, le poste de Biscarrosse, est bel et bien un prototype. Un vrai défi d'innovation et de technicité à l'image des parois du poste de secours, réalisé en "CLT", qui, à la différence du lamellé collé consiste en un croisement de plis de bois verticaux et horizontaux. Une technique jusque-là très peu utilisée en pin maritime.

Troisième étape, faire voyager les modules (7 tonnes par demi-module), sur un semi-remorque de Roquefort à Biscarrosse, sans avoir besoin de mettre en place un convoi exceptionnel, preuve du caractère déplaçable de l'équipement. Une avant-dernière étape avant l'installation, à son emplacement en haut de la plage.

Philippe Labadie, le Directeur de la scierie qui a construite le poste de secours en pin maritime de Biscarrosse


Vers une industrialisation du processA 108 000€ HT les trois modules, l'enjeu désormais, est double : convaincre d'autres collectivités à se lancer dans l'équipement de leur plage en poste de secours durables et parvenir à industrialiser le process de fabrication, afin justement d'en réduire les coûts. Dans ce but, « le GIP a lancé l'idée d'un groupement de commandes afin de permettre des achats groupés de modules en bois, et ainsi lancé une véritable industrialisation du produit », explique Renaud Lagrave. Une idée qui a plu puisqu'elles sont quatre collectivités à avoir répondu à l'invitation : les Lacs médocains, Seignosse, Bidart et Hendaye. Elles devraient ainsi pouvoir équiper à moyen terme (étés 2017 et 2018), une trentaine de sites au total. Cette commande représente environ 700 000€, indique Renaud Lagrave qui précise aussi qu'environ 70 à 80% de l'investissement des collectivités pourra être soumis à subvention de la part de la Région, du Département, de l'Etat et de l'Europe.

Et ce n'est qu'un début, veut croire le président du GIP, qui insiste sur son souhait de poursuivre cette démarche non seulement à travers la Nouvelle-Aquitaine mais au-delà. « Des contacts ont d'ores et déjà été pris avec des collectivités d'Occitanie (ex Midi-Pyrénées Languedoc-Rousillon) », assure-t-il.
Code des marchés publics oblige, cette nouvelle commande va de nouveau être soumise à appel d'offre. Persévérante, la scierie Labadie, compte bien de nouveau pouvoir y prétendre, d'autant qu'ayant conçu et réalisé le prototype, elle a sans doute quelques avantages technologiques à faire valoir en la matière.

Au total, une belle réalisation qui démontre également « qu'au delà des innovations en matière de fibre et de chimie verte, le pin maritime a bien aussi des atouts à faire valoir en matière de construction », souligne fièrement François Bonnet, le Directeur de l'ONF Aquitaine.

L'esxtrieur du poste de secours - Biscarrosse plage Sud

Solène Méric
Par Solène Méric

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
7774
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Environnement
Environnement
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 19 + 7 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !