Devenez actionnaire d'aqui.fr

24/01/22 : Elisabeth Badinter, philosophe et Robert Badinter, artisan de l’abolition de la peine de mort, adressent aux élèves du collège d'Angresse (Landes) qui porte désormais leur nom, un message plein d'espoirs en forme de plaidoyer humaniste pour l’école.+ d'info

21/01/22 : Hermione Académie, la mission formation de l’Association Hermione – La Fayette réunit désormais plusieurs formations: le cycle « Savoir-être, savoir-faire, savoir agir », les séminaires « Esprit d’équipage » et le programme « Engagement citoyen ».+ d'info

21/01/22 : Du 27 janvier au 31 mars, un centre de dépistage du Covid-19 va être installé au pied du Château Diable à Cenon. De 13h à 16h, sur rdv la population pourra réaliser des tests antigéniques. Les rdv doivent être pris sur Doctolib.

20/01/22 : En Dordogne, la disparition de Gaspard Ulliel, hier à l'âge de 37 ans, laisse le souvenir d'un jeune homme charmant et sympathique. L'acteur avait tourné "Jacquou le Croquant" en Dordogne. L'avant-première avait eu lieu à Montignac en janvier 2007.

19/01/22 : Bayonne lance la seconde édition de son budget participatif doté de 300 000 euros. Dès 9 ans, les habitants proposent des projets liés au vivre ensemble et au développement durable. Ils sont sélectionnés et soumis au vote. Puis la Ville réalise!+ d'info

17/01/22 : Le 22 mars, c'est à Cognac en Charente que se tiendra la première cérémonie des nouveaux étoilés du Guide Michelin en région. L'occasion, selon le guide rouge, de mettre en lumière “une ville et un territoire qui témoignent de l’excellence française”.

12/01/22 : Ce 12 janvier, le centre de vaccination de Pau ouvre 2 lignes de vaccination pour les enfants de 5 à 11 ans. Soit une capacité de 60 rendez-vous pédiatriques journaliers. La présence d'un des 2 parents est obligatoire pour répondre au questionnaire médica+ d'info

10/01/22 : Les Pyrénées-Atlantiques sont placés en vigilance rouge crues depuis hier. Les tronçons du Gave d'Oloron, Gave de Pau Béarnais ou encore du Saison risquent de vivre ce lundi des crues comparables voire supérieures à celles, record, de décembre 2021.

10/01/22 : Les Pyrénées-Atlantiques sont placés en vigilance rouge pluies et inondations depuis hier. Entre dimanche et lundi, on attend des cumuls de 50 à 80 mm en plaine, 100 à 130 mm sur les premiers contreforts, vallées et piémont, 150 à 250 mm en montagne.

07/01/22 : Football: le Bergerac Périgord Football club, dernier club aquitain en lice, devra se délocaliser pour recevoir l’AS Saint-Étienne en 8es de finale de la Coupe de France. Le match aura lieu au stade Francis-Rongiéras de Périgueux, le 30 janvier.

06/01/22 : START-UP : Les acteurs technologiques et innovants de Nouvelle-Aquitaine ont levé plus de 280 millions d'euros en 2021. Un record historique confirmé au 4ème trimestre avec 11 opérations et un peu plus de 28M€ levés.

06/01/22 : Le musée des Beaux-Arts de Libourne annonce une bonne nouvelle en ce début d'année : l'exposition "Toulouse-Lautrec, la naissance d’un artiste" qui aurait du s'achever au 9 janvier, joue les prolongation jusqu’au 16 janvier 2022 ! A voir!+ d'info

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 25/01/22 | Deux-Sèvres : une enquête sur les pratiques alimentaires

    Lire

    Afin de mieux cerner et satisfaire les attentes des Deux-Sèvriens, le Département vient de lancer une grande enquête sur leurs habitudes alimentaires, leurs pratiques... Cette enquête a pour objectif d'harmoniser la demande du consommateur et d'offrir une agriculture responsable. Les résultats de cette enquête seront donnés en mars et constitueront la base du plan d'actions en matière de développement des produits, des outils de transformation et de distribution, et de relocalisation de certaines productions.

  • 25/01/22 | Soldes d’hiver : un démarrage décevant à Bordeaux

    Lire

    D’après une enquête de la CCI Bordeaux Gironde, l’entame des soldes d’hiver ne répond pas aux attentes espérées et ce, depuis quatre ans. En ce début d’année, près de 3/4 des commerçants bordelais se disent déçus quant au démarrage des soldes d’hiver, une baisse de 60% du trafic piéton s’est fait ressentir dans le centre-ville. Cependant, les chiffres d’affaires semblent moins touchés, et les ventes ont bondi durant les fêtes de Noël.

  • 25/01/22 | Robert Doisneau fait déjà 7000 vues au musée de Bayonne

    Lire

    7 000 visiteurs ont déjà découvert les 143 images de différents formats signés du photographe humaniste et pionnier du photojournalisme français, Robert Doisneau. Les rues de Paris, les portraits d’enfants, les célébrités, mais aussi quelques images tirées de son album personnel. Un atelier d’écriture et surtout un concours photo « À la Doisneau » (jusqu’au 13 février) complètent l'exposition. Entrée libre, du mardi au dimanche 13H à 18h, jusqu'au 20 février. DIDAM, 6, quai de Lesseps à Bayonne

  • 25/01/22 | Dordogne : fermeture ponctuelle de la Flow Vélo

    Lire

    Le Conseil départemental de la Dordogne entreprend des travaux d’abattage et d’élagage sur l’ensemble du linéaire de la voie verte Flow Vélo, entre Saint-Pardoux-la-Rivière et Thiviers, à compter du lundi 24 janvier et pour une durée de trois semaines. Ces travaux mobiles nécessitent la fermeture ponctuelle au public de portions de voie. Une signalétique sera mise en place sur chaque entrée pour informer les utilisateurs. La circulation sur la Voie Verte sera rétablie en totalité pour les week-end.

  • 24/01/22 | Lormont (33) expérimente le permis de louer

    Lire

    Afin d'agir "contre le mal logement et inciter les propriétaires à améliorer l’état de leur bien mis en location", la commune de Lormont applique désormais le "permis de louer" principalement sur le secteur Vieux bourg, la "déclaration de mise en location" et, sur l'ensemble de la commune, le "permis de diviser" qui conditionne à une autorisation administrative, les travaux de découpage d’un bien en plusieurs appartements. Les démarches sont à réaliser en ligne auprès des services de Bordeaux Métropole qui met à disposition des cartes interactives sur les périmètres concernés par ces dispositifs.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Environnement | Bordeaux : le bassin Adour-Garonne face au changement climatique

18/07/2019 | Le Conseil Régional de Nouvelle-Aquitaine a accueilli, ce mardi, la réunion plénière du comité de bassin Adour-Garonne.

1

C'est au Conseil Régional de Nouvelle-Aquitaine, que s'est tenue ce mardi, la réunion plénière du comité de bassin Adour-Garonne. L'ordre du jour ? Trouver les moyens de renforcer l'adaptation du bassin au changement climatique. Une rencontre qui tombait à point nommé en cette période de canicule et à laquelle participaient notamment Alain Rousset, Président de la Région NA, Martin Malvy, Président du comité de bassin, Fabienne Buccio, préfète de Nouvelle-Aquitaine, Étienne Guyot, Préfet de la Région Occitanie et coordonnateur du bassin Adour-Garonne et Guillaume Choisy, DG de l'agence de l’eau Adour-Garonne.

C'est donc à l'Hôtel de Région à Bordeaux, qu'a eu lieu ce mardi, la réunion plénière du comité de bassin Adour-Garonne. Une conférence qui, compte tenu du manque de pluies hivernales et des très fortes chaleurs de ce début d'été, s'était fixé pour objectif de faire le point sur les conséquences de la canicule sur les ressources en eau, ainsi que sur les mesures à prendre dans l'avenir, pour renforcer l'adaptation du bassin Adour-Garonne au changement climatique. Un contexte qui rendait la situation particulièrement urgente, comme l'a rappelé d'entrée de jeu Étienne Guyot, puisqu'à la date du 11 juillet dernier, 29 arrêtés de restriction de consommation d'eau étaient en vigueur dans 19 départements du bassin Adour-Garonne ; 6 nouveaux départements ayant pris ces mesures suite au temps chaud et sec de la première décade de juillet. « 16 sous-bassins sont en restriction totale et seuls 6 départements, sur le bassin Adour-Garonne, n'ont pas encore pris d’arrêtés de restrictions en 2019 : l’Ariège, l'Aude, la Gironde, la Lozère, les Pyrénées-Atlantiques et les Hautes-Pyrénées », a-t-il précisé. Conséquences ? Un déséquilibre hydrologique à l'échelle du bassin qui serait de 200 à 250 millions de mètre cube par an et des perspectives à l'horizon 2050, guère plus enthousiasmantes ; un déficit de 1,2 milliards de mètres cubes étant envisagé « si nous ne modifions pas nos usages et manières de faire ». « Nous consommons actuellement 2,4 milliards de mètres cube par an. Le déficit serait donc égal à 50% de notre consommation d'aujourd'hui alors qu'il y aura 1,5 millions d'habitants en plus sur ce territoire et qu'avec la hausse des températures, végétaux, animaux et humains voudront consommer encore plus d'eau. Deux tiers des département sont à cette heure en alerte. C'est une situation relativement inédite à la mi-juillet », a rajouté Martin Malvy pour qui il importe d'apporter des réponses collectivement.

Des réponses dans l'émergence de nouvelles ressources, mais aussi et surtout dans des politiques adaptées à la situation et déclinées sur les territoires, comme l'ont souligné les débats lors de la seconde séquence des Assises de l'eau qui s'est clôturée le 1er juillet dernier. Un enjeu important pour l'Adour-Garonne (20% du territoire et 10% des citoyens) qui risque d'être particulièrement impacté ; le budget de son agence de l'eau étant plus faible que celui de la plupart des autres agences, leurs recettes étant calculées sur la base d'une redevance. « L'agence de l'eau Adour-Garonne a déjà engagé 70% de ses moyens opérationnels sur les assises 2019, alors que nous ne sommes qu'au mois de juillet », a déploré Martin Malvy. « L’eau deviendra un facteur limitant aussi bien pour les populations que pour le développement économique et aura des conséquences dramatiques sur les milieux aquatiques, les zones humides et la biodiversité. Avec ce que l’on nous annonce, la vie elle-même, les activités économiques seront gravement compromises », poursuit-il.

 adour-garonne

Les mesures déployées

 

Conscient de cet enjeu majeur, l’État, le Comité de Bassin Adour-Garonne et les Régions Nouvelle-Aquitaine et Occitanie se sont donc engagés à soutenir une stratégie pour la gestion de l’eau dans le grand sud-ouest axée sur cinq priorités :

-Accompagner un plan d’économies d’eau dans ses différents usages

-Développer les mesures fondées sur la nature comme la restauration de zones humides, la végétalisation des villes ou la plantation de haies

-Optimiser les ressources existantes et mobiliser de nouvelles ressources pour sécuriser les différents usages, notamment en périodes d’étiages

-Soutenir l’émergence de nouvelles filières en s’appuyant sur les acquis de la recherche et des bonnes pratiques

-Lutter activement contre l’artificialisation et l’érosion des sols.

Des priorités qui ne sont pas exclusives mais constituent des mesures qui ont un effet de levier important pour apporter une réponse au déficit en eau du bassin actuel et futur.

Dans la poursuite et le suivi du Plan d’Adaptation au Changement Climatique, le Comité de Bassin a aussi acté la mise en place d’un groupe de travail pour déterminer l’ensemble des actions à mettre en œuvre pour les 6 sous bassins. Autre mission : les quantifier pour garantir la ressource en eau et le bon état des rivières d'ici 2050. Il devra rendre ses conclusions en décembre lors d’une prochaine séance du Comité de Bassin.

 

Trois vœux ont été également adoptés :

-Le premier sur la mobilisation des réserves hydroélectriques sous concession d’État pour prendre en compte le besoin d’eau pour sécuriser les différents usages.

-Le second sur la réforme de la PAC afin qu’elle puisse intégrer l’accompagnement des pratiques agricoles nécessaires à la reconquête de la bonne qualité des rivières.

-Enfin, un dernier vœu souligne les actions et la feuille de route présentées par le Ministre d’État, le 1er juillet dernier, en conclusion des Assises de l’eau et rappelle la spécificité du bassin Adour-Garonne. Un audit devant être mené d’ici 18 mois pour mesurer les effets des prélèvements sur le budget des agences de l’eau.

 

Ont également été évoqués, trois rendez-vous importants à la rentrée :

-le premier sur l'Entente (pour l’eau du bassin Adour-Garonne), pour faire le point sur son évolution un an après ; plusieurs opérations ayant déjà été engagées sous son égide (dont plusieurs appels à projets lancés en Aquitaine et Occitanie ainsi que la création d'une plate-forme de bonnes pratiques pour accompagner les professionnels dans les mutations à venir).

-le second, le 14 octobre à Arcachon où l'agence organisera un colloque sur l'eau et l'urbanisme.

-le dernier, le 18 novembre à Toulouse pour un colloque sur l'eau et la santé.

Emmanuelle Diaz
Par Emmanuelle Diaz

Crédit Photo : ED

Partager sur Facebook
Vu par vous
8164
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Environnement
Environnement
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 27 + 7 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !
Bernard Vauriac, président du Parc, Germinal Peiro, président d'Epidor et Michel Andrieux, président du syndicat de rivières Environnement | 21/01/2022

Mieux appréhender la gestion des milieux aquatiques de la rivière Haute-Dronne

Illustration éoliennes en mer Environnement | 12/01/2022

Projet éolien marin Sud Atlantique : quelle place pour la biodiversité ?

Grue cendrée Environnement | 03/01/2022

Pour un temps suspendu à la découverte des Grues cendrées

La réserve du marais d'Yves, côté littoral Environnement | 15/12/2021

La réserve nationale du marais d’Yves veut s’agrandir

Conférence WIS2021 Environnement | 03/12/2021

Le World Impact Summit, catalyseur de solutions pour la planète

Plantation d'une forêt résiliente sur le site aturin de Crédit Agricole Aquitaine Environnement | 30/11/2021

Le Crédit agricole Aquitaine et Alliance forêt bois créent une forêt résiliente à Aire-sur-l'Adour

Marais du pays rochefortais Environnement | 25/11/2021

Un projet de parc naturel régional en Charente-Maritime

Inauguration du serious game Espéride et la forêt de demain Environnement | 23/11/2021

Nouvelle-Aquitaine : une expérience immersive pour lutter contre le changement climatique

Arnaud Laurent, éleveur de limousines, a prévu de planter des haies sur une partie de son exploitation Environnement | 15/11/2021

Des agriculteurs haut-viennois s’engagent en faveur de la biodiversité

François Bayrou et Guillaume Choisy, DG de l'Agence de l'eau découvre le site de renaturation de l'Ousse des bois (en arrière-plan) sur le secteur Léon Blum, à Pau Environnement | 09/11/2021

A Pau, la rivère Ousse des Bois a retrouvé son lit naturel

Sur le salon de l’habitat de Limoges, le stand a généré de nombreux contacts Environnement | 05/11/2021

Un guichet habitat énergie disponible pour les habitants de Limoges Métropole

Eau potable -  illustration Environnement | 29/10/2021

Eau potable : une concertation pour creuser le projet du champ captant des Landes du Médoc

La boucle énergétique de Lagord Environnement | 29/10/2021

Une boucle énergétique en test à La Rochelle

Espace pédagogique Louis Fargue Environnement | 27/10/2021

Bordeaux : la station d'épuration Louis Fargue, une offre pédagogique pour "éveiller les consciences"

médoc biogaz une Environnement | 19/10/2021

Méthanisation : A Saint-Laurent du Médoc, Médoc Biogaz élargit son cercle vertueux