17/06/22 : Le département des Landes est placé en vigilance rouge pour canicule extrême à compter de ce jour 14 h. En conséquence, les manifestations en plein air (sauf marchés) et les manifestations sportives en salles fermées non climatisées sont interdites

17/06/22 : En raison de la canicule, la Mairie de Cenon annonce l'annulation de la fête du Cypressat (ce soir) ainsi que celle de la Commémoration du 18 juin 1940 qui aurait du avoir lieu demain.

17/06/22 : Le département de la Gironde est placé en vigilance ROUGE canicule dès 14h ce jour jusqu’à la fin de l’épisode caniculaire. La température estimées ce jour est de 40°C et 41°C samedi. Elle restera supérieure à 23°C la nuit de vendredi à samedi.

12/06/22 : A Anglet (64), la députée sortante Florence Lasserre Modem) est en tête de ballotage de la cinquième circonscription avec 39,83% de suffrages, devant Sandra Pereira-Ostanel (Nupes), 22,12%. LR n'avait pas présenté de candidats.

10/06/22 : La préfecture de Nouvelle-Aquitaine appelle à la prudence sur toutes les plages de la région samedi 11 juin en raison de conditions de baignade dangereuses entre houle, vagues de bord, forts courants et baïnes, températures de l’air et de l’eau élevées.

02/06/22 : En Dordogne, la RD66 à Peyzac-le-Moustier est rouverte à la circulation depuis le 1er juin. Elle avait été fermée suite à la chute de blocs rocheux de plusieurs mètres cubes en novembre 2018 et dans l'attente du confortement définitif de la falaise.

20/05/22 : HAUTE-VIENNE Sur la 2e circonscription, la candidate LREM investie Shérazade Zaiter devra composer avec le dissident Jean-Luc Bonnet, maire du Vigen et son suppléant Bertrand Venteau, président de la Chambre d’agriculture et frère du député sortant.

19/05/22 : DORDOGNE. Dans la 4e circonscription, Jérôme Peyrat LREM, maire de La Roque-Gageac, se retire après une polémique sur sa condamnation pour violence conjugale. Il briguait le siège de la sortante Jacqueline Dubois, qui repart non investie par LREM.

18/05/22 : PYRENEES-ATLANTIQUES. Dans la 6 e circo, LREM prononce l’exclusion de Philippe Jouvet, candidat contre Vincent Bru, le sortant LREM. Philippe Jouvet était jusqu'ici le suppléant de Florence Lasserre dans la 5e circonscription.

18/05/22 : PYRENEES-ATLANTIQUES. Dans la 4e, l'écolo Julien Brunel se retire au profit d'Inaki Echaniz PS-Nupes. "Notre responsabilité politique nous oblige au retrait. Mais notre responsabilité morale nous interdit de soutenir le candidat PS," tweete J. Brunel

13/05/22 : PYRENEES-ATLANTIQUES - Dans la 3ème circonscription, David Habib député socialiste sortant critique sur la NUPES, est candidat à sa succession en son nom propre face à un candidat LFI /NUPES. Alain Rousset vient de lui apporter son soutien.

12/05/22 : GIRONDE. Dans la 2e circonscription, Cyril Mouquet , candidat Nouvelle Donne se désiste au profit du candidat investi par la Nupes, l'écologiste Nicolas Thierry, au nom de "l'intérêt général premier avant tout" tweete Cyril Mouquet.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 24/06/22 | Partons à la découverte du Mas d'Agenais

    Lire

    Afin de valoriser son patrimoine, le Mas d'Agenais va se doter d'un espace de médiation patrimoniale. Pour cela, la municipalité va restaurer une maison à pans de bois en face de la collégiale pour y installer un espace de médiation patrimoniale, valorisant ainsi l'histoire du Mas d'Agenais, la collégiale et l’œuvre exceptionnelle qu’elle abrite : le "Christ en Croix" par Rembrandt. L'espace abordera plusieurs thématiques comme la collégiale, le Rembrandt, le patrimoine bâti et l'histoire du Mas d'Agenais accessibles aux petits et aux grands au moyen d'outils numériques, de maquettes, d'archives visuelles ou sonores.

  • 24/06/22 | Restauration collective: "Nourrir l'Avenir" pour mieux se nourrir

    Lire

    A Périgueux, l'Association Collectif les Pieds dans le Plat propose une restauration collective bio-locale depuis 15 ans. Pour mieux accompagner l'intérêt croissant des collectivités et de la société civile pour la restauration collective bio-locale, une société coopérative d'intérêt collectif va être montée (SCIC), Nourrir l'Avenir, qui aura pour mission de porter l'activité économique de formation et d'accompagnement notamment dans la mise en œuvre d’une transition alimentaire biologique, saine et durable au sein des collectivités et des établissements.

  • 23/06/22 | Le député des Landes, Boris Vallaud, président du groupe PS à l'Assemblée

    Lire

    Elu député PS des Landes en 2017, réélu confortablement dimanche dernier dans la troisième circonscription, Boris Vallaud est depuis ce jeudi 23 juin, président du groupe socialiste à l'Assemblée Nationale. Enarque âgé de 46 ans, négociateur de la Nupes pour le PS, il succède à Valérie Rabault (Lot et Garonne) qui ne se représentait pas. Il a emporté l'élection avec 26 voix d'avance sur son collègue de la Mayenne, Guillaume Garot.

  • 23/06/22 | "1 million d'arbres" : Votez pour vos projets de plantations préférés

    Lire

    En janvier dernier, Bordeaux Métropole a lancé le 1er budget participatif lié au programme « Plantons 1 million d'arbres ». Suite au dépôt des projets par les associations, vous avez jusqu'au 30 juin pour voter pour votre projet de plantation préféré : verger urbain, micro-forêt, parc, jardin... Les projets lauréats seront dévoilés début juillet et les plantations auront lieu cet hiver. Pour découvrir les projets et voter: budgetparticipatif.bordeaux-metropole.fr

  • 23/06/22 | Landes : Enedis soutient l'insertion des jeunes

    Lire

    Pour faciliter les actions de la Mission Locale des Landes en faveur de l'insertion professionnelle durable des jeunes, Enedis a remis le 21 juin dernier un véhicule reconditionné à la structure. Ce véhicule sera mis à disposition en auto-partage des jeunes de Sabres résidants dans l'ancienne gendarmerie réhabilitée en logements sociaux pour qu'ils puissent palier aux difficultés de mobilité sur le territoire landais.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Environnement | Bordeaux : sauver le patrimoine, conserver le pont du pertuis

06/06/2007 |

1

Le quartier de Bacalan, au nord de Bordeaux, a hérité d?un patrimoine portuaire important. Deux bassins à flots, datant du XIXème siècle, une base sous-marine, un système d?écluses et d?autres trésors encore, dont le pont du pertuis. Laissé à l?abandon, et fermé à la circulation depuis 2000 en raison de sa corrosion, il est un élément de cet ensemble architectural à préserver pour les Bacalanais. Rencontre avec ce pont et ses défenseurs.

A côte de l’imposante base sous-marine, le pont du pertuis, pourtant long de ses 25 mètres, ne se remarque pas. Robert Venturi, le secrétaire général de l’association de défense des intérêts du quartier de Bacalan (ADIQB), fait les présentations. Le pont du pertuis sépare le bassin à flot numéro 1 du bassin à flot numéro 2, le pertuis étant le couloir qui permet le passage de l’un à l’autre. Cet ouvrage en acier, de type Eiffel, a été construit en 1911 pour permettre le passage de trains pouvant aller jusqu’à 380 tonnes.
Sa particularité est d’être un pont tournant. Fermé, il permet le passage des bateaux, notamment de plaisance, comme les catamarans. En action, le pont se soulève légèrement, bascule d’un côte, pour pivoter sur son axe et relier l’autre côté de la berge. Un mécanisme ingénieux. « Aujourd’hui c’est le seul pont de ce type qui reste en France » affirme fièrement un des ses plus fervents admirateurs, Robert Venturi.
Pourtant le pont n’est plus utilisé depuis 2000. Il a été déclaré dangereux par le Port Autonome de Bordeaux, après consultation d’un cabinet d’experts. Pour l’amoureux du pont c’est « la question de la responsabilité du Port Autonome dans la détérioration de l’ouvrage » qui doit être posée. Le pont a été délaissé. Les traverses, la colonne vertébrale du pont, ont bien été changées en 1997, mais pas été repeintes. Résultat : elles sont pourries et bonnes à changer, argument utilisé en faveur de la destruction du pont.
Chose que Philippe Dorthe, conseiller général du premier canton de Bordeaux, ne peut accepter. Le projet du Port Autonome de Bordeaux est de remplacer le pont existant par une passerelle fixe de 16 mètres et un petit pont levant de 9 mètres. « C’est condamner le bassin à flots numéro 2, et empêcher la venue des barges de l’Airbus, par exemple !», s’exclame l’élu. Il propose la restauration « pérenne » : conserver le cachet du pont en le rénovant non à l’identique, ce qui coûterait trop cher, mais avec des techniques modernes équivalentes et peu onéreuses.

« Préserver legénie du lieu »

Dans un seul but : « préserver le génie du lieu », comme il aime l’exprimer. « Ce pont du pertuis, fait partie du patrimoine industriel bordelais. C’est de l’archéologie industrielle », ajoute-t-il. Robert Rous, membre de Lagon Bleu, une association de propriétaires de bateaux des bassins à flots renchérit : « Ce pont est extraordinaire. Surtout c’est un élément de l’ensemble portuaire au même titre que les cales sèches, les formes de radoub ou la base sous-marine. »
Garder la trace du passé pour aller de l’avant, c’est le message de ces trois amis du pont. « Il ne faut pas fermer les potentialités des bassins à flots et notamment du numéro 2. On ne sait pas ce que l’avenir nous réserve » rappelle le conseiller général de la Gironde. Et chacun a son idée : l’élu envisage l’installation d’entreprise de construction de bateaux électriques, en plein essor. Robert Venturi note, non sans ironie : « Si les activités portuaires bordelaises sont plus en aval, à Bassens, le Port Autonome a installé ses bureaux à Bacalan. Il ne peut oublier le paysage qu’il a sous les yeux. » Avec le projet d’industries de démantèlement des bateaux en fin de vie, une partie des activités pourrait revenir dans les cales sèches des bassins à flots.

 
Estelle Maussion

Partager sur Facebook
Vu par vous
4667
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
3 réactions
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Environnement
Environnement
Retour à la page d'accueil
Accueil
didier Bellion | 04/11/2008

le port de Commerce de La Rochelle pallice possède un pont identique construit en 1924.

Didier Periz | 12/04/2007

Une adresse pour tout connaître du pont du pertuis des bassins à flot de Bacalan : http://pontdupertuis.canalblog.com/

MANDOUZE Jean | 15/03/2007

Philippe DORTHE dit l'essentiel sur les bassins et le pertuis.
Mais depuis quelques années, l'agglomération vit selon un seul mot d'ordre:"Sus au maritime, relent d'un passé révolu. Faisons du neuf, du moderne (avec toutes les opérations juteuses sous-tendues...).
Je l'ai dit et le redis encore:"Quiconque piétine son passé,condamne son avenir." Regardons ce que font BILBAO, BARCELONE, LA ROCHELLE, NANTES...etc et prenons exemple sur ces remarquables adaptations du passé au XXIme.Hélas à BORDEAUX, technocrates et politiques se donnent la main pour une minable entreprise d'oubli.

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 26 + 12 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !
Image d'illustration de la Garonne Environnement | 23/06/2022

36 jeunes découvrent les enjeux de l’eau au fil de la Garonne

Jeanne Delignerolles, membre du Conservatoire des Races d'Aquitaine, et les brebis Landaises. Environnement | 16/06/2022

Le Conservatoire des Races d’Aquitaine préserve la diversité locale

Illustration : collecte de déchets à la plage Environnement | 08/06/2022

Protection des océans : cocktail et collecte de déchets pour sensibiliser les entrepreneurs

Sylvie Lescos, Responsable Département Développement Usages Gaz chez Régaz Environnement | 27/05/2022

Gironde : Régaz mise sur le bioGNV, gaz vert local

Le cirque du Portillon avec le Seil de la Baque au pied des falaises Environnement | 23/05/2022

Réchauffement climatique dans les Pyrénées : "On est déjà au-dessus des recommandations du GIEC"

Quelques 750 étudiants et personnels ont été sensibilisés Environnement | 16/05/2022

L’Université de Limoges pionnière pour déployer la fresque du climat

La centrale énergie déchets de Limoges Métropole Environnement | 14/04/2022

Haute-Vienne : La centrale énergie déchets de Limoges Métropole vit-elle ses dernières années ?

Vue sur la Saligue aux oiseaux de Biron-Castétis (64) depuis le poste d'observation ornithologique Environnement | 07/04/2022

Les lignes électriques n'embêteront plus les migrateurs de la Saligue aux oiseaux

Béarnaises en estive Environnement | 28/03/2022

Découvrir autrement les paysages et la biodiversité en Pyrénées-Atlantiques

Le site expérimental Siclex à Lusignan (86) Environnement | 14/03/2022

INRAE : comment adapter l’agriculture au manque d’eau

Guillame Choisy, Alain Rousset et Etienne Guyot ont présenté le SDAGE  du Bassin Adour Garonne pour2022-2026 Environnement | 11/03/2022

Bassin Adour Garonne : "une montée en puissance sur la gestion qualitative et quantitative de l'eau"

Yves Salaun Environnement | 07/03/2022

« Sad Sand », un regard sur l’érosion du littoral, une décennie après Xynthia

Les élèves de 6ème du collège Les Eyquems de Mérignac unissent leurs forces pour résoudre les énigmes de l'escarpé game Héros H20 Environnement | 04/03/2022

Eau : Un escape game pour sensibiliser les plus jeunes

Le premier TER Hybride français pourrait transporter des voyageurs dès 2023 Environnement | 18/02/2022

Nouvelle-Aquitaine : Les premiers TER hybrides pourraient circuler dès 2023

Pour l'agriculteur Arnaud Laurent (à gauche) l’opération est très intéressante au niveau financier et pour l’apport environnemental. Environnement | 15/02/2022

Haute-Vienne : Cinq kilomètres de haies à planter chez neuf agriculteurs