Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

21/02/19 : Jean Dionis, président de l’Association des Maires du 47, rencontrera Béatrice Lagarde la Préfète de Lot-et-Garonne, le 22 février pour lui remettre les premiers cahiers de doléances recueillis dans le cadre de la consultation du Grand Débat National

21/02/19 : Les travaux illégaux de la retenue de Caussade (47), interrompus le 24 janvier ont repris le 15 février. Du coup, la préfète a saisi le Procureur de la république de cette infraction qui pourrait entraîner des sanctions au plan administratif et pénal

20/02/19 : Dans le cadre du grand débat national, la quasi-totalité des mairies de Charente-Maritime ont ouvert des cahiers citoyens. Ces cahiers se clôturent ce soir, 20 février. Ils seront transmis à la préfecture, au plus tard pour la fin de la semaine.

20/02/19 : La Rochelle : Le prochain forum Objectif Emploi (rencontres entreprises et demandeurs d'emploi) aura lieu à La Jarrie mardi 5 mars de 14h à 17h, Gymnase du collège Jacky Héraud, 43 rue du chemin vert. Rencontres ouvertes à tous sans inscription.

19/02/19 : « Ça suffit » : La Fédération du PS de Gironde appelle à rejoindre le rassemblement contre l’antisémitisme du mardi 19 février à 19 heures, Place de la République à Bordeaux. Ce rassemblement est devenu au fil des heures un "Front républicain"

19/02/19 : Concert du pianiste Fazil Say à l'Auditorium de l'Opéra de Bordeaux les 21 et 22 février. Au programme : le Concerto n° 21 de Mozart mais aussi sous la direction musicale de Paul Daniel, l'ONBA jouera la nouvelle symphonie du pianiste baptisée "Hope"

18/02/19 : Charente-Maritime : Saint-Jean-d'Angély organise son grand débat national le vendredi 1er mars à 18h, salle Aliénor-d’Aquitaine. Cette réunion d’initiative locale aura pour thème « Vers une nouvelle ruralité », en présence du député J-P Ardouin.

16/02/19 : Charente : le rectorat a annoncé hier douze fermetures d'écoles et vingt trois fermetures de classes, particulièrement en milieu rural, pour la rentrée 2019. A Voulgezac/Plassac-Rouffiac, c'est carrément le groupe scolaire qui disparaît.

Juppé : une démission lourde de sens

Il a tourné la page entre émotion et lassitude...Emotion lorsque la voix s'est brisée à l'évocation du couple qu'il formait avec la ville, lassitude lorsqu'il a esquissé les raisons de fond qui l'ont décidé à ne pas briguer un mandat supplémentaire, le « mandat de trop » que l'on n'allait pas tarder à lui jeter à la figure. Oui, ce qui nous a semblé le plus révélateur du choix d'Alain Juppé de renoncer à se représenter et à accepter, en 24 heures, la proposition qu'on lui a faite, c'est ce sentiment que le combat n'en valait plus forcément la peine, en tout cas pas sur la place publique, dans un contexte où, il l'a souligné, l'esprit public « est devenu délétère ». Et de pointer la haine, la violence, les mensonges qui envahissent les réseaux sociaux et ces affirmations péremptoires sur le mode « élus tous pourris et élites stigmatisées »... D'aucuns railleront ces propos et, déjà, sans sourciller égrènent les moments les plus rudes d'un parcours politique, longtemps dévoué à Jacques Chirac. C'est tout juste s'il ne faudrait pas s'excuser, aujourd'hui, d'accorder un peu d'attention aux propos d'un homme de droite qui n'a jamais placé ses désaccords au-dessus des valeurs de la République. Un républicain qui a claqué la porte d'un parti qui n'a plus rien à voir, sous Wauquiez, avec ce qui fut naguère l'UMP, l'Union pour un mouvement populaire. Désormais tenu à un vrai devoir de réserve, dans quelques semaines, au sein du Conseil constitutionnel, il exprimera des points de vue dont on peut penser qu'ils ne seront pas inutiles à un président qui va devoir, justement, ouvrir le chantier des réformes institutionnelles.


- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 21/02/19 | Pau : un stand de proximité pour le Grand Débat

    Lire

    L'itinérance a déjà commencé pour le Grand Débat National! A l'instar du Président de la République, la Préfecture des Pyrénées-Atlantiques a mis en place un stand de proximité mobile pour s'informer et contribuer au Grand Débat. Ainsi, les Palois pourront se rendre à la gare SNCF de l'agglomération les vendredi 22 et lundi 25 février prochains. Le stand sera ouvert de 11h30 à 19h le vendredi et de 7h30 à 15h30 le lundi.

  • 21/02/19 | Emplois saisonniers : c'est l'heure du recrutement en Charente-Maritime!

    Lire

    La saison des salons de l'emploi saisonnier est lancée en Charente-Maritime. Le premier se tient à Fouras le 21 février de 14h à 17h salle Rondeaux, pour enchaîner le 25 à St Georges-d'Oléron, salle du Trait-d'Union, puis le 28 à La Rochelle, de 14h à 19h au Centre d'Information Jeunesse (réservé aux étudiants). Puis, en mars, le 6 à St Jean-d’Angély de 14h à 17h30, salle Aliénor d’Aquitaine, le 7 de 14h à 18h à la maison du Département à La Rochelle et le 20 à Saintes, de 10h à 16h30 à l'Espace Mendès-France.

  • 21/02/19 | Aide départementale aux exploitations deux-sévriennes

    Lire

    Dans le cadre du Plan de compétitivité et d'adaptation des exploitations agricoles, 13 exploitations des Deux-Sèvres vont bénéficier d'un soutien financier départemental. Voté le 21 janvier, ce budget de plus 40 000 euros permettra d'aider des exploitations laitières, ovines, bovines et caprines. Cela leur offrira la possibilité d'effectuer des constructions et rénovations de bâtiments.

  • 21/02/19 | Les athlètes néo-aquitains auréolés d'or!

    Lire

    Les championnats de France élite d'athlétisme en salle se déroulaient les 16 et 17 février derniers à Miramas (Bouches-du-Rhône). Les athlètes néo-aquitains ont obtenu de très bon résultats, avec neuf médailles dont quatre en or. Parmi ces dernières, la bordelaise Solene Ndama a remporté le pentathlon (5 épreuves) en battant le record de France de sa catégorie. Les talençaises Nasrane Bacar et Maroussia Paré gagnent le 60m et le 200m. Abdessalem Ayouni (Saint Junien) s'impose sur 800m.

  • 21/02/19 | CIVB et DWI main dans la main

    Lire

    C'est la première fois que les deux entités travaillent ensemble. En mars, le Conseil Interprofessionnel des Vins de Bordeaux et Deutsches Weininstitut (DWI) démarreront leur premier programme commun de promotion aux États-Unis. Ce dernier, intitulé "Clink Different", a vocation à accroitre la notoriété et les ventes de vin bordelais et allemand sur le sol américain pour les trois prochaines années. Clink Different est budgétisé à 9,8 millions d'euros dont 80% pris en charge par l'Europe.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Environnement | La Commission Locale d'Information Nucléaire pousse à la transparence

13/10/2015 | La CLIN, composée d'élus, associations, syndicats et experts, en charge du suivi, de l'information et de la concertation autour de la centrale du Blayais a tenu son AG publique ce 13 octobre.

 Centrale nucléaire du Blayais et l'estuaire de la Gironde, vus de Pauillac

Le 18 août dernier un employé qui travaillait dans le bâtiment du réacteur n°4 de la centrale nucléaire du blayais, a été contaminé par une poussière radioactive au niveau du menton, mais au final, sans conséquence sur sa santé. Un incident rare mais d'une gravité assez importante pour être classée de niveau 2, sur l'échelle internationale des risques nucléaires qui en compte 8. Le retour sur cet évènement et l'analyse de ses causes ont été un des sujets principaux de discussion de l'Assemblée générale de la CLIN, en présence de Nicolas Delecroix, Directeur adjoint de la centrale nucléaire, qui a également été invité ce mardi à s'exprimer sur le récent achèvement des visites décennales des 30 ans de la centrale.

Ce samedi 10 octobre a marqué un grand événement pour la centrale nucléaire du Blayais et ses responsables : le re-couplage à l'électricité du réacteur numéro 4, synonyme de la fin du cycle des visites décennales des 30 ans engagées sur les unités de production de la centrale de Blaye depuis 2011, et la remise en fonctionnement de l'ensemble des 4 réacteurs de l'équipement. Un réacteur numéro 4 qui lors d'une des activités réalisées dans le cadre de cette visite décennale a particulièrement fait parler de lui cet été, avec la contamination d'un salarié au menton par une poussière radioactive alors qu'il travaillait sur un chantier de maintenance mécanique.

Un cumul de trois causes« Sur plus de 10 000 activités réalisées autour de ce réacteur, une s'est mal passée. Cet èvénement classé de niveau 2, est rare et doit rester exceptionnel. Pour le comprendre et éviter qu'il ne se reproduise, il a été mis en place une analyse détaillée afin d'examiner les causes de l'évènement », a rappelé Nicolas Delecroix, aux membres de la CLIN. Si l'analyse n'est pas encore totalement achevée, trois éléments semblent pour l'heure ressortir : « un niveau de préparation du chantier insuffisant, un niveau de propreté du chantier insuffisant, et une insuffisance du contrôle personnel de la part de l'employé ».
Pour autant, comme le précise un représentant de l'Autorité de Sécurité Nucléaire, intervenant de la salle « il ne s'agit pas de stigmatiser le salarié ». S'il note que ce dernier a manqué un contrôle qui aurait pu permettre de détecter la poussière radioactive plus tôt, et donc diminuer le niveau de risque auquel il s'est exposé, « il y a bien deux autres vecteurs qui apparaissent dans cet évènement : la préparation du chantier, visiblement défaillante, qui a permis de penser que la contamination s'arrêtait à une première phase, alors que visiblement ça n'était pas le cas ; et une tenue de chantier qui n'était pas au niveau ». « Un cumul de trois causes qui appellera à renforcer encore le niveau de sécurité », s'engage Nicolas Delecroix.

Le jeu de la transparenceUn sujet de la sécurité que n'oubliera pas d'aborder la CLIN dans ses futures réunions puisque les questions de sécurité et de leur suivi sont en effet, au cœur même des missions de la structure. Les participants à cette assemblée générale de la CLIN, (qui au delà de ses membres a ouvert « grand les portes » au public intéressé, souligne Alain Renard, son Président délégué et Vice-Président en charge des transports au Conseil départemental), ont ainsi pu directement interrogé le responsable de la centrale sur de multiples sujets : les visites décennales récemment achevées, la prise en compte du vieillissement ou de l'obsolescence d'équipements ou de matériaux qui la compose, les projets de mise en protection contre l'inondation du poste de Brault par la construction d'une digue (prévue en 2016), la mise en place de modifications de sécurité suite au drame de Fukushima, etc... Un jeu de la transparence auquel s'est globalement bien prêté le Directeur adjoint de la structure, avec le bémol de ne pouvoir chiffrer le coût total des visites décennales, précisant seulement que le coût des opérations menées sur le seul réacteur 3, se monte à 112M €.

Assemblée générale de la CLIN, le 13 octobre 2015


Quatre groupes de travailMais le travail de la CLIN ne s'arrête pas à cette assemblée générale. La commission a en effet acté, ce mardi, la mise en place de 4 groupes de travail. Le premier d'entre eux a vocation à avoir un regard et un suivi sur les événements significatifs pouvant avoir lieu, le deuxième se consacrera aux études permettant d'avoir des expertises indépendantes, le troisième s'axera sur la communication autour des activités de la CLIN et de la centrale et enfin le quatrième, déjà au travail, se consacre à la révision du Plan Particulier d'Intervention, qui est le plan d’urgence guidant l’action des pouvoirs publics pour la gestion d’une crise radiologique.
Sur ce dernier point, l'Assemblée générale a ainsi permis de souligner que certaines de réflexions de la CLIN avaient été prises en compte par les service de l'Etat dans le cadre de cette révision. Une satisfaction qui s'est doublée ce même jour de l'accord de Simon Bertoux, directeur de cabinet du Préfet de Gironde, à ce que la Commission soit également admise, à titre observatoire, au sein du poste de commandement opérationnel en cas de situation de crise nécessitant la mise en œuvre du PPI. Une autorisation faisant de la CLIN de Gironde un exemple rare au niveau français.

Solène Méric
Par Solène Méric

Crédit Photo : Jack ma (creative commons) et Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
4748
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Environnement
Environnement
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 23 + 8 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !
Les trois scientifiques de Pelagis et leur pilote Environnement | 17/02/2019

Le Parc Marin lance une campagne d'observation aérienne

Signature de convention de coopération entre le Parc naturel marin et La Rochelle université. Présence de Jean-Marc Ogier, président de La Rochelle Université, Aurélie Dessier, coordinatrice du partenariat, Julie Bertrand, directrice déléguée du Parc natu Environnement | 03/02/2019

Une coopération entre le Parc Marin et l'université de La Rochelle pour développer un territoire durable

DélégationMaroc crédit Nicolas Kulak Environnement | 02/02/2019

Colombie, Maroc, Vietnam: le Parc des Landes de Gascogne fait de la coopération internationale une ambition

LacHossegorDésensablement Environnement | 31/01/2019

Bataille judiciaire autour du désensablement du lac d'Hossegor

Hervé Le Treut Environnement | 21/01/2019

« Nous sommes à la genèse du réchauffement de notre planète » Hervé Le Treut

Les 9 ombrières avec les panneaux photovoltaïques devraient produire en électricité l'équivalent de la consommation de 470 foyers. Environnement | 16/01/2019

Grand Angoulême : un appel au financement participatif pour des panneaux photovoltaïques

Le canal de Broue Environnement | 13/01/2019

Sauver le Marais de Brouage, l’enjeu qui fédère politiques et agriculteurs

Logo du projet de territoire Zero carbone de l'agglo de La Rochelle Environnement | 10/01/2019

Atlantech : « l’innovation écologique doit participer au développement économique »

Moustique tigre Environnement | 29/12/2018

Moustique tigre : la Charente-Maritime doit trouver de nouveaux moyens de lutte

Réunion Aqui Litt Environnement | 20/12/2018

Antibiorésistance sur le littoral néo-aquitain : 1ère réunion d’information à la Région

Trois scientifiques ont présenté le rapport d'AcclimaTerra sur les changements climatiques en Nouvelle-Aquitaine Environnement | 08/12/2018

Niort : salle comble pour la présentation du rapport d’AcclimaTerra sur le changement climatique en Nouvelle-Aquitaine

A Pau, le cadastre solaire évalue la rentabilité énergétique de votre toit Environnement | 06/12/2018

Béarn : le cadastre solaire évalue la rentabilité énergétique de votre toit

Les 3 et 4 décembre 2018, deux jours d'études sont organisés sur les actions locales face au changement climatique par l’Université de Pau et des Pays de l’Adour, en partenariat avec la Communauté d'agglomération paloise (CAPBP) Environnement | 04/12/2018

Réchauffement climatique : quand le regard local pousse à l'action

SRADDET climat Environnement | 03/12/2018

La région Nouvelle-Aquitaine au chevet du climat

Les protections par batardeaux amovibles courent de la place de l'Armide jusqu'au pied de la Tour Saint-Nicolas Environnement | 25/11/2018

Premier exercice anti-submersions pour La Rochelle