Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

22/06/21 : L'ancien vice-président du Conseil départemental de la Dordogne en charge de l'agriculture, Jean-Pierre Saint-Amand est décédé lundi à l'âge de 71 ans. Il a été conseiller départemental du canton de Vergt de 1992 à 2015.

21/06/21 : Usinage, soudage, maintenance, aéronautique... Le CFAI Adour ouvre ses portes au public les 25 juin et 7 juillet sur ses 3 sites d'Assat (64), Lanne (65) et Tarnos (40). Il propose 148 offres en apprentissage dans les entreprises industrielles locales+ d'info

20/06/21 : Départementales en Dordogne : Véronique Chabreyrou et Jacques Ranoux, candidats de gauche, soutenus par la majorité sortante, sont en tête avec 37,80 %, devant le binôme RN Pascale Léger et Serge Muller à 23,80 %.

20/06/21 : Départementales en Dordogne : Sur le canton de la vallée de la Dordogne, Germinal Peiro (PS) le président du conseil départemental sortant est réélu avec 64,96 % dès le premier tour. Il est associé à Patricia Lafon-Gauthier.

20/06/21 : Départementales en Dordogne : le binôme socialiste composé de Marie-Lise Marsat et Serge Mérillou est réélu sur le canton de la Lalinde.

20/06/21 : Régionales en Dordogne : Sur le canton de Saint-Astier, Alain Rousset (PS) est en tête avec 30,39 % des voix devant la candidate RN Edwige à 23 %. L'écologiste Nicolas Thierry est en 3e position à 10,51 %.

20/06/21 : En Dordogne, l'abstention estimée pour les élections départementales et régionales en Dordogne est de 66,2%. C'est la participation la plus faible de toutes élections confondues dans le département.

20/06/21 : En Haute-Vienne, le taux de participation à 17h était de 28,54% en forte baisse par rapport à 2015 où on avait enregistré 52,36 % de votants à la même heure.

20/06/21 : Dans les Pyrénées-Atlantiques, après un taux de participation à midi s'élevant à 14,5%, ce même taux s'affichait à 31,37 % pour le double scrutin des élections régionales et départementales du 20 juin 2021.

20/06/21 : A 17h, le taux de participation aux élections régionales et départementales s'élève à 25,68%. En 2015, il était de 45,09% pour les régionales et 44,78% pour les départementales, soit une baisse de près de vingt points.

20/06/21 : Dans la Vienne, la baisse de la participation aux élections régionales et départementales se confirme. À 17h, le taux était de 26,07% contre 43,77% pour les départementales en 2015 et 44,87% pour les régionales en 2015.

20/06/21 : En Dordogne, le taux de participation au premier tour des élections départementales et régionales estimé à 17 h est de 33,78 %, en baisse par rapport aux scrutins de 2015.

Arte Flamenco
- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 25/06/21 | "La Maison d'à côté" : coworking, formation et convivialité

    Lire

    La Maison d'à côté est un lieu convivial à La Souterraine, où sont proposées de multiples activités, ouvertes à toute la population dans sa diversité. C'est un espace de travail, mais aussi de détente et de loisirs. Elle accueille professionnels bénévoles et clients dans 3 domaines d'activité : location d'espace, restauration et animation. Son projet désormais est d'offrir des espaces propices au coworking pour des télétravailleurs ou travailleurs nomades, et l'animation d'un espace numérique ouvert à tous et d'ateliers de formation aux bases du numérique.

  • 25/06/21 | Limoges : PCM Trucks se diversifie dans le transport des médicaments

    Lire

    Afin d'assurer sa pérennité et son développement l'entreprise de transport routier de marchandises, PCM Trucks, s'oriente vers le marché de transports de médicaments. Une nouvelle activité qui nécessite des investissements matériels spécifiques dont la réfection complète du sol de l'entrepôt, l'acquisition d'une station de lavage pour nettoyer et désinfecter les véhicules, l'installation de chambres froides pour le stockage des médicaments ainsi que de conteneurs isothermes pour assurer la livraison à une température maîtrisée. Pour relever le défi, la société va bénéficier du soutien de l'Europe.

  • 24/06/21 | Arte Flamenco : El Granaíno remplacé pour la soirée du 2 juillet

    Lire

    Positif à la Covid-19, le chanteur Pedro El Granaíno ne pourra pas se produire sur la scène du festival Arte Flamenco, le vendredi 2 juillet à Mont-de-Marsan. Il sera remplacé par Jesús Méndez, héritier de la dynastie gitane de la famille de la “Paquera de Jerez", et l’un des plus grands noms du cante actuel. Jesús Méndez se produira donc aux côtés d’El Pele avec, en artiste invité, le danseur Farruquito.

  • 24/06/21 | Lot-et-Garonne : un incubateur pour l'ESS

    Lire

    Par le développement d'un incubateur dédié à l'ESS et l'innovation sociale, ATIS propose un accompagnement à la construction de réponses nouvelles à des besoins sociaux peu ou mal couverts. Nomade, il s'appuie sur les lieux ressources dans les territoires ruraux, et multi-partenariaux, en intégrant les acteurs existants de la chaîne. Parmi ses objectifs: susciter la création d'entreprises et activités d'utilité sociale, développer l'envie d'entreprendre, contribuer à résoudre des problématiques sociales et environnementales et proposer un maillage efficient d'accompagnement de porteurs de projet sur le département.

  • 24/06/21 | Lestiac-sur-Garonne, petit Dublin pour un soir

    Lire

    La commune de Lestiac-sur-Garonne (33) accueille, le 3 juillet prochain le Julien Loko Irish Band. Un concert gratuit en plein air à partir de 21 h et une ambiance 100% folk celtique assurée dans le cadre bucolique du village des bords de Garonne. Julien Loko et son quintet proposent standards irish et compositions originales pour une musique dansante et nerveuse, qui transporte dans l'atmosphère enfiévrée des pubs de Dublin! Possibilité de pique-niquer dès 19 heures ou de se restaurer auprès de food-trucks.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Environnement | Colombie, Maroc, Vietnam: le Parc des Landes de Gascogne fait de la coopération internationale une ambition

02/02/2019 | Une délégation marocaine était en visite toute la semaine dans la région, dans la perspective de création d'un parc naturel autour de Meknès

DélégationMaroc crédit Nicolas Kulak

L'annonce en a étonné, ou fait tousser, plus d'un à l'automne dernier : le Parc naturel régional des Landes de Gascogne va former comme éco-guides d'anciens combattants des FARC de Colombie. Ailleurs, dans le cadre de sa mission de coopération internationale, le PNRLG aide aussi à créer des ponts culturels en milieu forestier entre la forêt de Knyszyn (Pologne) et celle d'art contemporain en Haute-Lande, il concourt au développement du tourisme ornithologique dans le delta du Sine Salum (Sénégal), et travaille à de nouveaux échanges sur l'éducation à l'environnement avec le Vietnam pour 2020.

Faire partager le concept de « parc naturel régional à la française », échanger ses expériences sur tous les continents... la stratégie de coopération, incluse dans la Charte du PNRLG, repose sur les valeurs de solidarité, de dialogue et de partenariat, explique Renaud Lagrave, président du parc : « on l'a toujours fait. Avec le Maroc par exemple, c'est une coopération qui date d'une bonne dizaine d'années ». Toute cette semaine, une délégation d'élus et officiels venus de la province de Meknès où un projet novateur de parc naturel conforme à la réglementation marocaine est en cours, ont arpenté la région et travaillé avec les équipes du parc qui les accompagnent dans la réalisation d'un diagnostic territorial sur le potentiel du territoire.

Valoriser son territoireRencontre avec des élus girondins et landais, associations, Fédération des cercles, visite à la Réserve du Teich, à Marquèze, « un programme riche », salue Zoubir Chattou, enseignant-chercheur à l'Ecole nationale d'agriculture de Meknès, également président de l'association Ifker d'éducation à l'environnement et développement durable : « quand on parlait d'une aire protégée, les élus ne voyaient pas bien comment ça fonctionnait. En venant ici tout le monde a bien compris qu'un parc peut être un outil majeur de développement et de valorisation du territoire. Nous repartons convaincus et déterminés ».
Moins consensuel et sous le feu des critiques de la droite et du Rassemblement national, le tout nouveau partenariat du PNRLG avec la Colombie vise à former comme éco-guides un groupe de 30 personnes (30% de femmes) dont une vingtaine d'anciens guerilleros de toutes tendances (Forces armées révolutionnaires, milice paramilitaire) et une dizaine issues de minorités locales. Des agents du PNRLG vont se rendre en Colombie pendant 6 semaines en 2019 pour assurer la formation. L'année d'après, 6 à 7 anciens combattants colombiens devraient faire le voyage ici pour finaliser la formation et devenir eux-même formateurs pour essaimer là-bas.
Lors de son séjour en décembre à Bogota et dans la province de Nariño, Renaud Lagrave a rencontré des ex-guerilleros : « ils connaissent la forêt et la biodiversité par cœur. Or, depuis l'accord de paix, il n'y a jamais eu autant de champs de coca plantés en Colombie, et autant de déforestation, donc l'idée d'avoir des éco-guides pour protéger la nature prend tout son sens ». Et en répondant ainsi à la problématique de la réinsertion des anciens combattants sur le marché du travail, relève l'élu régional, « nous participons un peu à notre niveau au processus de paix qui reste très fragile ».

Julie Ducourau
Par Julie Ducourau

Crédit Photo : Nicolas Kulak

Partager sur Facebook
Vu par vous
8042
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Environnement
Environnement
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 27 + 12 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !