Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

15/08/18 : Charente: 6 communes viennent d'être reconnues en état de catastrophe naturelle, suite à des mouvements de terrains liés à la sécheresse, survenue entre janvier et juin 2017. Il s'agit de Balzac, Chalais, La Couronne, Fouquebrune, Linars et Nabinaud.

06/08/18 : Dominique Laurent, sous préfète de Bergerac depuis quatre ans, vient d'être nommée à ce même poste à Guingamp (22). Stéphanie Monteuil, sous préfète de Saint-Jean-d'Angely (17) lui succède et prendra ses fonctions le 27 août.

06/08/18 : Jean-Philippe Dargent vient d'être nommé sous-préêfet de Lesparre-Médoc en remplacement de Claude Gobin. Il est actuellement directeur à la citoyenneté, de la légalité et du développement territorial à la préfecture des Pyrénées-Atlantiques.

04/08/18 : Le meeting aérien de Belvès(24), le 15 août, est maintenu. L’Aéroclub Belvès Périgord a pris la décision de ne pas annuler la manifestation, suite au décès de son président. Lundi Alain Valleron a trouvé la mort dans le crash du Cessna qu’il pilotait.

03/08/18 : Jean-Philippe DARGENT nommé le 31 juillet sous-préfet de Lesparre-Médoc prendra ses fonctions le 3 septembre. Il était directeur de la citoyenneté, de la légalité et du développement territorial à la préfecture des Pyrénées-Atlantiques (64)

03/08/18 : Renforcement des mesures de limitation de prélèvements d’eau dans le 47 sur les cours d’eau non réalimentés. Ces restrictions impactent environ 2% de la surface agricole irriguée, 95% des surfaces irriguées bénéficiant de ressources en eau sécurisées

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 15/08/18 | Corrèze: l'agriculture au rdv du numérique

    Lire

    Le 25 août, lors de la 50e édition du Festival de l'élevage de Brive, la Chambre d'agriculture de la Corrèze lance un vaste plan de développement des usages numériques agricoles: AgriNumérik 19. Son objectif: mettre à disposition de tous les agriculteurs volontaires du territoire un smartphone avec des applications et services associés. Une initiative d'ampleur unique en France, sous le regard bienveillant d'Hervé Pillaud, membre du Conseil national du numérique et VP de la Chambre d’agriculture des Pays de la Loire, invité de ce lancement.

  • 14/08/18 | EasyJet relie Paris et les pistes de ski

    Lire

    EasyJet vient de lancer une ligne Paris-Pau pour l’hiver 2019. L’aéroport de Pau proposera des navettes directes vers les pistes de ski, disponibles à la vente dès le 1er septembre, et la compagnie facilite le transport des équipements de ski. Deux vols quotidiens sont proposés et jusqu’à deux vols par jour les lundis, jeudis et vendredis.

  • 14/08/18 | Madiran et Pacherenc à la fête!

    Lire

    Ces 14 et 15 août, le village béarnais de Madiran met à l'honneur les appellations Madiran et Pachrenc du Vic Bilh à l'occasion de sa Fête du vins. Pour célébrer les 70 ans des 2 appellations, à travers de nombreuses animations: un espace vins (entrée 5 €) avec dégustations, ventes de vins et rencontres avec les vignerons, mais aussi jeux pour enfants, marché gourmand, défilé des confréries, soirées tapas, bals, concerts le tout accompagnée d'une fête foraine et d'un feu d'artifice pour finir en beauté, le 15 août à 23h30.

  • 13/08/18 | Revenu de base : une expérimentation dans les départements préconisée

    Lire

    Jean-Luc Gleyze, président du département de la Gironde, note avec intérêt que le rapport de préfiguration de France stratégie, qui vient d'être remis au Premier ministre sur l'allocation sociale unique préconise en conclusion "une expérimentation préalable dans une partie du territoire. Il rappelle la volonté de la Gironde d'expérimenter le revenu de base et précise que les scénarios d'expérimentation d'un revenu de base portés par la Gironde et 12 autres départements ne "font pas de perdants".

  • 13/08/18 | L’Afrique de retour en Sud-Gironde

    Lire

    Grâce à l’engagement de la mairie de Noaillan la 4ème édition du festival Africa Ciron aura lieu le 25 août à la maison Dubernet. Différentes activités comme de la danse, des contes, un concert, des expositions ou une projection nous permettront d’enrichir notre culture africaine. Safiatou Faure, qui a créé le festival du Sahel de Saint-Médard-en-Jalles sera mise à l’honneur. Entrée gratuite. Programme : https://dubernet.noaillan.fr 

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Environnement | Comment endiguer l'invasion du frelon asiatique ?

05/02/2008 |

Nid de frelon

Importé en 2005, dans le Lot-et-Garonne, dans des containeurs de poteries chinoises à Tonneins, le frelon asiatique se développe dans le Sud Ouest à une vitesse telle, qu'il constitue désormais une sérieuse menace pour l'environnement (abeilles) et même pour l'homme. On dénombre aujourd'hui près de 1 500 nids en Gironde, en Dordogne et en Lot-et-Garonne. Dans un article réalisé le 4 octobre 2007 sur www.aqui.fr, nous évoquions cette situation. Vous avez été nombreux à réagir et à vous demander comment faire pour détruire les nids de frelons. Or à ce jour, l'Etat semble se mobiliser sur le dossier. Pour la première fois, des plans d'éradication et des techniques de piégeage sont à l'essai.

Le frelon asiatique, appelé aussi le Vespa velutina, est assez facile à reconnaître. Sa couleur dominante est le noir, alors que le frelon européen est jaune. Seul son anneau sur l'abdomen est jaune. En à peine 3 ans, il a tué des milliers d'abeilles dans le Sud Ouest et blessé gravement trois personnes, dont un pompier, pourtant équipé d'une combinaison PVC. Aujourd'hui, "le frelon est aux portes de l'Espagne. Cela va bientôt devenir un problème européen", indique Jacques Blot, chercheur, missionné par l'association pour le développement apicole en Aquitaine (Adac) pour étudier le phénomène. Dans quelques jours, les frelons vont à nouveau faire parler d'eux. Les « fondatrices » (les reines), qui étaient ces deux derniers mois en hibernage, s'apprêtent à reprendre une activité.

La Dordogne lance un plan d'action « pilote » en France

Conscient de l'ampleur des dégâts causés par le frelon asiatique, l'Etat a décidé d'agir. Une réunion interministérielle (ministère de l'intérieur, de la santé, de l'écologie et de l'agriculture) a eu lieu le 29 janvier. « Nous avons informé l'Etat de la situation. L'Etat nous soutient dans notre action et nous a promis d'agir » indique Jacques Blot, chercheur. Des décisions doivent donc être prises dans les mois à venir. Un budget sera alloué à cette opération.

Sans attendre, le préfet de Dordogne a lancé un plan de piégeage des frelons dans son département, un des plus touchés d'Aquitaine, avec 1 500 nids référencés, à ce jour. Les pièges sont équipés d'une nasse, où seront glissées des matières sucrées. Elles serviront d'appât pour les fondatrices, très demandeuses de nourriture énergétique, à leur réveil. Un piège sera installé par nid repéré et par plan d'eau. Il s'agit là d'un piégeage « intelligent », avec un système d'entrée et de sortie sélectif. Seuls les frelons asiatiques seront capturés. Que les apiculteurs ne s'inquiètent pas, les abeilles ne devraient pas se retrouver prisonnières. L'opération sera suivie scientifiquement afin de limiter les risques. Le préfet a également nommé un piégeur responsable (piégeurs volontaires et apiculteurs) par communauté d'agglomération. Pour autant, « il ne faut pas se faire d'illusions. L'espèce est bien installée dans la région et ne pourra être éradiquée » souligne Jacques Blot, chercheur en charge d'un rapport sur la question. D'autant, que pour cette action, il faudrait que les départements limotrophes en fassent de même. Visiblement, le préfet des Pyrénées-Atlantiques songe aussi à mettre en œuvre un plan départemental de piégeage. Il s'est d'ores et déjà renseigné pour initier une formation de piégeurs.

« Il y a vraiment urgence à endiguer la prolifération du frelon asiatique » prévient Jacques Blot. Il est donc nécessaire de poursuivre la destruction systématique des nids. Un travail, qui revient aujourd'hui aux pompiers. « Mais, ils sont de plus en plus sollicités et se heurtent à un problème de moyens humains et économiques » indique Jacques Blot. Faire intervenir une société spécialisée pour détruire à un nid, situé à 15 mètres de hauteur dans un arbre, revient par exemple à 1 500 euros. Un coût trop élevé pour les particuliers, qui rappelons le, n'ont aucune obligation juridique d'éradiquer le nid.

Photo : Bob Macinnes 

Nicolas César

Partager sur Facebook
Vu par vous
1620
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
3 réactions
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Environnement
Environnement
Retour à la page d'accueil
Accueil
cuzzini | 14/04/2009

a ce jour(14/04/2009),j ai attrape 4 reines, avec un piege tres simple.(bouteille plastique coupee en 2 + biere et sucre )voir sur internet:fabrication de piege
bonnne chasse a tous
faut exterminer cette espece qui peut a l avenir nuire a beaucoup de choses qui enpecherait le bon deroulement de l avenir...............

tournier | 22/02/2008

bonjour,

si vous voulez éradiquer le frelon d'asie, qui sera la plus efficace et rentable, que le département me donne à disposition une nacelle et je peux éradiquer 5 à 6 nids par/jours travaillant 25 jours par mois cela fait 125 nids par mois et on va dire sur 6 mois je détruit 900 nids.C'est économique et vous pouvez créer un emploi.
M.TOURNIER

jcvi | 28/04/2009

Bonjour
Reportage intéressant diffusé sur France 3 Pau Sud Aquitaine le 25 février 2009.
Installation de 300 pièges sophistiqués sur l'agglomération Paloise.
La campagne de piégeage des reines fondatrices de colonies de frelons asiatiques est lancée en Béarn !
Ces 300 pièges suffiront-ils à enrayer l'invasion ?
Cette tentative a le mérite d'être un test de bonne ampleur.
Elle révèle l'implication du GDSA des Pyrénées Atlantiques et des Services Espaces Verts des municipalités de l'agglomération Paloise.
On pouvait y voir un piège fabriqué par le Centre d'Aide par le Travail "Alpha" à IDRON - sous l'impulsion de Monsieur VITAUD - tel : 05 59 02 52 82 - Mel : catalpha@wanadoo.fr
Tout en précisant l'importance de respecter la biodiversité et de protéger les autres espèces d'insectes utiles.
C'est un bel exemple des actions à mener en 2009 !
A CE JOUR,NOUS EN SOMMES A 1000 PIEGES FABRIQUES.
Cordiales salutations

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 18 + 14 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !