aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

30/08/16 : Traité transatlantique: Matthias Fekl, secrétaire d'état au commerce extérieur ce 30 août à RMC: " Nous sommes à un moment de vérité et de décision. À la fin du mois de septembre, je demanderai au nom de la France l'arrêt des négociations sur le Tafta»

27/08/16 : le 72° anniversaire de la Libération de Bordeaux présidé par le préfet Dartout sera célébré lundi 29 août à partir de 10h30 au Mémorial de l'Armée des Ombres Esplanade Charles de Gaulle puis suivi d'une cérémonie dans la cour de l'Hôtel de Ville.

26/08/16 : Eric SUZANNE nommé sous-préfet de Langon, auparavant sous-préfet de Villefranche-de-Rouergue (Aveyron), prendra officiellement ses nouvelles fonctions le 5 septembre en remplacement de Frédéric CARRE, nommé sous-préfet de Saint-Paul (la Réunion).

26/08/16 : Hamel-Francis MEKACHERA, précédemment secrétaire général de la préfecture des Alpes-de-Haute-Provence a été nommé sous-préfet de Libourne en remplacement d’Eric de WISPELAERE, nommé secrétaire général de la préfecture de Mayotte.

26/08/16 : Emmanuelle Cosse, ministre du Logement et de l’Habitat durable, ouvrira les Entretiens d’Inxauseta à Bunus, au Pays basque, ce vendredi 26 août à 13h30 et participera à la table ronde « les enjeux du logement pour le prochain quinquennat ».

25/08/16 : Guillaume Duval rédacteur en chef d'"Alternatives économiques" traitera du TAFTA lors des Escapades républicaines organisées par "les Ateliers de Marianne" le 3 septembre à partir de 9h à Saint-Symphorien lors du compte rendu de mandat de G. Savary

25/08/16 : Le préfet de la Gironde préfet de la Nouvelle Aquitaine a placé jusqu'à dimanche 28 août le département en "alerte canicule orange". Sont également concernés les Landes, la Charente, la Creuse, la Haute-Vienne.

09/08/16 : Parure estivale pour Saint-Émilion. Jusqu'au 28 août, la Maison du vin organise des initiations à la dégustation (en français et en anglais), et vous en apprendrons un peu plus sur les spécificités du microclimat local. Inscriptions au 05 57 55 50 55

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 30/08/16 | Le président de la FRSEA réagit à l'accord trouvé avec Lactalis

    Lire

    Henri Bies-Péré, président de la FRSEA de la Nouvelle Aquitaine et éleveur laitier dans les Pyrénées Atlantiques, a réagi en fin de matinée, alors qu'il se trouvait en réunion en Dordogne, au sujet de l'accord trouvé avec le groupe Lactalis. "290 euros les mille litres de lait de moyenne jusqu'à la fin de l'année, c'est une avancée. Cet accord va suspendre les actions mais pas les discussions avec les autres transformateurs. Les organisations de producteurs doivent ouvrir des négociations avec les autres groupes. "

  • 29/08/16 | La traversée de St-Pierre de Chignac est interdite jusqu'à vendredi

    Lire

    Les automobilistes qui ont l'habitude de traverser St- Pierre -de-Chignac, à l'est de Périgueux, par la D6089 doivent modifier leur itinéraire. La route est coupée jusqu'au vendredi 2 septembre, du fait de travaux de réfection de chaussée réalisés par le Conseil départemental. Des déviations sont mises en place, pour tous les véhicules , par la D 710 entre Niversac et Les Versannes, la D 6 entre Les Versannes et Rouffignac , et la D 31 entre Rouffignac et Thenon.

  • 29/08/16 | Jean Lassalle : "François Bayrou n'est plus dans le coup"

    Lire

    Candidat à la présidence de la République, le député béarnais Jean Lassalle va lancer son mouvement en octobre prochain. Le parlementaire, qui a quitté le Modem, a estimé sur France Bleu Béarn que François Bayrou, avec lequel il a été très lié, "n'est plus dans le coup" et qu'il "n'est pas l'homme de la situation". Selon lui,"on ne peut plus dire que l'on va rembourser la dette à des gens qui ne peuvent plus payer la première semaine du mois", ni plaider pour une Europe en laquelle les habitants ne croient plus. Jean Lassalle dit disposer pour le moment de 200 parrainages.

  • 26/08/16 | La Fête de l'Arbre : 26 et 27 novembre

    Lire

    Trois mois, encore trois mois, avant la Fête de l'Arbre et des fruits d'antan : le grand rendez vous automnal que le Conservatoire végétal régional de Montesquieu en Lot-et-Garonne donne aux amoureux de la diversité fruitière -7000 visiteurs l'an passé- aura lieu en effet les samedi 26 et dimanche 27 novembre. L'occasion d'y découvrir quelques 500 variétés de fruits, d'en déguster et acquérir quelques uns et de repartir de ce rendez vous avec les arbres issus des pépinières du Conservatoire... de s'informer aussi des techniques de greffage, de plantation, de taille...» (www.conservatoirevegetal.com)

  • 24/08/16 | Luc Grislain nouveau président du GIPSO

    Lire

    Luc Grislain qui succède à Alexandrine Roubière est depuis 1993 Directeur de l'Institut de Pharmacie Industrielle à l'Université de Bordeaux. Son laboratoire spécialisé dans le développement pharmaceutique gère de nombreux projets dans le domaine de la mise au point de médicaments pour des maladies tropicales.Il est également co-fondateur avec le Groupe Bertin Technologies de Bertin Pharma, une spin off de l'Université de Bordeaux, société de R&D dans le domaine Pharmaceutique créée en 1999 et qui emploie à ce jour plus de 130 collaborateurs, dont la moitié est basée en Aquitaine.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Elections régionales 2015 Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Environnement | Comment endiguer l'invasion du frelon asiatique ?

05/02/2008 |

Nid de frelon

Importé en 2005, dans le Lot-et-Garonne, dans des containeurs de poteries chinoises à Tonneins, le frelon asiatique se développe dans le Sud Ouest à une vitesse telle, qu'il constitue désormais une sérieuse menace pour l'environnement (abeilles) et même pour l'homme. On dénombre aujourd'hui près de 1 500 nids en Gironde, en Dordogne et en Lot-et-Garonne. Dans un article réalisé le 4 octobre 2007 sur www.aqui.fr, nous évoquions cette situation. Vous avez été nombreux à réagir et à vous demander comment faire pour détruire les nids de frelons. Or à ce jour, l'Etat semble se mobiliser sur le dossier. Pour la première fois, des plans d'éradication et des techniques de piégeage sont à l'essai.

Le frelon asiatique, appelé aussi le Vespa velutina, est assez facile à reconnaître. Sa couleur dominante est le noir, alors que le frelon européen est jaune. Seul son anneau sur l'abdomen est jaune. En à peine 3 ans, il a tué des milliers d'abeilles dans le Sud Ouest et blessé gravement trois personnes, dont un pompier, pourtant équipé d'une combinaison PVC. Aujourd'hui, "le frelon est aux portes de l'Espagne. Cela va bientôt devenir un problème européen", indique Jacques Blot, chercheur, missionné par l'association pour le développement apicole en Aquitaine (Adac) pour étudier le phénomène. Dans quelques jours, les frelons vont à nouveau faire parler d'eux. Les « fondatrices » (les reines), qui étaient ces deux derniers mois en hibernage, s'apprêtent à reprendre une activité.

La Dordogne lance un plan d'action « pilote » en France

Conscient de l'ampleur des dégâts causés par le frelon asiatique, l'Etat a décidé d'agir. Une réunion interministérielle (ministère de l'intérieur, de la santé, de l'écologie et de l'agriculture) a eu lieu le 29 janvier. « Nous avons informé l'Etat de la situation. L'Etat nous soutient dans notre action et nous a promis d'agir » indique Jacques Blot, chercheur. Des décisions doivent donc être prises dans les mois à venir. Un budget sera alloué à cette opération.

Sans attendre, le préfet de Dordogne a lancé un plan de piégeage des frelons dans son département, un des plus touchés d'Aquitaine, avec 1 500 nids référencés, à ce jour. Les pièges sont équipés d'une nasse, où seront glissées des matières sucrées. Elles serviront d'appât pour les fondatrices, très demandeuses de nourriture énergétique, à leur réveil. Un piège sera installé par nid repéré et par plan d'eau. Il s'agit là d'un piégeage « intelligent », avec un système d'entrée et de sortie sélectif. Seuls les frelons asiatiques seront capturés. Que les apiculteurs ne s'inquiètent pas, les abeilles ne devraient pas se retrouver prisonnières. L'opération sera suivie scientifiquement afin de limiter les risques. Le préfet a également nommé un piégeur responsable (piégeurs volontaires et apiculteurs) par communauté d'agglomération. Pour autant, « il ne faut pas se faire d'illusions. L'espèce est bien installée dans la région et ne pourra être éradiquée » souligne Jacques Blot, chercheur en charge d'un rapport sur la question. D'autant, que pour cette action, il faudrait que les départements limotrophes en fassent de même. Visiblement, le préfet des Pyrénées-Atlantiques songe aussi à mettre en œuvre un plan départemental de piégeage. Il s'est d'ores et déjà renseigné pour initier une formation de piégeurs.

« Il y a vraiment urgence à endiguer la prolifération du frelon asiatique » prévient Jacques Blot. Il est donc nécessaire de poursuivre la destruction systématique des nids. Un travail, qui revient aujourd'hui aux pompiers. « Mais, ils sont de plus en plus sollicités et se heurtent à un problème de moyens humains et économiques » indique Jacques Blot. Faire intervenir une société spécialisée pour détruire à un nid, situé à 15 mètres de hauteur dans un arbre, revient par exemple à 1 500 euros. Un coût trop élevé pour les particuliers, qui rappelons le, n'ont aucune obligation juridique d'éradiquer le nid.

Photo : Bob Macinnes 

Nicolas César

Partager sur Facebook
Vu par vous
523
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
3 réactions
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Environnement
Environnement
Retour à la page d'accueil
Accueil
cuzzini | 14/04/2009

a ce jour(14/04/2009),j ai attrape 4 reines, avec un piege tres simple.(bouteille plastique coupee en 2 + biere et sucre )voir sur internet:fabrication de piege bonnne chasse a tous faut exterminer cette espece qui peut a l avenir nuire a beaucoup de choses qui enpecherait le bon deroulement de l avenir...............

tournier | 22/02/2008

bonjour, si vous voulez éradiquer le frelon d'asie, qui sera la plus efficace et rentable, que le département me donne à disposition une nacelle et je peux éradiquer 5 à 6 nids par/jours travaillant 25 jours par mois cela fait 125 nids par mois et on va dire sur 6 mois je détruit 900 nids.C'est économique et vous pouvez créer un emploi. M.TOURNIER

jcvi | 28/04/2009

Bonjour Reportage intéressant diffusé sur France 3 Pau Sud Aquitaine le 25 février 2009. Installation de 300 pièges sophistiqués sur l'agglomération Paloise. La campagne de piégeage des reines fondatrices de colonies de frelons asiatiques est lancée en Béarn ! Ces 300 pièges suffiront-ils à enrayer l'invasion ? Cette tentative a le mérite d'être un test de bonne ampleur. Elle révèle l'implication du GDSA des Pyrénées Atlantiques et des Services Espaces Verts des municipalités de l'agglomération Paloise. On pouvait y voir un piège fabriqué par le Centre d'Aide par le Travail "Alpha" à IDRON - sous l'impulsion de Monsieur VITAUD - tel : 05 59 02 52 82 - Mel : catalpha@wanadoo.fr Tout en précisant l'importance de respecter la biodiversité et de protéger les autres espèces d'insectes utiles. C'est un bel exemple des actions à mener en 2009 ! A CE JOUR,NOUS EN SOMMES A 1000 PIEGES FABRIQUES. Cordiales salutations

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 33 + 14 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !