Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

31/03/20 : La ville de La Rochelle a déposé une plainte lundi suite à un grave cambriolage de l’un de ses équipements de services publics. Du matériel d'entretien et de l’alimentation destinées aux écoles ont été volés. La Police national enquête.

30/03/20 : Transport. Suite à l'interpellation du Conseil Régional par la FNAUT Nouvelle Aquitaine, les prélèvement bancaires des abonnements TER annuels sont suspendus jusqu'à nouvel ordre.

30/03/20 : Covid-19. 19 professionnels de santé de NA répartis en 2 équipes - 9 et 10 personnes - sont partis en mission de 4 jours au CHR de Metz-Thionville et au CHU de Nancy en lien avec la SNCF et la Mairie de Paris qui coordonnent leur transport.

30/03/20 : L'Université de Bordeaux et la RoboCup Federation, au nom du comité local d'organisation, annoncent le report de la 24ème édition de la RoboCup en France du 22 au 28 juin 2021. L'évènement est donc décalé d'une année.

27/03/20 : Confinement prolongé jusqu'au 15 avril annonce Edouard Philippe: "Avec l'accord du président de la République, j'annonce aujourd'hui le renouvellement de la période de confinement pour deux semaines supplémentaires à compter de mardi prochain"

27/03/20 : En raison de l’accueil prévu ce week-end de 6 patients des hôpitaux du Grand Est au service de réanimation du Centre Hospitalier de Bayonne, le niveau 1 du plan blanc système de santé pour répondre aux situations sanitaires exceptionnelles a été déclenché

26/03/20 : Charente-Maritime : A Rochefort, le marché reste ouvert les mardi et samedi (fermeture les jeudis), avec les conditions de sécurité sanitaire renforcées et un nombre maximum de personnes : 100 avenue De Gaulle et 40 sous la Halle.

26/03/20 : Michel Hidalgo qui fut pendant neuf ans l'entraîneur de l'équipe de France de football des Platini, Giresse et Tigana vainqueurs du championnat d'Europe de 1984 et un familier de la Gironde est décédé à l'âge de 87 ans

26/03/20 : Covid-19. Compte-tenu des incertitudes liées au confinement sanitaire, les organisateurs de Forexpo ont décidé de reporter la 26ème édition du salon européen de la sylviculture et de l'exploitation forestière au 16, 17 et 18 juin 2021 à Mimizan (40).

26/03/20 : E.Macron annonce une prime exceptionnelle pour les soignants. La crise passée "un plan massif d'investissement pour l'hôpital". Une opération Résilience de l'armée lancée en soutien aux populations et aux services publics en métropole et en Outre-mer

25/03/20 : La Rochelle : suite à une dérogation préfectorale, le Marché central se tiendra le mercredi et le samedi matin, dans la halle intérieure (pas de marché extérieur). Idem pour le marché de La Pallice le dimanche matin.

25/03/20 : Dès aujourd'hui 7 psychologues de la Ville de St-Médard-en-Jalles (33) proposent des permanences téléphoniques gratuites aux familles fragilisées ou en difficulté psychologique face au confinement. Du lundi au vendredi de 13h à 18h: 06 32 59 53 82

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 31/03/20 | Vote de la taxe sur le foncier bâti en Dordogne

    Lire

    En raison des restrictions de déplacement pour faire face à la crise sanitaire du Covid-19, le conseil départemental de la Dordogne a donc procédé à un vote électronique pour l’examen du seul et unique rapport à l’ordre du jour. Conformément à ce qui avait été annoncé lors de l’examen du budget primitif 2020, l’Assemblée départementale a voté à l’unanimité la reconduction du taux de Foncier Bâti identique à celui de 2019, s’établissant à 25,98 %, sans augmentation pour la deuxième année consécutive.

  • 31/03/20 | Grand Angoulême se mobilise pendant la crise sanitaire

    Lire

    Suite à la demande de l'ARS, Grand Angoulême a mis en place un soutien pour assurer des collectes et des distributions d'équipements individuels (masques, gants, blouses, charlottes, lunettes, etc). Depuis vendredi, la Préfète a autorisé la vente de plants de fruits et légumes en Charente. Grand Angoulême vient soutenir l'agriculture et la consommation locale en ces temps de crise. Les producteurs du territoire peuvent contacter Grand Angoulême à l'adresse suivante : agriculture@grandangouleme.ff.

  • 31/03/20 | Charente-Maritime : à Royan, le transport en commun est désormais à la demande

    Lire

    A compter du mercredi 1er avril, l'ensemble des lignes urbaines (10, 11, 12, 13 et 14) et des lignes inter-urbaines (21, 22, 23, 24 et 25) sont transformées en lignes "à la demande". La totalité des horaires et trajets habituels restent disponibles mais nécessitent une réservation au 0.810.810.977 (n° Azur - Service 0,08€ / appel + prix appel). Avant 17 heures pour pouvoir voyager le lendemain matin, avant 10 heures pour voyager l’après-midi.

  • 31/03/20 | À Bordeaux, Darwin accueille des SDF

    Lire

    La Direction Départementale de la Cohésion Sociale a indiqué que, sur proposition de l'écosystème Darwin basé sur la rive droite de Bordeaux, un hangar est mis dès ce lundi à disposition pour les SDF durant la période de confinement. Au départ composé d'une vingtaine de lits, le site est géré par Darwin pour les repas et la logistique (installations de cloisons mobiles et de douches). Un jardin proche permettra aussi l'accueil de leurs chiens, un garde maître-chien mis à disposition et de l'alimentation pour animaux fournie par des associations.

  • 30/03/20 | ADS Show à Mérignac les 24, 25, 26 septembre

    Lire

    Le Salon International de l'Aéronautique et de la Défense, l'ADS ShOW, se tiendra bien les 24, 25 et 26 septembre à la BA 106 de Mérignac: la confirmation a été apportée, ce 30 mars par Jérôme Verschave, le directeur général d'Aérocompus à Latresne (33): " Cet événement sera l'occasion de démontrer la capacité de résilience et de mobilisation de la filière Aéronautique, Spatial, Défense pour faire face aux enjeux qui seront d'autant plus cruciaux au sortir de cette crise inédite" note Jérôme Verschave.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Environnement | Compenser l'empreinte écologique de la LGV : alliance entre Lisea et CDC Biodiversité

28/01/2020 | Lisea est concessionnaire de la LGV Tours-Bordeaux depuis 2011 et s'associe avec CDC Biodiversité pour respecter ses obligations de compensation environnementale.

Hervé Le Caignec à gauche, président de Lisea, et Marc Abadie à droite, président de CDC Biodiversité, s'allient pour 40 ans sur le site de Lignan à Saint-Médard-en-Jalles (33)

L'accord a été signé ce lundi 27 janvier entre Hervé Le Caignec, président de Lisea, et Marc Abadie, président de CDC Biodiversité, sur le site de Lignan dans la commune de Saint-Médard-en-Jalles. Lisea fait appel à l'entreprise d'aménagement environnemental pour compenser un des effets de la LGV Sud Europe Atlantique : l'atteinte au milieu naturel du Fadet des Laîches en Gironde et Charente-Maritime, un papillon vivant en zone humide. Le site de Lignan n'est pas à proximité directe de la LGV car Lisea a dû s'éloigner un peu : cela faisait quatre ans qu'elle cherchait ce site de compensation.

La Ligne Grande Vitesse gérée par Lisea pour un mandat de 50 ans accueille aujourd'hui 20 millions de visiteurs chaque année. A sa construction, l’État et les collectivités ont tenté de mesurer l'impact environnemental porté aux écosystèmes traversés par les 302 kilomètres de voies ferrés. Le processus qui s'enclenche alors s'appelle la compensation environnementale et vise à recréer les conditions d'un écosystème à un autre endroit que celui qui a été perturbé. Parmi les obligations de l'entreprise Lisea, possédée à 33% par Vinci Concessions et créée spécialement pour la gestion de la LGV, figure l'écosystème du Fadet des Laîches. Un papillon aux ailes orangées, plus communément appelé « Œdipe », qui a été fortement impacté en sud Charente-Maritime et nord Gironde. « Pour un hectare impacté, il nous faut compenser 5 hectares » note Thierry Charlemagne, directeur environnement à Lisea. Mais dans la course que lancent aujourd'hui nombre d'entreprises à la compensation environnementale, législation oblige, les sites naturels envisageables se font rare. Encore plus en Nouvelle-Aquitaine où la reforestation et la sylviculture sont le premier champ d'action des entreprises voulant se « verdir » en compensant leur empreinte carbone.

Clairières et lagunes

En effet, pour prospérer, le papillon Fadet des Laîches a besoin de lumière et d'une plante : la molinie. C'est sur ce végétal, poussant en milieu humide, que le papillon pond ses œufs. « Sans la molinie, il ne peut pas se développer » montre Vincent Pereira, chef de projets pour CDC. CDC Biodiversité, propriétaire d'un site de pins maritimes de 80 hectares à Saint-Médard-en-Jalles, avait tout le potentiel pour répondre parfaitement aux critères de Lisea, avec quelques aménagements. CDC connaît bien le sujet avec déjà 50 sites de compensation environnementale en France dans son carnet de gestion. En résumé : Lisea a des besoins environnementaux, CDC propose d'adapter son site de Lignan pour y répondre. Depuis octobre 2019, des interventions ont eu lieu pour ouvrir des lagunes, rehausser des nappes phréatiques et éclaircir des groupes d'arbres. CDC est parvenue, avec le concours de la Société Forestière, à recréer un milieu naturel théoriquement propice au papillon. « Maintenant on est tenu d'améliorer l'état de la population » s'engage Vincent Pereira. Un suivi annuel sera donc mis en place pour voir si la théorie se vérifie dans la pratique auquel s'ajoutera un bilan complet de la population tous les 5 ans.

 

Un exemple de lagune recréée sur le site de Lignan à Saint-Médard-en-Jalles (33). Au premier plan on peut apercevoir quelques plants de molinie.

Le papillon oui, mais le reste ?

D'atouts importants, le site de Lignan ne manque pas. Le contrat signé prévoit tout d'abord un engagement sur 40 ans, soit jusqu'en 2061 et la fin du mandat de Lisea sur la LGV. Le site est ainsi mutualisé entre Lisea et CDC : sur les 80 hectares, seuls une trentaine font partie du plan Fadet des Laîches. Lisea paiera donc un loyer à CDC pour la gestion de cette zone. Cela permet de créer une zone tampon pour préserver au maximum l'écosystème du papillon, tout en maintenant une activité économique de sylviculture. « C'est une garantie importante pour nous tous » s'exprime Hervé Le Caignec, le président de Lisea. L'intervention en plus de la Société Forestière est salutaire, elle qui est déjà forte de 60 000 hectares gérés entre la Nouvelle-Aquitaine et l'Occitanie dans le cadre de compensations environnementales. L'alliance tripartite offre donc quelques promesses. « Nous serons très attentifs des conséquences de notre action sur le reste de l'écosystème » promet Vincent Pereira pour CDC. Recréer l'écosystème du Fadet des Laîches paraît possible mais ne pas bouleverser le reste de la faune et de la flore présent demeure l'enjeu majeur pour cette opération de long terme.

Maxime Giraudeau
Par Maxime Giraudeau

Crédit Photo : Maxime Giraudeau

Partager sur Facebook
Vu par vous
3311
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Environnement
Environnement
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 33 + 9 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !