18/12/17 : Alain Juppé et plusieurs maires dont Martine Aubry réclament le soutien de l'Etat car "2017 s’achève sur une hausse massive de la demande d’asile et de nouveaux arrivants mettant sous une extrême tension les politiques publiques (...) classiques"

17/12/17 : "Avant si j'était vieux", théâtre, musique et bien vieillir, voici le mélange détonant que les caisses de retraite d’Aquitaine proposent de découvrir gratuitement. La prochaine représentation a lieu le 19 décembre à 15 h à Bergerac au centre culturel.

15/12/17 : Futuroscope : le président du directoire Dominique Hummel a annoncé dans La Nouvelle République qu'il allait quitter ses fonctions en mars prochain.

14/12/17 : Depuis ce 12 décembre, la FRSEA Sud Ouest a de nouveaux contours. Regroupant désormais les régions Occitanie et Nouvelle-Aquitaine elle représente 25 départements. Le même jour, Philippe Moinard en a été élu à la présidence.

13/12/17 : Pont d’Aquitaine fermé dans les 2 sens : rocade A630 entre échangeurs 2 (Lormont - Croix Rouge) et 4a (Bordeaux - Nouveau Stade) du jeudi 14 décembre 21h00 au 15 à 6h00. Déviations rocade intérieure et extérieure, via le pont François Mitterrand.

11/12/17 : Catherine Seguin, 45ans, fille de Philippe Seguin qui était sous-préfète de Bayonne depuis 2016 a pris du galon et sera la nouvelle préfète du Gers en remplacement de Pierre Ory nommé dans les Vosges. Deuxième femme à occuper ce poste dans le Gers

10/12/17 : A Orthez la liste menée par le socialiste Emmanuel Hanon remporte l'élection municipale (49,69%) devançant celle du maire sortant Yves Darrigrand (39,87%) et de Hélène Marest (Lrem -Modem 10,44%

08/12/17 : Les maires de Port-au-Prince et de La Rochelle ont signé un accord mardi à l’occasion des 2e Assises de la coopération franco-haïtienne à Port-au-Prince. Une aide nouvelle sera apportée pour la construction d’un lieu d’accueil en cas de catastrophe.

07/12/17 : Le maire de Saint-Jean-de-Luz et premier vice-président de la Communauté Pays basque, Peyuco Duhart, 70 ans, est mort ce vendredi matin à 10 heures au Centre hospitalier de la Côte basque à Bayonne. Il avait été victime d'un AVC la semaine dernière.

- Multivote -
- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 15/12/17 | Les radicaux de gauche Nouvelle Aquitaine...

    Lire

    Après la récente fusion du Parti Radical de Gauche et du Parti Radical Valoisien au sein "d’une nouvelle structure baptisée « Mouvement Radical » dans laquelle ils ne se reconnaissent pas totalement les élus Radicaux de Gauche du Conseil régional ont souhaité prendre leurs distances avec ce contexte politique national. Ainsi Soraya Ammouche-Milhiet, Benoît Biteau, Régine Marchand, Francis Wilsius,réaffirment leur place au sein de la majorité d’Alain Rousset et gardent leurs distances avec les jeux politiques des appareils nationaux, partageant des valeurs communes autour du triptyque républicain et de la Laïcité."

  • 15/12/17 | La Charente-Maritime toujours en manque d'eau

    Lire

    Au vu de la situation hydrologique actuelle et de l’absence de pluviométrie, le préfet de la Charente-Maritime a décidé de prolonger l'arrêté en date du 31 octobre 2017 jusqu’au dimanche 14 janvier 2018 inclus. Le prélèvement d’eau en vue du remplissage ou du maintien du niveau des retenues d’eau à usage d’irrigation agricole et tous les plans d’eau est interdit sur tous les bassins de gestion de Charente-Maritime (sauf bassin Charente aval) pour les remplissages par prélèvement superficiel.

  • 15/12/17 | Martin Leÿs délégué régional EDF en janvier 2018

    Lire

    Benoît Thomazo délégué régional d'EDF en Aquitaine puis Nouvelle Aquitaine depuis 4 ans passera le relais en janvier prochain à Martin Leÿs. Celui-ci, jusque là directeur du dialogue social au sein du groupe, présidait le Comité central d'entreprise et le Comité européen ainsi que le Fonds "Agir pour l'emploi" d'EDF qui soutient les projets portés par les associations d'insertion. Martin Leÿs avait été en 2002 directeur de cabinet de la délégation d'Aquitaine à Bordeaux avant de devenir conseiller social auprès de François Roussely et de diriger depuis la Chine le développement Asie d'EDF pendant six ans.

  • 15/12/17 | Asphodèle, le plus bio des salons revient à Pau

    Lire

    Plus grand et plus ancien salon des produits bio du Sud ouest, Asphodèle, est de retour, du 15 au 17 décembre, au Parc des expositions à Pau pour sa 22ème édition. Résolument engagé pour la planète et le bien être, il se dédié à la bio et aux nouvelles façons de vivre et de consommer, à travers cette année plus de 220 exposants. Des artisans, producteurs, viticulteurs, créateurs, entreprises de transformation triés sur le volet. Au programme aussi de nombreuses animations et conférences qui évoqueront notamment les OGM, l'agriculture bio, l'éco-construction ou encore les semences libres.

  • 15/12/17 | Le point sur la tuberculose bovine en Dordogne

    Lire

    La campagne de prophylaxie 2017-2018 de la tuberculose bovine a débuté en avance avec un nouveau mode de dépistage qui donne des résultats encourageants. Il s’agit d’un procédé à la fois plus efficace mais aussi plus contraignant, car nécessitant une bonne contention des bovins. Depuis le début novembre, 106 dossiers de prophylaxie ont été traités et 5 élevages ont présenté des résultats positifs. Le nombre de foyers de tuberculose pour 2017 est toujours de 28 élevages, dont 8 ont fait l’objet d’un abattage total et 20 d’un abattage sélectif.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Environnement | De l'eau sous nos pieds : Qu'en est-il des ressources en eaux souterraines en Aquitaine ?

24/04/2012 |

Source

En France, tous usages confondus, 46% des eaux prélevées proviennent des nappes souterraines (hors usage pour le refroidissement des centrales nucléaires et autres usines). Cette eau « profonde » est également utilisée pour nos usages domestiques (à 60%), du fait de sa bonne qualité et de coûts de traitements plus faibles.
En Aquitaine, les ressources en eaux souterraines sont liées aux terrains et à l'histoire géologique de notre région. D'un point de vue géologique, l'Aquitaine est un bassin sédimentaire. Il s'agit d'une zone « réceptacle » de dépôts issus de l'érosion de massifs montagneux environnants, mais c'est aussi, le lieu d'une sédimentation importante liée à une grande vitesse d'enfoncement (subsidence) du fond de la mer pendant des millions d'années.

En Aquitaine, le socle (roches profondes) est ancien et très érodé, vestige de la chaîne « hercynienne » ou « varisque », érigée à la fin du Permien (fin de l'ère primaire, autour de 230/210 millions d'années) sur un continent unique appelé « Pangée ». Il est recouvert par des couches sédimentaires qui se sont déposées au cours du temps. L'étape ultime du « remplissage » est le dépôt, en son centre, de sédiments fluviatiles et de sables éoliens au cœur des Landes.

De l'eau sous nos pieds :
Chaque année en Aquitaine, les prélèvements en eau atteignent près de 1,1 milliard de m3 pour satisfaire les activités humaines ; 61 % des eaux à usage domestique proviennent des nappes d'eau souterraine.

Répartition des prélèvements d'eau en Aquitaine par an

Les couches « aquifères » les plus exploitables sous nos pieds sont d'âge jurassique à pliocène, couvrant les 200 derniers millions d'années.Il désigne la « roche réservoir » ainsi que l'eau qu'elle renferme (l'aquifère est une formation perméable qui permet l'écoulement d'une nappe d'eau souterraine et le captage d'une quantité d'eau appréciable (exploitable)).

En Aquitaine, les aquifères du Sable des Landes et les alluvions des grands cours d'eau, représentent les ressources en eau les plus accessibles (car à plus faible profondeur) et donc les moins couteuses à exploiter. L'eau contenue dans ces roches est relativement récente. Elle est cependant sensible aux pollutions et souvent de qualité médiocre, ce qui la rend impropre à la consommation humaine.

Une distribution des nappes d'eau en relation directe avec le sous-sol :
La distribution des aquifères, est inégale et dépend de la nature et de la disposition des roches et des couches souterraines.
En Aquitaine, on distingue trois grandes nappes :
- les nappes du Quaternaire (alluviales et Plio-Quaternaire), peu profondes
- les nappes du Tertiaire (Miocène, Oligocène et Eocène)
- les nappes du Secondaire (Crétacé et Jurassique).

Les grands aquifères sont d'extension inégale, séparés par des niveaux peu ou pas perméables, continus ou discontinus permettant des échanges verticaux entre les couches que l'on appelle « drainance ».

Nappes libres ou captives ?

Deux grands types de nappes d'eau peuvent être différenciés :

-les nappes libres dont les eaux sont capables de circuler librement dans les roches
-et les nappes captives, généralement profondes, qui circulent entre deux couches de terrains imperméables. Elles sont recouvertes, totalement ou partiellement, par une couche de terrain imperméable. Ces nappes sont sous pression.

En Aquitaine, de nombreux grands aquifères contiennent des nappes libres en périphérie du bassin aquitain qui deviennent captives en son centre.


Un « modèle » pour simuler l'état des nappes :

Le modèle hydrodynamique Nord-Aquitain ou « MONA » a été développé par le BRGM dans les années 1990, suite à la baisse importante constatée des niveaux piézométriques de la nappe d'eau souterraine de l'Éocène en Gironde.
Cet aquifère est en effet l'un des plus exploités en Aquitaine, pour l'alimentation en eau potable.

Le modèle MONA est utilisé comme un outil d'aide à la compréhension du fonctionnement des systèmes aquifères et sert également d'appui aux politiques publiques pour la gestion des eaux souterraines.

De nombreux développements du modèle se sont succédés dans le cadre des deux conventions régionales « Gestion des eaux souterraines en région Aquitaine » signées entre l'État, la Région Aquitaine et le BRGM, avec le concours financier de l'Agence de l'Eau Adour-Garonne et de l'Europe (fonds FEDER). Le MONA a beaucoup évolué pour arriver à un niveau de représentativité du milieu souterrain toujours plus fin.

Ce modèle répond principalement à des problématiques de nappes profondes à renouvellement lent. Il constitue un auxiliaire de diagnostic, d'évaluation et de gestion des nappes d'eau souterraine.

Représentation des formations géologiques aquifèresprises en compte dans MONA
 Légendes

Représentation en trois dimensions des formations géologiques aquifères
prises en compte dans MONA

Il est notamment utilisé pour faire le diagnostic de l'état de la ressource :
- y a-t-il surexploitation de la ressource ?
- peut-on atteindre un nouvel équilibre et au bout de combien de temps ?

L'évaluation concerne également l'offre potentielle :
- si l'équilibre de la nappe est menacé, quelle quantité d'eau faut-il économiser ?
- peut-on solliciter le stock sur une certaine durée (en tablant sur les capacités de "récupération" de la nappe) ?
- quelle sera l'impact de nouvelles ressources de substitution ?

Le MONA permet la gestion de la ressource en eaux profondes contribuant à valider des stratégies d'exploitation fondées sur des scénarios simulés par le modèle.


Pour en savoir plus, consultez le site duSIGES - Système d'information pour la gestion des eaux souterraines en Aquitaine : http://sigesaqi.brgm.fr/
Photos : JG65, Association Terre et Océan - Tous droits réservés

Bérengère Clavé-Papion
Géologue, Médiatrice scientifique
Association Terre et Océan
http://www.ocean.asso.fr
 Logo Vu Bien vu
 Retrouvez cet article et bien d'autres
dans le magazine VU BIEN VU

Partager sur Facebook
Vu par vous
1834
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Environnement
Environnement
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 20 + 18 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !