Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

23/05/18 : Charente-Maritime : le 19e festival des arts de la rue du bassin de Rochefort se tiendra ces vendredi et samedi à La Gripperie Saint-Symporien. Vingt compagnies de théâtre, de danse, de cirque et autres spectacles de rue sont attendus. Gratuit.

22/05/18 : Emmanuel Macron: 90 minutes de discours mais pas d'annonce, sinon celle d'un changement de méthode et cette phrase: "Pour juillet je veux qu’on ait finalisé un plan de lutte contre le trafic de drogue." Mais il n' y aura pas de plan banlieues.

22/05/18 : Le chantier de rénovation de l’A89 entre Libourne (33) et Mussidan (24) va nécessiter la fermeture partielle de l’échangeur de Montpon-Ménestérol (sortie 12), mercredi 23 et jeudi 24 mai, entre 7 h et 19 h. Durant ces deux jours, l’entrée sera fermée.

22/05/18 : Gauvin Sers et Les Tambours du Bronx seront les principales têtes d'affiche de la quinzième édition des Odyssées d'Ambès, festival gratuit qui se déroulera le 25 août prochain à partir de 15h. Entre 5 et 8000 visiteurs y sont attendus.

22/05/18 : La quatrième édition du festival ODP, qui s'est tenue du 18 au 20 mai à Talence, a réuni 17 000 personnes pour l'ensemble de ses concerts au profit des Sapeurs Pompiers de France, contre 19 000 en 2017 et 12 000 en 2016.

16/05/18 : La Cour d'Appel de Paris a condamné Jérôme Cahuzac ex-ministre du budget jugé pour fraude fiscale et blanchiment à 4 ans de prison, dont 2 avec sursis et à une amende de 300.000 euros et 5 ans d'inéligibilité. Sa peine de prison ferme sera aménagée.

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 23/05/18 | Ford Blanquefort : les délégués syndicaux déboutés

    Lire

    Nouvelle déconvenue ce mardi pour les salariés de l'usine Ford de Blanquefort : cinq délégués syndicaux ayant assigné la direction en justice pour "délits d'entrave au fonctionnement du comité d'entreprise" le 7 mai dernier viennent de voir leur demande déboutée par le Tribunal de Grande Instance de Bordeaux. Le groupement reprochait au constructeur d'avoir rendu des ordres du jour imprécis lors du dernier Comité d'entreprise de mars, notamment à propos de la décision de l'arrêt des investissements sur le site de Blanquefort, annoncé en février. Les cinq délégués ont choisi de faire appel.

  • 23/05/18 | Trains : des perturbations ce week-end

    Lire

    Ce mercredi, la SNCF annonce un blocage du trafic des trains au sud de la Gare de Bordeaux ce week-end (jusqu'à dimanche 14h) en raison de la pose définitive du pont de la Palombe au dessus du noeud ferroviaire. Pour les voyageurs, aucun TGV ne circulera entre Bordeaux et Arcachon, Tarbes et Hendaye. Pas de train non plus entre Bordeaux et Facture, Morcenx (au delà, ce sera en TER vers Mont-de-Marsan) ou Toulouse (seulement quelques Intercités Agen-Toulouse-Marseille, mais pas de TGV). Enfin, pour la ligne Bordeaux-Le Verdon, les voyageurs sont invités à prendre le bus jusqu'à Pessac, puis à voyager en TER.

  • 23/05/18 | Le Festival du film citoyen revient à La Rochelle

    Lire

    Le 3e édition du festival du film de prévention, citoyenneté et jeunesse de La Rochelle se déroulera du 31 mai au 2 juin au Cinéma CGR Dragon, Cours des Dames sur le Vieux-Port. Au programme : 32 courts métrages réalisés par des 11/25 ans venus du monde entier ; France, Canada, Mexique, Roumanie, Belgique, Algérie, Congo, Albanie, Tunisie, Cameroun, Portugal, Macédoine, Maroc. Le FestiPrev avait attiré 3 500 spectateurs et 10 000 visiteurs sur le Village du festival en 2017. www.festiprev.com

  • 22/05/18 | Les fonctionnaires défilent en région Nouvelle Aquitaine

    Lire

    Plusieurs centaines de fonctionnaires, agents de la fonction publique, étudiants et syndicats ont manifesté dans les rues de Bordeaux, La Rochelle, Agen ou Périgueux ce mardi, répondant à une mobilisation nationale d'environ 130 cortèges partout en France. C'est la troisième grande journée de mobilisation des fonctionnaires depuis l'élection d'Emmanuel Macron, en réponse à la réforme des statuts. Le secrétaire d'État à la Fonction Publique, Olivier Dussopt, annonçait ce lundi dans Libération qu'il y aurait des "ajustements" mais pas de "remise en cause" de ces derniers.

  • 22/05/18 | La Nuit des Musées fait le plein

    Lire

    Samedi 19 mai, c'était la Nuit Européenne des Musées, et Bordeaux y a fait participer 13 établissements autour de nombreuses animations centrées sur des pays européens. Ce mardi, les chiffres officiels de fréquentation sont tombés : on y apprend que 32 372 curieux ont participé, soit environ 5% de plus qu'en 2017. Le Musée des Arts Décoratifs a réuni à lui seul 4441 visiteurs, une affluence record sur l'horaire (entre 18h et minuit) comparé aux 2035 visiteurs de l'an dernier.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Environnement | De l'eau sous nos pieds : Qu'en est-il des ressources en eaux souterraines en Aquitaine ?

24/04/2012 |

Source

En France, tous usages confondus, 46% des eaux prélevées proviennent des nappes souterraines (hors usage pour le refroidissement des centrales nucléaires et autres usines). Cette eau « profonde » est également utilisée pour nos usages domestiques (à 60%), du fait de sa bonne qualité et de coûts de traitements plus faibles.
En Aquitaine, les ressources en eaux souterraines sont liées aux terrains et à l'histoire géologique de notre région. D'un point de vue géologique, l'Aquitaine est un bassin sédimentaire. Il s'agit d'une zone « réceptacle » de dépôts issus de l'érosion de massifs montagneux environnants, mais c'est aussi, le lieu d'une sédimentation importante liée à une grande vitesse d'enfoncement (subsidence) du fond de la mer pendant des millions d'années.

En Aquitaine, le socle (roches profondes) est ancien et très érodé, vestige de la chaîne « hercynienne » ou « varisque », érigée à la fin du Permien (fin de l'ère primaire, autour de 230/210 millions d'années) sur un continent unique appelé « Pangée ». Il est recouvert par des couches sédimentaires qui se sont déposées au cours du temps. L'étape ultime du « remplissage » est le dépôt, en son centre, de sédiments fluviatiles et de sables éoliens au cœur des Landes.

De l'eau sous nos pieds :
Chaque année en Aquitaine, les prélèvements en eau atteignent près de 1,1 milliard de m3 pour satisfaire les activités humaines ; 61 % des eaux à usage domestique proviennent des nappes d'eau souterraine.

Répartition des prélèvements d'eau en Aquitaine par an

Les couches « aquifères » les plus exploitables sous nos pieds sont d'âge jurassique à pliocène, couvrant les 200 derniers millions d'années.Il désigne la « roche réservoir » ainsi que l'eau qu'elle renferme (l'aquifère est une formation perméable qui permet l'écoulement d'une nappe d'eau souterraine et le captage d'une quantité d'eau appréciable (exploitable)).

En Aquitaine, les aquifères du Sable des Landes et les alluvions des grands cours d'eau, représentent les ressources en eau les plus accessibles (car à plus faible profondeur) et donc les moins couteuses à exploiter. L'eau contenue dans ces roches est relativement récente. Elle est cependant sensible aux pollutions et souvent de qualité médiocre, ce qui la rend impropre à la consommation humaine.

Une distribution des nappes d'eau en relation directe avec le sous-sol :
La distribution des aquifères, est inégale et dépend de la nature et de la disposition des roches et des couches souterraines.
En Aquitaine, on distingue trois grandes nappes :
- les nappes du Quaternaire (alluviales et Plio-Quaternaire), peu profondes
- les nappes du Tertiaire (Miocène, Oligocène et Eocène)
- les nappes du Secondaire (Crétacé et Jurassique).

Les grands aquifères sont d'extension inégale, séparés par des niveaux peu ou pas perméables, continus ou discontinus permettant des échanges verticaux entre les couches que l'on appelle « drainance ».

Nappes libres ou captives ?

Deux grands types de nappes d'eau peuvent être différenciés :

-les nappes libres dont les eaux sont capables de circuler librement dans les roches
-et les nappes captives, généralement profondes, qui circulent entre deux couches de terrains imperméables. Elles sont recouvertes, totalement ou partiellement, par une couche de terrain imperméable. Ces nappes sont sous pression.

En Aquitaine, de nombreux grands aquifères contiennent des nappes libres en périphérie du bassin aquitain qui deviennent captives en son centre.


Un « modèle » pour simuler l'état des nappes :

Le modèle hydrodynamique Nord-Aquitain ou « MONA » a été développé par le BRGM dans les années 1990, suite à la baisse importante constatée des niveaux piézométriques de la nappe d'eau souterraine de l'Éocène en Gironde.
Cet aquifère est en effet l'un des plus exploités en Aquitaine, pour l'alimentation en eau potable.

Le modèle MONA est utilisé comme un outil d'aide à la compréhension du fonctionnement des systèmes aquifères et sert également d'appui aux politiques publiques pour la gestion des eaux souterraines.

De nombreux développements du modèle se sont succédés dans le cadre des deux conventions régionales « Gestion des eaux souterraines en région Aquitaine » signées entre l'État, la Région Aquitaine et le BRGM, avec le concours financier de l'Agence de l'Eau Adour-Garonne et de l'Europe (fonds FEDER). Le MONA a beaucoup évolué pour arriver à un niveau de représentativité du milieu souterrain toujours plus fin.

Ce modèle répond principalement à des problématiques de nappes profondes à renouvellement lent. Il constitue un auxiliaire de diagnostic, d'évaluation et de gestion des nappes d'eau souterraine.

Représentation des formations géologiques aquifèresprises en compte dans MONA
 Légendes

Représentation en trois dimensions des formations géologiques aquifères
prises en compte dans MONA

Il est notamment utilisé pour faire le diagnostic de l'état de la ressource :
- y a-t-il surexploitation de la ressource ?
- peut-on atteindre un nouvel équilibre et au bout de combien de temps ?

L'évaluation concerne également l'offre potentielle :
- si l'équilibre de la nappe est menacé, quelle quantité d'eau faut-il économiser ?
- peut-on solliciter le stock sur une certaine durée (en tablant sur les capacités de "récupération" de la nappe) ?
- quelle sera l'impact de nouvelles ressources de substitution ?

Le MONA permet la gestion de la ressource en eaux profondes contribuant à valider des stratégies d'exploitation fondées sur des scénarios simulés par le modèle.


Pour en savoir plus, consultez le site duSIGES - Système d'information pour la gestion des eaux souterraines en Aquitaine : http://sigesaqi.brgm.fr/
Photos : JG65, Association Terre et Océan - Tous droits réservés

Bérengère Clavé-Papion
Géologue, Médiatrice scientifique
Association Terre et Océan
http://www.ocean.asso.fr
 Logo Vu Bien vu
 Retrouvez cet article et bien d'autres
dans le magazine VU BIEN VU

Partager sur Facebook
Vu par vous
2510
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Environnement
Environnement
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 26 + 11 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !