Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

15/11/18 : Journée nationale d’action samedi 17 novembre. En Lot-et-Garonne, les accès aux supermarchés, stations-service, centres-villes et à l’A62 risquent d’être perturbés. Plus d'infos sur http://www.lot-et-garonne.gouv.fr/

14/11/18 : Rencontre/débat avec les parlementaires du 47 autour de la réforme des retraites et des nouvelles revendications de l'ADRA 47 le vendredi 16 novembre à 14 H 30 à la Salle de l'Orangerie du Conseil Départemental d'Agen.

14/11/18 : Dans la continuité de la réflexion d’Agen 2030, des tables rondes autour du handicap et de l’accessibilité de la Ville d’Agen sont proposées le lundi 19 novembre de 14 h à 16 h 30, Salle des Illustres à l’Hôtel de ville d’Agen.

14/11/18 : Dans le cadre de la Journée international des droits de l’enfant, le centre social Maison pour Tous de la Masse (Agen) présentera le 20 nov dans son local à 17 h 30 les travaux des enfants inscrits au CLAS autour de la charte nationale.

14/11/18 : Invitée en Martinique afin de partager son expertise en vue de la création de La Cité du Rhum, La Cité du Vin accueillera à Bordeaux les 21 et 22 novembre une délégation martiniquaise porteuse de ce projet.

14/11/18 : Une lecture du livre posthume de « Charb » « Lettre aux escrocs de l’islamophobie qui font le jeu des racistes » se tiendra le 19 novembre à 20 h au théâtre du Pont Tournant, à Bordeaux.

14/11/18 : 10 établissements touristiques de Gironde viennent de recevoir l’Ecolabel européen hébergement touristique label officiel de la Commission européenne pour les établissements qui souhaitent allier qualité et écologie. En NA, 82 sont dénombrés.

14/11/18 : 10ème Forum Environnemental du Vin de Bordeaux le 6 déc au Palais des Congrès de Bordeaux. « Après avoir dressé le bilan des actions menées, cette journée permettra de partager l'ambition d'amener la filière vers une politique RSE collective. »

14/11/18 : Conférence autour de « La forteresse de Blanquefort » proposée par l’association Tout Art Faire, le 15 novembre de 19 h à 20 h 30, à l’Athénée Municipal et animée par Marietta Dromain, docteure en Archéologie.

14/11/18 : Mobilisation des avocats le 15 novembre à 11 h devant les marches du TGI de Bordeaux contre les dispositions du projet de loi de réforme de la justice 2018-2022, les « cinq chantiers de la Justice ».

14/11/18 : Table ronde sur l'inclusion des personnes handicapées le 22 nov de 9 h à 11 h 30 au Pullman Bordeaux Lac. Cet événement fera notamment le point sur la situation professionnelle des personnes handicapées en NA.

14/11/18 : Par arrêté du 13 novembre, Patrick Amoussou-Abdélé est nommé secrétaire général pour les affaires régionales de la région Nouvelle-Aquitaine auprès du préfet de région Didier Lallement. Il remplace Michel Stoumboff, nommé DRAAF de la région Bretagne.

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 15/11/18 | De nombreux matchs de football reportés le 17 novembre en Dordogne

    Lire

    En raison du mouvement de protestation "Gilets jaunes" du samedi 17 novembre, le District de Football a sondé les clubs de Dordogne : 60% d’entre eux étaient favorables au report intégral des matches jeunes et féminines jeunes prévus à cette date. Les rencontres qui devaient avoir lieu dans le cadre du championnat brassage U15 poule B et D sont reportées au samedi 8 décembre. Idem pour les matches des coupes U18 et U15 Dordogne et District.

  • 15/11/18 | Lancement d'un projet d'habitat participatif à Pessac

    Lire

    Le jeudi 15 novembre à 18 h 30, un projet d'habitat participatif sera officiellement lancé à Pessac ; résultat de la mobilisation de Bordeaux Métropole, de la Ville de Pessac, de La Fab dans le cadre du programme 50 000 logements. Grâce à cette démarche novatrice une douzaine de foyers va, ainsi, devenir propriétaire d'une autre manière.

  • 15/11/18 | Un nouveau nom pour le réseau régional des transports

    Lire

    Préfigurateur de la future Loi d’Orientation des Mobilités, les délégués des 22 collectivités membres du Syndicat Mixte Intermodal de Nouvelle-Aquitaine ont voté en Comité syndical une nouvelle identité à la structure : Nouvelle-Aquitaine Mobilités. Un nouveau nom pour traduire une nouvelle échelle régionale qui regroupe 5 bassins définis ainsi : Sèvres-Atlantique, Vienne et Charente, Limousin et Périgord, Gironde et Garonne, Landes et Pyrénées. Chacun sera chapeauté par un vice-président.

  • 14/11/18 | Poitiers: Le Quartier du Palais veut votre avis

    Lire

    Une démarche de rencontre auprès des publics est lancé par la Ville de Poitiers afin de leur présenter le Projet du Quartier du Palais et de recueillir leur avis. A cet effet, une exposition itinérante circule sur le territoire de Poitiers et de Grand Poitiers avec à chaque étape un moment d’échange autour du projet. L’exposition sera présente du 19 au 23 novembre au Carré Bleu (Quartier des Couronneries). Pus d'informations

  • 14/11/18 | Hopital de La Rochelle Ré : le conseil de surveillance défie l'ARS

    Lire

    Quelques jours avant la prise de fonction officielle du nouveau directeur de l'hopital de La Rochelle-Ré, le conseil de surveillance a adopté à l'unanimité une motion en réaction à un courrier de l'ARS qui estimait les "efforts réalisés [en matière de gestion budgétaire] comme non satisfaisants" et exigeant "des mesures encore plus fortes" pour contrer le déficit de 0,3% de baisse d'activité. Une semonce "perçue comme un manque de considération et de confiance vis-à-vis du personnel", dit la motion.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Environnement | Déplacés ou réfugiés climatiques ?

08/09/2018 | « Réfugiés climatiques : la crise du siècle ? ». Tel était le thème de la conférence organisée dans le cadre de Climax2018 avec Cécile Duflot, Catherine Wihtol de Wenden et Éric Veyssy…

Réfugiés ou déplacés climatiques?

Dans le cadre de Climax2018, une problématique s’est posée autour du statut des déplacés climatiques au cours d’une conférence baptisée « Réfugiés climatiques : la crise du siècle ? », animée, le jeudi 6 septembre, au Rocher de Palmer, à Cenon, par Pierre Gilbert, journaliste et directeur de la rubrique écologie de « Le Vent se Lève ». Autour de lui, Cécile Duflot, directrice générale d'Oxfam France et ancienne ministre, Catherine Wihtol de Wenden, politologue, spécialiste des migrations internationales et Éric Veyssy, directeur de l'association Terre & Océan ont tenté d’éclairer le public sur cette délicate question de réfugiés climatiques.

Aujourd’hui, dans le monde, 260 millions de personnes sont en situation de migration soit 3,5 % de la population mondiale. Ils représentaient 5 % de la population mondiale en 1900. « Les raisons en sont tout autre aujourd’hui », affirme Catherine Wihtol de Wenden. La politologue précise que ces populations résident dans le Sud de l’hémisphère et migrent pour la plupart dans leur région d’origine. Parmi eux, entre 42 et 50 millions sont qualifiés de « déplacés environnementaux ».

Catherine Wihtol de Wenden

« Il persiste un vide juridique concernant les déplacés environnementaux »
Catherine Wihtol de Wenden, politologue, spécialiste des migrations internationales 

Le terme de réfugiés ne peut pas être utilisé selon la politologue, car « réfugié » implique une persécution du peuple, là ce n’est pas le cas. Persiste donc un vide juridique pour ces populations. « Ils n’ont pas de statut à proprement parlé. » Aussi, d'après l'analyse des données historiques menée par Oxfam, les populations vivant dans des pays à revenu faible et à revenu intermédiaire faible sont en moyenne cinq fois plus susceptibles d'être déplacées à cause de catastrophes climatiques extrêmes et soudaines que les habitants de pays à revenu élevé. En effet, « un cyclone en Californie n’a rien à voir avec un cyclone au Bangladesh », assène Cécile Duflot, directrice générale d’Oxfam France.


Eric Veyssy


« Les cyclones salinisent les terres, les agriculteurs ne peuvent plus travailler »
Eric Veyssy, directeur de l'association Terre & Océan

Au cœur de cette conférence, Eric Veyssy, directeur de l'association Terre & Océan, a mis en avant également le fait que « certes, lors de cyclones par exemple, les populations du Sud ne peuvent que se désoler de la destruction de leur habitat et donc migrer mais aussi que ces mêmes cyclones salinisent les terres ce qui empêche les agriculteurs de travailler. Et, en regardant à côté de chez nous, ce dernier a également mis en lumière que la Garonne enregistrait un déficit hydraulique depuis des dizaines d’années ; de moins 30 % depuis le XIXème siècle. « Et c’est pour cette raison bien précise que nous ne voyons plus de pêcheurs en bords de Garonne ». Les prévisions demeurent, du reste, « inquiétantes et alarmantes sur ce sujet. »

 

 

 

Cécile Duflot

« Il est capital de protéger ces populations en déplacement »
Cécile Duflot, directrice générale d’Oxfam France
Afin de lutter contre ces migrations climatiques, « il est indispensable d’augmenter les budgets d’aide au développement pour que ces populations mettent en place sur le terrain des programmes de développement. » L’ancienne ministre Cécile Duflot, directrice générale d'Oxfam France depuis avril 2018 estime que la lutte contre les inégalités et la lutte contre le réchauffement climatique sont le même combat. « Une prise de conscience doit naître ! Les pays du nord doivent se mobiliser ! Parmi toutes les solutions, en voici une : fermer les centrales à charbon et laisser les fossiles dans la terre ! Nous sommes capables de mettre en place des solutions techniques ! La volonté politique est décisive mais la prise de conscience de la population est également indispensable. » Aussi, « il est capital de protéger ces populations en déplacement » pour cette dernière. En effet, dans ces phases de transits les femmes et les enfants sont vulnérables. « Les femmes peuvent subir des violences physiques ».

 

« Je milite pour que le droit à la mobilité devienne un droit de l’homme ! »
Catherine Wihtol de Wenden a rédigé un atlas des migrations « Un équilibre mondial à inventer », nouvelle édition Cartographie / Madeleine Benoit-Guyod, nourri de plus de 100 cartes et infographies entièrement mises à jour pour comprendre les phénomènes migratoires et interroger nombre d'idées reçues. Dans cette cinquième édition, la politologue souligne la nécessité de penser un monde qui repose sur les mobilités. « Je milite pour que le droit à la mobilité devienne un droit de l’homme ! » Aujourd’hui, les 2/3 de la population mondiale ne peuvent pas quitter leur pays. « Il réside une véritable inégalité ! Plus on est pauvre plus on rencontre des difficultés à circuler. Il faut considérer la mobilité comme un mode de vie ! »

Sybille Rousseau
Par Sybille Rousseau

Crédit Photo : SR

Partager sur Facebook
Vu par vous
2982
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Environnement
Environnement
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 17 + 17 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !