Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

30/11/21 : Bordeaux - Dans le cadre de la quinzaine franco-russe soutenue par Bordeaux Métropole, l'Association des russisants d'Aquitaine organise le 9 décembre, la conférence : "De Lénine à Poutine: le sport, un enjeu politique en URSS et en Russie"+ d'info

29/11/21 : A la suite des annonces gouvernementales concernant la 3ème dose, le centre de vaccination du Parc des expositions de Pau s’adapte dès ce lundi en ouvrant 6 jours/semaine (contre 3 précédemment) permettant de passer de 1500 à 3600 vaccins par semaine.

26/11/21 : Les marchés de Noël reviennent! A Bordeaux (Place Tourny) et à Pau (place Clemenceau et allées d’Aragon) notamment, l'ouverture des chalets et des animations qui les accompagnent insuffle un vent de magie (de Noël) dès ce vendredi 26 novembre en soirée!

26/11/21 : Les 5,6 et 7 août, le Sun ska festival revient (en vrai!) sur le domaine de Nodris en Gironde! La billetterie est ouverte et les premiers noms dévoilés: Ska-P, Tryo, Biga*Ranx, Danakil, Tiken Jah Fakoly ou encore Takana Zion.+ d'info

24/11/21 : Un préfet délégué Ours, Jean-Yves Chiaro a été nommé auprès du préfet coordonnateur du massif des Pyrénées. Sur les sujets ours, il a pour mission de renforcer le dialogue entre tous les acteurs et d'appuyer les préfets de département dans leur action.

22/11/21 : Jean-Pierre Farandou PDG de SNCF, a rencontré vendredi 19 novembre à Bordeaux, Alain Rousset, président de la Nouvelle-Aquitaine, et Alain Anziani, président de Bordeaux Métropole. Sans surprise les 3 présidents ont réaffirmé leur soutien au projet GPSO.

17/11/21 : A Bayonne un groupe de travail a été lancé en vue de l'organisation des Fêtes de Bayonne 2022. A cette occasion les dates des éditions 2022 2023 et 2024 ont été actées: du 27 au 31 juillet 2022, du 26 au 30 juillet 2023, du 24 au 28 juillet 2024

17/11/21 : Les 2 et 3 décembre 2021, le World Impact Summit, le sommet international des solutions pour la planète, revient pour une 4e édition mixant présentiel et digital au Palais de la Bourse à Bordeaux. L'eau en sera la thématique principale+ d'info

09/11/21 : Les élus régionaux se sont réunis en Commission permanente lundi 8 novembre à l'Hôtel de Région à Bordeaux. Au total, 436 délibérations ont été votées et 3 517 subventions attribuées pour un montant total de 878 392 914,59 euros.

03/11/21 : Le Drive fermier Gironde annonce un nouveau et 6ème point de retrait à compter du vendredi 19 novembre de 13h30 à 18h30. Les produits fermiers seront désormais aussi livrés à la Chambre d'Agriculture de la Gironde, 17 cours Xavier Arnozan.

28/10/21 : Rive Droite - La Nuit Verte 2022 se prépare déjà: Geörgette Power, artiste invité de cette 6e Nuit Verte est en résidence à Cenon. Objectif : s’immerger dans le territoire afin de proposer une œuvre in situ, conçue pour l'évènement.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 30/11/21 | Tartas se dote d'une unité de bioéthanol

    Lire

    A Tartas dans les Landes, la société Rayonier AM Avébène est l'un des plus importants producteurs mondial de cellulose de spécialités, raffinée à partir de la pâte à bois, et utilisée par les industries pharmaceutiques, alimentaires ou encore de la construction. Souhaitant s'engager dans la transition énergétique, la société va convertir le site en unité de production de biocarburant en construisant sur place une unité de production de bioéthanol de deuxième génération.

  • 30/11/21 | Recyclage des friches : 101 nouveaux projets retenus

    Lire

    Le 19 novembre, les lauréats du deuxième appel à projets pour le recyclage des friches ont été dévoilés. En Nouvelle-Aquitaine, 101 projets ont été retenus. Les projets sélectionnés vont permettre de développer des logements sociaux ainsi que les démarches en matière de revitalisation des centres-villes et centres-bourgs. En Nouvelle-Aquitaine, l'enveloppe consacrée au recyclage de friches et de fonciers artificialisés s'élève à 29,6 M€. Lors d'un premier appel à projet "fond friches" 66 lauréats avaient été retenus pour une dotation globale de 23 M€.

  • 30/11/21 | Francis Cabrel soutient la calendreta de Pessac !

    Lire

    L'école associative de Pessac La Calandreta de la Dauna propose un enseignement immersif en langue occitane. Afin de promouvoir l'école et la langue occitane, elle a décidé d'organiser une tombola dont un des 14 lots est une guitare offerte par Francis Cabrel, fervent défenseur de la langue. Les billets sont en vente du 1er décembre au 9 janvier et le tirage aura lieu le 15 janvier. Toutes les infos et les billets sont disponibles sur le site de l'école

  • 30/11/21 | Métiers : Une soirée pour découvrir le secteur du digital

    Lire

    Le 8 décembre de 18h à 21h, le Crédit Agricole lance « Youzful // Cafés », des événements inédits pour informer et accompagner les jeunes dans leur orientation professionnelle. Lors de cette soirée en ligne, ils pourront notamment participer à un atelier collaboratif sur les métiers du digital animé par un expert, assister à des conférences et échanger avec des professionnels afin d'affiner leur projet de carrière et savoir si oui ou non ce secteur est fait pour eux. Inscriptions obligatoires avant le 6 décembre : https://job.wiz.bi/mbgkx / carla@wizbii.com / 06 69 67 11 16.

  • 29/11/21 | Bioval cherche à remplacer les additifs dans l'alimentation

    Lire

    Le remplacement des additifs dans la filière agro-alimentaire est un enjeu majeur. En Vienne, le projet Bioval a pour ambition d'apporter de nouvelles solutions à cette problématique en proposant des substituts aux additifs dans les secteurs de l'agro-alimentaire et de la cosmétique. L'objectif est d'étudier les possibilités de valorisation de la biomasse végétale pour l'obtention de nouveaux ingrédients naturels. Ce projet se fera en collaboration avec le centre de recherche technologique Agir, basé en Gironde.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Environnement | Des agriculteurs haut-viennois s’engagent en faveur de la biodiversité

15/11/2021 | Arnaud Laurent, éleveur de limousines, a prévu de planter des haies sur une partie de son exploitation

Arnaud Laurent, éleveur de limousines, a prévu de planter des haies sur une partie de son exploitation

Au cours d’une journée « Ferme ouverte », une vingtaine de participants ont découvert les projets et actions mis en place par un éleveur bovin dans le cadre du nouveau programme "Agriculture et biodiversité" de la LPO Limousin mené en partenariat avec le Conservatoire des Espaces Naturels de Nouvelle Aquitaine et le PETR Pays Monts et Barrages.

Après voir repris la ferme de ses parents en Corrèze, Arnaud Laurent s’est installé en Haute-Vienne dans une ferme de 43 ha située au lieu-dit "Le Mascrochet" à Champnétery qu’il a convertie en bio. Il élève une vingtaine de limousines et vend sa viande en direct. Depuis cet été, il s’est engagé dans le programme « Agriculture et biodiversité » de la LPO mis en place sur le pays « Monts et Barrages » à l’Est de la Haute-Vienne en janvier et qui prendra fin en juillet 2022. Le Conservatoire des espaces naturels s’est associé à la démarche de la LPO.

« L’objectif est d’accompagner des exploitants volontaires sur ce territoire restreint pour mettre en œuvre des actions en faveur de la biodiversité précise Laura Taysse, chargée de mission biodiversité à la LPO, nous établissons un diagnostic de l’exploitation après discussion avec l’agriculteur, un inventaire ornithologique puis nous proposons des aménagements ». Parmi les actions, cela peut être la pose de nichoirs, la plantation de haies, la restauration de zones humides et de mares ou bien l’installation de piquets à rapaces pour réduire la population de ravageurs comme le campagnol.

Neuf exploitants engagés depuis quelques mois

Neuf exploitants ont adhéré à ce programme pour amener plus de biodiversité dans leurs pratiques agricoles. Ils sont éleveurs de bovins viande ou lait, de caprins, chevaux ou porcs, producteur de châtaignes et maraîcher.

Pour Arnaud Laurent, son engagement répond à un constat inquiétant. « J’ai adhéré pour plusieurs raisons, d’abord parce que je me suis rendu compte après mon BTS gestion et protection de la nature que les paysans étaient l’un des premiers gestionnaires de l’environnement explique-t-il, mais aussi en réaction à la destruction de haies et aux coupes rases de bois, je voulais agir à mon niveau ». Outre sa conversion en bio, il a installé des abreuvoirs gravitaires, clôturé les ruisseaux, optant parfois pour des clôtures déportées, afin que les vaches ne les piétinent pas pour favoriser le retour de la biodiversité.

Et cela marche, la reine des près y pousse bien et des amphibiens y ont trouvé refuge. Des nichoirs à chouettes, effraies et mésanges ont été posées depuis un mois. Il faudra attendre plusieurs années avant qu’ils soient occupés. « J’attends l’accord pour obtenir une subvention afin de planter 300 m de haies ajoute-t-il, c’est un budget de 4 000 à 5 000 €, je dois faire l’avance et la subvention couvrira à 100 %. Cela amènera un peu de refuges.»

 

Une vingtaine de participants ont découvert la ferme d’Arnaud et les aménagements prévusUne vingtaine de participants ont découvert la ferme d’Arnaud et les aménagements prévus

 

 Des espèces d’oiseaux à préserver

Le CEN Nouvelle-Aquitaine gère 550 sites soit près de 5 000 ha en propriété et 10 502 ha en convention de gestion, ce qui participe au maintien de la biodiversité. « La Région a accordé 10 millions d’euros au CEN pour acquérir des terrains agricoles et des bois, remarque Amandine Sanchez, nous avons deux projets d’acquisition, l’un pour installer un agriculteur à Saint-Léonard sur 36 ha et l’autre à Champnétery sur 23 ha pour maintenir le lieu de vie du milan royal présent sur la vallée de la Maulde ». Le CEN propose également aux particuliers, exploitants et collectivités de signer un contrat d’obligations réelle environnementale (ORE) devant notaire s’il veulent préserver la biodiversité sur leurs terrains durant 99 ans.

Ornithologue et militant à la LPO du Limousin, Guy Labidoire déplore la disparition de certaines espèces en Haute-Vienne comme le tarier des près. « Il a disparu en tant que nicheur ce qui est très inquiétant, cette espèce est liée au maintien des zones humides donc au maintien de l’élevage, explique-t-il. Il a besoin de lieux ouverts sans pesticides, sans retournement du sol, ni engrais. Cette espèce est menacée dans toute l’Europe avec une chute de sa population vertigineuse. On voit tous les jours des destructions de zones humides, des drainages et des arrachages de haies chaque hiver. Il y a un énorme travail à faire avant de contrer ces tendances lourdes en particulier dans les lycées agricoles. Le tournant décisif n’est pas pris. En Limousin, une partie importante de la biodiversité et des oiseaux dépend du maintien de l’agriculture mais pas de n’importe quelle agriculture. »

 

Corinne Mérigaud
Par Corinne Mérigaud

Crédit Photo : Corinne Merigaud

Partager sur Facebook
Vu par vous
4570
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Environnement
Environnement
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 3 + 18 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !
Plantation d'une forêt résiliente sur le site aturin de Crédit Agricole Aquitaine Environnement | 30/11/2021

Le Crédit agricole Aquitaine et Alliance forêt bois créent une forêt résiliente à Aire-sur-l'Adour

Marais du pays rochefortais Environnement | 25/11/2021

Un projet de parc naturel régional en Charente-Maritime

Inauguration du serious game Espéride et la forêt de demain Environnement | 23/11/2021

Nouvelle-Aquitaine : une expérience immersive pour lutter contre le changement climatique

François Bayrou et Guillaume Choisy, DG de l'Agence de l'eau découvre le site de renaturation de l'Ousse des bois (en arrière-plan) sur le secteur Léon Blum, à Pau Environnement | 09/11/2021

A Pau, la rivère Ousse des Bois a retrouvé son lit naturel

Sur le salon de l’habitat de Limoges, le stand a généré de nombreux contacts Environnement | 05/11/2021

Un guichet habitat énergie disponible pour les habitants de Limoges Métropole

Eau potable -  illustration Environnement | 29/10/2021

Eau potable : une concertation pour creuser le projet du champ captant des Landes du Médoc

La boucle énergétique de Lagord Environnement | 29/10/2021

Une boucle énergétique en test à La Rochelle

Espace pédagogique Louis Fargue Environnement | 27/10/2021

Bordeaux : la station d'épuration Louis Fargue, une offre pédagogique pour "éveiller les consciences"

médoc biogaz une Environnement | 19/10/2021

Méthanisation : A Saint-Laurent du Médoc, Médoc Biogaz élargit son cercle vertueux

Le marais de Tasdon, près de l'avenue Jean-Moulin à La Rochelle Environnement | 14/10/2021

La Rochelle : une deuxième vie pour le marais de Tasdon

L’établissement public territorial  bassin Vienne a publié un guide sur les économies d’eau destiné aux collectivités Environnement | 05/10/2021

Le bassin de la Vienne veut s’adapter au réchauffement climatique

Débat Public Horizeo à Saucats Environnement | 24/09/2021

A Saucats, la plateforme solaire Horizeo est loin de faire l'unanimité

La Garonne en période d'étiage Environnement | 22/09/2021

Gestion de l'eau dans le Sud-Ouest : expérimenter pour ne pas (trop) manquer

Les quatorze partenaire du programme européen Life Eau&Climat se sont réunis à Limoges pour dresser un premier bilan Environnement | 21/09/2021

La ressource en eau au coeur du programme européen Life Eau&Climat présenté à Limoges

La création d’une ligne de bus à haut niveau de service est l’un des objectifs du plan climat air énergie de Limoges Métropole Environnement | 17/09/2021

Limoges Métropole veut ouvrir la voie en matière de transition écologique