Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

26/05/20 : Le Conseil municipal de Libourne a réélu à sa tête Philippe Buisson. Laurence Rouède se voit confier la délégation de 1ere adjointe, déléguée à la coordination des activités municipales, aux ressources humaines, à l’urbanisme et au foncier.

25/05/20 : Le secrétaire d'État en charge du tourisme, Jean-Baptiste Lemoyne, a assuré que l'exécutif réfléchissait à un "élargissement significatif" de la limite de déplacement (100 km autour du domicile), qui pourrait entrer en vigueur la semaine prochaine.

25/05/20 : Les hospitaliers du CHU Pellegrin à Bordeaux sont en grève illimitée depuis le 22 mai sur préavis de SUD Santé. Un rassemblement de soutien est organisé le 26 mai devant l'hôpital.

22/05/20 : Dans le cadre de la célébration de la Journée Mondiale des Oiseaux Migrateurs, les 24 et 31 mai 2020 à Vitrezay, BioSphère Environnement propose 2 sorties de découverte des oiseaux des marais de Gironde, de 8h30 à 10h30. Réservations: 05 46 49 89 89.

19/05/20 : Allant dans le sens de la déclaration du Premier Ministre ce matin, le préfet des Pyrénées Atlantiques Eric Spitz déclare que les Bordelais et les Toulousains en zone verte pourraient venir en vacances en juillet et août dans les Pyrénées Atlantiques

18/05/20 : L’incertitude de l’évolution sanitaire, et l’impossibilité de mettre en œuvre les mesures barrières, entrainent l’annulation de l’opération de sensibilisation des jeunes à la nage, Objectif Nage, pour l’été 2020, annonce le Département de la Gironde.

15/05/20 : Initialement prévu le samedi 12 septembre prochain, la 36ème édition du marathon des Châteaux du Médoc est reportée au samedi 11 septembre 2021.

14/05/20 : L'activité partielle pour les entreprises du tourisme et de l'évènementiel sera maintenue jusqu'à fin 2020 et que l'accès au fonds de solidarité est prolongé jusqu'à fin septembre. En revanche, pas de baisse prévue pour la TVA.

12/05/20 : La Compagnie aérienne Chalair annonce la reprise progressive de ses vols entre Bordeaux, Brest et Montpellier. Au rythme de 2 vols hebdomadaires, rdv le 8 juin, pour la reprise des liaisons Bordeaux-Brest puis le 15 juin, pour Bordeaux-Montpellier

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 26/05/20 | Bordeaux : le milieu hospitalier manifeste

    Lire

    Plusieurs centaines de personnes se sont rassemblées à la mi-journée ce mardi devant l'hôpital Pellegrin à Bordeaux pour répondre à l'appel d'une intersyndicale (CGT, Sud Santé, FO, CNI) face à la grogne du milieu hospitalier, "envoyé au front sans armes". Leur demande ? Une prime de 1500 euros pour les hospitaliers qui ont travaillé sur le site pendant la crise et une augmentation de 300 euros mensuels pour l'ensemble du personnel. Un second rassemblement doit se tenir le 28 mai à l'hôpital Haut-Lévêque.

  • 26/05/20 | Le Festival des Jeux du Théâtre de Sarlat n'aura pas lieu

    Lire

    La 69e édition du Festival des Jeux du Théâtre de Sarlat, prévue du 18 juillet au 3 août, n’aura pas lieu. Dans ce contexte de pandémie et en raison des mesures sanitaires drastiques, les organisateurs ont préféré annuler cette édition, en liaison avec la Mairie, les services culturels du département et de la région. C'est la première fois que le Festival depuis sa création annule une saison. L'équipe du festival donne rendez-vous en 2021 aux dates habituelles avec la programmation de 2020.

  • 26/05/20 | Des vélos à assistance électrique pour les Mérignacais

    Lire

    Afin d'accompagner la période de déconfinement et la transition écologique, la Ville de Mérignac (33) lance, en partenariat avec la Maison du Vélo, un service de prêt expérimental de 49 vélos à assistance électrique pour faciliter les déplacements domicile-travail des habitants. Ce prêt sera de 3 mois maximum, non reconductible. La Ville de Mérignac espère faire évoluer son offre de service à 60 vélos d’ici fin 2020. Le service sera gratuit pendant la période expérimentale, mais une adhésion à la Maison du Vélo de 15 euros sera demandée.

  • 26/05/20 | Covid-19 : des fonds de solidarité débloqués dans le Villeneuvois

    Lire

    Pour soutenir les petites entreprises et associations, la Communauté d’Agglomération du Grand Villeneuvois en partenariat avec la Région Nouvelle-Aquitaine et la Banque des Territoires a abondé un fonds de solidarité et de proximité porté par Initiative Lot-et-Garonne. Des prêts à taux 0% d’un montant de 5 000 € à 15 000 € maximum sont accordés aux entreprises impactées par la situation sanitaire, dès maintenant. Les dossiers de demandes doivent être déposés de manière dématérialisée sur le site dédié à cette aide d’urgence : www.fondstpenouvelleaquitaine.fr

  • 26/05/20 | Beynac: Le soutien du député Michel Delpon (LREM) à l’achèvement du chantier

    Lire

    Ce mardi matin, le conseil départemental de la Dordogne publie un communiqué dans lequel le député du Bergeracois, Michel Delpon, déclare son soutien au projet de déviation de Beynac, alors qu'il n'avait jamais pris position à son sujet. "Eu égard aux travaux déjà réalisés, je me prononce à présent publiquement contre la démolition des ouvrages déjà réalisés en raison du gaspillage d’argent public que cela représente. Je souligne par ailleurs l’impact écologique négatif que cela va entraîner."

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Environnement | Diplômé... maître composteur à l'initiative de l'ADEME et du Conseil général de la Gironde

26/11/2009 |

Logo déchets gironde

Plus de 330 girondins sont aujourd'hui guides ou maîtres composteurs. Les derniers viennent seulement de recevoir leurs diplômes le 25 novembre dernier au Conseil Général de la Gironde des mains de l'association formatrice Les Jardins d'Aujourd'hui. Cette curieuse formation, mise en place en juin 2008 par le Conseil Général et l'ADEME (Agence de l'Environnement et de la Maîtrise de l'Energie), a pour objectif de former au compostage et de favoriser ainsi l'essaimage de le pratique sur l'ensemble du département.

Avec 390 kg d'ordures ménagères par an et par habitant, la Gironde se situe aujourd'hui dans la moyenne nationale. Les autorités départementales ne comptent pas cependant en rester là. C'est notamment pour cela que le département a décidé d'encourager des actions comme le compostage afin de réduire le nombre de déchets (Selon les calculs, le compostage pourrait, à lui seul, diminuer jusqu'à 60 kg de biodéchets par an et par personne). Les chiffres sont d'ailleurs encourageants à ce niveau là ; car, en cinq ans, la quantité de matière compostée est passée de 207 à 6200 t en Gironde. Quant à la pratique du compostage, celle-ci concerne aujourd'hui 33% des Girondins contre 26% il y a trois ans.

Un « achat raisonnable » c'est des déchets en moins
« On veut maintenir cette tendance. », affirme Alain Renard, vice-président du Conseil Général chargé du Patrimoine environnemental commun et du tourisme. L'initiative de la formation des guides et maîtres composteurs comporte d'ailleurs trois principaux « volets ». Le premier, déjà cité, consistant donc à diminuer, à l'échelle de tout le département, le volume des déchets. Deuxièmement, « il s'agit de d'insister sur la prévention, d'agir en amont du compostage lui-même ; car à la base de la majorité des déchets il y a l'acte d'achat. Il faut que celui-ci soit raisonnable. », ajoute Jean-Louis Bergey, directeur régional de l'ADEME. « Par exemple, on doit éviter de jeter des pommes, tout simplement parce qu'on en a trop acheté. »

Du geste individuel à l'action collective
A partir de ces expériences, il s'agit enfin de savoir « si on peut aller plus loin. », s'interroge M. Renard. « C'est-à-dire si l'on est en mesure de pguide composteurasser d'une dimension individuelle à des actions collectives. » On peut déjà noter ici plusieurs exemples d'actions réussies de tri et de compostage des déchets dans le département ; menées notamment par des groupes de jardiniers au Haillan ou les habitants d'une résidence à Saint-Yzan de Soudiac avec l'aide et le soutien de guides composteurs. « On essaie de fédérer les gens autour d'un projet commun ; il faut bien que tout le monde se sente concerné, c'est pour cela qu'on invite des personnes de tous âges, professions, milieux sociaux, pour qu'elles agissent ensemble dans l'intérêt de tous. », souligne Alain Renard.

« Un tas c'est pas du composte »
Quant aux guides composteurs, dernièrement diplômés, ils ne cachaient pas leur enthousiasme pour la formation: « J'avais depuis longtemps un composte sauvage dans le jardin, j'ai donc voulu apprendre à m'en servir correctement et gérer ce que j'avais en stock. », raconte Valérie Rais, de la commune d'Arsac. « J'ai pensé qu'avec ce savoir faire je pourrai maintenant rediffuser la bonne parole et proposer mes conseils à tous ceux qui ne connaissent pas trop la différence entre un tas au fond du jardin et un compost. », ajoute Francis Vaupré habitant Yzon. Le manque de connaissance à cet égard semble d'ailleurs flagrant : « Quand les gens voient des vers dans le compost ils pensent qu'il y a un problème, ils ne savent pas encore qu'il faut mettre des couches successives ou humidifier de temps en temps. », confirme Mme Rais.

Mais rien n'est encore perdu pour ceux qui voudraient rattraper leur retard. Les prochaines formations de guides et maîtres composteurs débutent en mars 2010.

 

Piotr Czarzasty

Crédit Photo: Conseil Général de la Gironde

Renseignements et inscriptions :

05 56 99 54 56
l.salaun@cg33.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
1548
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Environnement
Environnement
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 29 + 11 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !