Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

21/02/20 : Le TramBus de l'agglomération Bayonne-Anglet-Biarritz a franchi le cap du million de voyages, dont 200 000 en janvier. Les abonnements mensuels et annuels observent une progression de plus de 50%; les abonnements scolaires ont eux augmenté de +14 %

20/02/20 : A partir du lundi 24 février, les détenteurs d'un abonnement TBM pourront emprunter la ligne 42 du TER entre Bordeaux Saint-Jean et Parempuyre, et entre Pessac-Centre et Parempuyre, avec cette même carte TBM. Une expérimentation d'1 an renouvelable.

20/02/20 : C'était une figure de la presse française: Jean Daniel le fondateur du Nouvel Observateur s'est éteint ce 19 février à 99 ans. Ce natif d'Algérie, comme Camus, fut aussi un des témoins exigeants de la renaissance du parti socialiste dans les années 70.

19/02/20 : La métropole de Bordeaux a choisi le groupement Eiffage/UCPA/Dalkia et Banque des Territoires pour construire le futur stade nautique de Mérignac. Les travaux doivent démarrer en novembre pour une livraison en 2022.

19/02/20 : Municipales: la liste "Changer!" présente son programme pour Villenave d'Ornon autour de Patrick Bouillot et Florence Rialland ce samedi 22 février, à 10h, salle Jacques Brel

18/02/20 : Présence annoncée de Benoît Biteau député européen EELV et agriculteur en Charente-Maritime à la réunion, ce jeudi 20 février à 19h30, de la liste "Villenave écologique, solidaire et citoyenne" à l'auditorium de Sourreil.

18/02/20 : Dans le cadre des Conférences Montaigne organisées par l'Université bordelaise du même nom, Noël Mamère interviendra ce jeudi 20 février (Amphi B - 18h) sur le thème de "L’écologie, le paradigme politique du XXIe siècle".

18/02/20 : La FDSEA 64 a renouvelé son bureau: Franck Laborde, céréalier, secrétaire général de l’AGPM et éleveur de canards à Préchacq-Navarrenx en est le nouveau président, remplaçant Bernard Layre, devenu l'an dernier Président de la Chambre d'agriculture 64

16/02/20 : Agnès Buzyn, ministre des Solidarités et de la Santé, a démissionné et conduira finalement la liste LREM aux municipales de Paris sur décision évidente d'Emmanuel Macron; le député Olivier Véran lui succède au ministère.

10/02/20 : Charente-Maritime : le festival electro Stereoparc a dévoilé les premiers noms de la programmation de la soirée Coco Coast du samedi 18 juillet 2020 : Martin Solveig, Bakermat et Bellecour.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 23/02/20 | "Economie verte et responsable" à Cap Sciences

    Lire

    Conférence débat le 10 mars (18-20 h) des Amis de Cap Sciences à Bordeaux : « Vers une économie verte et responsable – Défis et initiatives. » Au coeur des échanges:« l’exercice des activités humaines de plus en plus interpellé par l’émergence de préoccupations environnementales. Interviendront, sous la houlette d'Alain Ribet, Robert Pierron, chercheur associé au Centre Associé Régional du CEREQ de Bordeaux, Co-Auteur de « L’économie verte:rupture ou adaptation de la formation et de l’emploi ? », Marc Pena PDG d’une entreprise de recyclage et de traitement des déchets, Bernard Layre président de la chambre d’agriculture des Pyrénées Atlantiques.

  • 23/02/20 | Le projet de contournement routier est de Périgueux via la RN 21 est relancé

    Lire

    Une réunion concernant les aménagements de la RN21 a eu lieu vendredi en présence des préfets de Dordogne et du Lot- et- Garonne, des présidents des deux Départements et des intercommunalités, des députés Michel Lauzzana et Jean-Pierre Cubertafon. Cette rencontre a permis d'échanger sur l'état d'avancement des aménagements en cours pour lesquels une enveloppe de 5,65 M€ est prévue, notamment le projet de contournement routier Est de Périgueux souhaité par le secrétaire d'État aux transports,Jean-Baptiste Djebbari.

  • 22/02/20 | Appel à projets 2020 de la MILDECA de La Rochelle

    Lire

    Le 19 février 2020, la Mission interministérielle de lutte contre les drogues et les conduites addictives lance son appel à projets 2020. Les actions de cette année, couvriront plusieurs champs allant de la prévention jusqu’à la structuration de la lutte contre les addictions sans produits. Pour simplifier les démarches, un site a été mis en place afin de traiter les demandes de subventions : demarches-simplifiees.fr

  • 22/02/20 | Bordeaux Métropole et le Bassin d'Arcachon prennent rendez-vous

    Lire

    Bordeaux Métropole a récemment signé une lettre d'intention conjointe avec les communautés d'agglomération d'Arcachon (Nord et Sud) et la communauté de communes du Val de l'Eyre. À l'intérieur figurent notamment des "champs prioritaires de coopération" : les mobilités; le développement économique, l'attractivité et le marketing territorial; le tourisme et le développement durable. Elle annonce enfin la signature, "avant fin 2020" d'un protocole de coopération qui en précisera les axes définitifs et les "modalités de gouvernance".

  • 22/02/20 | Retour de la caravane des sports du 24 au 28 février en Vienne

    Lire

    Pendant la première semaine des vacances scolaires, la caravane des sports sera sur les routes du département de la Vienne pour proposer six activités gratuites (escrime, boxe, basket, badminton, vince-pong, secourisme) aux jeunes de 8 à 16 ans. Elle fera étape lundi à Dangé-Saint-Romain, mardi à Smarves, mercredi à Lusignan, jeudi à Vouillé, vendredi à La Roche-Posay. Les inscriptions se font sur place de 10 à 11h et de 13h30 à 14h30. Plus d'infos ici.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Environnement | Du gaz bio néo-aquitain pour faire rouler les camions (et les voitures)

11/05/2019 | Inauguration d'une station BioGNV à Tyrosse par Alain Rousset. Le temps d'avitaillement d'un poids lourd dure moins de 15 minutes

BioGNV

Endesa, l'opérateur historique d'énergie en Espagne présent en France depuis plus de 15 ans, a inauguré ce vendredi une station BioGNV (gaz naturel véhicule) à Saint-Vincent-de-Tyrosse (Landes), sa première située en Nouvelle-Aquitaine. Une nouvelle station au gaz naturel donc pour la région qui participe financièrement à ces installations offrant une alternative au diesel pour le transport routier de marchandises.

Alors que vient de rentrer dans le Petit Larousse 2019 le mot barbare « dédiésélisation », voilà un projet concret pour sortir du diesel. Le BioGNV permet une réduction d'environ 80% des émissions de gaz à effet de serre par rapport aux carburants traditionnels, et de 95% des particules fines. « Notre souci, d'ici 10 ans, est notamment de verdir les 5.500 cars qui sillonnent notre région, que ce soit par le BioGNV ou l'électrique », a assuré lors de l'inauguration de la station, Alain Rousset, saluant au passage les fonds européens qui accompagnent ce type de projets (« l'Europe nous aide ; en cette période électorale, je ne veux plus entendre de conneries sur l'Europe, soit c'est de l'incompétence, soit de la bêtise ! »). Dans les prochaines années, le Conseil régional doit aussi installer 20 stations publiques à remplissage rapide et soutenir la conversion de 500 camions de transports régionaux de marchandises.BioGNV

Du carburant issu de déchets organiquesPeu à peu, le maillage de stations GNV/BioGNV par Endesa et ses concurrents, s'étoffe afin de soutenir les entreprises de transports routiers (1.200 en Nouvelle-Aquitaine) dans leurs efforts de renouvellement et verdissement de leurs flottes. Frédéric Peixoto a fait le choix de passer au gaz. Sur les 140 poids lourds de l'entreprise familiale tyrossaise de transports-distribution, une quinzaine roulent aujourd'hui au BioGNV, à partir de méthane issu de déchets organiques, d'ordures ménagères ou de boues de station d'épuration : « on n'aurait pas pu faire ça sans l'aide de la région car les véhicules coûtent très cher et il faut beaucoup rouler pour rentabiliser (120.000km/an) mais s'il faut être un peu fou pour faire ça, on y croit ! A l'international, ça reste difficile, mais avec une autonomie de 500 km, le gaz se prête bien aux transports régionaux. Surtout, ce qui nous a plu dans le biogaz, c'est de rouler avec les déchets, c'est quand même génial ! ».

A ses côtés lors de la table ronde, Grégoire Leroux ne pouvait qu'abonder dans son sens. Agriculteur à la base, ce responsable de Certenergie, une unité de méthanisation agricole à Audenge (Bassin d'Arcachon) qui fournit Endesa, a expliqué : « grâce au biométhane, on a pu développer la ferme. Après la récolte du maïs en septembre, on avait une période de l'année durant laquelle on n'utilisait pas la terre. Désormais on fait du seigle pendant ce temps et à la récolte en avril, plutôt que de le donner aux vaches, on le met dans les cuves qui vont créer le biométhane ». Un cercle vertueux.

Finalement, a résumé Charles Tartier, responsable des nouveaux marchés chez Endesa France, « on a besoin des acteurs publics pour mener à bien ces projets qui développent les territoires, et aussi que des privés prennent le risque de croire dans la transition énergétique ». Et avec un temps de recharge plus court que sur les véhicules électriques (5 minutes pour une voiture légère contre 30mn), ce carburant décarboné pourrait bientôt séduire plus de particuliers sur un marché jusqu'ici encore ultra-confidentiel.

 

Julie Ducourau
Par Julie Ducourau

Crédit Photo : JD

Partager sur Facebook
Vu par vous
5205
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Environnement
Environnement
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 26 + 8 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !