Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine
- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 24/09/21 | Salon de l'agriculture de Nouvelle-Aquitaine 2022 : 1ères infos !

    Lire

    Lors de la rentrée de la Chambre régionale d'agriculture, Bruno Millet, Commissaire général du Salon de l'agriculture Nouvelle-Aquitaine a révélé que si Bordeaux sera le centre physique de la manifestation, des événements auront aussi lieu sur l'ensemble des territoires, en partenariat avec les établissements d'enseignement agricole. Autre "nouveauté" issue de l'expérience de la crise sanitaire, les débats pourront être suivis à distance sur Agriweb tv. Enfin, les animaux seront désormais présents sur toute la durée du Salon, soit du 21 au 29 mai 2022, de même que le Marché de producteurs !

  • 24/09/21 | Le CHU de Bordeaux 2ème meilleur hôpital de France

    Lire

    Selon un palmarès du Point paru le 23 septembre, le CHU de Bordeaux se classe comme 2ème meilleur hôpital public de France. 31 des spécialités du CHU se classe dans les 5 premières places dont 12 relatives à la prise en charge des cancers. Le palmarès s'est appuyé sur une enquête menée auprès d'un millier d'établissements publics ou privés à but non lucratif et d'établissements privés à but commercial. Signe d'excellence, cette position dans le top 3 des hôpitaux français est tenue depuis 19 ans !

  • 24/09/21 | Agen et les « Rendez-vous du Pin »

    Lire

    Samedi 25 septembre à partir de 15h le square du Pin à Agen accueille « Les Rendez-vous du Pin ». Organisé par l'association Au Fil des Séounes, cette manifestation propose des animations pour les petits et les grands comme un atelier photo décalé, des parcours sport ou une sensibilisation à la réduction du gaspillage alimentaire tout l'après-midi et un banquet "populaire, bio et végétarien" le soir, avec un concert du duo Akdeniz.

  • 24/09/21 | Landes : La médiathèque du Marsan fait sa braderie

    Lire

    Ce samedi 25 septembre, à Mont-de-Marsan, la médiathèque du Marsan organise une journée braderie, de 10h à 17h. Romans, bandes dessinées, livres documentaires, albums jeunesse ou encore revues, tout sera proposé entre 1 et 3 €. Issus du tri effectué régulièrement dans les collections, les amateurs de lecture vont ainsi pouvoir bénéficier d'une offre actualisée. Le paiement s'effectuera uniquement en espèces ou par chèque.

  • 24/09/21 | Talence : Une journée pour le sport adapté

    Lire

    Le 25 septembre à partir de 10h, le Comité Départemental du Sport Adapté de la Gironde, en partenariat avec la Ligue Nouvelle-Aquitaine de Tennis, organise une journée compétitive para tennis adapté adultes à Talence. Une quarantaine de sportifs en situation de handicap sont attendus pour une journée de partage, de solidarité, de plaisir et de convivialité. L'objectif également de cette journée est d'orienter les sportifs vers les clubs de proximité mais aussi de travailler sur le respects des règles, des autres et de l'acceptation des résultats.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Environnement | Eau : un hélico pour sonder les nappes souterraines du Nord-Est néo-aquitain

03/09/2021 | Pour anticiper, et donc éviter les tensions autour de la ressources en eau, un programme de recherche se lancent en Nouvelle-Aquitaine, entre investigations sur terre, sous terre... et en l'air!

1

Le Bureau de recherches géologiques et minières, en bref, le BRGM ou, en simple, le service géologique national français, lance pour 6 ans, un programme de recherche sur les nappes d'eau souterraines du Nord-Est de la Nouvelle-Aquitaine. Démarré au printemps dernier, une nouvelle et importante étape du programme de recherche commence, depuis les airs, ce lundi 6 septembre, pour une durée estimée de deux semaines. En jeu ici, une meilleure connaissance des nappes, pour une meilleure gestion dans un contexte de changement global des ressources et des besoins. Un projet dont les conseils départementaux de la Dordogne, du Lot-et-Garonne, du Lot et de la Charente, ainsi que le Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine via le FEDER et l'Agence de l'Eau Adour Garonne sont partenaires.

Si les scientifiques du BRGM ont entamé des campagnes de mesures et analyses des eaux souterraines ce printemps, c'est bien ce lundi 6 septembre que le projet, baptisé Eaux-SCARS, débutera plus concrètement encore, par une acquisition aéroportée de données géophysiques. Durant deux semaines, en effet, un hélicoptère survolera le nord-est du Bassin aquitain. Il couvrira une bande en arc de cercle de 40 km de large et presque 200 km de long, partant du sud d’Angoulême jusqu'à Agen, en passant par les secteurs de Périgueux puis de Sarlat, détaille les services du BRGM.
L'hélicoptère en question sera facilement repérable, puisqu’il transportera une antenne en forme de boucle de 20 mètres de diamètre. C'est elle qui permettra de sonder indirectement le sous-sol. Ce survol a pour but de repérer « les contrastes de résistivité électrique dans les roches ». En d'autres termes, en fonction de la capacité des roches à s'opposer à la circulation du courant électrique, les géophysiciens pourront déterminer les contours des couches géologiques et mieux délimiter les nappes souterraines, et ce « jusqu’à 400 mètres de profondeur environ », précise le BRGM.

Un forage profond en Dordogne
Au-delà de ces premières investigations, ces données seront complétées par des réinterprétations, avec des techniques modernes, de données issues d’anciennes prospections pétrolières, et par des mesures dans des forages profonds. De plus, les géologues prospecteront sur le terrain jusqu’en 2022 pour trouver, grâce aux affleurements en surface des couches géologiques repérées en profondeur, des indices leur permettant de compléter le modèle 3D issu de ces mesures géophysiques.

Autres investigations menées dès cet automne : « l'installation des instrumentations dans des cours d’eau, des sources et des forages, pour étudier sur plusieurs années les évolutions des débits et de la chimie des eaux souterraines ». A partir de 2022, le BRGM prévoit également « la réalisation d’un forage profond en Dordogne qui permettra l’extraction de carottes des couches géologiques profondes et la réalisation de tests permettant de comprendre les relations entre les différentes nappes superposées ».

Concertations sur les besoins
Si préciser les fonctionnements de ces nappes profondes, et leur renouvellement dans un contexte de changement global est précieux pour les quatre départements concernés, c'est que l’eau souterraine y représente plus de la moitié de la consommation totale d’eau par les populations, les agriculteurs et les industriels. Sans oublier qu'elle contribue aussi massivement au soutien des cours d’eau. Or, cette ressource peut s’épuiser dans certains secteurs ou à certaines périodes. Une situation qui risque de s’aggraver dans un contexte de changement climatique. Le vaste programme de recherche qui démarre, vise ainsi à éviter de futurs conflits d’usage et mieux gérer cette ressource.

Au terme du programme Eaux-SCAR, l'objectif est de fournir aux collectivités et acteurs de l'eau, des éléments scientifiques étayés pour élaborer des stratégies d’exploitation durables de ces nappes d’eau souterraine, alliant besoins locaux et possibilités du milieu. Dans cet esprit, et dès cet automne, des concertations seront aussi menées entre acteurs de l’eau, afin de construire une représentation partagée de leurs besoins actuels et futurs.

Solène Méric
Par Solène Méric

Crédit Photo : 4111111111111111

Partager sur Facebook
Vu par vous
2838
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Environnement
Environnement
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 27 + 15 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !
1 Environnement | 24/09/2021

A Saucats, la plateforme solaire Horizeo est loin de faire l'unanimité

1 Environnement | 22/09/2021

Gestion de l'eau dans le Sud-Ouest : expérimenter pour ne pas (trop) manquer

1 Environnement | 21/09/2021

La ressource en eau au coeur du programme européen Life Eau&Climat présenté à Limoges

1 Environnement | 17/09/2021

Limoges Métropole veut ouvrir la voie en matière de transition écologique

1 Environnement | 16/09/2021

Béarn: la centrale solaire occupe les friches de l'ancienne centrale thermique

1 Environnement | 15/09/2021

L'antenne de l'aviation civile de Sarlat fonctionne désormais à l'hydrogène

1 Environnement | 10/09/2021

Pau: l'aéroport, refuge de biodiversité ?

1 Environnement | 31/08/2021

L'Agglo de Pau va transformer ses boues d'épuration en énergies vertes, locales et décarbonnées

1 Environnement | 24/08/2021

Sur le marais de Talmont, agriculture et biodiversité vont de pair

1 Environnement | 18/08/2021

Libourne : l’eau au cœur d’un festival cet automne

1 Environnement | 28/07/2021

La pêche, un autre atout pour le département de la Dordogne

1 Environnement | 27/07/2021

Au mois d'août, baladez-vous en Gironde !

1 Environnement | 26/07/2021

Réduire l'impact carbone des hypermarchés, c'est possible. Exemple sur l'île d'Oléron

1 Environnement | 23/07/2021

Limoges Métropole s’engage à réduire la pollution lumineuse pour préserver la biodiversité nocturne

1 Environnement | 12/07/2021

Limoges Métropole vise la transition énergétique avec son plan climat air énergie