Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

12/04/21 : Philippe Dubourg, Maire d'Illats depuis 1977, est décédé le 11 avril dernier. Plusieurs élus locaux, dont Christophe Duprat, Maire de Saint-Aubin du Médoc, saluent la mémoire d'un « élu de terrain attaché à son territoire ».

02/04/21 : Autour de la Journée de sensibilisation à l’autisme le 2 avril des villes illuminent leurs monuments en bleu: un symbole pour rappeler la nécessité de simplifier et améliorer le quotidien des personnes autistes. A Bordeaux ce sera la porte de Bourgogne.

01/04/21 : Le 9 avril prochain, la cité scolaire Alcide Dusolier de Nontron deviendra la 1ère cité scolaire 100% bio de France.

31/03/21 : Régionales- Signe de l'alliance entre GénérationS et EELV, Benoit Hamon sera à Bordeaux le 1er avril en soutien à Nicolas Thierry, tête de liste EELV de « Nos terroirs, notre avenir ». Sa numéro 2 en Gironde est Anne-Laure Bedu candidate GénérationS

24/03/21 : Charente-Maritime : Véronique SCHAAF, sous-préfète de Villeneuve-sur-Lot, est nommée sous-préfète de Saintes. Elle devrait prendre ses fonctions le 19 avril 2021. Elle succède à Adeline BARD, arrivée dans l’arrondissement de Saintes en juillet 2018.

19/03/21 : La Banque alimentaire Béarn-Soule organise, samedi 20 mars 2021, une collecte alimentaire exceptionnelle, mobilisant près de 400 jeunes bénévoles, dans 14 magasins de Pau.

18/03/21 : Charentes : L'Union Générale des Viticulteurs pour l'AOC Cognac (UGVC) vient de se doter d'un nouveau directeur général, Xavier RAFFENNE. Il était précédemment directeur de la Maison des Vins de Gaillac.

16/03/21 : La Rochelle : le festival de fiction télé se déroulera du 14 au 19 septembre, annonce aujourd'hui les organisateurs dans un communiqué. Une journée de plus sera dédiée à la création. Les candidatures pour les œuvres sont ouvertes.

04/03/21 : La Ville de Bayonne a réuni les représentants des professionnels et les partenaires de la fameuse Foire au Jambon pour envisager la suite à donner à cet événement de la semaine pascale. Il prennent date pour cet événement entre les 7 et 10 octobre

02/03/21 : Le 90e Congrès des Départements de France qui devait se tenir à La Rochelle en novembre dernier, puis les 29 et 30 avril prochain, est de nouveau reporté, selon un communiqué du Département de Charente-Maritime du jour.

26/02/21 : Faute de salon de l'agriculture cette année, la confédération paysanne organise du 27 février au 7 mars des fermes ouvertes pour faire découvrir l'agriculture paysanne.Liste des agriculteurs sur www.confederationpaysanne.fr/mobilisations.php?id=11079

24/02/21 : Charente-Maritime : selon un arrêté ministériel du 19/02 publié au Journal Officiel du 24/02, les communes reconnues en état de catastrophe naturelle en inondations et coulées de boue du 3 février 2021 au 9 février 2021 sont Crazannes et Le Mung.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 12/04/21 | A Sare, le boucher ouvre... des gîtes !

    Lire

    Les propriétaires d'une boucherie charcuterie traiteur dans le centre bourg de Sare (64) ont acquis en 2020 une maison située à proximité directe de leur magasin. Leur objectif : rénover la maison pour créer 3 types d'activités différentes! Au rez-de-chaussée un point de vente complémentaire, au 1er étage, un gîte d'étape de grande capacité et au 2ème étage, 2 logements pour saisonniers. Outre l'audace et l'originalité du projet porté par la SARL Larrun Lodge, il répondra au besoin d'accueil des saisonniers, nombreux sur le territoire du fait de la proximité de la côte et de l'attractivité touristique du village.

  • 12/04/21 | Mont-de-Marsan : Arte Flamenco se réinvente

    Lire

    Annulée en 2020, la 32ème édition d’Arte Flamenco se tiendra du 29 juin au 3 juillet en plein air et public assis dans 2 lieux inédits. Afin de respecter les conditions sanitaires, et en lien avec les conséquences budgétaires d'une jauge limitée, un seul spectacle payant aura lieu chaque soir à 21h30 aux Arènes du Plumaçon. La scène de la Bodega sera, elle, transposée Place Saint-Roch et accueillera des spectacles gratuits toute la journée. Les stages ne sont pas oubliés, 2 lieux en plein air, proches des Arènes sont ainsi envisagés. La programmation du festival sera dévoilée sur les réseaux sociaux le 29 avril prochain.

  • 12/04/21 | Une halle commerçante à Aixe-sur-Vienne (87)

    Lire

    Dans le cadre d’une réflexion de requalification urbaine visant à renforcer l’attractivité du territoire, la commune d’Aixe-sur-Vienne en Haute-Vienne va construire au coeur de la ville une halle d’une superficie de 326m². Grâce aux zones de stationnement réparties aux alentours, les riverains pourront facilement accéder aux douze commerçants qui vont s’y installer avec comme axes commerciaux privilégiés les produits frais et les circuits-courts.

  • 12/04/21 | Les femmes à l’honneur à Penne d’Agenais

    Lire

    Après un an de travail de recherche, les élèves du collège de Penne d’Agenais ont choisi 10 femmes à mettre à l’honneur sur le thème des femmes engagées en Lot-et-Garonne, France et Espagne sur la façade de l’entrée du collège avec la collaboration de l’association La Fabrique Toi-Même. Le 29 avril prochain, la fresque sera installée, carreau par carreau sur la façade du bâtiment. Ce projet est soutenu par la convention éducative du département du Lot-et-Garonne.

  • 09/04/21 | « De l’air ! » en Deux-Sèvres

    Lire

    L’association Ah ? qui propose des spectacles vivants et des évènements artistiques propose pour cette année 2021, 40 représentations dans 8 communes du département comme du théâtre de rue, de la poésie ou des dispersions graphiques. Les 22 compagnies programmées auront pour thématique « De l’air ! » en référence à l’épidémie de Covid-19 et traitera du besoin de liberté, de grands espaces, et de véritables retrouvailles. Festival espéré du 27 mai au 6 juin 2021...

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Environnement | En partie rouvert, le Pignada d'Anglet revivra dès 2021. Différemment.

31/08/2020 | La forêt (urbaine) de Chiberta fera l'objet d'une reforestation. Unanimité pour que son contenu d'ici là, soit revisité

Incendie Chiberta Lasserre Villenave Olive

Un mois après l'incendie d'une partie de la Forêt de Chiberta et du Parc écologique Izadia d'Anglet et la très vive émotion suscitée, place est désormais à la reconstruction. Ses propriétaires, la Ville d'Anglet et son maire Claude Olive, le Conseil départemental, avec Jean-Jacques Lasserre, La Congrégation des Servantes de Marie, avec le sous-préfet Hervé Jonathan, représentant l'Etat et l'ONF qui en avait la gestion se sont retroussé les manches pour envisager demain. La maire a rendu un quart du massif à ses "accros" avec d'évidentes restrictions avant d'aborder la reforestation. Différente.

Nous l'avons écrit, il y a un mois, jeudi 30 juillet, en fin d’après-midi, un incendie s'est déclaré à Anglet dans le secteur du stade Orok-Bat, avant de se propager au nord de la commune dans le quartier de Chiberta et la zone de La Barre. Après des heures de combat contre le feu qui ont mobilisé jusqu'à 200 sapeurs-pompiers et deux avions Canadair au plus fort du dispositif et dans des conditions difficiles (chaleur et vent), l’incendie a pu être maîtrisé le vendredi matin à 5 h 30.

La forêt d'Anglet, massif forestier urbain, unique au sud de la Nouvelle-Aquitaine, est un espace naturel. Sensible. Trois propriétaires – la commune d’Anglet (55,31 ha), le Conseil départemental (115,61 ha) et la congrégation des Servantes de Marie (48,49 ha) – veillent à sa destinée, L’Office national des forêts (ONF) étant en charge de sa gestion. Sept jours après la catastrophe, le bilan était le suivant : -100 hectares de pinède d'un seul tenant et 65 hectares de pinède et de jardins diffus ont brûlé, soit une bonne partie du Pignada qui compte 270 hectares ; -25 personnes incommodées ont été prises en charge par les services de secours ; -24 logements ont été touchés par le sinistre, dont 5 maisons partiellement ou totalement détruites par les flammes

"Nous avons dû faire face en premier lieu à des travaux d'urgence a souligné le maire Claude Olive. Tout d'abord des travaux de sécurisation dus à l'incendie, notamment autour des maisons, des voies, dans les secteurs qui en ont subi les conséquences, abattages d'arbres menaçants des maisons. Il a fallu élaguer, broyer et déblayer les sous-bois et assurer une bande de 20 mètres de sécurisation."

Comme l'a également détaillé le maire, il existe trois secteurs de dommages: une partie qui a brûlé, une autre qui a "chauffé" dans le secteur nord du Pignada et une partie sud; heureusement indemne. Les deux premières, interdites d'accès ont nécessité la pause de 6 kilomètres de grillage. Dans l'état actuel des travaux d'urgence, les Collectivités auront déboursé 200 000 euros pour parer à l'urgence sécuritaire.

Une petite partie du massif réouvert... sous surveillance

Toutefois le maire a profité de ce point presse pour annoncer "rendre" au public, et aux Angloys en particulier, la partie indemne du Pignada. Elle se trouve au sud du massif. Entre le Club hippique et une voie verte transversale qui la délimite de la zone sinistrée. Un quart du domaine. Soit la zone située au sud de la voie verte menant de l’avenue de Chiberta au cimetière de Blancpignon. Un secteur intermédiaire - situé entre la zone incendiée et la zone qui sera ouverte au public – reste interdit d’accès car fortement impacté par les chaleurs de l’incendie. Le massif sera en tout état de cause interdit d'accès entre 21 heures et 6 heures du matin. Et soumis à une réglementation qui semblait d'évidence: pas de barbecue, ne plus fumer afin d'éviter de jeter des mégots, faire du caravaning, ou bivouaquer. Comme la chasse qui était jusque-là autorisée sur une petite parcelle sera interdite.

Le sous-préfet de Bayonne, Hervé Jonathan, a d'abord rappelé "le soutien dès les premières heures des autorités de l'État".
Il faisait allusion au président Macron – par téléphone à Claude Olive - à la visite de la ministre de l'Environnement Barbara Pompili, (Ici devant les cendres d'Izadia, en présence du sous-préfet Jonathan, de Claude Olive et de l'adjointe à l'environnement, Valérie Dequeker) précédée de celle, dès le samedi, de la secrétaire d'État à la Transition écologique, Bérangère Abba.
" Ce soutien se traduira concrètement par sa volonté et son aide à la renaissance, de la Forêt. Assorti d'une jolie formule pour définir la relation entre la forêt et ses "usagers": "On n'use pas de la forêt, on la fréquente. Et on le fait avec précaution comme l'espace sensible qu'elle est. Nous avons des devoirs envers elle".

 L'ancien maire: "Je suis devant Izadia et je pleure"

Alors que le maire Claude Olive est au PC, le lendemain matin de ce drame écologique, il reçoit un SMS de Robert Villenave, un de ses prédécesseurs: "Je suis devant Izadia et je pleure". D’une superficie de 14 hectares, le parc écologique Izadia, classé en espace naturel, était un refuge pour la faune et la flore endémique et les oiseaux migrateurs. Il a subi de plein fouet les ravages de l’incendie, qu’il s’agisse de la faune et de la flore ou du bâtiment de la Maison du parc entièrement détruit par les flammes. Cet espace naturel emblématique de la commune conservera sa vocation première.

Ce message illustre tout l'émoi, le traumatisme ressenti par les Angloys lors de cet incendie. Et il n'est pas terminIncendie Chiberta Villenave et Adoé: "Les coupes que nous allons être obligés d'effectuer en seront un supplémentaire, annonce le maire. Il faut s'y préparer et informer, afin d'éviter un troisième la prolifération des scolytes. Comme le précisait Antoine Oberlé, responsable de l'unité territoriale de Bayonne à l'Office national des forêts. Ces hectares détruits ou blessé seront revus et aux pins qui depuis Napoléon III ont fait sa légende s'ajouteront vraisemblablement des chênes. "La Ville souhaite mener un programme de reboisement exemplaire de la forêt du Pignada en concertation avec tous les acteurs concernés : propriétaires, gestionnaire, associations, riverains et le soutien des collectivités territoriales et de l’État. "Nous replanterons la forêt, différemment, qualitativement en tenant compte non seulement de ce drame et des protections sécuritaires à mettre en œuvre dans une forêt urbaine, mais aussi des caractéristiques de ce massif boisé. Nous la ferons plus belle, plus sûre, plus adaptée aux conditions climatiques de notre temps", souligne encore le maire d'Anglet Claude Olive. "Nous régénérerons Izadia, sans rien soustraire de ses spécificités, de sa richesse florale et animale, de ses exigences environnementales, précise aussi le maire d'Anglet Claude Olive. Nous doterons ce parc d’un nouvel édifice, qui sera un signal d’intégration au paysage, en même temps qu’un exemple vivant des nouvelles techniques de construction durables, d’expérimentation de procédés innovants".

 Ajudam Pignada pour rassembler dons et suggestions

L'émotion de ce sinistre a été telle que, dès le lendemain, des Angloys, des entreprises, des association se proposaient spontanément pour apporter des fonds pour aider à la reforestation. Le maire s'est alors tourné vers cet ancien premier élu, Robert Villenave, pour organiser cette solidarité. La devise de la ville d'Anglet étant gasconne "Ma è pignada per m'ayda" ("La mer et le Pignada pour m'aider.") elle s'appellera "Ajudam Pignada" ("Aidons la Forêt). "Attention! Prononcer bien Ayudam" afin de respecter la langue a averti le président du Conseil départemental Jean-Jacques Lasserre, – ici en compagnie de Robert Villenave et Claude Olive — copropriétaire au titre du département des Forêts du Pignada et du Lazaret voisin. Qui va être provisoirement fermé pour être à son tour, débroussaillé, toiletté ...

"Outre des fonds déjà importants, notre association pourra faire remonter les propositions de personnes et d'autres associations du terroir", a averti Robert Villenave. (Sur notre photo ici en compagnie de la surfeuse Pauline Ado, marraine de l'association). Selon le vœu du maire: revenir vers les Angloys afin que cette forêt demeure la leur. Comme avant.

Comme un signe? Non loin de cette salle Orok Bat où se tenait ce point presse, en cet endroit même où un des foyers de l'incendie est s'est développé, un mois après, les fougères avaient repoussé..

Claude Oliveet Barbara Pompili devant Izadia.

 

Félix Dufour
Par Félix Dufour

Crédit Photo : Félix Dufour

Partager sur Facebook
Vu par vous
7043
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Environnement
Environnement
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 14 + 10 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !