Devenez actionnaire d'aqui.fr

21/01/22 : Hermione Académie, la mission formation de l’Association Hermione – La Fayette réunit désormais plusieurs formations: le cycle « Savoir-être, savoir-faire, savoir agir », les séminaires « Esprit d’équipage » et le programme « Engagement citoyen ».+ d'info

21/01/22 : Du 27 janvier au 31 mars, un centre de dépistage du Covid-19 va être installé au pied du Château Diable à Cenon. De 13h à 16h, sur rdv la population pourra réaliser des tests antigéniques. Les rdv doivent être pris sur Doctolib.

20/01/22 : En Dordogne, la disparition de Gaspard Ulliel, hier à l'âge de 37 ans, laisse le souvenir d'un jeune homme charmant et sympathique. L'acteur avait tourné "Jacquou le Croquant" en Dordogne. L'avant-première avait eu lieu à Montignac en janvier 2007.

19/01/22 : Bayonne lance la seconde édition de son budget participatif doté de 300 000 euros. Dès 9 ans, les habitants proposent des projets liés au vivre ensemble et au développement durable. Ils sont sélectionnés et soumis au vote. Puis la Ville réalise!+ d'info

17/01/22 : Le 22 mars, c'est à Cognac en Charente que se tiendra la première cérémonie des nouveaux étoilés du Guide Michelin en région. L'occasion, selon le guide rouge, de mettre en lumière “une ville et un territoire qui témoignent de l’excellence française”.

12/01/22 : Ce 12 janvier, le centre de vaccination de Pau ouvre 2 lignes de vaccination pour les enfants de 5 à 11 ans. Soit une capacité de 60 rendez-vous pédiatriques journaliers. La présence d'un des 2 parents est obligatoire pour répondre au questionnaire médica+ d'info

10/01/22 : Les Pyrénées-Atlantiques sont placés en vigilance rouge crues depuis hier. Les tronçons du Gave d'Oloron, Gave de Pau Béarnais ou encore du Saison risquent de vivre ce lundi des crues comparables voire supérieures à celles, record, de décembre 2021.

10/01/22 : Les Pyrénées-Atlantiques sont placés en vigilance rouge pluies et inondations depuis hier. Entre dimanche et lundi, on attend des cumuls de 50 à 80 mm en plaine, 100 à 130 mm sur les premiers contreforts, vallées et piémont, 150 à 250 mm en montagne.

07/01/22 : Football: le Bergerac Périgord Football club, dernier club aquitain en lice, devra se délocaliser pour recevoir l’AS Saint-Étienne en 8es de finale de la Coupe de France. Le match aura lieu au stade Francis-Rongiéras de Périgueux, le 30 janvier.

06/01/22 : START-UP : Les acteurs technologiques et innovants de Nouvelle-Aquitaine ont levé plus de 280 millions d'euros en 2021. Un record historique confirmé au 4ème trimestre avec 11 opérations et un peu plus de 28M€ levés.

06/01/22 : Le musée des Beaux-Arts de Libourne annonce une bonne nouvelle en ce début d'année : l'exposition "Toulouse-Lautrec, la naissance d’un artiste" qui aurait du s'achever au 9 janvier, joue les prolongation jusqu’au 16 janvier 2022 ! A voir!+ d'info

06/01/22 : Pyrénées-Atlantiques - Céline Dumerc, manager générale et ancienne capitaine de l’équipe de France féminine de basket vient d'être nommée Chevalier de l'ordre national de la Légion d'honneur au titre de la promotion civile du 1er janvier 2022.

02/01/22 : Coupe de France : Bergerac est en huitièmes de finales de Coupe de France de football. Les Bergeracois ont remporté leur match face à Créteil aux tirs au but (5 à 4). Au tour précédent, ils avaient battu Metz pensionnaire de ligue 1 aux tirs au but.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 21/01/22 | SNCF Réseau annonce un trafic régional "très perturbé" lundi

    Lire

    Du 23 janvier 19h au 25 janvier 8h, de fortes perturbations sont à prévoir sur le réseau ferroviaire suite à un mouvement social des aiguilleurs de la SNCF en Nouvelle-Aquitaine. Le trafic sera très perturbé lundi au sud de Poitiers. Quelques circulations seront assurées sur la LGV entre Paris et Bordeaux durant la journée de lundi mais aucune au sud de Bordeaux. Le trafic régional sera quant à lui très faible.

  • 21/01/22 | Unités de méthanisation et de méthanation de Lescar: le chantier démarre

    Lire

    Sur le site Cap Ecologia à Lescar, près de Pau, l'ambitieux projet de transformation de l'usine de dépollution des eaux usées en unité de production de ressources énergétiques décarbonées démarre aujourd'hui avec la pose des premières pierres des usines de méthanisation et de méthanation du projet pensé par Suez. Les boues permettront de produire du biométhane, du biochar, du compostage mais aussi indirectement du méthane de synthèse... Objectif a terme de cet équipement: réduire les émissions de CO² de l'agglomération de 550 t/an.

  • 21/01/22 | À Brive, il va y avoir du sport !

    Lire

    Afin de s’immiscer dans l’aventure des Jeux Olympiques de Paris qui se dérouleront en 2024, la ville de Brive et son Agglo ont obtenu les labels « Terre de Jeux 2024 » et « Centre de Préparation aux Jeux ». C’est l’occasion pour la ville corrézienne d’accueillir des délégations et clubs français et étrangers, en plus d’organiser des manifestations sportives importantes comme le meeting national d’Athlétisme qui se déroulera le 12 juin prochain. Plus d’infos sur http://www.brive.fr/

  • 21/01/22 | En Dordogne, les dépenses sociales grimpent

    Lire

    Le débat des orientations budgétaires du Département de la Dordogne a mis en lumière la forte hausse des dépenses sociales. Elles sont en augmentation de 4,5 % par an, soit 11 M€. Ce sont le RSA et le secteur de l'aide sociale à l'enfance qui enregistrent les plus fortes augmentations. L'Etat ne compense pas intégralement. En 2021, les dépenses sociales en Dordogne ont représenté 258 M€. Elles devraient atteindre 273 M€ cette année, soit une progression de 6 %.

  • 20/01/22 | H5N1 : face à sa diffusion, la stratégie de lutte s'intensifie encore

    Lire

    Le ministère de l'agriculture vient d'annoncer « le dépeuplement préventif de toutes les volailles et palmipèdes d’une zone géographique caractérisée par de nombreux foyers est désormais nécessaire au-delà des mesures actuelles visant l’élimination des foyers et le dépeuplement préventif autour des foyers ». 226 communes (39 dans le Gers, 161 dans les Landes et 26 dans les Pyrénées-Atlantiques), sont concernées, soit environ 1,5 million d’animaux, en plus des 1,5 million déjà dépeuplés. Consultée sur ces mesures, c'est « un nouveau traumatisme pour la filière avicole », assure la profession.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Environnement | En partie rouvert, le Pignada d'Anglet revivra dès 2021. Différemment.

31/08/2020 | La forêt (urbaine) de Chiberta fera l'objet d'une reforestation. Unanimité pour que son contenu d'ici là, soit revisité

1

Un mois après l'incendie d'une partie de la Forêt de Chiberta et du Parc écologique Izadia d'Anglet et la très vive émotion suscitée, place est désormais à la reconstruction. Ses propriétaires, la Ville d'Anglet et son maire Claude Olive, le Conseil départemental, avec Jean-Jacques Lasserre, La Congrégation des Servantes de Marie, avec le sous-préfet Hervé Jonathan, représentant l'Etat et l'ONF qui en avait la gestion se sont retroussé les manches pour envisager demain. La maire a rendu un quart du massif à ses "accros" avec d'évidentes restrictions avant d'aborder la reforestation. Différente.

Nous l'avons écrit, il y a un mois, jeudi 30 juillet, en fin d’après-midi, un incendie s'est déclaré à Anglet dans le secteur du stade Orok-Bat, avant de se propager au nord de la commune dans le quartier de Chiberta et la zone de La Barre. Après des heures de combat contre le feu qui ont mobilisé jusqu'à 200 sapeurs-pompiers et deux avions Canadair au plus fort du dispositif et dans des conditions difficiles (chaleur et vent), l’incendie a pu être maîtrisé le vendredi matin à 5 h 30.

La forêt d'Anglet, massif forestier urbain, unique au sud de la Nouvelle-Aquitaine, est un espace naturel. Sensible. Trois propriétaires – la commune d’Anglet (55,31 ha), le Conseil départemental (115,61 ha) et la congrégation des Servantes de Marie (48,49 ha) – veillent à sa destinée, L’Office national des forêts (ONF) étant en charge de sa gestion. Sept jours après la catastrophe, le bilan était le suivant : -100 hectares de pinède d'un seul tenant et 65 hectares de pinède et de jardins diffus ont brûlé, soit une bonne partie du Pignada qui compte 270 hectares ; -25 personnes incommodées ont été prises en charge par les services de secours ; -24 logements ont été touchés par le sinistre, dont 5 maisons partiellement ou totalement détruites par les flammes

"Nous avons dû faire face en premier lieu à des travaux d'urgence a souligné le maire Claude Olive. Tout d'abord des travaux de sécurisation dus à l'incendie, notamment autour des maisons, des voies, dans les secteurs qui en ont subi les conséquences, abattages d'arbres menaçants des maisons. Il a fallu élaguer, broyer et déblayer les sous-bois et assurer une bande de 20 mètres de sécurisation."

Comme l'a également détaillé le maire, il existe trois secteurs de dommages: une partie qui a brûlé, une autre qui a "chauffé" dans le secteur nord du Pignada et une partie sud; heureusement indemne. Les deux premières, interdites d'accès ont nécessité la pause de 6 kilomètres de grillage. Dans l'état actuel des travaux d'urgence, les Collectivités auront déboursé 200 000 euros pour parer à l'urgence sécuritaire.

Une petite partie du massif réouvert... sous surveillance

Toutefois le maire a profité de ce point presse pour annoncer "rendre" au public, et aux Angloys en particulier, la partie indemne du Pignada. Elle se trouve au sud du massif. Entre le Club hippique et une voie verte transversale qui la délimite de la zone sinistrée. Un quart du domaine. Soit la zone située au sud de la voie verte menant de l’avenue de Chiberta au cimetière de Blancpignon. Un secteur intermédiaire - situé entre la zone incendiée et la zone qui sera ouverte au public – reste interdit d’accès car fortement impacté par les chaleurs de l’incendie. Le massif sera en tout état de cause interdit d'accès entre 21 heures et 6 heures du matin. Et soumis à une réglementation qui semblait d'évidence: pas de barbecue, ne plus fumer afin d'éviter de jeter des mégots, faire du caravaning, ou bivouaquer. Comme la chasse qui était jusque-là autorisée sur une petite parcelle sera interdite.

Le sous-préfet de Bayonne, Hervé Jonathan, a d'abord rappelé "le soutien dès les premières heures des autorités de l'État".
Il faisait allusion au président Macron – par téléphone à Claude Olive - à la visite de la ministre de l'Environnement Barbara Pompili, (Ici devant les cendres d'Izadia, en présence du sous-préfet Jonathan, de Claude Olive et de l'adjointe à l'environnement, Valérie Dequeker) précédée de celle, dès le samedi, de la secrétaire d'État à la Transition écologique, Bérangère Abba.
" Ce soutien se traduira concrètement par sa volonté et son aide à la renaissance, de la Forêt. Assorti d'une jolie formule pour définir la relation entre la forêt et ses "usagers": "On n'use pas de la forêt, on la fréquente. Et on le fait avec précaution comme l'espace sensible qu'elle est. Nous avons des devoirs envers elle".

 L'ancien maire: "Je suis devant Izadia et je pleure"

Alors que le maire Claude Olive est au PC, le lendemain matin de ce drame écologique, il reçoit un SMS de Robert Villenave, un de ses prédécesseurs: "Je suis devant Izadia et je pleure". D’une superficie de 14 hectares, le parc écologique Izadia, classé en espace naturel, était un refuge pour la faune et la flore endémique et les oiseaux migrateurs. Il a subi de plein fouet les ravages de l’incendie, qu’il s’agisse de la faune et de la flore ou du bâtiment de la Maison du parc entièrement détruit par les flammes. Cet espace naturel emblématique de la commune conservera sa vocation première.

Ce message illustre tout l'émoi, le traumatisme ressenti par les Angloys lors de cet incendie. Et il n'est pas terminIncendie Chiberta Villenave et Adoé: "Les coupes que nous allons être obligés d'effectuer en seront un supplémentaire, annonce le maire. Il faut s'y préparer et informer, afin d'éviter un troisième la prolifération des scolytes. Comme le précisait Antoine Oberlé, responsable de l'unité territoriale de Bayonne à l'Office national des forêts. Ces hectares détruits ou blessé seront revus et aux pins qui depuis Napoléon III ont fait sa légende s'ajouteront vraisemblablement des chênes. "La Ville souhaite mener un programme de reboisement exemplaire de la forêt du Pignada en concertation avec tous les acteurs concernés : propriétaires, gestionnaire, associations, riverains et le soutien des collectivités territoriales et de l’État. "Nous replanterons la forêt, différemment, qualitativement en tenant compte non seulement de ce drame et des protections sécuritaires à mettre en œuvre dans une forêt urbaine, mais aussi des caractéristiques de ce massif boisé. Nous la ferons plus belle, plus sûre, plus adaptée aux conditions climatiques de notre temps", souligne encore le maire d'Anglet Claude Olive. "Nous régénérerons Izadia, sans rien soustraire de ses spécificités, de sa richesse florale et animale, de ses exigences environnementales, précise aussi le maire d'Anglet Claude Olive. Nous doterons ce parc d’un nouvel édifice, qui sera un signal d’intégration au paysage, en même temps qu’un exemple vivant des nouvelles techniques de construction durables, d’expérimentation de procédés innovants".

 Ajudam Pignada pour rassembler dons et suggestions

L'émotion de ce sinistre a été telle que, dès le lendemain, des Angloys, des entreprises, des association se proposaient spontanément pour apporter des fonds pour aider à la reforestation. Le maire s'est alors tourné vers cet ancien premier élu, Robert Villenave, pour organiser cette solidarité. La devise de la ville d'Anglet étant gasconne "Ma è pignada per m'ayda" ("La mer et le Pignada pour m'aider.") elle s'appellera "Ajudam Pignada" ("Aidons la Forêt). "Attention! Prononcer bien Ayudam" afin de respecter la langue a averti le président du Conseil départemental Jean-Jacques Lasserre, – ici en compagnie de Robert Villenave et Claude Olive — copropriétaire au titre du département des Forêts du Pignada et du Lazaret voisin. Qui va être provisoirement fermé pour être à son tour, débroussaillé, toiletté ...

"Outre des fonds déjà importants, notre association pourra faire remonter les propositions de personnes et d'autres associations du terroir", a averti Robert Villenave. (Sur notre photo ici en compagnie de la surfeuse Pauline Ado, marraine de l'association). Selon le vœu du maire: revenir vers les Angloys afin que cette forêt demeure la leur. Comme avant.

Comme un signe? Non loin de cette salle Orok Bat où se tenait ce point presse, en cet endroit même où un des foyers de l'incendie est s'est développé, un mois après, les fougères avaient repoussé..

Claude Oliveet Barbara Pompili devant Izadia.

 

Félix Dufour
Par Félix Dufour

Crédit Photo : Félix Dufour

Partager sur Facebook
Vu par vous
10014
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Environnement
Environnement
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 24 + 7 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !
Bernard Vauriac, président du Parc, Germinal Peiro, président d'Epidor et Michel Andrieux, président du syndicat de rivières Environnement | 21/01/2022

Mieux appréhender la gestion des milieux aquatiques de la rivière Haute-Dronne

Illustration éoliennes en mer Environnement | 12/01/2022

Projet éolien marin Sud Atlantique : quelle place pour la biodiversité ?

Grue cendrée Environnement | 03/01/2022

Pour un temps suspendu à la découverte des Grues cendrées

La réserve du marais d'Yves, côté littoral Environnement | 15/12/2021

La réserve nationale du marais d’Yves veut s’agrandir

Conférence WIS2021 Environnement | 03/12/2021

Le World Impact Summit, catalyseur de solutions pour la planète

Plantation d'une forêt résiliente sur le site aturin de Crédit Agricole Aquitaine Environnement | 30/11/2021

Le Crédit agricole Aquitaine et Alliance forêt bois créent une forêt résiliente à Aire-sur-l'Adour

Marais du pays rochefortais Environnement | 25/11/2021

Un projet de parc naturel régional en Charente-Maritime

Inauguration du serious game Espéride et la forêt de demain Environnement | 23/11/2021

Nouvelle-Aquitaine : une expérience immersive pour lutter contre le changement climatique

Arnaud Laurent, éleveur de limousines, a prévu de planter des haies sur une partie de son exploitation Environnement | 15/11/2021

Des agriculteurs haut-viennois s’engagent en faveur de la biodiversité

François Bayrou et Guillaume Choisy, DG de l'Agence de l'eau découvre le site de renaturation de l'Ousse des bois (en arrière-plan) sur le secteur Léon Blum, à Pau Environnement | 09/11/2021

A Pau, la rivère Ousse des Bois a retrouvé son lit naturel

Sur le salon de l’habitat de Limoges, le stand a généré de nombreux contacts Environnement | 05/11/2021

Un guichet habitat énergie disponible pour les habitants de Limoges Métropole

Eau potable -  illustration Environnement | 29/10/2021

Eau potable : une concertation pour creuser le projet du champ captant des Landes du Médoc

La boucle énergétique de Lagord Environnement | 29/10/2021

Une boucle énergétique en test à La Rochelle

Espace pédagogique Louis Fargue Environnement | 27/10/2021

Bordeaux : la station d'épuration Louis Fargue, une offre pédagogique pour "éveiller les consciences"

médoc biogaz une Environnement | 19/10/2021

Méthanisation : A Saint-Laurent du Médoc, Médoc Biogaz élargit son cercle vertueux