Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

15/08/18 : Charente: 6 communes viennent d'être reconnues en état de catastrophe naturelle, suite à des mouvements de terrains liés à la sécheresse, survenue entre janvier et juin 2017. Il s'agit de Balzac, Chalais, La Couronne, Fouquebrune, Linars et Nabinaud.

06/08/18 : Dominique Laurent, sous préfète de Bergerac depuis quatre ans, vient d'être nommée à ce même poste à Guingamp (22). Stéphanie Monteuil, sous préfète de Saint-Jean-d'Angely (17) lui succède et prendra ses fonctions le 27 août.

06/08/18 : Jean-Philippe Dargent vient d'être nommé sous-préêfet de Lesparre-Médoc en remplacement de Claude Gobin. Il est actuellement directeur à la citoyenneté, de la légalité et du développement territorial à la préfecture des Pyrénées-Atlantiques.

04/08/18 : Le meeting aérien de Belvès(24), le 15 août, est maintenu. L’Aéroclub Belvès Périgord a pris la décision de ne pas annuler la manifestation, suite au décès de son président. Lundi Alain Valleron a trouvé la mort dans le crash du Cessna qu’il pilotait.

03/08/18 : Jean-Philippe DARGENT nommé le 31 juillet sous-préfet de Lesparre-Médoc prendra ses fonctions le 3 septembre. Il était directeur de la citoyenneté, de la légalité et du développement territorial à la préfecture des Pyrénées-Atlantiques (64)

03/08/18 : Renforcement des mesures de limitation de prélèvements d’eau dans le 47 sur les cours d’eau non réalimentés. Ces restrictions impactent environ 2% de la surface agricole irriguée, 95% des surfaces irriguées bénéficiant de ressources en eau sécurisées

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 19/08/18 | La mobilité durable s'expose à Irun

    Lire

    Le Parc d’Expositions Ficoba à Irun, au Cœur de l’Eurorégion Euskadi-Navarre-Aquitaine, accueillera les 27 et 28 novembre le salon Go Mobility, la 1ère exposition industrielle du Sud de l’Europe sur la mobilité durable. Point de rencontre des professionnels, des territoires et des entreprises consacrées au secteur de la mobilité durable et au stockage d’énergie, il vise à encourager les échanges à forte valeur ajoutée et favoriser les projets innovants et la transformation industrielle du territoire. Au menu : une zone d’exposition, des conférences et tables rondes et une zone de test.l*

  • 18/08/18 | Jürgen Essel en concert à La Réole

    Lire

    Privilège pour La Réole qui accueille le 26 août à 16h l'organiste allemand de renommée internationale Jürgen Essel en résidence dans le Réolais. Accueilli par les Amis de l’Orgue de La Réole l'organiste donnera un concert exceptionnel. Jürgen Essel est organiste, compositeur et enseignant à la prestigieuse école de Stuttgart. Interprète et improvisateur son répertoire s’étend de la musique ancienne jusqu’à la création de musique contemporaine. A son actif vingt enregistrements sur CD et des productions conjointes avec de grandes chaînes de radio (Entrée:libre participation) www.orgueslareole.com

  • 18/08/18 | Charente-Maritime : 7 communes reconnues en état de catastrophe naturelle

    Lire

    Suite aux fortes pluies du premier semestre 2018, l'Etat a reconnu 7 communes sinistrées en état de catastrophe naturelle - pour inondations et coulées de boues - publié au Journal Officiel du 15 août 2018 : Fléac-sur-Seugne, Pons, Bazauges, Chaillevette, Champagne, Léoville, Saint-Seurin-de-Palenne. Les sinistrés disposent d’un délai de 10 jours, à compter du 15 août 2018, date de publication de l’arrêté, pour déposer un état estimatif de leurs pertes auprès de leur compagnie d’assurance.

  • 16/08/18 | Charente : le festival de Confolens fête ses 60 ans

    Lire

    Le festival de danses folkloriques du monde de Confolens attire chaque année 100 000 visiteurs. Débutée le 13 aout, cette 60e édition se déroule jusqu'au 19 inclus, avec de nombreux spectacles costumés mais aussi des ateliers de danse ouvert au public. Parmi les pays les plus représentés cette année : la République Dominicaine, le Brésil, le Pérou, la Bolivie, la Moldavie et le Botswana. Onze groupes de nationalités différentes se produiront le dimanche soir pour la soirée de clôture.

  • 15/08/18 | Corrèze: l'agriculture au rdv du numérique

    Lire

    Le 25 août, lors de la 50e édition du Festival de l'élevage de Brive, la Chambre d'agriculture de la Corrèze lance un vaste plan de développement des usages numériques agricoles: AgriNumérik 19. Son objectif: mettre à disposition de tous les agriculteurs volontaires du territoire un smartphone avec des applications et services associés. Une initiative d'ampleur unique en France, sous le regard bienveillant d'Hervé Pillaud, membre du Conseil national du numérique et VP de la Chambre d’agriculture des Pays de la Loire, invité de ce lancement.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Environnement | Trois questions à Nicolas Thierry : "L'agence régionale de la biodiversité sur de bons rails"

21/01/2018 | En visite cette semaine en Haute Vienne, le vice-président de la Région en charge de l'environnement et de la biodiversité a fait le bilan de son action.

Nicolas Thierry, vice président de la Région en charge de l'environnement et de la biodiversitéc

Depuis le début de la mandature, les élus écologistes du Conseil régional ont obtenu la création d'un conseil permanent de la transition énergétique et depuis décembre dernier, une agence régionale de la biodiversité. Nicolas Thierry, vice-président en charge de l'environnement et de la biodiversité, détaille les missions de cette nouvelle instance dont le siège social est à Poitiers. Un des objectifs est d'offrir notamment un espace de dialogue et de concertation à des acteurs qui ne parlent jamais ensemble, exemple la ligue de protection des oiseaux et les fédérations de chasseurs.

@qui! -Quel est le bilan de vos actions depuis le début de la mandature au sein du Conseil régional.?
Nicolas Thierry - Cela a été à 100 à l'heure. Je m'étais fixé plusieurs objectifs. Je suis assez content, car ils sont en bonne voie. Maintenant il faut les faire vivre. Dans les deux premières années, notre volonté était de crééer une agence régionale de la biodiversité. Il a fallu fusionner ce qui existait dans les trois anciennes régions. En Aquitaine, il existait une agence, en Poitou-Charentes aussi et en Limousin, des politiques étaient menées sur ce sujet mais sans instance de coordination. Ma volonté était aussi de mettre une attention particulière sur les pollinisateurs. Depuis juin 2017, il existe un plan régional de sauvegarde des pollinisateurs.  Ce plan prévoit quatre grands axes : améliorer la connaissance pour mieux préserver les pollinisateurs, informer et sensibiliser les citoyens, construire l’exemplarité régionale et, surtout, pierre angulaire du plan, restaurer les habitats naturels. En décembre, nous avons aussi présenté une stratégie globale régionale en faveur de la protection de la biodiversité. On va par exemple proposer à des territoires qui le souhaitent de les labelliser, territoire vert et bleu. Ce sont des territoires qui vont s'engager pour préserver leur patrimoine naturel.

@qui!- Où en est la mise en route de l'Agence régionale de la biodiversité ? 
N T -  L'agence régionale de la biodiversité est sur de bon rails puisqu'elle a été créée début décembre. Elle réunit une vingtaine d'agents et elle est présidée par le scientifique Alain Dutartre, hydrobiologiste et spécialiste des milieux aquatiques. Son siège social est au Futuroscope à Poitiers. L'Agence organise ses réunions aussi bien à Bordeaux, à Poitiers qu'à Limoges. L'Agence se veut ancrée au plus près des territoires car la biodiversité touche à de nombreux domaines transversaux. Exemple, lorsqu'une commune décide la construction d'un nouveau supermarché, il y a un impact. La biodiversité, cela peut être aussi la manière dont on va gérer une forêt, ou encore, le choix d'un type d'agriculture. Contrairement au climat, la biodiversité, c'est plus précis. La biodiversité, ne sera préservée qu'au niveau local, que si localement on est capable de modifier nos pratiques.  L'agence se veut un apport en termes d'accompagnement , d'ingénierie et un lieu d'échanges et de concertation.  

@qui! - Quelles  en sont les missions ?
N T - Cette agence a trois missions. La première est d'être un forum d'acteurs, faire de rencontrer sur le territoire un certains nombre d'acteurs sur des problématiques très précises, telles les pollénisateurs, la moule perlière, le loup. Un des objectifs est de réunir et de faire débattre ensemble et de trouver des points d'accord entre des gens qui ont des intérêts spontanément assez éloignés. La deuxième mission, c'est l'accompagnement. Exemple, aujourd'hui une commune de taille modeste veut entamer la réforme de son PLU, et elle n'a pas forcément les compétences  en interne. L'agence aura un rôle d'outil et sera en mesure d'orienter ces élus locaux sur des acteurs de terrain pour des missions de conseils. La troisième mission est fondamentale. Elle concerne le recueil des données scientifiques, qui sont aujourd'hui éparpillées entre plusieurs instances : le CNRS, les fédérations de chasse, de pêche, les agences de l'eau. Aujourd'hui, les données existent mais pour les croiser et les analyser, cela reste complexe. L'Agence va passer une convention avec chacun de ces organismes qui créent de la donnée, après les avoir identifiés, pour en premier lieu y avoir accès et ensuite permettre une mise en commun. 

Claude-Hélène Yvard
Par Claude-Hélène Yvard

Crédit Photo : Claude Hélène Yvard

Partager sur Facebook
Vu par vous
6742
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Environnement
Environnement
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 23 + 14 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !