Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

29/09/20 : A l'occasion de sa conférence de presse de rentrée, Jean-Jacques Lasserre, Président du Département des Pyrénées-Atlantiques, a annoncé sa candidature aux prochaines élections départementales prévues mars 2021.

28/09/20 : Une nouvelle opération de dépistage gratuit de la COVID-19 est en cours jusqu'au 30 octobre du lundi au vendredi de 8h30 à 12h30 à l'Arkéa Arena de Floirac. Cette opération s'adresse uniquement aux personnes prioritaires munies d’un justificatif.

28/09/20 : A Pau, l'édition 2020 de la manifestation culturelle "Les idées mènent le monde" qui aurait du se tenir les 20, 21 et 22 novembre prochains est reportée à 2021. En cause: la situation sanitaire et le bon respect des mesures de lutte contre l'épidémie.

27/09/20 : Sénatoriales Corrèze: Daniel Chasseing (les Indépendants) et Claude Nougein (LR) réélus.

27/09/20 : Sénatoriales Charente-Maritime : Corinne Imbert (LR) et Daniel Laurent (LR) retrouvent leur siège de sénateur avec 47,21% des voix. Remportant 28,51% des suffrages, Mickaël Vallet (PS) décroche le 3e siège. Il succède à Bernard Lalande (DVG - 21%).

27/09/20 : Sénatoriales Deux-Sèvres: Philippe Mouiller (LR) sortant réélu et Gilbert Favreau le président LR du conseil départemental élu au second tour.

27/09/20 : Sénatoriales Dordogne: deux sièges pour la gauche avec deux nouveaux élus: Marie-Claude Varaillas (communiste)groupe CRCE et Serge Mérillou élu dès le premier tour.

27/09/20 : Sénatoriales Charente: Nicole Bonnefoy (PS) réélue.

27/09/20 : Sénatoriales Creuse: Jean-Jacques Lozach (PS) réélu.

26/09/20 : Bernard Madrelle, ancien maire de Blaye et député socialiste de Gironde, est décédé un an après son frère Philippe Madrelle, ancien sénateur et président du conseil départemental.

23/09/20 : Après consultation du comité d’experts, la préfète des Landes a décidé qu'à compter de ce jour 14h00, la vigilance revient au niveau jaune pour les feux de forêt. Autrement dit une vigilance moyenne, au niveau 2 sur une échelle de 5.

22/09/20 : La Chambre d'agriculture de la Haute-Vienne va engager une procédure pour obtenir le statut de calamité sécheresse en raison du déficit en eau des derniers mois. Les agriculteurs bénéficieraient d’aides pour pallier la baisse de rendement en céréales.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 29/09/20 | Les Deux-Sèvres renforce leur engagement dans la protection de l’enfance

    Lire

    Le Département des Deux-Sèvres vient de contractualiser avec l’État et l’ARS pour la période 2020-2022 afin de garantir les mêmes chances et les mêmes droits à tous les enfants. Pour cela, ils vont travailler sur les axes suivants : agir le plus précocement possible pour répondre aux besoins des enfants et de leurs familles ; sécuriser le parcours des enfants protégés et donner aux enfants protégés les moyens d’agir.

  • 29/09/20 | En Nouvelle-Aquitaine, la Nuit du Droit invite François Mauriac

    Lire

    La Région, l'Ecole des avocats, l'Ordre des avocats et la Conférence du Barreau de Bordeaux s'associent pour fêter la Nuit du Droit ce jeudi 1er octobre. Une Nuit pour le grand public qui marquera les 50 ans de la mort de François Mauriac, en présentiel à l'Hôtel de Région à Bordeaux, et en retransmission simultanée aux Maisons de la Région à Poitiers et à Limoges et sur le site de la Région. A 18h: le procès fictif d'Henriette Canaby, qui inspira le roman Thérèse Desqueyroux, par des élèves avocats, et à 20h30, une table-ronde « Du fait divers au roman : regards croisés sur une œuvre de François Mauriac ».

  • 29/09/20 | La librairie itinérante des Deux-Sèvres reprend la route

    Lire

    A partir du 30 septembre, les Deux-Sèvriens ont rdv avec Terre de lecture. Organisés par la Médiathèque départementale, ces rendez-vous mettent en lumière les lieux de culture indispensables en milieu rural. « L’objectif est d’élargir les publics fréquentant les bibliothèques, de favoriser le rôle de celle-ci dans l’animation locale et de stimuler les projets collectifs entre bibliothèques », pour Esther Mathiet-Lucas, conseillère départementale en charge de la culture.

  • 29/09/20 | Le Concours des Saveurs de Nouvelle-Aquitaine fait escale à Agen

    Lire

    Le 3 octobre, le Conseil Départemental du Lot-et-Garonne accueille le Concours des Saveurs organisé par l’AANA. Il récompense les meilleurs produits et recettes dans 28 catégories permettant de mettre en lumière le savoir-faire des producteurs locaux. Pour cette session, 200 produits, issus d’une soixantaine de producteurs et artisans, seront jugés par une soixantaine de jurés.

  • 28/09/20 | Dordogne : l'école de Savignac face à un foyer de coronavirus

    Lire

    L’école supérieure de management en hôtellerie-restauration de Savignac-les-Églises, qui accueille 374 élèves, est désormais touchée par l’épidémie du coronavirus. Mercredi 23 septembre, neuf cas ont été dépistés dans la communauté étudiante, puis 30 cas à la date du 28 septembre. La Direction Générale de la CCI Dordogne et la Direction de l’Ecole, en liaison avec l’ARS, ont décidé de passer toutes les formations en distanciel à partir du lundi 28 septembre pour une durée de deux semaines.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Environnement | Esprit de Vélox ou la naissance d’un navire de recherches interdisciplinaires

11/10/2019 | Un ingénieur rochelais planche sur un projet de bateau à faible impact pour mener des recherches transversales et interdisciplinaires

François Frey sur son bateau à La Rochelle

L’ingénieur rochelais François Frey a un rêve : créer le premier navire d’exploration autonome en énergie et à faible impact environnemental. Baptisé Esprit de Vélox, ce mastodonte de 55 mètres serait surtout une plateforme de recherches interdisciplinaires en mer pour trouver des solutions aux défis climatiques, énergétiques et environnementaux de demain. Il présente son projet ce samedi à 14h au musée maritime de La Rochelle, dans le cadre de la programmation de la Fête de la Science de l’Université de La Rochelle (gratuit).

« Soyez le changement que vous voulez voir dans le monde ». Cette aphorisme de Ganghi, François Frey l’a fait sien après des années à râler contre le décalage entre notre conscience de la dégradation de l’environnement et l’absence d’actions concrètes. Durant près de deux décennies, cet ingénieur issu des Arts et Métiers a eu accès aussi bien aux rapports de recherches des scientifiques qu’aux projets d’innovations technologiques des grandes entreprises. Et le temps de tirer deux conclusions : « D’une part, les rapports des chercheurs sont peu accessibles au grand public. D’autre part, entre la recherche ou l’ingénierie, chacun travaille dans sa spécialité sans se préoccuper de ce que font les autres. C’est un univers où tout le monde est en concurrence et où chacun rêve de trouver LA solution qui nous permettra de nous passer du pétrole et du charbon […] sans se dire qu’on peut trouver des complémentarités chez les uns et les autres. Tout est cloisonné, figé». Les volontés ne manquent pourtant pas et François Frey veut leur permettre de se rencontrer.

L'Esprit de Vélox, une référence historique

Le déclic lui vient dans la forêt Amazonienne, lors d’une mission bénévole auprès d’une ONG en 2013. Le trop plein d’absurdités constatées dans son quotidien d’occidental, la confrontation à d’autres réalités du monde et les longues nuits équatoriennes lui font coucher en une semaine son projet de navire de recherches sur un cahier d’écolier. Il l’appelle Esprit de Vélox en référence à une goélette futuriste de la fin du XIXe siècle rassemblant les technologies de pointe de l’époque. François Frey imagine une embarcation de 55 mètres de long par 20 mètres de larges pouvant accueillir 35 personnes. A son bord, toutes les énergies renouvelables du moment pour le faire fonctionner et limiter ainsi son impact sur l’environnement. Il compte y rassembler ingénieurs, industriels et chercheurs pour leur permettre de créer ensemble des solutions aux défis climatiques, environnementaux, énergétiques et socio-économiques de demain. Son projet étend l’interdisciplinarité aux Sciences Humaines et au monde artistique, « car les grandes avancées du monde se sont toujours faites avec les idées des Sciences Humaines » analyse-t-il. Toujours dans cet esprit d’approche globale des problématiques,  il a opté pour un super laboratoire mobile en mer plutôt que fixé à terre, dans le but de « permettre aux chercheurs de mieux appréhender les différents paramètres et besoins des territoires explorés, afin d’apporter des solutions spécifiques à chacun.» Si les idées sont bien là, il reste à mettre sur pied ce projet à 115 millions d’euros et ce n’est pas une mince affaire.

 

Le projet Esprit de velox en 3D

Premiers fonds en juillet 2018

A ceux qui le traitent d’utopiste, François Frey rétorque : « Si c’est dans le sens de concevoir des choses qui n’existent pas, j’en suis un. Si c’est dans le sens d’inventer des choses qui ne se feront jamais, c’est n’est pas moi ». Les débuts du projet, lancé en 2014, sont « très solitaires », mais la détermination et la pugnacité de cet ancien de La Marine finissent par payer. La Région, l’Union européenne et l’équipe du Solaar Impulse s’intéressent de près à son projet. En juillet 2018, un des leaders mondiaux des technologies d’avant-garde, la société ABB, signe un partenariat avec le programme Esprit de Vélox pour fournir le matériel de fabrication et de stockage de l’énergie, « soit l’équivalent de 25 à 30 millions d’euros en équipements, sur le coût total du projet », estime-t-il. « ABB  accompagne les projets innovants depuis longtemps, comme Solaar Impluse, expliquent les dirigeants d’ABB, Si on regarde l’ensemble des technologies nouvelles, elles ont à peu près toutes été éprouvées mais jamais ensemble dans un environnement précis. C’est une innovation porteuse de sens en termes de défi technologique mais également de valeurs, et pour nous, ce ne peut être qu’un projet fédérateur pour nos salariés. »

Objectif pole Sud

C’est le début, non pas de la consécration mais de la concrétisation.  En février 2019, l’équipe d’Esprit de Vélox qui s’est constitué autour de lui, lance un fonds de dotation, espérant attirer d’autres mécènes.  Et ça marche : « Sur les 66 millions de programme en recherche et développement, nous avons rentré 28 millions de mécénat ». Cet été, le projet en était à sa phase de collecte de fonds pour lancer la construction du bateau, qui devrait prendre deux ans. « On a identifié un chantier naval qui pourrait faire l’affaire », explique François Frey, qui cherche une entreprise capable de créer un navire de type grand trimaran ou catamaran, capable de résister aux conditions extrêmes des pôles, où devraient se concentrer les premières missions. L’Ifremer s’est greffé au projet pour aider à adapter l’intérieur du bateau en termes d’équipements. L’objectif est de démarrer la construction en 2020 pour une livraison en 2022 et ses premiers tours en mer. La première expédition consisterait à faire une boucle de cent jours sur l’Atlantique avec une quinzaine de scientifiques à bord.  

 

François Frey en 5 dates :

Avril 1966 : naissance de François Frey en Bretagne.
1990 : décroche son diplôme des Arts et Métiers et intègre la Marine Nationale à Brest.
1995 : arrivé à La Rochelle
2014 : lancement du projet Esprit de Vélox
Juillet 2018 : signature avec le premier mécène d’Esprit de Vélox, la société ABB
Juillet 2019 : présentation du projet à l'exposition Mer XXL à Nantes

Anne-Lise Durif
Par Anne-Lise Durif

Crédit Photo : Anne-Lise Durif

Partager sur Facebook
Vu par vous
7163
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Environnement
Environnement
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 31 + 15 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !