Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

20/06/18 : Ce 19 juin, l’état de catastrophe naturelle, a été reconnu pour les communes de Salies-de-Béarn et des Eaux-Bonnes (Gourette) pour les inondations des 12 et 13 juin 2018. Les autres demandes seront examinées le 3 juillet prochain.

19/06/18 : La Rochelle : Raphaël Glucksmann, Directeur du Nouveau magazine littéraire, sera au Musée maritime samedi 23 juin à 14h30 pour une rencontre avec le public sur le thème des relations entre océan et climat et les impacts du changement climatique.

18/06/18 : En raison de travaux de maintenance et d’entretien du pont d’Aquitaine, la rocade sera fermée entre les échangeurs 2 et 4, dans le sens extérieur, les nuits du 20 au 22 juin de 21h à 6h, et dans les 2 sens de circulation du 23 au 24 juin 22h à 18h

18/06/18 : Avec 28,1 M de touristes dont 24,7 M de touristes français accueillis et 175 M de nuitées dont 152 M par des voyageurs hexagonaux, la Nouvelle-Aquitaine est en tête des destinations les plus fréquentées des Français en 2017.

15/06/18 : Charente-Maritime : la reproduction de la frégate L'Hermione revient dimanche dans son port d'attache à Rochefort vers 7h du matin.

11/06/18 : La Ville de La Rochelle a reçu le 2e Prix dans la catégorie Participation citoyenne aux Prix européens de l'innovation urbaine Le Monde-Smart Cities décernés à Lyon le 17 mai 2018.

10/06/18 : Après sa 9e place qu’elle a obtenue samedi avec ses partenaires du K4 français, la kayakiste périgourdine Manon Hostens a décroché ce dimanche le titre de championne d’Europe de course en ligne sur 500 mètres associée à la Tourangelle Sarah Guyot.

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 21/06/18 | L'Orchestre de Pau fête la musique à Paris

    Lire

    A l'invitation de la Philharmonie de Paris, c'est dans ce site prestigieux dédié à la musique, que l'Orchestre de Pau se produira ce 21 juin pour la Fête de la musique. Une reconnaissance rare à laquelle l'OPPB associe les 130 jeunes musiciens de El Camino : ils ouvriront le concert en interprétant « Oye como va » de Tito Puente. L'OPPB donnera ensuite un concert festif aux accents hispaniques et accompagnera Lucero Tena, virtuoses des castagnettes. Le Maire de Pau F. Bayrou, et ses adjoints J. Lacoste, C. Johnson Le Loher et J. Poueyto, assisteront à l'évènement.

  • 20/06/18 | Carte judiciaire : échappée Paloise

    Lire

    La Cour d'appel de Pau échappera visiblement au recalibrage de la carte des cours d'appel sur celles des régions administratives prévues dans le projet de loi de programmation pour la justice, examiné au Sénat en octobre, selon une information délivrée par une délégation du ministère de la Justice. Traduction : elle continuera à traiter les affaires des Hautes-Pyrénées, des Landes et des Pyrénées-Atlantiques. Le tribunal d'instance d'Oloron, lui, fusionnera et deviendra une chambre délocalisée de Pau, perdant ainsi l'autonomie de sa juridiction.

  • 20/06/18 | Marché et pique-nique de producteurs à Lormont

    Lire

    Dimanche 24 juin de 10h à 17h les producteurs du Drive Fermier Gironde organisent leur 2ème marché au Château de Valmont: vente directe de produits fermiers locaux, restauration dans un esprit pique-nique, baptêmes de poneys (10h-12h) et animaux de la ferme (14h-16h)! Au menu : canard ou burgers de la Ferme Gauvry, assiettes de légumes et samoussas du Jardin des Demoiselles, salades de pâtes et sandwiches de la Ferme de Fontaud, pâtisseries de la Ferme de Martineaux, cerises et jus de fruits des Coteaux des Fargues, bières et limonades de la Brasserie Saint-Léon et les vins du Château Marceaux.

  • 20/06/18 | Un nouveau topoguide de randonnée pour la Charente-Maritime

    Lire

    Charente Maritime Tourisme vient d'éditer une nouvelle version de son topoguide de randonnée. Avec la Fédération française de randonnée, elle a sélectionné 37 chemins les plus emblématiques du département, sur les 350 circuits existants (soit 3500 km balisés). Le territoire est notamment traversé par 5 itinéraires de Grandes Randonnées (GR), les GR36, 360, 4 et 655, ce dernier étant une chemin de Compostelle. Le GR8, de l'Estonie au Portugal, y sera bientôt prolongé.

  • 20/06/18 | Pyrénées-Atlantiques: des mesures pour les agriculteurs sinistrés

    Lire

    Suite aux intempéries dans les Pyrénées-Atlantiques, plusieurs mesures sont mises en œuvre à destination des agriculteurs: ouverture des démarches de reconnaissance de calamité agricole et catastrophe naturelle, numéro vert pour permettre aux agriculteurs en grande difficulté de se faire connaître (0 800 620 069), évaluation des sinistres auprès des 7 500 éleveurs du département et des organismes de défense des signes officiels de qualité, ou encore organisation de missions d’enquête pour établir et reconnaître les sinistres. Infos : www.pa.chambagri.fr

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Environnement | Gaz de Schiste : élus et associations mobilisés en Lot-et-Garonne

03/05/2012 | Etudes, consultations d'experts, visites de terrain... le CG47 veut tout connaître sur le gaz de schiste

MICHEL ESTEBAN LORS DE L'INSTALLATION DE LA MISSION

Le 21 mars dernier, le Conseil général de Lot-et-Garonne a mis en place une mission d'information et d'évaluation sur l'exploration et l'exploitation du gaz de schiste. Une mission qui a pour but d'auditionner des experts et des organismes favorables ou non à ce gaz. A l'issue des travaux menés pendant 6 mois, elle adoptera un rapport qui fera l'objet d'une présentation et d'un débat public lors de la décision modificative n°2. De son côté, le collectif « Non au gaz de schiste 47 » mène des actions de sensibilisation pour alerter l'opinion publique concernant le type d'extraction, à savoir la fracturation hydraulique qui détériorerait l'environnement...

Aujourd'hui, pour obtenir le gaz de schiste, les exploitants doivent utiliser une méthode dite de fracturation qui consiste à injecter de l'eau et des additifs à haute pression, afin de fracturer la roche mère et libérer le méthane. Et c'est cela qui pose problème. Pour le collectif « Non au gaz de schiste 47 » « l'exploitation de ce gaz est prôné par les industriels pétroliers comme une solution à l'indépendance énergétique mais la technique de fracturation hydraulique a été développée sans étude d'impact sur la santé et l'environnement. » « Alors que, dans les faits, précise Odile Belle, coordinatrice de ce collectif en Lot-et-Garonne, cette fracturation provoque la pollution de l'eau et de l'air, dégrade notre cadre de vie et entraîne des secousses sismiques ». Bref, aujourd'hui, sous nos pieds, bouillonne le futur pétrole mais l'Homme n'a pas encore trouvé le moyen de l'extraire sans polluer les nappes phréatiques et donc conduire à notre perte.

Des permis d'exploration déposés en préfecture
Le Lot-et-Garonne est concerné par cette situation car deux permis d'exploitation ont été déposés à la préfecture du Tarn-et-Garonne. L'un d'entre eux est le permis de Beaumont-de-Lomagne qui s'étend sur plus de 10405km2 en traversant le Lot, le Lot-et-Garonne, la Dordogne, le Tarn-et-Garonne, la Haute-Garonne, le Gers et l'Ariège. Prenant conscience de la situation, les élus départementaux ont créé une mission d'information et d'évaluation sur l'exploration et l'exploitation de ce gaz, le 21 mars dernier, afin de comprendre ses bienfaits et méfaits. Pendant 6 mois donc, ils vont auditionner des experts. « Cette mission donnera un avis éclairé qui n'aura pas forcément autorité puisque seul le préfet de région aura la charge d'attribuer ou pas ces permis d'exploitation. Maintenant, il est évident que l'avis des élus d'un département doit peser au regard de la décision que prendra le préfet », justifie Michel Esteban, conseiller général et rapporteur de cette mission. Prochains rendez-vous pour les élus départementaux, une visite de terrain, fin juin, dans le Lot où de nombreux permis de recherche ont été déposés. Et mi-juillet des experts seront auditionnés à l'Hôtel du département.

« Gaz et huiles de schiste : ni ici ni ailleurs, ni aujourd’hui ni demain ! »

40 ONG et associations ont interpellé le Parlement Européen, le 25 avril dernier, à propos du développement des gaz et huiles de schiste, des sables bitumineux et des gaz de houille par les États membres de l’Union Européenne, ainsi que du recours à la fracturation hydraulique. Ce même jour, le député polonais Sonik Boguslaw présentait un rapport sur l'exploitation des gaz et huiles de schiste devant la commission environnement du Parlement européen. « Ce rapport appelle au développement massif des gaz et huiles de schiste en Europe et se refuse, pour le collectif, à prendre en compte les innombrables pollutions chimiques et toxiques, les conséquences sanitaires, le gaspillage d'eau potable et la dévastation des territoires engendrés par l'exploitation des gaz et huiles de schiste aux États-Unis et ailleurs, préférant faire la part belle aux volontés des industriels pétroliers et gaziers. » Le collectif d'associations et d'ONG demande donc aux États membres de l’Union Européenne de suspendre l’ensemble des activités d’exploration ou d’exploitation de gaz et huiles de schiste déjà en cours, d'abroger l’ensemble des permis aujourd’hui valides et de bloquer tout nouveau projet. 

Retrouver le texte de positionnement et la liste complète des signataires à l’adresse suivante : http://www.amisdelaterre.org/IMG/pdf/

Sybille Rousseau
Par Sybille Rousseau

Crédit Photo : XC/CG47

Partager sur Facebook
Vu par vous
3167
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Environnement
Environnement
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 23 + 12 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !