Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

15/08/18 : Charente: 6 communes viennent d'être reconnues en état de catastrophe naturelle, suite à des mouvements de terrains liés à la sécheresse, survenue entre janvier et juin 2017. Il s'agit de Balzac, Chalais, La Couronne, Fouquebrune, Linars et Nabinaud.

06/08/18 : Dominique Laurent, sous préfète de Bergerac depuis quatre ans, vient d'être nommée à ce même poste à Guingamp (22). Stéphanie Monteuil, sous préfète de Saint-Jean-d'Angely (17) lui succède et prendra ses fonctions le 27 août.

06/08/18 : Jean-Philippe Dargent vient d'être nommé sous-préêfet de Lesparre-Médoc en remplacement de Claude Gobin. Il est actuellement directeur à la citoyenneté, de la légalité et du développement territorial à la préfecture des Pyrénées-Atlantiques.

04/08/18 : Le meeting aérien de Belvès(24), le 15 août, est maintenu. L’Aéroclub Belvès Périgord a pris la décision de ne pas annuler la manifestation, suite au décès de son président. Lundi Alain Valleron a trouvé la mort dans le crash du Cessna qu’il pilotait.

03/08/18 : Jean-Philippe DARGENT nommé le 31 juillet sous-préfet de Lesparre-Médoc prendra ses fonctions le 3 septembre. Il était directeur de la citoyenneté, de la légalité et du développement territorial à la préfecture des Pyrénées-Atlantiques (64)

03/08/18 : Renforcement des mesures de limitation de prélèvements d’eau dans le 47 sur les cours d’eau non réalimentés. Ces restrictions impactent environ 2% de la surface agricole irriguée, 95% des surfaces irriguées bénéficiant de ressources en eau sécurisées

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 15/08/18 | Corrèze: l'agriculture au rdv du numérique

    Lire

    Le 25 août, lors de la 50e édition du Festival de l'élevage de Brive, la Chambre d'agriculture de la Corrèze lance un vaste plan de développement des usages numériques agricoles: AgriNumérik 19. Son objectif: mettre à disposition de tous les agriculteurs volontaires du territoire un smartphone avec des applications et services associés. Une initiative d'ampleur unique en France, sous le regard bienveillant d'Hervé Pillaud, membre du Conseil national du numérique et VP de la Chambre d’agriculture des Pays de la Loire, invité de ce lancement.

  • 14/08/18 | EasyJet relie Paris et les pistes de ski

    Lire

    EasyJet vient de lancer une ligne Paris-Pau pour l’hiver 2019. L’aéroport de Pau proposera des navettes directes vers les pistes de ski, disponibles à la vente dès le 1er septembre, et la compagnie facilite le transport des équipements de ski. Deux vols quotidiens sont proposés et jusqu’à deux vols par jour les lundis, jeudis et vendredis.

  • 14/08/18 | Madiran et Pacherenc à la fête!

    Lire

    Ces 14 et 15 août, le village béarnais de Madiran met à l'honneur les appellations Madiran et Pachrenc du Vic Bilh à l'occasion de sa Fête du vins. Pour célébrer les 70 ans des 2 appellations, à travers de nombreuses animations: un espace vins (entrée 5 €) avec dégustations, ventes de vins et rencontres avec les vignerons, mais aussi jeux pour enfants, marché gourmand, défilé des confréries, soirées tapas, bals, concerts le tout accompagnée d'une fête foraine et d'un feu d'artifice pour finir en beauté, le 15 août à 23h30.

  • 13/08/18 | Revenu de base : une expérimentation dans les départements préconisée

    Lire

    Jean-Luc Gleyze, président du département de la Gironde, note avec intérêt que le rapport de préfiguration de France stratégie, qui vient d'être remis au Premier ministre sur l'allocation sociale unique préconise en conclusion "une expérimentation préalable dans une partie du territoire. Il rappelle la volonté de la Gironde d'expérimenter le revenu de base et précise que les scénarios d'expérimentation d'un revenu de base portés par la Gironde et 12 autres départements ne "font pas de perdants".

  • 13/08/18 | L’Afrique de retour en Sud-Gironde

    Lire

    Grâce à l’engagement de la mairie de Noaillan la 4ème édition du festival Africa Ciron aura lieu le 25 août à la maison Dubernet. Différentes activités comme de la danse, des contes, un concert, des expositions ou une projection nous permettront d’enrichir notre culture africaine. Safiatou Faure, qui a créé le festival du Sahel de Saint-Médard-en-Jalles sera mise à l’honneur. Entrée gratuite. Programme : https://dubernet.noaillan.fr 

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Environnement | Gérard Fourneau, l'homme qui fait revivre les poissons

08/10/2014 | Les paniers à huîtres australiens de Gérard Fourneau, président d'Aquitaine Landes Récifs, au côté de son assistante de direction-communication Elodie Zaccari

Fourneau

Faire grandir des huîtres, et pourquoi pas des pétoncles et des oursins par vingt mètres de fond. Tel est le nouveau projet que Gérard Fourneau espère finaliser l'an prochain. Depuis 1996, le retraité du personnel civil de l'armée œuvre à créer des conditions favorables au repeuplement et au maintien de la faune et de la flore sous-marine par le biais de récifs artificiels immergés au large des côtes landaises. Portrait d'un homme qui fait vivre les fonds marins.

A 68 ans, Gérard Fourneau qui travaille « plus qu'à plein temps » depuis qu'il est à la retraite, se prend à rêver de productions d'huîtres haut de gamme en pleine mer. Un projet qui pourrait sembler fou mais alors que le secteur ostréicole souffre de pollution chronique et d'espaces contraints, lui anticipe ainsi l'avenir de la filière.

huîtres

Il a donc imaginé d'immenses supports métalliques agrémentés de dizaines de paniers australiens se balançant tout seuls par 20 mètres de fond. L'immersion de ce gigantesque attelage devrait avoir lieu au printemps prochain au large de Capbreton si tout va bien.

A ses côtés dans cette aventure hors normes depuis trois ans, Jérôme Labéguerie, président des ostréiculteurs d'Hossegor, estime qu'« on devrait gagner en qualité de produit comme en taux de chair », ce qui pourrait à terme « aider l'ostréiculture landaise à se développer ». Mais avant d'en arriver là, de nombreux tests doivent être faits pour étudier le comportement et le taux de mortalité des naissains et huîtres plus âgées dans ces conditions.

Ce nouveau pari n'est pas de nature à stresser Gérard Fourneau. Un homme un peu bourru de premier abord « mais finalement pas tant que ça », souligne Jérôme Labéguerie : « c'est un passionné qui ne compte pas ses heures » et « qui sait décider » avec une certaine « rigueur militaire ». Un bénévole emballé qui sait aussi pourquoi il travaille autant.

Revitaliser un écosystème menacéLongtemps pêcheur acharné de surf casting titillant le bar, la sole ou la daurade, Gérard Fourneau a pris conscience de la raréfaction des ressources marines en 1993. « On est revenu bredouille de la plage ». Pas un poisson à l'hameçon pour la première fois de sa vie. Alors il lorgne vers le Japon qui utilise les techniques de récifs artificiels depuis le XVIIe siècle et va voir du côté du Languedoc-Roussillon où des buses immergées sont déjà à l'essai.

Poissons

En 1996, avec d'autres pêcheurs, il créé son association, Aquitaine Landes Récifs (ALR), basée à Saint-Paul-lès-Dax. D'emblée, celui qui a appris sur le tard à « nager avec les politiques », tombe sur « des gens compréhensifs et intéressés, à la région surtout ». Aujourd'hui, le budget annuel de 100.000 euros est abondé quasiment pour moitié par le Conseil régional, loin devant le département (7.500€). Des entreprises privées sont aussi partenaires, comme Action Pin (15.000€). Des tarifs abordables donc pour une activité déterminante de revitalisation d'un écosystème menacé. Jean-Louis Carrère, le sénateur socialiste landais lui aurait d'ailleurs lancé un jour : « tu sais combien ça coûte un rond-point ? », façon de dire le faible coût d'ALR pour la communauté.

Au total, près de 2.500 m3 de récifs artificiels ont été immergés en 15 ans : 870 sur Capbreton à deux kilomètres de la plage par 18 à 20 mètres de fond, 870 entre Vieux-Boucau et Soustons, et 670 entre Moliets et Messanges. Une des plus importantes zones de récifs artificiels de la côte atlantique, loin devant le Croisic ou Fécamp.

Immerger du vin de sable et du FlocRécifs

Et les résultats sont probants : trois ou quatre jours après l'immersion de nouveaux récifs (environ une fois par an grâce au baliseur Gascogne), les poissons s'approprient le lieu. Dans les buses cylindriques en béton (plus d'un tonne), on trouve de tout, tourteaux, homards, étrilles, congres et beaucoup de tacauds. Sur les Typi (pyramides de 2,6 m), pas mal de dorades grises et de royales, des sares, des rougets barbets et des poulpes qui creusent en dessous. A savoir ce qu'attireront les nouveaux récifs Babel de formes hexagonales, imaginés par Gérard Fourneau et fabriqués à Artix (Pyrénées-Atlantiques), qui doivent être immergées au cours du mois d'octobre.

Dans ces zones protégées (malgré quelques incursions interdites de clubs de plongées et de pêcheurs braconniers), des suivis scientifiques et des pêches expérimentales ont en tout cas montré une belle vivacité du monde sous-marin, avec « des merlus, des lottes qu'on n'aurait pas imaginé en si grand nombre ». « Les pêcheurs trouvent qu'il y a deux fois plus de poissons » qu'il y a 20 ans, souligne celui qui compte immerger bientôt des bouteilles de vin de sable et de Floc de Gascogne pour voir comment ils vieillissent sous l'eau...

Julie Ducourau
Par Julie Ducourau

Crédit Photo : ALR/JD

Partager sur Facebook
Vu par vous
3224
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Environnement
Environnement
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 18 + 14 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !