aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

29/09/16 : Alors que les attaques de vautours sur le bétail augmentent dans les Pyrénées-Atlantiques, Bernard Layre, le président de la FDSEA demande que des tirs de prélèvement soient faits sur ces rapaces, "exactement comme c'est le cas ailleurs pour le loup"

27/09/16 : Le Tribunal administratif de Pau a consulté aujourd'hui mardi le premier des deux recours déposé par les opposants à l'intercommunalité unique du Pays basque. Celui-ci concernait l'étude de la validité de l'arrêté du 18 juillet. Jugement rendu lundi.

27/09/16 : Mme Sonia Penela est nommée sous-préfète, directrice de cabinet de la préfète de la Dordogne. Elle succède à Jean-Philippe Aurignac qui occupe désormais le poste de Secrétaire général de la préfecture du Cantal. Elle prendra ses fonctions le 3 octobre.

23/09/16 : Annulation du spectacle « Cabaret New Burlesque » programmé le mardi 11 octobre, au Théâtre Ducourneau, à Agen. Le producteur a déprogrammé la tournée européenne de ces artistes américains. Aucun autre spectacle ne sera programmé en remplacement.

23/09/16 : Elections au tribunal de Commerce d'Agen. 9 candidats en lice. Dépouillement prévu le 5 octobre à 9h30 et éventuellement, en cas de 2ème tour, le 18 octobre à 9h30.

23/09/16 : TEST TOEIC. Spécialisée dans l’enseignement des langues étrangères, la Maison de l’Europe47 à Agen organise une session de test TOEIC le mercredi 12 octobre de 14h à 17h. Plus d'infos au 05.53.66.47.59. Date limite d’inscription : le 26 septembre

22/09/16 : L'abeille et les problèmes auxquels elle est confrontée sont évoqués jusqu'au samedi 24 septembre lors de journées que le village Emmaüs de Pau-Lescar consacre à cet insecte à travers de multiples stands, animations et conférences.+ d'info

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 27/09/16 | PS Gironde; les six circonscriptions réservées aux femmes

    Lire

    La fédération de la Gironde du PS dans un communiqué annonce qu'il a choisi de reconduire la parité pour la désignation des candidatures aux législatives de juin 2017. Pour ces prochaines échéances "le Parti Socialiste girondin s’inscrit dans cette même dynamique de féminisation de ses candidatures en marquant son souhait de réserver la moitié des circonscriptions girondines soit les 1ère, 2e, 5e, 6e, 8e et 12e circonscriptions. L’ensemble des 12 circonscriptions seront soumises au vote des militants." Cette proposition a été adoptée par 72% des membres du Conseil Fédéral ce 26 septembre.

  • 27/09/16 | Un nouveau radar fixe dans le Bergeracois pour la fin de l'année

    Lire

    Un radar fixe sur la route entre Bergerac et Eymet va être installé. C'est ce qu'a annoncé la préfète de Dordogne, Anne-Gaëlle Baudouin-Clerc. L'emplacement exact n'a pas été révélé. "Il s'agit d'une route qui n'avait pas été identifiée comme particulièrement dangereuse. Mais suite à plusieurs accidents récents sur cet axe, j'ai demandé l'installation d'un radar". Il devrait être mis en place d'ici la fin de l'année explique-t-elle. Il flashera dans les deux sens de circulation.

  • 26/09/16 | Chômage: Les chiffres en Nouvelle Aquitaine

    Lire

    302 935 demandeurs sans aucune activité fin août: +0,7 % sur 3 mois: +2 051 personnes, +0,6 % sur un mois et -0,8 % sur un an. France: + 1,0 % sur 3 mois, +1,4 % sur un mois, -0,3 % sur un an. +1,2 % pour les moins de 25 ans (+2,0 % sur un mois et –4,7 % sur un an), +0,4 % pour ceux de 25 à 49 ans (+0,3 % sur un mois et –1,2 % sur un an) et de 1,1 % pour ceux de 50 ans ou plus (+0,5 % sur un mois et +2,5 % sur un an). Au total (ABC) 501 721 demandeurs: + 2,1 % sur un an. Par département: –1,0 % en Creuse et +1,8 % en Charente sur 3 mois et entre –1,1 % dans les Landes et +1,6 % en Charente sur un mois.

  • 26/09/16 | Alain Juppé : "les maires doivent s'efforcer de mieux accueillir les réfugiés"

    Lire

    Avant son conseil municipal, Alain Juppé, a appelé lundi les élus municipaux de tous bords à "faire des efforts" pour mieux accueillir les réfugiés "demandeurs d'asile" en France. Il s'oppose sur cette question, au Front national qui est hostile à tout accueil de réfugiés. M. Juppé a distingué les personnes en situation illégale qui "ont vocation à être reconduites à la frontière" et "les demandeurs d'asile". Pour ces derniers, "il faut évidemment éviter cette forte concentration à Calais".

  • 25/09/16 | La Rochelle : le Grand Pavois ouvre ses portes mercredi

    Lire

    Du 28 septembre au 3 octobre le port des Minimes accueille le Grand Pavois, l'occasion de découvrir 750 bateaux, dont 300 à flot, issus de 35 pays. Parmi elles, les dernières créations des maisons Bénéteau et Fountaine-Pajot. Plusieurs navigateurs et leurs embarcations sont attendus comme Damien Seguin, médaillé en voile aux derniers JO paralympiques. Médaillée à Rio, la véliplanchiste Charline Picon, sera la marraine de cette édition. Parmi les nouveautés : un espace dédié aux bateaux de patrimoine plus grands, de la sensibilisation à la sauvegarde des océans,la présence de WWF France et une étape de la coupe de France de Stand Up Paddle.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Elections régionales 2015 Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Environnement | Gestion des risques littoraux: une méthode à revoir

02/10/2015 | Engager les territoires du littoral dans des réflexions stratégiques sur la gestion et la prévention des risques littoraux, voilà l'ambition des CESER de l'Atlantique dans un rapport commun.

La plage centrale à Lacanau interdite au public pour des raisons de sécurité et de travaux suite à la forte houle du début du mois de janvier 2014

Forte vulnérabilité de la façade atlantique face aux risque de submersion et d'érosion, et « imbroglio » administratif de la gouvernance destinée, justement, à la gestion de ces risques. Voilà le diagnostic, posé par les Ceser de la façade atlantique dans un récent rapport sur les risques naturels littoraux. Un état des lieux qui n'est pas vraiment nouveau. Mais l'affirmation ici est pressante, et a l'avantage de ne pas se suffire ni à elle même, ni à un constat d'impuissance. En effet, si le rapport en appelle à un véritable réveil des consciences sur l'inexorable phénomène du recul du trait de côte, il égrène aussi au fil de ses 69 pages un certain nombre de suggestions afin d’encourager l'ensemble des acteurs à entrer « dans une logique de responsabilisation ».

A l’échelle du littoral atlantique, quasiment un tiers des côtes est concerné par l’érosion. Quant au risque submersion, ce sont, sur ce même espace, 535 000 personnes qui sont directement concernées. Deux risques naturels qui pourraient bien être intensifiés par le changement climatique. Une vulnérabilité d’autant plus préoccupante que le littoral atlantique ne perd rien de son attractivité : d’ici à 2040, les dix départements de la façade atlantique devraient accueillir 2,1 millions de nouveaux habitants, rappellent les Conseils économiques sociaux et environnementaux de l’Atlantique (Bretagne, Pays de la Loire, Poitou-Charentes et Aquitaine).

Face à cela les outils de gestions des risques et les acteurs institutionnels compétents sont pléthores. Une multiplicité des acteurs locaux, régionaux et nationaux s’adossant sur une multitude d’acteurs et structures d’expertise pour l’élaboration et la mise en œuvre de leur politique via une flopée d’outils divers et variés. Une gouvernance que les CESER n’hésitent pas à qualifier « d’imbroglio » administratif, notant au passage et en paradoxe de tout ce foisonnement administratif, l’absence criante de la société civile. Il faut dire qu’entre Plan de Gestion des Risques d’Inondations (PGRI), Plan de Prévention des Risques Littoraux (PPRL), Plans Submersions Rapides (PSR), Programmes d’Actions de Prévention contre les Inondations (PAPI), ou encore les différentes procédures réglementaires opérationnelles, la technicité des sujets, l’emporte bien souvent sur celle de la mise en place des modalités de participation de la société civile...

2014: construction d'un mur de sable devant le casino de Biarritz


Articuler gestion des risques et urbanisme : un impératifFort de ces constats et au-delà du foisonnement administratifs que la gestion du littoral semble déclenché à tout niveau, le Ceser appelle les acteurs à prendre conscience du caractère inexorable des dynamiques littorales, condition préalable à une véritable réflexion sur un aménagement durable de cet espace. Pour ce faire, l’hétérogénéité, et l’évidente complexité entre les différents acteurs et outils doivent laisser place à une plus grande cohérence des stratégies de gestion et de prévention de ces risques naturels.

Dans cet esprit, le CESER préconise l’« impérative » articulation entre gestion des risques et urbanisme, encourageant notamment la mise en place de stratégies foncières de long terme. Dans la même idée, il souligne « l’absolue nécessité de mise en cohérence et d’articulation des nombreux dispositifs de prévention et de gestion des risques littoraux ». Sur la multitude des acteurs de l’expertise, le rapport préconise également la mise en place « d’une structure unifiée », issue de regroupement ou de mutualisation. Une rationalisation des compétences pour « l’optimisation des connaissances », justifie-t-il.

Développer une culture du risqueConcernant la définition et la mise en œuvre des stratégies de prévention, les Ceser plaident pour prendre de la hauteur. Le rapport affirme en effet qu’à l’échelle locale : « la commune ne constitue pas le niveau pertinent de gestion des risques littoraux ». C’est « aux intercommunalités de s’engager dans la définition de stratégies d’aménagement cohérentes, intégrant l’ensemble des enjeux socioéconomiques, urbanistiques et environnementaux. » Mais sans pour autant perdre de vue l’échelon régional. Les CESER en effet, encouragent les Régions à prendre en compte les risques littoraux dans leur futur Schéma Régional d’Aménagement, de Développement Durable et d’Égalité des Territoires (SRADDET) afin de contribuer à la cohérence des stratégies territoriales.

Autre suggestion chère aux conseillers des Ceser de l’Atlantique : le développement d’une véritable culture du risque qui passerait par le renforcement des liens entre élus, société civile et monde académique et scientifique, mais aussi par la multiplication des visuels mémoriels et des temps forts informatifs et festifs. Une culture du risque qui est un préalable indispensable à l’implication des parties prenantes, que les CESER appellent également de leurs vœux.
Quant à la question des financements que le rapport n’oublie pas de traiter, il invite sans surprise à leur optimisation et à leur fléchage sur des stratégies d’anticipation et de prévention, assurant que « c’est autant de moyens qui seront économisés sur le curatif. »

Rapport consultable sur : www.ceser-aquitaine.fr/cooperations

Solène Méric
Par Solène Méric

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
2143
Aimé par vous
1 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Environnement
Environnement
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 31 + 15 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !