Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

15/08/18 : Charente: 6 communes viennent d'être reconnues en état de catastrophe naturelle, suite à des mouvements de terrains liés à la sécheresse, survenue entre janvier et juin 2017. Il s'agit de Balzac, Chalais, La Couronne, Fouquebrune, Linars et Nabinaud.

06/08/18 : Dominique Laurent, sous préfète de Bergerac depuis quatre ans, vient d'être nommée à ce même poste à Guingamp (22). Stéphanie Monteuil, sous préfète de Saint-Jean-d'Angely (17) lui succède et prendra ses fonctions le 27 août.

06/08/18 : Jean-Philippe Dargent vient d'être nommé sous-préêfet de Lesparre-Médoc en remplacement de Claude Gobin. Il est actuellement directeur à la citoyenneté, de la légalité et du développement territorial à la préfecture des Pyrénées-Atlantiques.

04/08/18 : Le meeting aérien de Belvès(24), le 15 août, est maintenu. L’Aéroclub Belvès Périgord a pris la décision de ne pas annuler la manifestation, suite au décès de son président. Lundi Alain Valleron a trouvé la mort dans le crash du Cessna qu’il pilotait.

03/08/18 : Jean-Philippe DARGENT nommé le 31 juillet sous-préfet de Lesparre-Médoc prendra ses fonctions le 3 septembre. Il était directeur de la citoyenneté, de la légalité et du développement territorial à la préfecture des Pyrénées-Atlantiques (64)

03/08/18 : Renforcement des mesures de limitation de prélèvements d’eau dans le 47 sur les cours d’eau non réalimentés. Ces restrictions impactent environ 2% de la surface agricole irriguée, 95% des surfaces irriguées bénéficiant de ressources en eau sécurisées

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 19/08/18 | La mobilité durable s'expose à Irun

    Lire

    Le Parc d’Expositions Ficoba à Irun, au Cœur de l’Eurorégion Euskadi-Navarre-Aquitaine, accueillera les 27 et 28 novembre le salon Go Mobility, la 1ère exposition industrielle du Sud de l’Europe sur la mobilité durable. Point de rencontre des professionnels, des territoires et des entreprises consacrées au secteur de la mobilité durable et au stockage d’énergie, il vise à encourager les échanges à forte valeur ajoutée et favoriser les projets innovants et la transformation industrielle du territoire. Au menu : une zone d’exposition, des conférences et tables rondes et une zone de test.l*

  • 18/08/18 | Jürgen Essel en concert à La Réole

    Lire

    Privilège pour La Réole qui accueille le 26 août à 16h l'organiste allemand de renommée internationale Jürgen Essel en résidence dans le Réolais. Accueilli par les Amis de l’Orgue de La Réole l'organiste donnera un concert exceptionnel. Jürgen Essel est organiste, compositeur et enseignant à la prestigieuse école de Stuttgart. Interprète et improvisateur son répertoire s’étend de la musique ancienne jusqu’à la création de musique contemporaine. A son actif vingt enregistrements sur CD et des productions conjointes avec de grandes chaînes de radio (Entrée:libre participation) www.orgueslareole.com

  • 18/08/18 | Charente-Maritime : 7 communes reconnues en état de catastrophe naturelle

    Lire

    Suite aux fortes pluies du premier semestre 2018, l'Etat a reconnu 7 communes sinistrées en état de catastrophe naturelle - pour inondations et coulées de boues - publié au Journal Officiel du 15 août 2018 : Fléac-sur-Seugne, Pons, Bazauges, Chaillevette, Champagne, Léoville, Saint-Seurin-de-Palenne. Les sinistrés disposent d’un délai de 10 jours, à compter du 15 août 2018, date de publication de l’arrêté, pour déposer un état estimatif de leurs pertes auprès de leur compagnie d’assurance.

  • 16/08/18 | Charente : le festival de Confolens fête ses 60 ans

    Lire

    Le festival de danses folkloriques du monde de Confolens attire chaque année 100 000 visiteurs. Débutée le 13 aout, cette 60e édition se déroule jusqu'au 19 inclus, avec de nombreux spectacles costumés mais aussi des ateliers de danse ouvert au public. Parmi les pays les plus représentés cette année : la République Dominicaine, le Brésil, le Pérou, la Bolivie, la Moldavie et le Botswana. Onze groupes de nationalités différentes se produiront le dimanche soir pour la soirée de clôture.

  • 15/08/18 | Corrèze: l'agriculture au rdv du numérique

    Lire

    Le 25 août, lors de la 50e édition du Festival de l'élevage de Brive, la Chambre d'agriculture de la Corrèze lance un vaste plan de développement des usages numériques agricoles: AgriNumérik 19. Son objectif: mettre à disposition de tous les agriculteurs volontaires du territoire un smartphone avec des applications et services associés. Une initiative d'ampleur unique en France, sous le regard bienveillant d'Hervé Pillaud, membre du Conseil national du numérique et VP de la Chambre d’agriculture des Pays de la Loire, invité de ce lancement.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Environnement | Gestion des risques littoraux: une méthode à revoir

02/10/2015 | Engager les territoires du littoral dans des réflexions stratégiques sur la gestion et la prévention des risques littoraux, voilà l'ambition des CESER de l'Atlantique dans un rapport commun.

La plage centrale à Lacanau interdite au public pour des raisons de sécurité et de travaux suite à la forte houle du début du mois de janvier 2014

Forte vulnérabilité de la façade atlantique face aux risque de submersion et d'érosion, et « imbroglio » administratif de la gouvernance destinée, justement, à la gestion de ces risques. Voilà le diagnostic, posé par les Ceser de la façade atlantique dans un récent rapport sur les risques naturels littoraux. Un état des lieux qui n'est pas vraiment nouveau. Mais l'affirmation ici est pressante, et a l'avantage de ne pas se suffire ni à elle même, ni à un constat d'impuissance. En effet, si le rapport en appelle à un véritable réveil des consciences sur l'inexorable phénomène du recul du trait de côte, il égrène aussi au fil de ses 69 pages un certain nombre de suggestions afin d’encourager l'ensemble des acteurs à entrer « dans une logique de responsabilisation ».

A l’échelle du littoral atlantique, quasiment un tiers des côtes est concerné par l’érosion. Quant au risque submersion, ce sont, sur ce même espace, 535 000 personnes qui sont directement concernées. Deux risques naturels qui pourraient bien être intensifiés par le changement climatique. Une vulnérabilité d’autant plus préoccupante que le littoral atlantique ne perd rien de son attractivité : d’ici à 2040, les dix départements de la façade atlantique devraient accueillir 2,1 millions de nouveaux habitants, rappellent les Conseils économiques sociaux et environnementaux de l’Atlantique (Bretagne, Pays de la Loire, Poitou-Charentes et Aquitaine).

Face à cela les outils de gestions des risques et les acteurs institutionnels compétents sont pléthores. Une multiplicité des acteurs locaux, régionaux et nationaux s’adossant sur une multitude d’acteurs et structures d’expertise pour l’élaboration et la mise en œuvre de leur politique via une flopée d’outils divers et variés. Une gouvernance que les CESER n’hésitent pas à qualifier « d’imbroglio » administratif, notant au passage et en paradoxe de tout ce foisonnement administratif, l’absence criante de la société civile. Il faut dire qu’entre Plan de Gestion des Risques d’Inondations (PGRI), Plan de Prévention des Risques Littoraux (PPRL), Plans Submersions Rapides (PSR), Programmes d’Actions de Prévention contre les Inondations (PAPI), ou encore les différentes procédures réglementaires opérationnelles, la technicité des sujets, l’emporte bien souvent sur celle de la mise en place des modalités de participation de la société civile...

2014: construction d'un mur de sable devant le casino de Biarritz


Articuler gestion des risques et urbanisme : un impératifFort de ces constats et au-delà du foisonnement administratifs que la gestion du littoral semble déclenché à tout niveau, le Ceser appelle les acteurs à prendre conscience du caractère inexorable des dynamiques littorales, condition préalable à une véritable réflexion sur un aménagement durable de cet espace. Pour ce faire, l’hétérogénéité, et l’évidente complexité entre les différents acteurs et outils doivent laisser place à une plus grande cohérence des stratégies de gestion et de prévention de ces risques naturels.

Dans cet esprit, le CESER préconise l’« impérative » articulation entre gestion des risques et urbanisme, encourageant notamment la mise en place de stratégies foncières de long terme. Dans la même idée, il souligne « l’absolue nécessité de mise en cohérence et d’articulation des nombreux dispositifs de prévention et de gestion des risques littoraux ». Sur la multitude des acteurs de l’expertise, le rapport préconise également la mise en place « d’une structure unifiée », issue de regroupement ou de mutualisation. Une rationalisation des compétences pour « l’optimisation des connaissances », justifie-t-il.

Développer une culture du risqueConcernant la définition et la mise en œuvre des stratégies de prévention, les Ceser plaident pour prendre de la hauteur. Le rapport affirme en effet qu’à l’échelle locale : « la commune ne constitue pas le niveau pertinent de gestion des risques littoraux ». C’est « aux intercommunalités de s’engager dans la définition de stratégies d’aménagement cohérentes, intégrant l’ensemble des enjeux socioéconomiques, urbanistiques et environnementaux. » Mais sans pour autant perdre de vue l’échelon régional. Les CESER en effet, encouragent les Régions à prendre en compte les risques littoraux dans leur futur Schéma Régional d’Aménagement, de Développement Durable et d’Égalité des Territoires (SRADDET) afin de contribuer à la cohérence des stratégies territoriales.

Autre suggestion chère aux conseillers des Ceser de l’Atlantique : le développement d’une véritable culture du risque qui passerait par le renforcement des liens entre élus, société civile et monde académique et scientifique, mais aussi par la multiplication des visuels mémoriels et des temps forts informatifs et festifs. Une culture du risque qui est un préalable indispensable à l’implication des parties prenantes, que les CESER appellent également de leurs vœux.
Quant à la question des financements que le rapport n’oublie pas de traiter, il invite sans surprise à leur optimisation et à leur fléchage sur des stratégies d’anticipation et de prévention, assurant que « c’est autant de moyens qui seront économisés sur le curatif. »

Rapport consultable sur : www.ceser-aquitaine.fr/cooperations

Solène Méric
Par Solène Méric

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
3304
Aimé par vous
1 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Environnement
Environnement
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 22 + 14 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !