Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

11/01/21 : Le 18/01 à 18h le MEF 33, le Centre Europe Direct Bordeaux-Aquitaine et les Jeunes Européens Bordeaux organisent un webinaire le "Plan de Relance et budget européens: Où va l'Europe?" Commission et Parlement européens, et la Région seront représentés+ d'info

08/01/21 : Influenza aviaire - la Préfecture des Pyrénées-Atlantiques annonce désormais 159 communes en zone réglementée en lien avec 2 foyers dans des élevages de palmipèdes à Baigts-de-Béarn et Préchacq-Navarrenx et 4 suspicions fortes à Arget, Lichos et Garlin

06/01/21 : 823kg de jouets et de livres ont été collectés par la Communauté d’Agglo de Pau et ses partenaires grâce à l’opération "Le père Noël fait de la récup’"! Elle se poursuit jusqu'au 17 janvier dans les déchetteries et points de dépôts.+ d'info

28/12/20 : Le 22 décembre, les communes de Tocane-Saint-Apre et Bergerac en Dordogne ont été reconnues en état de catastrophe naturelle pour inondations et coulées de boues en septembre 2020.

28/12/20 : Suite aux inondations et coulées de boues survenues dans les Landes en octobre dernier, les communes de Mimbaste, Bélus et Rivière-Saas-et-Gourby ont été reconnues le 22 décembre en état de catastrophe naturelle.

23/12/20 : Le préfet de la Charente-Maritime a validé la sortie de la communauté d'agglomération de La Rochelle du syndicat départemental Eau 17, à compter du 1er janvier 2021.

23/12/20 : 60 000 € ont été votés lors de la dernière commission permanente du Département des Deux-Sèvres en faveur de la recherche scientifique et l'innovation. Cette somme sera attribuée sous formes de bourses doctorales

23/12/20 : Le Conseil communal des jeunes de Poitiers a organisé mi-décembre, une collecte de produits de puériculture dans les collèges. Plus de 150 produits (couches, lait, produits d’hygiène…) ont ainsi été remis au restos du Coeur et au Secours Populaire

19/12/20 : Le Biarrot Jacques Lajuncomme-Hirigoyen, 64 ans, est le nouveau président de la Fédération française de surf. Il succède à Jean-Luc Arassus, élu en 2005 . Il sera le président qui inaugurera l'entrée du surf à Tokio, mais aussi aux JO 2024 à Teahupoo.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 16/01/21 | Lot-et-Garonne : la Maison de l'Europe fête l'amitié franco-allemande

    Lire

    Du 18 au 29 janvier, la Maison de l'Europe du Lot-et-Garonne célèbre l'amitié franco-allemande. 18 ans après la création de la Journée franco-allemande par Jacques Chirac et Gerhard Schröder en 2003, cette amitié entre les deux pays est célébrée chaque 22 janvier. L'évènement organisé par la Maison de l'Europe 47 prévoit diverses animations, parmi lesquelles des quizz en ligne, de la culture et un jeu concours qui sera lancé le 22 janvier prochain.

  • 16/01/21 | L'Opéra National de Bordeaux annule 30 dates

    Lire

    En raison des « contraintes sanitaires persistantes », l'Opéra National de Bordeaux annule toutes ses dates jusqu'au 20 février et deux productions lyriques - Falstaff (6-14 mars) et Figures Humaines (17-20 juin). Les publics concernés par ces annulations seront contactés par l'ONB. L'institution tient tout de même à conserver le lien avec son public par le biais de captations de répétitions ou de publications sur les réseaux sociaux, en espérant pouvoir rouvrir le plus tôt possible.

  • 15/01/21 | Covid-19: Couvre-feu à 18h pour au moins 15 jours

    Lire

    Suite à l intervention du Premier Ministre, Jean Castex et d'une partie du Gouvernement ce jeudi soir, la Nouvelle-Aquitaine à l'image de l ensemble du territoire français se voit désormais appliquer un couvre-feu dés 18h, à compter de ce samedi 16 janvier. En outre, face aux variants du virus, il a été annoncé un renforcement des protocoles dans les cantines scolaires, lieux les plus sensibles pour la transmission du virus. Le mode hybride est quant à lui prolongé dans les lycées au-delà du 20 janvier. La vaccination des plus de 75 ans et des personnes sensibles restent maintenue au 18 janvier.

  • 15/01/21 | « Mon quartier s’anime » et occupe les enfants à Périgueux

    Lire

    La Ville de Périgueux propose durant les vacances d’hiver des activités sportives, culturelles et de loisirs à destination des jeunes de 6 à 15 ans. Du 8 au 19 février, les enfants pourront profiter d’ateliers artistiques, de mini-tournois sportifs ou encore de jeux d’enquêtes. Toutes ces activités sont gratuites, et les activités sportives se font sur inscription préalable sur le site de la Ville.

  • 15/01/21 | Opération recyclage des pneus agricoles

    Lire

    Les Chambres d’Agriculture de Charente-Maritime et des Deux-Sèvres organisent une collecte de pneus usagés. Les agriculteurs ou éleveurs intéressés par cette démarche, intitulée « Ensivalor » et qui a pour objectif de recycler les pneus à un coût abordable, doivent se faire connaître sur le site de la Chambre d’Agriculture avant le 19 mars 2021.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Environnement | Grand Châtellerault : la centrale photovoltaïque de la Massonne inaugurée

12/11/2019 | Située à Châtellerault, la centrale photovoltaïque au sol de la Massonne composée de plus de 8200 panneaux sur 4,5 hectares a été inaugurée ce mardi 12 novembre

Les 8 326 panneaux photovoltaïques de la centrale de la Massonne à Châtellerault sont particuliers. Ils pivotent en fonction du parcours du soleil.

Ce mardi 12 novembre, SERGIES, filiale d’Energies Vienne spécialisée dans les énergies renouvelables, et Grand Châtellerault ont inauguré la centre photovoltaïque de La Massonne à Châtellerault. Une installation particulière puisqu’elle est dotée de panneaux qui suivent la progression du soleil au fil de la journée. La centrale devrait produire 3 578 mégawattheures chaque année, soit l’équivalent de la consommation d’électricité de 2 000 habitants (hors chauffage et eau chaude sanitaire). Cet équipement s’inscrit dans le plan climat air énergie territorial 2018-2024 de Grand Châtellerault. D’autres investissements de ce type devraient  voir le jour dans une communauté d’agglomération très attachée aux énergies renouvelables.

Visible depuis l’Autoroute 10 et depuis la route qui vient de Richelieu, un champ peu ordinaire. Les 8 236 panneaux photovoltaïques dressés sur des pieux sont alignés avec symétrie sur 4,5 hectares. Il s’agit de la centrale photovoltaïque de la Massonne, nom du lieu-dit où elle se situe à Châtellerault. Cet équipement vient d’être inauguré ce mardi 12 novembre après qu’il ait été mis en service le 31 décembre 2018. Il est 9 heures. Les panneaux, que l’on peut aussi appeler modules, sont toujours à la perpendiculaire du sol. Un timide bruit de crémaillère se fait entendre et sans qu’on ne le remarque trop, les panneaux s’orientent vers le soleil qui perce peu à peu le plafond nuageux. Les onduleurs s’enclenchent. Le compteur indique une production de 140 kilowatt au départ, sans rien faire ou presque. 

Des panneaux équipés de trackers

La centrale photovoltaïque de la Massonne est particulière. En effet, c’est la première sur les quatre en service dans la communauté urbaine de Grand Châtellerault a être équipée d’un système de trackers. Grâce à lui, les panneaux peuvent suivre la progression du soleil. Orientés Est-Ouest, les modules pivotent donc au fil de la journée grâce à une vis et des moteurs qui entraînent des crémaillères. Un système mis au point par la société bordelaise Exosun. « Il n’est pas obligatoire que le rayon viennent frapper à 90 degrés, explique le directeur des opérations SERGIES, la filiale qui gère ce site, Hervé Lecomte. Les panneaux se règlent aussi en fonction de l’ombre ». Ils sont donc optimisés pour produire le plus d’électricité possible grâce aux rayons du soleil.

Ce système de moteur relié à une crémaillère permet aux panneaux photovoltaïques de suivre le parcours du soleil au fil de la journée.

En terme de production, chaque année, 3 578 mégawattheures seront générés. Cela correspond à la consommation annuelle de 2 000 habitants (hors chauffage et eau chaude sanitaire). « Avec cette énergie, un TGV peut parcourir 18 000 kilomètres », précise Hervé Lecomte qui s’est amusé à trouver des équivalences. L’électricité produite passe ensuite par des onduleurs avant d’être reliée au réseau haute tension de 20 000 volts. « Elle sera consommée au plus près. La puissance de 2,7 mégawatts chevaux correspond à ce qu’il faut pour alimenter la zone d’activités du Sanital située en contrebas », explique le directeur des opérations SERGIES. Cette énergie est revendue à EDF au tarif de 9 centimes du kilowattheure.  

Un investissement de 3,74 millions d’euros

Ce projet de centrale photovoltaïque au sol a débuté en 2013. Il fallait trouver une fonction à cet ancien site d’enfouissement. Impossible d’y faire des aménagements urbains. « Finalement sur ce terrain, on ne pouvait rien faire d’autre. Il a fallu faire des études pour trouver une fonction intelligente », explique Jean-Pierre Abelin, maire de Châtellerault et président de Grand Châtellerault.  JIT solaire développe ce projet avec la communauté d’agglomération. SERGIES, qui est une filiale du groupe Energies Vienne au service des énergies renouvelables,  est propriétaire et va exploiter ce site durant 30 ans. Le coût de cette centrale photovoltaïque est de 3,74 millions d’euros. Cette installation a bénéficié d'une subvention régionale de 223 178 euros, sous la forme d'avance remboursable de la part du fonds de résistance de la région Nouvelle-Aquitaine. 

Cette centrale de la Massonne va permettre de produire de l’électricité locale . Elle a également été créatrice d'emplois dans le bassin du châtelleraudais. « C’est véritablement du circuit court », félicite Jean-Pierre Abelin. Même si l’électronique vient d’Asie, les panneaux sont assemblés dans une usine de Châtellerault : VMH Énergies. « Entre ce projet-là et tous les autres que nous avons réalisé, nous avons fait travailler entre 30 et 40 personnes pendant deux ans à VMH pour l’assemblage des panneaux », précise Hervé Lecomte.

La centrale photovoltaïque au sol de la Massonne à Châtellerault a été inaugurée ce mardi 12 novembre

Quatre centrales photovoltaïques sur Grand Châtellerault

Grand Châtellerault est plutôt à la pointe en matière de photovoltaïque. Au total, quatre centrales sont en service à La Massonne, aux Nonnes, à Saint-Sauveur, à Dangé Saint-Romain et en 2021 une autre devrait voir le jour à Naintré. Jean-Pierre Abelin se souvient avoir fait appel à SERGIES dès 2009 pour équiper le toit du Centre Technique Municipal de sa ville, Châtellerault. « Il était composé d’amiante et à l’abandon, il fallait quelque chose de rentable », confie le maire de Châtellerault. Plus de 2 100m2 de panneaux photovoltaïques ont été installés. « Cela valait le coup, car à l’époque on revendait l’électricité 60 centimes du kilowattheure », poursuit-il. Cependant aujourd’hui, les panneaux sont plus compétitifs . « Pour un investissement deux fois plus élevé, on peut acquérir une centrale dix fois plus grande », précise Hervé Lecomte.  

Cette nouvelle centrale photovoltaïque du lieu-dit de la Masonne s’inscrit dans le cadre du plan climat air énergie territorial de Grand Châtellerault de 2018 à 2024. Grâce à ces quatre centrales photovoltaïques, la part d’énergies renouvelables dans la consommation énergétique du territoire est de 16%. Ce projet n’est pas le dernier. Hormis Naintré prévu pour 2021, elle planche sur du stockage de cette énergie du côté de Saint-Sauveur. La production d’énergies renouvelables paraît donc une priorité. Quant à SERGIES, elle exploite 56 mégawatt d’installations photovoltaïques, soit 65 gigawattheures de production ; 10 parcs éoliens comprenant 47 éoliennes, pour 96 mégawatt, soit 195 gigawattheures de production et elle participe dans 3 unités de méthanisation en fonctionnement. Au 31 décembre 2018, cette filiale spécialisée en énergies renouvelables produit 37% de la consommation électrique des clients résidentiels du territoire (le niveau national est de 22,7%). Un niveau encourageant et un engagement sur le département de la Vienne qui figure plutôt à la pointe des énergies renouvelables. 

Julien Privat
Par Julien Privat

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
9695
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Environnement
Environnement
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 19 + 7 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !