Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

01/10/20 : Conçue pour la plateforme web de France TV, Girlsquad est une fiction audiovisuelle pour adolescents de 10x22 minutes. Accompagné par le BAT 40, le tournage a débuté le 24 septembre et s’étale sur 25 jours entre Dax, Seignosse et Capbreton.

30/09/20 : A l’occasion des 230 ans des Départements, une cérémonie hommage au premier Président de l’Administration Départementale est organisée ce 3 octobre par le Département de la Creuse, en présence de Jacqueline Gourault, Ministre de la Cohésion des Territoire

29/09/20 : A l'occasion de sa conférence de presse de rentrée, Jean-Jacques Lasserre, Président du Département des Pyrénées-Atlantiques, a annoncé sa candidature aux prochaines élections départementales prévues mars 2021.

28/09/20 : Une nouvelle opération de dépistage gratuit de la COVID-19 est en cours jusqu'au 30 octobre du lundi au vendredi de 8h30 à 12h30 à l'Arkéa Arena de Floirac. Cette opération s'adresse uniquement aux personnes prioritaires munies d’un justificatif.

28/09/20 : A Pau, l'édition 2020 de la manifestation culturelle "Les idées mènent le monde" qui aurait du se tenir les 20, 21 et 22 novembre prochains est reportée à 2021. En cause: la situation sanitaire et le bon respect des mesures de lutte contre l'épidémie.

27/09/20 : Sénatoriales Corrèze: Daniel Chasseing (les Indépendants) et Claude Nougein (LR) réélus.

27/09/20 : Sénatoriales Charente-Maritime : Corinne Imbert (LR) et Daniel Laurent (LR) retrouvent leur siège de sénateur avec 47,21% des voix. Remportant 28,51% des suffrages, Mickaël Vallet (PS) décroche le 3e siège. Il succède à Bernard Lalande (DVG - 21%).

27/09/20 : Sénatoriales Deux-Sèvres: Philippe Mouiller (LR) sortant réélu et Gilbert Favreau le président LR du conseil départemental élu au second tour.

27/09/20 : Sénatoriales Dordogne: deux sièges pour la gauche avec deux nouveaux élus: Marie-Claude Varaillas (communiste)groupe CRCE et Serge Mérillou élu dès le premier tour.

27/09/20 : Sénatoriales Charente: Nicole Bonnefoy (PS) réélue.

27/09/20 : Sénatoriales Creuse: Jean-Jacques Lozach (PS) réélu.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 01/10/20 | Une trentaine d'agents du ministère de l'économie rejoindront Bergerac en 2021

    Lire

    Entre 25 et 30 agents du ministère de l'Economie vont rejoindre le service des impôts de Bergerac. La décision a été annoncée ce 30 septembre. Ces fonctionnaires appartiennent au service de l'appui à la publicité foncière. Ils rejoindront la Dordogne en septembre 2021. La mairie va les accueillir et favoriser l'intégration des fonctionnaires qui viendront sur la base du volontariat. C'est une décision prise dans un plus large plan de redistribution des moyens de l'Etat dans les villes moyennes.

  • 01/10/20 | Le Championnat de tir aux armes préhistoriques se tient au Musée des Tumulus

    Lire

    Les 3 et 4 octobre, le Musée des Tumulus à Bougon dans les Deux-Sèvres accueille la 32ème manche du championnat européen de tir aux armes préhistoriques. Au programme de ce week-end, le public pourra observer des démonstrations de tir à l’arc préhistorique ou de tir à la sarbacane mais aussi voir l’épreuve de tir au propulseur préhistorique. L’entrée est gratuite le samedi.

  • 01/10/20 | Extension du port du masque à La Rochelle

    Lire

    En juillet, le maire de La Rochelle avait pris un arrêté pour obliger le port du masque en centre-ville - toujours en vigueur. Le préfet du 17 vient de prendre un nouvel arrêté pour étendre la mesure à l'ensemble de l'agglomération rochelaise, à partir du 1er octobre. Sont concernés les marchés, alimentaires ou non; les établissements scolaires et universitaires dans un périmètre de 50 m, entre 7h et 19h ; les centres commerciaux et leurs abords, parking inclus ; tous les lieux publics clos.

  • 01/10/20 | Les rassemblements de plus de 30 personnes interdits en Charente et en Vienne

    Lire

    En Charente et dans la Vienne, les rassemblements de plus de 30 personnes dans des lieux recevant du public sont désormais interdits jusqu'au 12 octobre. La raison? Les deux départements viennent de passer en "zone d'alerte", selon la nouvelle classification Covid de l'Etat, qui signale une forte activité du virus. Les arrêtés préfectoraux ciblent en particulier les "évènements festifs" - fêtes locales, de familles ou étudiantes. L'activité professionnelle ou associative n'est pas concernée.

  • 30/09/20 | Le congrès des départements de France à La Rochelle

    Lire

    Les 4, 5 et 6 novembre prochains, La Rochelle accueillera le 90ème Congrès des Départements de France, présidé par son président Dominique Bussereau. Ces "Assises" seront l'occasion de faire un bilan de ces 6 dernières années, et de revenir sur la réforme fiscale. Deux thèmes en particulier seront abordés : "La préservation de la biodiversité : une politique dynamique, partenariale et transversale" et "l’enjeu de l’organisation territoriale du champ médico-social à l’aune de la crise sanitaire".

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Environnement | Grand Châtellerault : la centrale photovoltaïque de la Massonne inaugurée

12/11/2019 | Située à Châtellerault, la centrale photovoltaïque au sol de la Massonne composée de plus de 8200 panneaux sur 4,5 hectares a été inaugurée ce mardi 12 novembre

Les 8 326 panneaux photovoltaïques de la centrale de la Massonne à Châtellerault sont particuliers. Ils pivotent en fonction du parcours du soleil.

Ce mardi 12 novembre, SERGIES, filiale d’Energies Vienne spécialisée dans les énergies renouvelables, et Grand Châtellerault ont inauguré la centre photovoltaïque de La Massonne à Châtellerault. Une installation particulière puisqu’elle est dotée de panneaux qui suivent la progression du soleil au fil de la journée. La centrale devrait produire 3 578 mégawattheures chaque année, soit l’équivalent de la consommation d’électricité de 2 000 habitants (hors chauffage et eau chaude sanitaire). Cet équipement s’inscrit dans le plan climat air énergie territorial 2018-2024 de Grand Châtellerault. D’autres investissements de ce type devraient  voir le jour dans une communauté d’agglomération très attachée aux énergies renouvelables.

Visible depuis l’Autoroute 10 et depuis la route qui vient de Richelieu, un champ peu ordinaire. Les 8 236 panneaux photovoltaïques dressés sur des pieux sont alignés avec symétrie sur 4,5 hectares. Il s’agit de la centrale photovoltaïque de la Massonne, nom du lieu-dit où elle se situe à Châtellerault. Cet équipement vient d’être inauguré ce mardi 12 novembre après qu’il ait été mis en service le 31 décembre 2018. Il est 9 heures. Les panneaux, que l’on peut aussi appeler modules, sont toujours à la perpendiculaire du sol. Un timide bruit de crémaillère se fait entendre et sans qu’on ne le remarque trop, les panneaux s’orientent vers le soleil qui perce peu à peu le plafond nuageux. Les onduleurs s’enclenchent. Le compteur indique une production de 140 kilowatt au départ, sans rien faire ou presque. 

Des panneaux équipés de trackers

La centrale photovoltaïque de la Massonne est particulière. En effet, c’est la première sur les quatre en service dans la communauté urbaine de Grand Châtellerault a être équipée d’un système de trackers. Grâce à lui, les panneaux peuvent suivre la progression du soleil. Orientés Est-Ouest, les modules pivotent donc au fil de la journée grâce à une vis et des moteurs qui entraînent des crémaillères. Un système mis au point par la société bordelaise Exosun. « Il n’est pas obligatoire que le rayon viennent frapper à 90 degrés, explique le directeur des opérations SERGIES, la filiale qui gère ce site, Hervé Lecomte. Les panneaux se règlent aussi en fonction de l’ombre ». Ils sont donc optimisés pour produire le plus d’électricité possible grâce aux rayons du soleil.

Ce système de moteur relié à une crémaillère permet aux panneaux photovoltaïques de suivre le parcours du soleil au fil de la journée.

En terme de production, chaque année, 3 578 mégawattheures seront générés. Cela correspond à la consommation annuelle de 2 000 habitants (hors chauffage et eau chaude sanitaire). « Avec cette énergie, un TGV peut parcourir 18 000 kilomètres », précise Hervé Lecomte qui s’est amusé à trouver des équivalences. L’électricité produite passe ensuite par des onduleurs avant d’être reliée au réseau haute tension de 20 000 volts. « Elle sera consommée au plus près. La puissance de 2,7 mégawatts chevaux correspond à ce qu’il faut pour alimenter la zone d’activités du Sanital située en contrebas », explique le directeur des opérations SERGIES. Cette énergie est revendue à EDF au tarif de 9 centimes du kilowattheure.  

Un investissement de 3,74 millions d’euros

Ce projet de centrale photovoltaïque au sol a débuté en 2013. Il fallait trouver une fonction à cet ancien site d’enfouissement. Impossible d’y faire des aménagements urbains. « Finalement sur ce terrain, on ne pouvait rien faire d’autre. Il a fallu faire des études pour trouver une fonction intelligente », explique Jean-Pierre Abelin, maire de Châtellerault et président de Grand Châtellerault.  JIT solaire développe ce projet avec la communauté d’agglomération. SERGIES, qui est une filiale du groupe Energies Vienne au service des énergies renouvelables,  est propriétaire et va exploiter ce site durant 30 ans. Le coût de cette centrale photovoltaïque est de 3,74 millions d’euros. Cette installation a bénéficié d'une subvention régionale de 223 178 euros, sous la forme d'avance remboursable de la part du fonds de résistance de la région Nouvelle-Aquitaine. 

Cette centrale de la Massonne va permettre de produire de l’électricité locale . Elle a également été créatrice d'emplois dans le bassin du châtelleraudais. « C’est véritablement du circuit court », félicite Jean-Pierre Abelin. Même si l’électronique vient d’Asie, les panneaux sont assemblés dans une usine de Châtellerault : VMH Énergies. « Entre ce projet-là et tous les autres que nous avons réalisé, nous avons fait travailler entre 30 et 40 personnes pendant deux ans à VMH pour l’assemblage des panneaux », précise Hervé Lecomte.

La centrale photovoltaïque au sol de la Massonne à Châtellerault a été inaugurée ce mardi 12 novembre

Quatre centrales photovoltaïques sur Grand Châtellerault

Grand Châtellerault est plutôt à la pointe en matière de photovoltaïque. Au total, quatre centrales sont en service à La Massonne, aux Nonnes, à Saint-Sauveur, à Dangé Saint-Romain et en 2021 une autre devrait voir le jour à Naintré. Jean-Pierre Abelin se souvient avoir fait appel à SERGIES dès 2009 pour équiper le toit du Centre Technique Municipal de sa ville, Châtellerault. « Il était composé d’amiante et à l’abandon, il fallait quelque chose de rentable », confie le maire de Châtellerault. Plus de 2 100m2 de panneaux photovoltaïques ont été installés. « Cela valait le coup, car à l’époque on revendait l’électricité 60 centimes du kilowattheure », poursuit-il. Cependant aujourd’hui, les panneaux sont plus compétitifs . « Pour un investissement deux fois plus élevé, on peut acquérir une centrale dix fois plus grande », précise Hervé Lecomte.  

Cette nouvelle centrale photovoltaïque du lieu-dit de la Masonne s’inscrit dans le cadre du plan climat air énergie territorial de Grand Châtellerault de 2018 à 2024. Grâce à ces quatre centrales photovoltaïques, la part d’énergies renouvelables dans la consommation énergétique du territoire est de 16%. Ce projet n’est pas le dernier. Hormis Naintré prévu pour 2021, elle planche sur du stockage de cette énergie du côté de Saint-Sauveur. La production d’énergies renouvelables paraît donc une priorité. Quant à SERGIES, elle exploite 56 mégawatt d’installations photovoltaïques, soit 65 gigawattheures de production ; 10 parcs éoliens comprenant 47 éoliennes, pour 96 mégawatt, soit 195 gigawattheures de production et elle participe dans 3 unités de méthanisation en fonctionnement. Au 31 décembre 2018, cette filiale spécialisée en énergies renouvelables produit 37% de la consommation électrique des clients résidentiels du territoire (le niveau national est de 22,7%). Un niveau encourageant et un engagement sur le département de la Vienne qui figure plutôt à la pointe des énergies renouvelables. 

Julien Privat
Par Julien Privat

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
9068
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Environnement
Environnement
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 3 + 16 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !