Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

13/07/20 : Ce vendredi, la Gironde a été placée en "vulnérabilité modérée" face à la pandémie de coronavirus par Santé Publique France. Depuis début juillet, sept nouveaux "clusters" ont été identifiés en Nouvelle-Aquitaine, dont trois en Gironde.

10/07/20 : Philippe Monguillot, le chauffeur de Chronoplus sauvagement agressé dimanche s'en est allé en milieu d'après-midi pour son dernier voyage, entouré de sa famille. Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin devrait se rendre à Bayonne ce samedi.

10/07/20 : Les inscriptions aux transports scolaires en Nouvelle-Aquitaine sont ouvertes. N'attendez pas car jusqu'au 20 juillet, les frais de dossier sont offerts. Passée cette date, 15 euros de frais de dossier sont facturés.

10/07/20 : Philippe Buisson, maire de Libourne, a été réélu ce 10 juillet président de la Communauté d'agglomération du Libournais, la CALI, par 71 voix sur 74 votants.

10/07/20 : Florence Jardin, maire de Migné-Auxances (86), vient d’être élue présidente de Grand Poitiers. Elle succède à Alain Claeys à cette fonction. Elle arrive en tête avec 48 voix, devant Claude Eidelstein (26), Jean-Louis Ledeux (8) et 4 bulletins blancs.

09/07/20 : L'inauguration de la Flow vélo, itinéraire cyclable de 294 kilomètres entre Thiviers en Dordogne et L'île d'Aix en Charente- Maritime a eu lieu ce jeudi après midi à Salignac sur-Charente, au Pont du Né, kilomètre zéro de la Charente Maritime.

09/07/20 : Xavier Bonnefont, maire LR d'Angoulême, devient président de l'agglomération de Grand Angoulême en étant élu à la majorité absolue dès le premier tour. Il détrône le socialiste Jean-François Dauré de sept voix.

08/07/20 : Jean-Luc Gleyze, Président du Conseil Départemental de Gironde, a été élu ce 8 juillet, à l’unanimité de ses membres, Président du groupe des présidentes et présidents de gauche de l’Assemblée des Départements de France.

08/07/20 : Guillaume Guérin (Les Républicains) est élu président de la communauté urbaine de Limoges avec 47 voix face au socialiste Gaston Chassain.

08/07/20 : Le nouveau ministre délégué chargé des transports Jean-Baptiste Djebarri s'est rendu ce soir à la société Chronoplus de Bayonne où était employé le chauffeur Philippe Monguillot. Deux des agresseurs sont poursuivis pour tentative d'homicide volontaire.

03/07/20 : Deux-Sèvres : les 12 Marchés des Producteurs de Pays auront bien lieu cet été. Les communes s'organisent pour accueillir au mieux les producteurs et consommateurs. Pensez à apporter vos couverts, gobelets et serviettes non jetables!

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 13/07/20 | La Rochelle: prise d'armes et spectacle pyrotechnique virtuel

    Lire

    A la Rochelle la traditionnelle cérémonie militaire aura lieu Parc Franck-Delmas ce 14 juillet à 11h. Pour des raisons de précautions sanitaires il n’y aura pas de spectacle pyrotechnique lancé en ville. En guise de compensation, les artificiers Lacroix-Ruggieri ont proposé gracieusement un spectacle pyrotechnique virtuel sur-mesure sur le thème des monuments Rochelais qui sera retransmis à 22h30 sur le site de la Ville de La Rochelle www.larochelle.fr, relayé sur Facebook La Rochelle Ensemble, visible plusieurs jours, ainsi que sur les écrans des Francofolies Square Bobinec après les concerts.

  • 13/07/20 | Guéret ouvre un ludo-drive

    Lire

    Un système de prêt de jeu à la semaine vient d’être mis en place par la ludothèque de Guéret. Pour passer commande, il suffit de se rendre sur le site de la Ville et de les appeler pour réserver. Le retrait et le paiement (1,60 € par jeu) se font à l’Espace Fayolle du lundi au vendredi de 9h à 15h. Il faut penser à amener son propre sac !

  • 13/07/20 | Charentes : une journée technique viticole sur le gel et la grêle

    Lire

    La lutte contre le gel et la grêle sera le thème de la journée technique viticole organisée mercredi 22 juillet à 13h30 à la salle des fêtes de Chadenac, par la Chambre d'agriculture dans le cadre d'Innov'action et du plan Ecophyto. Au programme : conférences, témoignages et visite d'essais. Contacts: Laetitia CAILLAUD, conseillère en viticulture et ingénieure réseau DEPHY ECOPHYTO à Saintes : 05 46 50 45 00. Sandrine LUCAS, conseillère, œnologue, à St-Jean-d’Angély: 05 46 50 45 00.

  • 13/07/20 | Tourisme By CA, une plateforme solidaire pour les acteurs du tourisme

    Lire

    Afin de soutenir ses clients professionnels du tourisme, le Crédit Agricole Aquitaine vient de créer la plateforme Tourisme by CA. Le site www.tourismebyca.fr est ouvert à tous les professionnels touristiques et à tous les particuliers. Le principe: le particulier visite la plateforme, fait son choix parmi les professionnels et reçoit, sur son smartphone ou son adresse mail les bons plans associés. Ensuite, sur place, au moment de régler la facture, le particulier montre ses bons plans et bénéficie de l’offre annoncée. Au total, 30 départements sont couverts.

  • 13/07/20 | L'Hermione a besoin de nouvelles voiles

    Lire

    Depuis sa première navigation en 2014, la réplique de la frégate de La Fayette qui navigue à 90% du temps à la voile n’a pas changé de garde-robe. 6 ans après leurs premiers bords, les 2 100 m2 de voilure doivent être changées. L'association relance sa souscription lancée avant confinement : dès 10 euros, il est possible de contribuer à la réalisation de pièces neuves, d’avoir son nom sur un pavillon hissé à bord du navire Hermione Lafayette. 23 % du montant espéré a été récolté. Hermione.fr

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Environnement | Grand Châtellerault : la centrale photovoltaïque de la Massonne inaugurée

12/11/2019 | Située à Châtellerault, la centrale photovoltaïque au sol de la Massonne composée de plus de 8200 panneaux sur 4,5 hectares a été inaugurée ce mardi 12 novembre

Les 8 326 panneaux photovoltaïques de la centrale de la Massonne à Châtellerault sont particuliers. Ils pivotent en fonction du parcours du soleil.

Ce mardi 12 novembre, SERGIES, filiale d’Energies Vienne spécialisée dans les énergies renouvelables, et Grand Châtellerault ont inauguré la centre photovoltaïque de La Massonne à Châtellerault. Une installation particulière puisqu’elle est dotée de panneaux qui suivent la progression du soleil au fil de la journée. La centrale devrait produire 3 578 mégawattheures chaque année, soit l’équivalent de la consommation d’électricité de 2 000 habitants (hors chauffage et eau chaude sanitaire). Cet équipement s’inscrit dans le plan climat air énergie territorial 2018-2024 de Grand Châtellerault. D’autres investissements de ce type devraient  voir le jour dans une communauté d’agglomération très attachée aux énergies renouvelables.

Visible depuis l’Autoroute 10 et depuis la route qui vient de Richelieu, un champ peu ordinaire. Les 8 236 panneaux photovoltaïques dressés sur des pieux sont alignés avec symétrie sur 4,5 hectares. Il s’agit de la centrale photovoltaïque de la Massonne, nom du lieu-dit où elle se situe à Châtellerault. Cet équipement vient d’être inauguré ce mardi 12 novembre après qu’il ait été mis en service le 31 décembre 2018. Il est 9 heures. Les panneaux, que l’on peut aussi appeler modules, sont toujours à la perpendiculaire du sol. Un timide bruit de crémaillère se fait entendre et sans qu’on ne le remarque trop, les panneaux s’orientent vers le soleil qui perce peu à peu le plafond nuageux. Les onduleurs s’enclenchent. Le compteur indique une production de 140 kilowatt au départ, sans rien faire ou presque. 

Des panneaux équipés de trackers

La centrale photovoltaïque de la Massonne est particulière. En effet, c’est la première sur les quatre en service dans la communauté urbaine de Grand Châtellerault a être équipée d’un système de trackers. Grâce à lui, les panneaux peuvent suivre la progression du soleil. Orientés Est-Ouest, les modules pivotent donc au fil de la journée grâce à une vis et des moteurs qui entraînent des crémaillères. Un système mis au point par la société bordelaise Exosun. « Il n’est pas obligatoire que le rayon viennent frapper à 90 degrés, explique le directeur des opérations SERGIES, la filiale qui gère ce site, Hervé Lecomte. Les panneaux se règlent aussi en fonction de l’ombre ». Ils sont donc optimisés pour produire le plus d’électricité possible grâce aux rayons du soleil.

Ce système de moteur relié à une crémaillère permet aux panneaux photovoltaïques de suivre le parcours du soleil au fil de la journée.

En terme de production, chaque année, 3 578 mégawattheures seront générés. Cela correspond à la consommation annuelle de 2 000 habitants (hors chauffage et eau chaude sanitaire). « Avec cette énergie, un TGV peut parcourir 18 000 kilomètres », précise Hervé Lecomte qui s’est amusé à trouver des équivalences. L’électricité produite passe ensuite par des onduleurs avant d’être reliée au réseau haute tension de 20 000 volts. « Elle sera consommée au plus près. La puissance de 2,7 mégawatts chevaux correspond à ce qu’il faut pour alimenter la zone d’activités du Sanital située en contrebas », explique le directeur des opérations SERGIES. Cette énergie est revendue à EDF au tarif de 9 centimes du kilowattheure.  

Un investissement de 3,74 millions d’euros

Ce projet de centrale photovoltaïque au sol a débuté en 2013. Il fallait trouver une fonction à cet ancien site d’enfouissement. Impossible d’y faire des aménagements urbains. « Finalement sur ce terrain, on ne pouvait rien faire d’autre. Il a fallu faire des études pour trouver une fonction intelligente », explique Jean-Pierre Abelin, maire de Châtellerault et président de Grand Châtellerault.  JIT solaire développe ce projet avec la communauté d’agglomération. SERGIES, qui est une filiale du groupe Energies Vienne au service des énergies renouvelables,  est propriétaire et va exploiter ce site durant 30 ans. Le coût de cette centrale photovoltaïque est de 3,74 millions d’euros. Cette installation a bénéficié d'une subvention régionale de 223 178 euros, sous la forme d'avance remboursable de la part du fonds de résistance de la région Nouvelle-Aquitaine. 

Cette centrale de la Massonne va permettre de produire de l’électricité locale . Elle a également été créatrice d'emplois dans le bassin du châtelleraudais. « C’est véritablement du circuit court », félicite Jean-Pierre Abelin. Même si l’électronique vient d’Asie, les panneaux sont assemblés dans une usine de Châtellerault : VMH Énergies. « Entre ce projet-là et tous les autres que nous avons réalisé, nous avons fait travailler entre 30 et 40 personnes pendant deux ans à VMH pour l’assemblage des panneaux », précise Hervé Lecomte.

La centrale photovoltaïque au sol de la Massonne à Châtellerault a été inaugurée ce mardi 12 novembre

Quatre centrales photovoltaïques sur Grand Châtellerault

Grand Châtellerault est plutôt à la pointe en matière de photovoltaïque. Au total, quatre centrales sont en service à La Massonne, aux Nonnes, à Saint-Sauveur, à Dangé Saint-Romain et en 2021 une autre devrait voir le jour à Naintré. Jean-Pierre Abelin se souvient avoir fait appel à SERGIES dès 2009 pour équiper le toit du Centre Technique Municipal de sa ville, Châtellerault. « Il était composé d’amiante et à l’abandon, il fallait quelque chose de rentable », confie le maire de Châtellerault. Plus de 2 100m2 de panneaux photovoltaïques ont été installés. « Cela valait le coup, car à l’époque on revendait l’électricité 60 centimes du kilowattheure », poursuit-il. Cependant aujourd’hui, les panneaux sont plus compétitifs . « Pour un investissement deux fois plus élevé, on peut acquérir une centrale dix fois plus grande », précise Hervé Lecomte.  

Cette nouvelle centrale photovoltaïque du lieu-dit de la Masonne s’inscrit dans le cadre du plan climat air énergie territorial de Grand Châtellerault de 2018 à 2024. Grâce à ces quatre centrales photovoltaïques, la part d’énergies renouvelables dans la consommation énergétique du territoire est de 16%. Ce projet n’est pas le dernier. Hormis Naintré prévu pour 2021, elle planche sur du stockage de cette énergie du côté de Saint-Sauveur. La production d’énergies renouvelables paraît donc une priorité. Quant à SERGIES, elle exploite 56 mégawatt d’installations photovoltaïques, soit 65 gigawattheures de production ; 10 parcs éoliens comprenant 47 éoliennes, pour 96 mégawatt, soit 195 gigawattheures de production et elle participe dans 3 unités de méthanisation en fonctionnement. Au 31 décembre 2018, cette filiale spécialisée en énergies renouvelables produit 37% de la consommation électrique des clients résidentiels du territoire (le niveau national est de 22,7%). Un niveau encourageant et un engagement sur le département de la Vienne qui figure plutôt à la pointe des énergies renouvelables. 

Julien Privat
Par Julien Privat

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
8557
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Environnement
Environnement
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 15 + 13 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !