Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

21/03/19 : Charente-Maritime : le festival Jazz au Phare, qui se déroulera du 4 au 8 août au Phare des Baleines, vient de dévoiler ses têtes d'affiches : Melody Gardot pour l’ouverture sur la grande scène le 4 août et Christophe le 5 août.

20/03/19 : Le Pont de l'île de Ré ne sera pas fermé à la circulation dans la nuit du lundi 25 au mardi 26 mars 2019 comme annoncé le 22 février dernier.

20/03/19 : Un séisme de magnitude 4,9 s'est produit ce matin peu avant 11h dans le secteur de Montendre. Il aurait été ressenti dans un rayon de 200 km, à Bordeaux et à Angoulême notamment.

20/03/19 : A Périgueux, la journée de l'audition se concrétise ce mercredi 20 mars, par le spectacle "yes ouie can", au Sans réserve à partir de 18 h 30. Cette soirée est organisée par le service de santé au travail. Gratuit dans la mesure des places disponibles.

19/03/19 : Dordogne : Ce 19 mars, l'appel à la grève des organisations syndicales CGT, FO et FSU, a été suivi par un petit millier de personnes à Périgueux qui revendiquent une hausse du SMIC, la réindexation des pensions et de retraites sur le coût de la vie.

19/03/19 : Jean-Frédéric Laurent, économiste de formation et spécialiste du transport maritime international est depuis le 13 mars dernier, le nouveau Président du Directoire du Grand Port Maritime de Bordeaux.

18/03/19 : Le préfet de Nouvelle-Aquitaine Didier Lallement est nommé préfet de police de Paris en remplacement de Michel Delpuech, après les violences sur les Champs-Élysées.

17/03/19 : Grande America : les "boues" observées par l'association Sea Shepherd hier à Hourtin en Gironde, ne sont en fait qu'un phénomène naturel de décomposions de déchets organiques bien connus des habitants, et non du mazout, relate ce matin la préfecture.

16/03/19 : Naufrage du Grande America : l'association Sea Shepherd rapporte que des plages de Gironde auraient été touchées. La préfecture maritime ne confirme pas et demande de "ne pas se fier aux photos alarmiste", et promet des prélèvements sur zone.

15/03/19 : Naufrage du Grande America : une nappe d’hydrocarbures d’une longueur de 4.5 km et d’une largeur de 500 mètres, d’aspect compact, a été observée à proximité de la zone de naufrage, à environ 175 nautiques (environ 325 km) des côtes françaises.

12/03/19 : Prévoyant une trentaine de recrutements en 2019, la Sobeval, spécialisée dans le veau de boucherie, organise un forum pour l’emploi, le 20 mars de 13 h à 17 h dans ses locaux de Boulazac (Dordogne). Un test par simulation sera proposé par Pôle emploi.

12/03/19 : En Lot-et-Garonne, la semaine prochaine, inauguration des sites multi-opérateurs d'accès à l'internet mobile à Hautefage La Tour, Massels, Thézac. Les communes de Frespech et Auradou sont également concernées par la couverture de ces nouveaux sites.

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 21/03/19 | Bordeaux : du mouvement à la Maison Rose

    Lire

    Le vide dressing de la Maison Rose approche. La dernière née de l'association RoseUp, qui édite également Rose Magazine, organise un vide dressing solidaire ce samedi 23 mars. La Maison Rose accueille et soutient des femmes atteintes de cancer, mais aussi leurs proches, permettant ainsi de se ressourcer pendant ou après les traitements. L'intégralité des bénéfices du vide dressing solidaire seront reversés à la Maison Rose.

  • 21/03/19 | Nouvelle-Aquitaine : un jeu pour les malvoyants

    Lire

    Ce n'est pas la première fois que l'Institut Régional des Sourds et des Aveugles (IRSA) et Cap Sciences élaborent un jeu de société à destination des malvoyants. Time Loop est un jeu de stratégie, où les protagonistes sont perdus dans le temps et dont l'objectif est d'arriver à retourner à son époque. Une campagne de financement participatif a été lancée afin de doter toutes les antennes régionales de l'IRSA d'exemplaires du jeu. 400 euros sont nécessaires pour mener à bien le projet.

  • 21/03/19 | Bordeaux : une nouvelle école d'ingénieur !

    Lire

    L'École Nationale Supérieure pour la Performance Industrielle et la Maintenance Aéronautique ouvrira ses portes à la rentrée scolaire 2019. L'ENSPIMA sera la sixième école publique d'ingénieurs bordelaise avec pour domaines de prédilection les industries aéronautique, spatiale et de la défense. L'école sera basée dans les locaux de l'Institut de Maintenance Aéronautique à Mérignac. Les recrutements sont ouverts à partir du 20 mars pour ce cursus de 3 ans.

  • 21/03/19 | 1e édition de Gaspi'Halles pour une alimentation responsable

    Lire

    La première édition de Gaspi'Halles aura lieu les 22 et 23 mars aux halles de Bacalan à Bordeaux. Cet événement, organisé par l'EFAP et l'entreprise Biltoki, vise à sensibiliser les Bordelais au gaspillage alimentaire. Le vendredi matin sera consacré à des tables rondes destinées aux professionnels, tandis que le samedi après-midi sera ouvert au public pour des ateliers pratiques, de 14 heures à 18 heures.

  • 21/03/19 | Soirée ciné-débat sur la santé mentale à Pessac

    Lire

    Dans le cadre de la semaine d'information sur la santé mentale, le cinéma Jean Eustache de Pessac projettera le film documentaire "Locura al aire" le 22 mars à 20h30, en partenariat avec l'Unafam. Le film sera suivi d'un débat en présence du docteur Doumy, psychiatre au Centre Référence des Pathologies Anxieuses et de la Dépression (CERPAD) à l’hôpital Charles Perrens. Séance aux tarifs habituels.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Environnement | Grande région : le climat mis sous surveillance

12/05/2016 | L’étude réalisée en Aquitaine sur les impacts locaux de la hausse des températures va être complétée et étendue à la grande région. Le point depuis l'UPPA, à Pau

Vignoble, montagne, forêt... Tout est impacté

Des chênes voués à disparaitre. Des vins qui changent d’allure. Des huitres creuses dont la période de fraie est bousculée. Des plaines et des rivières moins alimentées en eau par des montagnes dont la réserve de neige diminue. Les effets du changement climatique se font déjà sentir dans le sud-ouest. C’est ce que montre une étude lancée à l’initiative du Conseil régional. Diffusée en 2013, celle-ci va être complétée et étendue au territoire de la grande région, en englobant également le Limousin et le Poitou-Charentes. Elle devrait servir de référence aux élus pour adapter leurs politiques publiques à une réalité qui n’est pas encore catastrophique mais qui pourrait bien le devenir si rien n’est fait pour limiter la hausse des températures.

Plus on réunit les compétences, plus on est efficace. Une vingtaine de scientifiques qui se sont appuyés sur les connaissances de plus de 160 experts ont participé ces dernières années à la rédaction de l’ouvrage « Prévoir pour agir en Aquitaine », commandé par la Région. Cette somme de constats et de recherches, dont le contenu peut être consulté sur Internet, est destinée à évaluer l’impact que l’augmentation de la température pourrait avoir chez nous à l’horizon 2050.  

Ses auteurs ont constitué un comité baptisé « AcclimaTerra » . Sous la houlette du climatologue Hervé Le Treut, ils se sont intéressés à de multiples domaines. Qu’il s’agisse de l’agriculture, la forêt, la montagne, la ressource en eau, la bande côtière,  la biodiversité et l’on en passe.

Il y a urgence. Car, quels que soient les scénarios de hausse des températures envisagés (de + 2 degrés pour le plus modeste à + 6 ou + 8 degrés pour les plus importants), « les changements climatiques sont inévitables et déjà enclenchés » explique Henri Etcheber, l'un des chercheurs, spécialisé dans les environnements océaniques.

Le cépage Merlot en première ligneL’hiver dernier, les discussions engagées lors de la conférence COP 21 ont permis de rappeler que les émissions de gaz à effet de serre ont été multipliées par dix sur notre planète depuis la Première Guerre mondiale. Une décision a de même été prise : maintenir la hausse des températures sous la barre, déjà inquiétante, des 2 degrés.

Isabelle Baraille, vice-présidente de l'UPPA, aux côtés de Franck d'Amico et Henri Etcheber

Le rapport d’AcclimaTerra, lui, s’intéresse au local. Certaines des conclusions de ce travail de longue haleine ont été présentées à l'université de Pau et des Pays de l'Adour lors de l’une des réunions organisées ces jours-ci en Aquitaine-Limousin-Poitou-Charentes dans le cadre de la Semaine du changement climatique.

En viticulture par exemple, le cépage Merlot qui est utilisé par de nombreux châteaux bordelais, voit sa floraison avancer dans l’année et la maturité du raisin se resserrer. Ce n’est qu’un début. « On s’attend à une avance encore plus importante. Jusqu’à 40 jours à la fin du siècle » note une scientifique en évoquant « des vins plus acides et avec plus d’alcool ».

Des poissons « à affinités tropicales »L’impact que le réchauffement de l’eau, mais aussi la modification d'un débit fluvial,  peut avoir sur les habitats essentiels à certaines espèces animales de la bande côtière est de même évoqué. Ce qui amène les pêcheurs à constater l’arrivée de poissons « à affinités tropicales » (dorade, carangue). Tandis que l’huitre creuse voit ses dates de fraie être retardées par le développement d’un plancton moins nutritif que celui auquel elle est habituée.

Sans parler de la forêt où certaines essences, comme le chêne pédonculé, sont menacées de disparition, tandis que d’autres ne trouvent leur salut qu’en grimpant un peu plus haut en montagne et que des inquiétudes se manifestent pour l’avenir des boisements en plaine.

Ski : quelle rentabilité ?En Béarn, la diminution du manteau neigeux et les problèmes que celle-ci ne va pas manquer de poser aux stations de ski de moyenne altitude sont de même évoqués par Franck d’Amico, maitre de conférence à l’UFR sciences & techniques Côte Basque. « C’est autour de 1 500 mètres que les effets du réchauffement climatique sont les plus sensibles » constate-t-il avant de parler d’une réduction des périodes d’enneigement, qui se limitent entre 80 et 90 jours. « Or la compagnie des Alpes estime qu’il faut une durée de 100 jours pour qu’une station de ski soit rentable ».

« La montagne, c’est aussi le pastoralisme ou l’hydro-électricité » rappelle dans la salle un représentant du Conseil départemental. Tandis que, d’une manière plus générale, Henri Etcheber insiste sur la nécessité de s’intéresser de près à la ressource en eau : « On en a besoin partout. En agriculture, en sylviculture, dans l’industrie, pour la consommation humaine. Or, une augmentation de la température de 2 degrés, cela veut dire que la hausse moyenne sera de 4 degrés en été. Et si l’on dépasse cette barre pour atteindre 4 degrés, l’augmentation estivale sera de 10 degrés. Ça va chauffer grave. Il faut que l’on réagisse vite ».

Contacts bienvenusElargie au territoire de la grande région, l’étude complémentaire menée par le comité scientifique Acclimaterra  continuera à s’intéresser à ce chapitre comme à beaucoup d’autres. Tout en cherchant " à dresser un état des lieux des lacunes de nos connaissances dans certains domaines".

De nouveaux sujets seront également abordés. Ce sera le cas de la transition énergétique et de la mémoire des risques (inondations, érosion, sécheresse).  On s’intéressera enfin aux villes et aux territoires, à la vulnérabilité des zones humides, à l’interface terre-mer.

Bref, le pain ne manque pas sur la planche. C’est la raison pour laquelle les scientifiques souhaitent multiplier les contacts sur le terrain et rencontrer les porteurs des initiatives qui se font jour dans chacun de ces domaines. 

On l'a vu à Pau, ces dernières ne manquent pas. Du simple groupe de citoyens passionnés par l’écoprospective à l'association de surf qui développe chaque année un programme pédagogique sur le milieu naturel auprès de 10 000 jeunes. Sans oublier l’Observatoire Pyrénéen du Changement Climatique qui envisage de travailler en réseau au niveau européen avec les Alpes et les Carpathes. Car, en matière de climat,  les montagnes se moquent des frontières.

Le rapport sur les impacts du changement climatique en Aquitaine

Jean-Jacques Nicomette
Par Jean-Jacques Nicomette

Crédit Photo : Aqui

Partager sur Facebook
Vu par vous
18388
Aimé par vous
1 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Environnement
Environnement
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 23 + 9 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !
Le centre de sauvegarde du Marais aux oiseaux de Dolus soigne en moyenne 1200 oiseaux par an Environnement | 20/03/2019

Naufrage du Grande America : Oléron prête à recevoir des oiseaux mazoutés

Le BSAA Argonaute continue sa mission de dépollution dans la zone du naufrage avec 4 autres bateaux Environnement | 18/03/2019

Grande America : la pollution attendue vers le 29 mars

Naufrage du Grande America au large de La Rochelle Environnement | 15/03/2019

Naufrage au large de La Rochelle : les premières pollutions attendues dimanche

barrage hydraulique Environnement | 15/03/2019

Ouverture de la pêche : vigilance aux abords des centrales hydroélectriques

La ville de Pauillac, un des secteurs privilégiés de la mission Aménag'eau Environnement | 12/03/2019

Gironde : bilan et perspectives pour Aménag'eau

tinérance douce est la forme de tourisme la plus durable Environnement | 05/03/2019

La Dordogne mise sur l'écotourisme à travers l'itinérance douce

la réduction d’émission de gaz par les plantes étudiée à La Rochelle Environnement | 01/03/2019

Le carbone bleu : la réduction d’émission de gaz par les plantes étudiée à La Rochelle

Unep, MSA et la DIRECCTE œuvre pour lutter contre ce travail illégal Environnement | 28/02/2019

Une convention régionale pour lutter contre le travail illégal dans le secteur du paysage

Alexandre Pagnaud est un éleveur de brebis. Il a subi trois attaques de loup l'an dernier. Il espère trouver une solution pour les éviter. Environnement | 25/02/2019

Retour du loup en Limousin ? La région soutient un réseau d’entente entre éleveurs

Le «VB» sera décliné sur tous les moyens de communication. Environnement | 24/02/2019

Une nouvelle identité visuelle pour Les Vignerons de Buzet

Les trois scientifiques de Pelagis et leur pilote Environnement | 17/02/2019

Le Parc Marin lance une campagne d'observation aérienne

Signature de convention de coopération entre le Parc naturel marin et La Rochelle université. Présence de Jean-Marc Ogier, président de La Rochelle Université, Aurélie Dessier, coordinatrice du partenariat, Julie Bertrand, directrice déléguée du Parc natu Environnement | 03/02/2019

Une coopération entre le Parc Marin et l'université de La Rochelle pour développer un territoire durable

DélégationMaroc crédit Nicolas Kulak Environnement | 02/02/2019

Colombie, Maroc, Vietnam: le Parc des Landes de Gascogne fait de la coopération internationale une ambition

LacHossegorDésensablement Environnement | 31/01/2019

Bataille judiciaire autour du désensablement du lac d'Hossegor

Hervé Le Treut Environnement | 21/01/2019

« Nous sommes à la genèse du réchauffement de notre planète » Hervé Le Treut