11/12/17 : Catherine Seguin, 45ans, fille de Philippe Seguin qui était sous-préfète de Bayonne depuis 2016 a pris du galon et sera la nouvelle préfète du Gers en remplacement de Pierre Ory nommé dans les Vosges. Deuxième femme à occuper ce poste dans le Gers

11/12/17 : La Charente-Maritime est passée ce matin en vigilance "jaune" vents violents : la circulation est coupée sur le pont de l'île d'Oléron et les liaisons maritimes coupées avec l'île d'Aix, en raison d'une forte houle.

10/12/17 : A Orthez la liste menée par le socialiste Emmanuel Hanon remporte l'élection municipale (49,69%) devançant celle du maire sortant Yves Darrigrand (39,87%) et de Hélène Marest (Lrem -Modem 10,44%

10/12/17 : Philippe Mahé préfet de Meurthe-et-Moselle depuis août 2015 est le nouveau directeur général des services de la Gironde. Il a occupé plusieurs postes similaires depuis 1995 en Côtes d'Armor Finistère aux communautés urbaines de Nantes et de Toulouse.

10/12/17 : Dans un communiqué du 9/12, le président de la Charente-Maritime Dominique Bussereau annonce que l'instauration d'un péage à l'entrée d'Oléron ne sera finalement pas soumis au vote lors de la session du Département du 18 décembre comme annoncé.

10/12/17 : Charente-Maritime : Météo France annonce une tempête ce lundi, avec de violentes rafales pouvant atteindre localement 120 à 130 Km/h sur le littoral et 100 à 110 Km/h à l'intérieur des terres.

09/12/17 : Après l'annonce de la présence du groupe NTM, les Francofolies ont annoncé cette semaine leurs prochaines têtes d'affiches de l'édition 2018, qui se tiendra du 11 au 15 juillet : Orelsan, Jain, Véronique Sanson, Mc Solaar, Calogero et Shaka Ponk.

08/12/17 : Les maires de Port-au-Prince et de La Rochelle ont signé un accord mardi à l’occasion des 2e Assises de la coopération franco-haïtienne à Port-au-Prince. Une aide nouvelle sera apportée pour la construction d’un lieu d’accueil en cas de catastrophe.

07/12/17 : Le maire de Saint-Jean-de-Luz et premier vice-président de la Communauté Pays basque, Peyuco Duhart, 70 ans, est mort ce vendredi matin à 10 heures au Centre hospitalier de la Côte basque à Bayonne. Il avait été victime d'un AVC la semaine dernière.

06/12/17 : L’innovation au service des entreprises. Jeudi 14 décembre, la CCI47 organise un a-m de table ronde autour du « design, levier d’innovation dans les entreprises ». Pour en parler des entrepreneurs seront présents pour témoigner de leur expérience.

06/12/17 : Mi novembre, le centre national pour le développement du sport a attribué un total 5,7M€ à 16 projets néo-aquitains visant la création d’équipements structurants, l’accès à la pratique sportive des personnes handicapées et à la rénovation des CREPS

06/12/17 : C'est ce lundi 11 décembre que Didier Lallement, prendra officiellement ses fonctions de préfet de la région Nouvelle-Aquitaine, préfet de la zone de défense et de sécurité Sud-Ouest et préfet de la Gironde à la suite de Pierre Dartout.

- Multivote -
- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 11/12/17 | Péage d'Oléron : la déception des élus départementaux

    Lire

    Alors que le président de la Charente-Maritime Dominique Bussereau a annoncé samedi dans un communiqué, annuler la mise au vote de la création d'un péage au pont de l'île d'Oléron, la grogne monte parmi les élus. Deux vice-présidents de la majorité départementale LR, Dominique Rabelle et Michel Parent (aussi maire de Le Chateau d'Oléron), ont exprimé ce lundi via un communiqué leur "grande déception" : "Ce désaccord de fond met en question la pertinence de ce territoire", préviennent-ils.

  • 11/12/17 | Bordeaux : Deux tramways en plus aux heures de pointe sur la ligne A

    Lire

    Afin d’accompagner la fermeture du pont de pierre à la circulation automobile, et à la demande d’Alain Juppé, TBM renforce le service tramway de la ligne A en heures de pointe, sur la rive droite, à compter du lundi 11 décembre. Deux tramways supplémentaires seront mis en place entre 7 h et 8 h, aux départs de « La Gardette » et « Dravemont » et entre 17h et 18h, du centre de Bordeaux vers la Rive Droite.

  • 09/12/17 | Pierre Dartout décoré en quittant Bordeaux

    Lire

    Pierre Dartout, préfet de Gironde et de Nouvelle-Aquitaine a vécu un moment singulier lors de la réception marquant son départ de Bordeaux: il a reçu des mains d'Alain Juppé la décoration de commandeur dans l'Ordre national du mérite en présence d'élus, de personnalités, de sa famille venue de son Limousin natal moment chaleureux ponctué d'un très bel hommage du maire de Bordeaux retraçant une carrière fournie au service de l'Etat et remerciement appuyé du récipiendaire à Bordeaux où il sera "très heureux de revenir". M.Dartout, le préfet de l'installation de la réforme territoriale a loué sa relation avec Alain Rousset.

  • 08/12/17 | Les événements nautiques de La Rochelle annoncés au salon Nautic de Paris

    Lire

    Le salon Nautic a été l'occasion pour La Rochelle d'annoncer les événements de 2018. En avril, la ville accueillera L'Hermione avant son départ en méditerranée. En mai, ce sera la première édition des Assises de la plaisance et du nautisme. A partir de juillet, 4 championnats européens de sport de glisse vont se succéder (catamaran, dériveur et forty-niners). Sans oublier les traditionnels rendez-vous de la Semaine du Nautisme ou du Grand Pavois, qui se tiendra du 26 septembre au 1 octobre.

  • 08/12/17 | L'ambassadeur de Chine annoncé à la prochaine fête de la truffe

    Lire

    La prochaine fête de la truffe a lieu à Sarlat, les 20 et 21 janvier 2018. Cet événement culinaire accueillera l'assemblée générale de l’association des Bocuse d’Or Winners. Pour l’occasion, 17 lauréats du célèbre concours de cuisine du monde seront présents. Zhai Jun, l'ambassadeur de la République populaire de Chine, accompagné d'une vingtaine de personnes à la prochaine Académie culinaire du foie gras et de la truffe, a répondu favorablement à l'invitation de la municipalité.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Environnement | Habitat et éco-construction : La Rochelle fait avancer la recherche européenne

25/09/2017 | L'Agglomération de la Rochelle et son université ont participé à une étude européenne de 4 ans sur l'économie d'énergie des bâtiments.

De gauche à droite : Francis Allard, Martin Seneclauze et Olivier Cottet

L’agglomération de La Rochelle et son université participent depuis 2013 au projet européen de recherche et développement TRIBUTE portant sur l’efficacité énergétique des bâtiments. Les résultats ont été révélés la semaine dernière par le consortium de chercheurs et d’entrepreneurs (*) le constituant, dans le cadre d’un symposium professionnel donné à l’espace Encan à La Rochelle. L’équipe s’était formée suite à un appel à projet de l’Europe, dans le cadre du « 7e programme cadre » (ou FP7) pour la recherche et le développement technologique.

Sur le papier, la question du FP7 a l’air simple : « Comment peut-on estimer l’écart entre un bâtiment simulé et un bâtiment construit - et comment faire pour le réduire ? » Une question qui peut sembler superflue au premier abord, mais la problématique se pose de manière concrète dans la réalité des industriels et des constructeurs de bâtiments. « Les propriétaires sont souvent les premiers à être déçus par l’écart existant entre leurs attentes, les promesses en terme de confort thermique et de consommation énergétique, et la réalité du bâtiment livré. L’objectif était donc de comprendre où et comment se font ses écarts pour essayer de réduire cette marge », explique Martin Sénéclauze, coordinateur du projet TRIBUTE et chercheur au Centre Suisse d’Electronique et de Microtechnique (CSEM). Le but étant à terme de réduire les coûts, à la fois dans l’usage de l’énergie et dans la post-construction, car « rattraper » un bâtiment coûte évidemment beaucoup d’argent.  

Le consortium a donc sélectionné 4 bâtiments à travers l’Europe pour étudier la question : le bâtiment Vaucanson de la Communauté d’Agglomération de La Rochelle à Périgny, la bibliothèque Calvino de Turin en Italy, les locaux d’IBM à Dublin en Irlande, une galerie marchande B&Q en Angleterre. Quatre bâtiments construits ces vingt dernières années, avec des problématiques de construction, de consommation d’énergie, d’usages et de fréquentation différents. Le bâtiment rochelais a été choisi car il est l’un des tous premiers bâtiments issu de l’éco-construction de l’agglomération rochelaise, sorti de terre dans les années 1980 et entièrement rénové il y a cinq ans avec les dernières technologies de l’éco-construction de l’époque – notamment un système de « thermo-frigo-pompe »,  « une pompe à chaleur dont l'énergie utile est à la fois celle rejetée sur la source chaude et celle prélevée à la source froide ».

Relever les failles

La première étape de la recherche a consisté à poser des capteurs dans les 4 bâtiments. Objectifs : mesurer la quantité de CO2, le taux d’humidité, les variations de température et de luminosité,  mais aussi les dépenses d’énergies fossiles ou fissiles. Les données ont ensuite été rassemblées dans un logiciel qui les a comparés par rapport aux paramètres du bâti. L’ordinateur a ensuite fourni une estimation d’une consommation énergétique optimale de chacun des bâtiments. Les chercheurs ont comparé l’écart entre ce diagnostic et les consommations réelles des bâtiments. Puis ils ont cherché « les failles ». « A Vaucanson, on s’est par exemple rendu compte que la plus petite des pompes à chaleur ne fonctionnait pas. Personne ne s’en était rendu compte parce que ça n’avait pas d’impact direct sur le confort des personnels, mais certains outillages qui auraient dû fonctionner grâce à cette pompe compensaient leur manque d’énergie en tirant ailleurs, notamment sur la pompe principale, qui du coup, avait tendance à surconsommer », explique Olivier Cottet, directeur marketing en charge des programmes de recherche sur l'énergie chez Schneider Electric. L’étude a permis de corriger ce défaut, à l’instar de bien d’autres. « A Vaucanson comme dans la plupart des bâtiments modernes, on se rend compte que l’écart entre l’estimation des consommations énergétiques et leur consommation réelle est souvent en grande partie liée à du gaspillage d’énergie, généralement involontaire», explique Francis Allard, professeur émérite à l’Université de La Rochelle et Président de la plateforme TIPEE. « A Vaucanson, on a par exemple constaté que les lumières extérieures, sur le parking, fonctionnaient toute la nuit alors qu’il n’y avait plus personne sur le site ». Depuis, les lampadaires sont éteints plus tôt, permettant de réaliser environ 10% d’économie.

Les effets concrets de l’étude

Les résultats de l’étude seront prochainement mis à disposition des constructeurs et des industriels, via l’Europe. Ces éléments vont permettre aux professionnels de travailler sur de nouveaux dispositifs permettant d’optimiser l’usage des énergies dans les bâtiments. Chez Schneider Electric, on travaille déjà à la création de systèmes d’extinction automatique de la lumière et du chauffage en fonction des données thermiques d’une pièce. L’entreprise commence même à mettre en application certaines des analyses dans la construction de son nouveau bâtiment à Grenoble. A Périgny, la Communauté d’agglomération de La Rochelle a embauché un « Monsieur Energie », chargé de repérer les fuites d’énergie de Vaucanson. Les économies réalisées permettraient de couvrir justement le salaire mensuel  de cet agent, selon l’Agglo. « Tout le monde y gagne : en créant un emploi, on sort une personne du système des allocations, payées par l’Etat, on dépense moins d’énergie, donc on fait des économies à long terme, et on réduit également notre impact sur la planète », explique-t-on à l’Agglo. A terme, l’agent devrait avoir en charge tous les bâtiments de l’Agglo.

 

(*) L’équipe de recherche de TRIBUTE : piloté par le Centre Suisse d’Electronique et de Microtechnique – CSEM et Schneider Electric, TRIBUTE associe également le Centre de recherche IBM de Dublin en Irlande, les PME EQUA en Suède, TEKEVER au Portugal, NXP Semiconductors aux Pays-Bas, les sociétés de conseil TBC Innovation en France, AMIRES en République Tchèque, le Cabinet d’architectes ZED Factory au Royaume-Uni, l’Université de La Rochelle, l’Institut de Technologie de Cork en Irlande, l’Université Technologique de Dresde en Allemagne, l’Université Polytechnique de Turin en Italie, l’Institut de Recherche sur l’Energie de Catalogne en Espagne, et des autorités locales comme la Communauté d’Agglomération de La Rochelle et la Ville de Turin.

Anne-Lise Durif
Par Anne-Lise Durif

Crédit Photo : Communauté d'Agglomération de La Rochelle

Partager sur Facebook
Vu par vous
12532
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Environnement
Environnement
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 14 + 18 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !