Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

21/02/18 : Charente-Maritime: Dominique Bussereau a annoncé sur twitter qu'il quittait Les Républicains. "Je reste attaché aux militants, aux amis. Le faux pas grave d'un chef ne me permet pas de rester dans l'équipe du chef",s'est-il justifié sur Public Sénat.

16/02/18 : Suite au décès de Joan Taris, les élus MoDem & Apparentés du Conseil régional néo-aquitain ont choisi Pascale Requenna, tête de liste du département des Landes lors des élections régionales de 2015, pour incarner la Présidence de leur groupe.

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 23/02/18 | Salon de l'Agriculture : trois personnalités régionales médaillées

    Lire

    Lors du salon de l'agriculture du 24 février au 4 mars, la Région Nouvelle-Aquitaine va récompenser 3 personnalités régionales promouvant le territoire : la viticultrice landaise Corinne Lacoste-Bayens, présidente de Qualité Landes ; l'éleveur deux-sévrien François Bonnet, président de la Fédération Régionale des Syndicats Caprins de Charentes-Poitou-Vendée ; Anne Alassane, chef du restaurant du Pôle de Lanaud (86), siège d'organismes intervenant dans la sélection de la race bovine limousine.

  • 23/02/18 | Les mesures de limitation de vitesse sont levées

    Lire

    Selon les données d’Atmo Nouvelle-Aquitaine transmises ce jour, l’épisode de pollution atmosphérique en Gironde est terminé. Le préfet de Gironde vient donc de lever les mesures de limitation de vitesse sur les routes et autoroutes du département qui ont été mises en place hier par arrêté préfectoral.

  • 23/02/18 | La Charente-Maritime en alerte pollution atmosphérique

    Lire

    La préfecture de Charente-Maritime a placé en alerte pollution atmosphérique le 22 février, jusqu'à nouvel ordre. La vitesse des véhicules à moteur est donc limitée sur les routes du département : à 110km/h sur les portions d’autoroutes normalement limitées à 130km/h ; à 90 km/h sur les routes normalement limitées à 110 km/h, à 70 km/h sur les routes limitées à 90 km/h. Il est également interdit de brûler des déchets verts ou autre à l'air libre.

  • 22/02/18 | Bordeaux: Anne Walryck démissionne à son tour après les propos de Wauquiez

    Lire

    Anne Walryck, adjointe au maire de Bordeaux, vice-présidente de la métropole, annonce ce jour sa démission des Républicains « devant les propos assumés et calomnieux de Laurent Wauquiez sur Alain Juppé », rejoignant ainsi d'autres conseillers démissionnaires: Elizabeth Touton, Anne Brézillon, Jean-Louis David, Stéphane Delaux, Joël Solari, Laetitia Jarty-Roi.

  • 22/02/18 | Pic de pollution en Gironde: réduction des vitesses maximales autorisées

    Lire

    En conséquence du déclenchement d'une alerte de pollution aux particules fines émise par Atmo Nouvelle-Aquitaine pour jeudi 22 et vendredi 23 février sur le département de la Gironde, Didier Lallement, préfet du département, a pris un arrêté qui réduit de 20km/h les vitesses maximales autorisées sur l’ensemble du réseau routier du département (hors voiries urbaines) jusqu’à la fin de l’épisode de pollution.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Environnement | Il faudra au moins deux mois pour découper et évacuer le Luno

04/03/2014 | C'est la société néerlandaise Svitzer qui a été choisie le 5 février par Gard, l'assureur de l'armateur du Luno.

Le 4 mars, de l'eau à ras du pont....Le 18 début de l'opération démantelement?

Les opérations de démantèlement du Luno qui s'est échoué il y a un mois -le 5 février- contre l'épi des Cavaliers à Anglet devraient débuter à la fin du mois de mars. C'est ce qu'ont annoncé hier de concert, le sous préfet Patrick Dalennes et le maire d'Anglet Jean Espilondo, avançant même la date du 18. La rapidité conjointe de la préparation des documents administratifs par la Région, propriétaire du port, l’État et la Ville d'Anglet les trois collectivités concernées par ce naufrage qui devaient impérativement précéder cette opération ont permis d’accélérer la manoeuvre. Un trio qui surveillera de concert l'évolution de l'évacuation.

C'est la société néerlandaise Svitzer qui a été choisie le 5 février par Gard, l'assureur de l'armateur du Luno, associée pour la partie traitement des déchets à la société Koole également hollandaise. La première assure le quart des interventions et des sauvetage de bâteaux dans le monde. C'est elle qui était intervenue à Marseille pour le renflouement en novembre 2012 du "Napoléon Bonaparte", appartenant à la SNCM.

Les travaux devraient durer deux mois. "C'est à dire que les plages des Cavaliers et de la Barre devraient être rendues au public avant le début de saison en juin a précisé le maire. En espérant qu'il y aura un printemps. Il n'y a pas eu d'hiver mais les conditions que l'on connait invitent à la prudence."

Trois morceaux de centaines de tonnes à récupérer sans polluerIl faut dire que l'opération qui devrait être effectuée par une vingtaine de professionnels est délicate car ce démantèlement ne doit pas polluer et il y a trois parties à évacuer. La plus visible et la plus longue, (600 tonnes) couchée contre l'épi des Cavaliers, devrait être délestée de ferraille et amenée sur la plage afin d'y être démantelée. Il en sera de même pour le "chateau" (300 tonnes), la partie que l'on aperçoit de l'autre côté de la digue et le milieu, immergé, où se trouvent les moteurs de propulsion. Il faudra également prendre en compte les autres débris immergés potentiels. C'est d'ailleurs le sonar de l'entreprise angloye Casagec qui effectuera les repérages sous marins avant le début des travaux. Le matériel nécessaire sera acheminé par bateau depuis la Hollande. Un véritable chantier sera alors installé à proximité avec grues et treuils et le PC devrait prendre place à l'Epi Café, qui domine le Luno et se trouve au coeur de la zone de sécurité et sera forcément fermé. "La restauratrice qui gère cet établissement dont nous sommes propriétaires, sera évidemment complètement indemnisée pour le préjudice causé" a bien précisé le maire.

La masse à amener vers la plage est estimée à 600 tonnes.

Et le coût d'un tel déploiement dira-t-on? Patrick Dalennes et Jean Espilondo ont balayé la question. "Nous ne le connaissons pas et cela concerne l'assureur de l'armateur. Ce qui nous importe est que ce lieu retrouve le plus vite possible sa physionomie d'avant le naufrage..."

Lundi soir sous la tempête Christine, le Luno restait lui calé contre les rochers mais il présentait, comme on peut le voir, une allure qui n'invitait pas au démantélement. Il est devenu le site le plus visité d'Anglet. La musique changera peut être quand arriveront les premiers week-ends ensoleillés.

Félix Dufour
Par Félix Dufour

Crédit Photo : F.D.

Partager sur Facebook
Vu par vous
866
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Environnement
Environnement
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 27 + 8 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !