aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

28/06/17 : 2ème édition du Garocamp Days, les 29 et 30 juin, au Comoedia à Marmande. Un rendez-vous qui réunit les professionnels des événements connectés pour échanger autour de la transformation numérique et de l'innovation du secteur, en amont de Garorock.

28/06/17 : S.A.S. le Prince Albert II de Monaco se rendra à Duras le 4 juillet, sur la terre de ses ascendants, où il inaugurera la salle « Louise-Félicité de Monaco », puis dévoilera une plaque commémorative dans la Cour d’Honneur du Château.

28/06/17 : Le tribunal de commerce de Bobigny vient de désigner l’entreprise lot-et-garonnaise Gifi comme repreneur de l'enseigne Tati. Gifi qui prévoit de reprendre 1.428 emplois directs, 109 magasins, 24 franchisés et conserver l'enseigne Tati.

27/06/17 : Après audition de tous les témoins, l'enquête sur l'ex-évêque d'Aire et de Dax a été classée sans suite par le parquet de Dax, aucun des faits (gestes et paroles déplacés envers des jeunes) ne relevant d'une qualification pénale.

27/06/17 : Du 10 au 12 juillet, le Tour de France sera en Dordogne. Il y aura bien un Périgourdin dans le peloton. En effet, le coureur de Ménesplet, Mickaël Delage, de l'équipe de la Française de jeux, a été sélectionné. A 31 ans, il s'agit de son 6e Tour.

27/06/17 : Le sénateur socialiste de la Dordogne Bernard Cazeau rejoint le groupe de la République en marche au sénat. Ce n'est pas vraiment une surprise, l'ancien président du conseil départemental a soutenu Emmanuel Macron dès le 1er tour des présidentielles.

27/06/17 : Charente-Maritime : Rochefort et l'association Hermione-LaFayette fêtent les 20 ans du début de chantier de la frégate le 8 juillet à partir de 14h à l'Arsenal avec diverses animations.

27/06/17 : Charente-Maritime : la commune de Brouage a été nommée "village préféré des Français". Il est le 3e dans le département.

27/06/17 : Jean-Pierre Raffarin, ancien premier ministre, sénateur de la Vienne, a annoncé dans une tribune à notre confrère la Nouvelle République, son retrait de la vie politique en octobre prochain et son intention de créer une ONG oeuvrant pour la paix.

26/06/17 : Charente-Maritime : le chômage est à la hausse (+0,3%) avec 57 210 demandeurs d'emploi, soit +2% en 12 mois. Le nombre de chômeurs sans aucune activité (catégorie A) augmente également de 1,3%, même s'il a baissé de 2% par rapport à l'an dernier.

24/06/17 : L'écrivain Serge Airoldi qui vit à Dax vient de remporter le Prix Henri de Régnier de l'Académie Française pour son dernier livre, Rose Hanoï, publié chez Arléa.

23/06/17 : La ministre de la culture Françoise Nyssen se rendra à La Rochelle à l’occasion de la 4ème édition des Rencontres nationales de la Librairie, le lundi 26 juin.

- Multivote -
Centre des Jeunes Dirigeants de la Gironde - Soirée du 27 juin 2017
- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 28/06/17 | La Rochelle : une convention avec la Caisse des dépôts pour reconstruire l'Hôtel de ville

    Lire

    La mairie de La Rochelle et et la Caisse des Dépôts s'apprête à signer, ce 29 juin, un contrat de prêt pour financer la reconstruction de l’Hôtel de Ville. Ce bâtiment historique avait subi de graves dégâts lors d'un incendie, le 28 juin 2013. Après une longue série d’expertises et d’études du projet de rénovation, les travaux avaient démarré en 2016. La Caisse des Dépôts finance un tiers des travaux via un prêt sur fonds d’épargne à taux 0%.

  • 28/06/17 | Deux millions de plus pour le chantier Lascaux IV

    Lire

    Pour compenser « des surcoûts d’études, des travaux supplémentaires et un allongement des délais », l’entreprise mandataire et quatre cotraitants réclamaient 9 millions d’euros, pour le chantier de Lascaux IV. Le conseil départemental qui vote ce mardi le budget supplémentaire a provisionné 3,4 millions d’euros pour «solder définitivement» le chantier du centre international de l’art pariétal. Le Département précise « qu'après négociations, ce montant devrait être réduit à 2 millions ».

  • 26/06/17 | Nouvelle Aquitaine: Chômage à la hausse en mai

    Lire

    Fin mai 2017, en Nouvelle-Aquitaine, le nombre de demandeurs d’emploi tenus de rechercher un emploi et sans activité (catégorie A) s'établit à 296 780: + 1,2 % sur trois mois (soit +3 560 personnes),+ 1,4 % sur un mois et - 1,5 % sur un an. En France métropolitaine, ce nombre augmente de 0,9 % sur trois mois, de 0,6 % sur un mois et diminue de 0,8 % sur un an. Le nombre total de demandeurs ayant ou non exercé une activité dans le mois (catégories A, B, C), était de 503 340 fin mai: +0,6 % sur 3 mois (+2 870 personnes), de +0,2 % sur un mois et de + 2,1 % sur un an .

  • 26/06/17 | Convention de partenariat entre bailleurs sociaux et le département des Landes

    Lire

    Le département des Landes, XL Habitat, l'Association régionale des organismes sociaux Arosha et 6 bailleurs sociaux ont signé lundi une convention de partenariat devant permettre de faciliter la production de logements sociaux, notamment sur les zones en tension de la côte. 400 logements sociaux sont construits chaque année; l'objectif est de 600 dans un département à forte croissance démographique, où le parc social est de 12.000 logements. Quelque 7.000 demandes ne sont aujourd'hui pas satisfaites.

  • 26/06/17 | Pyrénées-Atlantiques : Jean-Jacques Lasserre va quitter le Sénat

    Lire

    Jean-Jacques Lasserre, le président Modem du Conseil départemental des Pyrénées-Atlantiques a décidé de ne pas briguer un nouveau mandat de sénateur. Il estime en effet qu'il sera plus utile au cours des prochaines années à la tête de l'exécutif départemental, sur un territoire "à la pointe de l'innovation des politiques publiques". "Je pense également que le combat politique pour les départements n’est pas terminé" dit-il, soucieux de "contribuer au maintien et à l’épanouissement d'une collectivité de plus en plus indispensable à la société".

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Environnement | La plage, terrain d'innovation pour les acteurs économiques

26/03/2016 | Le GIP littoral Aquitain a mobilisé des entreprises aquitaine pour démontrer que développement économique et aménagements durables des plages se retrouvent à l'angle de l'innovation

Le projet Nemo, développé par INEO à Pessac

Ce jeudi 24 mars, c'est à Lège-Cap ferret que le GIP littoral a organisé sa troisième « Journée plages » à destination des gestionnaires du littoral, avec l'innovation comme thématique. Non pas celle portée par des politiques publiques expérimentales qui a déjà été abordées lors de la session précédente à Vieux-Boucau, mais celle des produits et services innovants proposés par les acteurs économiques aquitains. Des produits qui pourraient bien être les solutions de demain pour les acteurs et gestionnaires des plages et du littoral. Trois thématiques ont particulièrement été abordées : la protection des personnes, les déplacements doux et alternatifs à la voiture, et enfin la gestion environnementale des sites.

Comme l'a rappelé Renaud Lagrave, Président du GIP littoral aquitain, dans son introduction, « la première action phare du GIP a été le Schéma Plan plage (validé fin 2010, ndlr), qui donne aux communes qui se lancent dans la démarche, un cadre pour travailler sur l'aménagement raisonné des plages ». Mais pour autant si cet aménagement cherche à protéger le littoral et son environnement, la question n'est pas de « laisser ce littoral sous cloche », loin de là. Et au vu de l'affluence à cette journée «innov'plage », ce n'est visiblement pas l'intention des gestionnaires, pas plus que celle des 10 acteurs économiques invités, que le littoral et ces différentes problématiques visiblement inspirent. C'est, en effet, à un défilé de bonnes idées novatrices et soucieuses de l'aménagement durable des plages, qu'a donné lieu cette journée d'échange. Une manière pour le Gip littoral de démontrer aussi qu'aménagement durable et développement économique loin d'être concurrents peuvent se révéler parfaitement complémentaires, et offrir une vitrine à ses concepteurs innovants, auprès des acteurs présents.

C'est par exemple le cas de la scierie Labadie, qui a remporté le marché lancé par la mairie de Biscarosse pour la réalisation du premier poste de secours mobile en pin maritime. Une réalisation dont l'idée avait initialement été lancée par le GIP en partenariat avec l'ONF. Idée novatrice en soi, sa réalisation, pousse aussi à l'innovation technologique. Un défi du goût de cette scierie installée à Roquefort, qui depuis 40 ans est en recherche perpétuelle sur les innovations constructives en pin des Landes. Pour réaliser ce projet, elle passe encore un cap en décidant de recourir à la technique du "CLT", qui « à la différence du lamellé collé consiste en un croisement de plis de bois verticaux et horizontaux ». Une technique très peu développée en pin maritime, mais qui pourrait à terme être de nouveau utilisée par la scierie, après la réalisation de ce prototype, dans le cadre de projet de construction de produit d'hôtellerie de plein air en pin maritime. Un prototype, qui pourrait bien aussi donner l'idée à d'autres communes de se lancer.

L'innovation pour sauver des viesAutre proposition particulièrement innovante, le projet Nemo de la société INEO à Pessac, spécialisée dans le développement des réseaux de communication. Un projet « bluffant » selon le terme de Renaud Lagrave qui en effet a largement suscité l'intérêt dans la salle puisque son objet est de permettre une plus grande rapidité des interventions des sauveteurs, et ainsi en améliorer sensiblement le taux de survie à une noyade. Le principe repose sur la création d'un réseau basse fréquence reliant le poste de secours et le sauveteur parti à la rescousse d'un baigneur, d'une bouée de sauvetage équipée d'une carte embarquée, avec système de géolocalisation, d'un algoritme prédictif des courants marins et un écran dans le poste de secours, permettant de visualiser en direct les déplacements du sauveteur. L'idée est d'une part que le sauveteur dans l'eau puisse immédiatement faire connaître la procédure à mettre en place à terre pour prendre en charge le baigneur et qu'il soit géolocalisable plus rapidement qu'à l'oeil nu pour, si nécessaire, hélitreuiller plus rapidement la personne de l'eau. Quant à l'algoritme prédictif, il sert à pouvoir localiser le sauveteur et savoir où le courant peut éventuellement l'entraîner en cas de submersion trop importante de la carte embarquée (le réseau ne passe pas dans l'eau). Des tests effectués grandeur nature à Messanges (Landes) démontrent des procédures de sauvetage diminuée de 30%, soit un temps suffisant pour sauver un certain nombre de vies... Une démonstration qui a fait sensation dans la salle et pour cause, les plages concentrent chaque années 2/3 des noyés.

Sur le sujets des déplacements doux ou alternatifs, les fondateurs de co-rider.fr, sont venus présenter leurs plateforme de co-voiturage dédié surfers. Une offre, qui a su identifier les besoins spécifiques de ce public, ne serait-ce qu'en termes de véhicule nécessaire au transport des planches, ou encore aux horaires, souvent bien plus matinaux que ceux des baigneurs. Une solution proposant une alternative au véhicule individuel qui est un point de réflexion important pour les gestionnaires, soucieux de diminuer les flux de déplacements automobiles vers les plages, et alléger les parkings. Enfin dans le domaine de la gestion environnementale des sites, la société Base innovation, notamment, a pu présenter des solutions solaires autonomes, permettant d'assurer électricité ou chaleur, dans des sites isolés, que ce soit sur le toit d'un mobile home, sur un bateau, ou encore pour assurer l'éclairage de site.

La troisième journée Plages était organisé à la salle de la Halle à Lège Cap Ferret, le 24 mars 2016

Solène Méric
Par Solène Méric

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
11265
Aimé par vous
2 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Environnement
Environnement
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 31 + 12 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !