aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

24/06/16 : "Pour la France, pour la Gauche": tel est le thème de la réunion publique qui aura lieu le 29 juin à 18h30 à l'Athénée Municipal de Bordeaux en présence de Stéphane Le Foll, d'Alain Rousset et de l'ensemble des sénateurs et députés PS de Gironde.

24/06/16 : Le Salon du livre gourmand se tiendra à Périgueux, les 25, 26 et 27 novembre et aura pour thème "Tables de France. La conférence de presse a eu lieu à Bordeaux, car c'est le chef Philippe Etchebest qui sera le président de cette 14e édition.

24/06/16 : 1er Forum de l'intérim jeudi 30 juin de 9h à 12h et de 13h30 à 16h30 au Centre Culturel du Passage d'Agen (47). Au menu : rencontres avec des agences d'intérim dans le cadre d’un job dating et 353 postes d’intérimaires à la clé !

23/06/16 : "Se fédérer pour changer" Entreprises-relations sociales":J.M Cavada, Député Européen, A.Turby, Changeons la France, Maire de Carbon-Blanc, P.Block, auteur du "Moi, Président(e), la 4ème solution". Deux réunions le 27/6 17h puis 18H30 à l'Inseec H18.

23/06/16 : LGV Bordeaux-Toulouse et Bordeaux-Dax. Alain Vidalies, Sec d’Etat aux Transports souhaite créer une mission conjointe du Conseil de l'environnement et du développement durable, de l'Inspection des finances pour consolider le financement de ces lignes.

17/06/16 : Jean-Baptiste Constant, conseiller d’administration de l’intérieur et de l’Outre-mer est nommé sous-préfet, sous-préfet de l’arrondissement de Sarlat. Sa prise de fonctions a lieu le 20 juin avec un dépôt de gerbe, place de la Petite Rigaudie à 17 h.

15/06/16 : Le sel de Salies-de-Béarn, qui est produit dans les Pyrénées-Atlantiques et qui est utilisé pour saler le jambon de Bayonne, a obtenu le statut d'indication géographique protégée (IGP). Celui-ci lui a été accordé par la Commission européenne.

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 25/06/16 | La Dordogne, de nouveau navigable

    Lire

    La Dordogne est repassée depuis mercredi sous le seuil qui la rend navigable : 1,50 m à l'échelle de mesure du pont de Cénac. Depuis près d'un mois, les embarcations ne pouvaient en effet s'élancer sur la rivière pour des raisons de sécurité. Mi-juin, le niveau a même dépassé les deux  mètres, le seuil de navigabilité pour les gabarres : ces embarcations avaient alors dû rester restées à quai. Les loueurs de canoës peuvent enfin reprendre le travail.

  • 24/06/16 | Chômage ALPC: - 0,4% en mai , France:+ 0,3%

    Lire

    300 884 demandeurs d'emploi de catégorie A, fin mai:-0,4 % sur un mois (soit –1 077 personnes), -1,3 % sur 3 mois et -0,8 % sur un an. En France ce nombre augmente de 0,3 % sur un mois, recule de 2,0 % sur 3 mois et de 1,0 % sur un an. En Aquitaine Limousin Poitou-Charentes, en mai 2016, le nombre de demandeurs d'emploi en catégorie A diminue de 0,2 % pour les moins de 25 ans (–1,1 % sur 3 mois et –7,3 % sur un an), de 0,3 % pour ceux âgés de 25 à 49 ans (–1,4 % sur 3 mois et –1,2 % sur un an) et de 0,5 % pour ceux âgés de 50 ans ou plus (–1,1 % sur 3 mois et +4,2 % sur un an).

  • 24/06/16 | François Bayrou face au refus anglais de l'Europe

    Lire

    Interrogé par Europe 1 sur le vote des Anglais en faveur du "Brexit", François Bayrou, le président du Modem, a déploré que l'Europe soit devenue plus diplomatique que démocratique. "Les décisions européennes relèvent d’une démocratie dans lesquelles les peuples ont quelque chose à comprendre et à savoir "estime-t-il. Or, "personne ne sait quelles décisions on prépare à Bruxelles, de quelles manière elles sont mises en place et quand elles sont prises ". Selon lui, les élus nationaux ont une responsabilité dans ce domaine.

  • 24/06/16 | Le jazz prend ses quartiers au festival d'Oloron-Sainte-Marie

    Lire

    L'excellent festival "Des rives et des notes" organisé à Oloron-Sainte-Marie débute dans les Pyrénées-Atlantiques. Consacré en particulier aux jazz d'Europe, il se déroule du 24 et 26 juin ainsi que du 29 juin au 3 juillet. Une trentaine de concerts sont à l'affiche, dont celui du trio allemand Triosence, qui se produit pour la première fois en France. A noter également la venue de Lisa Simone, la fille de Nina, le quartet italien Paolo Fresu, le Golden Strike Trio de Ron Carter. Un tremplin des jeunes formations est prévu. Le programme sur http://www.jazzoloron.com/

  • 23/06/16 | Des manifestants s'introduisent au domicile de la sous-préfète

    Lire

    Dans le cadre de la manifestation d'opposition au Projet de loi Travail ce matin à Bayonne,cinq manifestants se sont introduits dans le domicile privé de Catherine Seguin, la sous-préfète de Bayonne. "Cette violation de la propriété privée et cette atteinte à la représentation de l'Etat est un délit , a dénoncé fermement le préfet Durand pour lequel le procureur de la République de Bayonne a été saisi pour apprécier les suites à donner." Et de conclure: "aucun agissement contraire à notre Etat de droit ne sera admis".

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Elections régionales 2015 Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Environnement | La plage, terrain d'innovation pour les acteurs économiques

26/03/2016 | Le GIP littoral Aquitain a mobilisé des entreprises aquitaine pour démontrer que développement économique et aménagements durables des plages se retrouvent à l'angle de l'innovation

Le projet Nemo, développé par INEO à Pessac

Ce jeudi 24 mars, c'est à Lège-Cap ferret que le GIP littoral a organisé sa troisième « Journée plages » à destination des gestionnaires du littoral, avec l'innovation comme thématique. Non pas celle portée par des politiques publiques expérimentales qui a déjà été abordées lors de la session précédente à Vieux-Boucau, mais celle des produits et services innovants proposés par les acteurs économiques aquitains. Des produits qui pourraient bien être les solutions de demain pour les acteurs et gestionnaires des plages et du littoral. Trois thématiques ont particulièrement été abordées : la protection des personnes, les déplacements doux et alternatifs à la voiture, et enfin la gestion environnementale des sites.

Comme l'a rappelé Renaud Lagrave, Président du GIP littoral aquitain, dans son introduction, « la première action phare du GIP a été le Schéma Plan plage (validé fin 2010, ndlr), qui donne aux communes qui se lancent dans la démarche, un cadre pour travailler sur l'aménagement raisonné des plages ». Mais pour autant si cet aménagement cherche à protéger le littoral et son environnement, la question n'est pas de « laisser ce littoral sous cloche », loin de là. Et au vu de l'affluence à cette journée «innov'plage », ce n'est visiblement pas l'intention des gestionnaires, pas plus que celle des 10 acteurs économiques invités, que le littoral et ces différentes problématiques visiblement inspirent. C'est, en effet, à un défilé de bonnes idées novatrices et soucieuses de l'aménagement durable des plages, qu'a donné lieu cette journée d'échange. Une manière pour le Gip littoral de démontrer aussi qu'aménagement durable et développement économique loin d'être concurrents peuvent se révéler parfaitement complémentaires, et offrir une vitrine à ses concepteurs innovants, auprès des acteurs présents.

C'est par exemple le cas de la scierie Labadie, qui a remporté le marché lancé par la mairie de Biscarosse pour la réalisation du premier poste de secours mobile en pin maritime. Une réalisation dont l'idée avait initialement été lancée par le GIP en partenariat avec l'ONF. Idée novatrice en soi, sa réalisation, pousse aussi à l'innovation technologique. Un défi du goût de cette scierie installée à Roquefort, qui depuis 40 ans est en recherche perpétuelle sur les innovations constructives en pin des Landes. Pour réaliser ce projet, elle passe encore un cap en décidant de recourir à la technique du "CLT", qui « à la différence du lamellé collé consiste en un croisement de plis de bois verticaux et horizontaux ». Une technique très peu développée en pin maritime, mais qui pourrait à terme être de nouveau utilisée par la scierie, après la réalisation de ce prototype, dans le cadre de projet de construction de produit d'hôtellerie de plein air en pin maritime. Un prototype, qui pourrait bien aussi donner l'idée à d'autres communes de se lancer.

L'innovation pour sauver des viesAutre proposition particulièrement innovante, le projet Nemo de la société INEO à Pessac, spécialisée dans le développement des réseaux de communication. Un projet « bluffant » selon le terme de Renaud Lagrave qui en effet a largement suscité l'intérêt dans la salle puisque son objet est de permettre une plus grande rapidité des interventions des sauveteurs, et ainsi en améliorer sensiblement le taux de survie à une noyade. Le principe repose sur la création d'un réseau basse fréquence reliant le poste de secours et le sauveteur parti à la rescousse d'un baigneur, d'une bouée de sauvetage équipée d'une carte embarquée, avec système de géolocalisation, d'un algoritme prédictif des courants marins et un écran dans le poste de secours, permettant de visualiser en direct les déplacements du sauveteur. L'idée est d'une part que le sauveteur dans l'eau puisse immédiatement faire connaître la procédure à mettre en place à terre pour prendre en charge le baigneur et qu'il soit géolocalisable plus rapidement qu'à l'oeil nu pour, si nécessaire, hélitreuiller plus rapidement la personne de l'eau. Quant à l'algoritme prédictif, il sert à pouvoir localiser le sauveteur et savoir où le courant peut éventuellement l'entraîner en cas de submersion trop importante de la carte embarquée (le réseau ne passe pas dans l'eau). Des tests effectués grandeur nature à Messanges (Landes) démontrent des procédures de sauvetage diminuée de 30%, soit un temps suffisant pour sauver un certain nombre de vies... Une démonstration qui a fait sensation dans la salle et pour cause, les plages concentrent chaque années 2/3 des noyés.

Sur le sujets des déplacements doux ou alternatifs, les fondateurs de co-rider.fr, sont venus présenter leurs plateforme de co-voiturage dédié surfers. Une offre, qui a su identifier les besoins spécifiques de ce public, ne serait-ce qu'en termes de véhicule nécessaire au transport des planches, ou encore aux horaires, souvent bien plus matinaux que ceux des baigneurs. Une solution proposant une alternative au véhicule individuel qui est un point de réflexion important pour les gestionnaires, soucieux de diminuer les flux de déplacements automobiles vers les plages, et alléger les parkings. Enfin dans le domaine de la gestion environnementale des sites, la société Base innovation, notamment, a pu présenter des solutions solaires autonomes, permettant d'assurer électricité ou chaleur, dans des sites isolés, que ce soit sur le toit d'un mobile home, sur un bateau, ou encore pour assurer l'éclairage de site.

La troisième journée Plages était organisé à la salle de la Halle à Lège Cap Ferret, le 24 mars 2016

Solène Méric
Par Solène Méric

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
6867
Aimé par vous
2 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Environnement
Environnement
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 28 + 12 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !