Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

18/09/19 : Bordeaux. Il aura fallu quatre mois pour que le trafic reprenne sur la ligne C du tram entre la Porte de Bourgogne et la gare Saint-Jean après l'incendie du parking Salinières: il est annoncé pour le 28 septembre.

18/09/19 : Mont de Marsan Agglomération recherche des volontaires en Service Civique pour assurer des missions en lien avec la culture, la solidarité, l'environnement et l'éducation. Réunion d'information le 26 septembre à 14h au Bureau Information Jeunesse.

18/09/19 : Le Pont d'Aquitaine sera fermé entre les échangeurs 1 et 5 du 19 septembre 21h au 20 septembre 6h pour des travaux de maintenance et d'entretien.

18/09/19 : Deux-Sèvres : à l'occasion des Journées du patrimoine, le Département ouvre ses portes au public de la Maison du Département, des Archives Départementales et des Tumulus de Bougon. Animations et visites guidées sont au programme.

18/09/19 : Charente-Maritime : le chantier du pont transbordeur de Rochefort ouvre ses portes au public à l’occasion des journées européennes du patrimoine. RDV notamment samedi 21 à 10h pour assister au remontage sur le tablier du premier élément de chariot.

17/09/19 : Dordogne : Frédéric Gojard, 58 ans, conduira la liste du Rassemblement National à Périgueux pour les élections municipales. Cet ancien militaire, aujourd'hui âgé de 58 ans, s'était déjà présenté aux dernières élections européennes.

17/09/19 : Marcel Amont se rend à Bordeaux à la libraire La Machine à Lire jeudi 19 septembre à partir de 18h30 pour évoquer son livre "Les Coulisses de ma vie" aux éditions Flammarion. Il sera le lendemain à l’Espace Culturel de Pau à partir de 18h30.

17/09/19 : Philippe Lambert atteint de la sclérose en plaques, est attendu à Agen mercredi 18 septembre à 16h30 pour une étape dans le cadre de son « Tour de France - défi 3000 km de Philippe Lambert ».

17/09/19 : Dordogne : Cheffe d’entreprise, conjointe collaboratrice ou apprentie, les candidatures à l’édition 2020 des trophées « Elles M l’artisanat » sont ouvertes. Les lauréates seront mises à l'honneur le 23 mars en préfecture. Plus d'info: www.artisanat24.com

16/09/19 : Deux-Sèvres : les agents des finances publiques sont en grève, suite à l'appel de l'intersyndicale CGT/CFDT/FO/Solidaires/CFTC. Ils protestent contre la fermeture d'ici 2022, de 4 des 10 centres -Prahecq, Airvault, Frontenay-Rohan-Rohan et Coulonges.

13/09/19 : Region : le projet Viti de la Région a été retenu par l'Etat dans le cadre de l'appel projet territoire d'innovation de grande ambition (TIGA). Ce programme concerne tous les vignobles et plus de 130 partenaires. Objectif : la sortie des pesticides.

13/09/19 : Charente : Le festival de photographie Barrobjectif, à Barro, fête sa 20e édition du 14 au 22 septembre. L'invité d'honneur est le photographe italien Paolo Pellegrin, multiprimé pour son travail, notamment sur les conflits dans le monde. Gratuit.

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 19/09/19 | Game of Niort aux couleurs du Patrimoine

    Lire

    Dans le cadre des journées du patrimoine, le Département des Deux-Sèvres, l’agglomération de Niort mais aussi le CAUE de la Charente-Maritime organisent le Game of Niort. Ce 20 septembre, deux classes de 6ème du collège Rabelais de Niort répartis en 6 équipes visitent le donjon de Niort. Demain, ils devront concevoir et réaliser une maquette d’une île habitable autour du donjon. A l’issue de la présentation des projets, une remise des prix aura lieu.

  • 18/09/19 | Deux réacteurs de la centrale du Blayais concernés par des malfaçons

    Lire

    EDF a confirmé ce mercredi que six des 58 réacteurs nucléaires français présentaient des "problèmes de conformité" et de fabrication de certains composants. Parmi ces réacteurs, on retrouve les numéro trois et quatre de la centrale du Blayais, qui comporte des malfaçons au niveau de ses générateurs de vapeur, pourtant remplacés entre 2014 et 2015. Au travers d'un communiqué, EDF a estimé que "les écarts constatés ne remettent pas en cause l’aptitude au service des matériels et ne nécessitent pas de traitement immédiat".

  • 18/09/19 | EDUCNUM : un salon pour répondre aux énigmes du numérique à Poitiers

    Lire

    Les journées EDUCNUM sont organisées à Poitiers du 20 au 22 septembre par la CNIL, le groupe VYV et l’An@é. L’objectif est de sensibiliser enfants, parents et enseignants aux défis du numérique. Un espace ludique de 130m2 a été imaginé pour les enfants, les adolescents et leurs familles. Un escape game inédit et gratuit va être proposé pour sensibiliser aux enjeux du numérique. Le ministre de l’Éducation Nationale, Jean-Michel Blanquer sera présent à Poitiers ce 20 septembre pour inaugurer ce salon.

  • 18/09/19 | Tourisme : "bilan très positif" pour Charentes Tourisme cet été

    Lire

    Le tourisme dans les Charentes se porte bien, selon le bilan estival de Charentes Tourisme. Si l'avant saison et juillet sont mitigés, avec 58% des professionnels satisfaits, le mois d'août fut en revanche exceptionnel, avec des records de fréquentation. Si elle a d'abord profité à l’intérieur des terres en début de saison, la tendance s'est inversée au profit du littoral en août. L'office note une diminution de la clientèle britannique et une progression de la clientèle belge et allemande.

  • 18/09/19 | 1ere Journée du Patrimoine coordonnée par l'Office de Tourisme du Val de l'Eyre !

    Lire

    C'est la première fois que les cinq communes du Val de l'Eyre (BelinBeliet, Le Barp, Lugos, Saint-Magne et Salles) s'unissent sous une même bannière pour participer ensemble aux Journées Européennes du Patrimoine. Ainsi, une palette d’animations sera proposée - visites patrimoniales et culturelles, expositions dynamiques et reconstitutions -, le 21 septembre prochain sur tout le territoire.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Environnement | Interview : Pierre Davant président de la Sepanso, 40 ans au service de l'environnement

13/09/2009 |

SEPANSO - 40 ans au service de l'environnement

C'est à un des grands experts de la question que la Sepanso a fait appel pour débattre des "implications du dérèglement climatique". Hervé Le Treut directeur de recherche au CNRS professeur à Polytechnique est membre du Groupement international d'études sur le climat, le GIEC, aux travaux duquel il participe depuis 1990. Sa conférence mercredi 16 septembre à l'Athénée municipal de Bordeaux sera le temps fort du 40° anniversaire de la Sepanso, Fédération des Sociétés pour l'Etude, la Protection et l'Aménagemnt de la Nature dans le sud ouest. Pierre Davant, son président, qui a été de tous les combats et initiatives depuis les temps de la Mission d'aménagement de la Côte Aquitaine jusqu'au débat sur tous les grands projets d'infrastructures revient sur ces années d'engagement au service de la nature et de l'environnement.

@qui! : En 40 années d’existence la Sepanso a su combiner un travail deterrain, militant, mais aussi siéger dans les instancessocio-professionnelles et prendre des responsabilités de gestionnotamment de réserves naturelles. Est-ce là une manière de modèle pour mener une politique active de l’environnement ?
Pierre Davant : Je ne pense pas que ce soit un modèle. C'est là l'originalité, la spécificité de la SEPANSO. D'une part, grâce à sa compétence naturaliste dès sa création, ce fut une force de proposition pour lademande de mise en Réserve Naturelle de pratiquement toutes celles d'Aquitaine - onze- avec comme conséquence la reconnaissance de l'Etat qui lui en confia quatre en gestion. Au fil des années, la qualité de cette gestion ne s'est pas démentie et, maintenant, le Conseil Régional, les conseils généraux de Gironde et du Lot-et-Garonne, l'Agence de l'eau Adour-Garonne, le Conservatoire du littoral abondent le budget alloué par le Ministère de l'Ecologie. D'autre part, l'animation de la SEPANSO est assurée par une équipe pluridisciplinaire compétente relayée par un directeur particulièrement motivé. Cette équipe s'étoffe régulièrement dès que de nouvelles préoccupations spécifiques apparaissent. Ainsi, la SEPANSO, grâce à sa réflexion à plusieurs et globale apporte une voix étayée différente, parfois discordante, sûrement en avance sur son temps dans le débat démocratique – débats publics, commissions administratives, etc... – et dans les instances socioprofessionnelles – CESR. Elle dénonce inlassablement les incohérences, les contradictions... Elle n'hésite pas à descendre dans la rue, et ce depuis sa création, quand cela est nécessaire : pollution bactérienne du Bassin d'Arcachon, nucléaire, Larzac... et plus récemment Contournement autoroutier de Bordeaux. Est-ce pour cela un modèle ? Aux lecteurs de juger.


Etang de Cousseau@! :  Quels sont les dossiers régionaux qui aujourd’hui sont au cœur de vos préoccupations ?
P. D. : Il y a d’abord tous ceux qui auront une incidence lourde sur les milieux naturels de notre région qu’ils contribuent à réduire et à fragmenter de façon irréversible. C’est le cas de l’autoroute A65 qui en pariant sur une multiplication du trafic par quatre, saccage des surfaces considérables sans utilité démontrée, ceci alors que la route actuelle pouvait être sécurisée à moindre coût. Il y a aussi les tracés de LGV qui vont balafrer la forêt au lieu de s’inscrire le long des corridors existants comme le voudrait le bon sens, ou encore des projets de fermes photovoltaïques qui vont entrainer la disparition de milliers d’hectares de forêt, alors même que les toitures des immeubles, les parkings et les terrains stériles eux ne sont pas équipés.
Il y a encore le projet de terminal méthanier du Verdon et de développement industriel effréné en bordure du dernier grand estuaire sauvage d’Europe, ou l’accroissement sans limite du motonautisme sur le Bassin d’Arcachon et l’urbanisation de son pourtour, ou encore le délicat problème du devenir des boues de stations d’épuration, trop polluées pour que leur épandage à des fins agricoles soit acceptable.
Vous le voyez, les sujets de préoccupations ne manquent pas, et par les incidences sur la forêt, la consommation énergétique ou les émissions de gaz à effet de serre, presque tous nous ramènent à l’urgence climatique qui reste une priorité.


@! : En choisissant de faire appel à un spécialiste des questions climatiques, Hervé Le Treut, membre du GIEC, pour marquer le 40° anniversaire de la Sepanso vous vous inscrivez résolument dans le débat actuel sur le réchauffement. Quels sont les signes concrets de cesdérèglements en Aquitaine et dans le sud-ouest ?
P. D. : Comme vous, nous poserons cette question à Hervé Le Treut, qui a passé toute sa jeunesse à Bordeaux et dans notre région. Mais comme lui, dès à présent, nous disons qu'avec les dérèglements climatiques actuels, on est face à un processus dont on ne sait pas où il va nous conduire. Comme lui, nous ne voulons pas grossir les conséquences actuelles du changement climatique... mais si on ne l'infléchit pas... ! Et l'on peut s'interroger tout de même, après deux tempêtes dévastatrices en moins de dix ans : n'assiste-t-on pas là à l'une des premières manifestations significatives de ce phénomène dans notre région ?

Photos : J. Thomas (vue aérienne) / RN Cousseau (vue étang)

Propos recueillis par Joël Aubert

www.sepanso.org - 05 56 91 33 65 

Partager sur Facebook
Vu par vous
1987
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Environnement
Environnement
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 21 + 15 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !