14/12/17 : Depuis ce 12 décembre, la FRSEA Sud Ouest a de nouveaux contours. Regroupant désormais les régions Occitanie et Nouvelle-Aquitaine elle représente 25 départements. Le même jour, Philippe Moinard en a été élu à la présidence.

13/12/17 : Pont d’Aquitaine fermé dans les 2 sens : rocade A630 entre échangeurs 2 (Lormont - Croix Rouge) et 4a (Bordeaux - Nouveau Stade) du jeudi 14 décembre 21h00 au 15 à 6h00. Déviations rocade intérieure et extérieure, via le pont François Mitterrand.

12/12/17 : Philippe Martinez,le secrétaire général de la CGT se rendra ce jeudi en Dordogne. Il visitera les ateliers SNCF du Toulon avant de rencontrer le syndicat cheminot. L'après midi, il participera à une assemblée avec tous les syndicats CGT du département.

11/12/17 : Catherine Seguin, 45ans, fille de Philippe Seguin qui était sous-préfète de Bayonne depuis 2016 a pris du galon et sera la nouvelle préfète du Gers en remplacement de Pierre Ory nommé dans les Vosges. Deuxième femme à occuper ce poste dans le Gers

11/12/17 : La Charente-Maritime est passée ce matin en vigilance "jaune" vents violents : la circulation est coupée sur le pont de l'île d'Oléron et les liaisons maritimes coupées avec l'île d'Aix, en raison d'une forte houle.

10/12/17 : A Orthez la liste menée par le socialiste Emmanuel Hanon remporte l'élection municipale (49,69%) devançant celle du maire sortant Yves Darrigrand (39,87%) et de Hélène Marest (Lrem -Modem 10,44%

10/12/17 : Philippe Mahé préfet de Meurthe-et-Moselle depuis août 2015 est le nouveau directeur général des services de la Gironde. Il a occupé plusieurs postes similaires depuis 1995 en Côtes d'Armor Finistère aux communautés urbaines de Nantes et de Toulouse.

10/12/17 : Dans un communiqué du 9/12, le président de la Charente-Maritime Dominique Bussereau annonce que l'instauration d'un péage à l'entrée d'Oléron ne sera finalement pas soumis au vote lors de la session du Département du 18 décembre comme annoncé.

10/12/17 : Charente-Maritime : Météo France annonce une tempête ce lundi, avec de violentes rafales pouvant atteindre localement 120 à 130 Km/h sur le littoral et 100 à 110 Km/h à l'intérieur des terres.

09/12/17 : Après l'annonce de la présence du groupe NTM, les Francofolies ont annoncé cette semaine leurs prochaines têtes d'affiches de l'édition 2018, qui se tiendra du 11 au 15 juillet : Orelsan, Jain, Véronique Sanson, Mc Solaar, Calogero et Shaka Ponk.

08/12/17 : Les maires de Port-au-Prince et de La Rochelle ont signé un accord mardi à l’occasion des 2e Assises de la coopération franco-haïtienne à Port-au-Prince. Une aide nouvelle sera apportée pour la construction d’un lieu d’accueil en cas de catastrophe.

07/12/17 : Le maire de Saint-Jean-de-Luz et premier vice-président de la Communauté Pays basque, Peyuco Duhart, 70 ans, est mort ce vendredi matin à 10 heures au Centre hospitalier de la Côte basque à Bayonne. Il avait été victime d'un AVC la semaine dernière.

- Multivote -
- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 13/12/17 | Près de 500 000 visiteurs pour Lascaux en un an

    Lire

    Inauguré le 10 décembre 2016 par François Hollande, Lascaux a accueilli en un an près de 500 000 visiteurs. Un chiffre supérieur aux objectifs fixés par les acteurs du projet (400 000). Pour son 1er anniversaire, le site propose une nouvelle exposition temporaire intitulée "Pariétal". Ce vendredi, une plaque en hommage aux 4 inventeurs sera dévoilée en présence du dernier vivant, Simon Coencas et des familles des trois autres inventeurs. En 2018, le Sentier de la Découverte ouvrira au public.

  • 12/12/17 | Germinal Peiro a rencontré le maire de Bordeaux

    Lire

    Germinal Peiro a rencontré lundi, Alain Juppé afin d’évoquer plusieurs dossiers transversaux pour l’avenir de la métropole bordelaise et de la Dordogne. Ils partagent le même point de vue sur la nécessité d’un grand contournement de Bordeaux par la création d’un barreau autoroutier reliant l’A89 à l'A65 et à l'A62, à hauteur de Langon. Ils ont aussi abordé la nécessité de l'amélioration des liaisons ferroviaires : trajet Bordeaux-Périgueux, modernisation des lignes Périgueux-Agen et Sarlat-Bergerac-Bordeaux.

  • 11/12/17 | Péage d'Oléron : la déception des élus départementaux

    Lire

    Alors que le président de la Charente-Maritime Dominique Bussereau a annoncé samedi dans un communiqué, annuler la mise au vote de la création d'un péage au pont de l'île d'Oléron, la grogne monte parmi les élus. Deux vice-présidents de la majorité départementale LR, Dominique Rabelle et Michel Parent (aussi maire de Le Chateau d'Oléron), ont exprimé ce lundi via un communiqué leur "grande déception" : "Ce désaccord de fond met en question la pertinence de ce territoire", préviennent-ils.

  • 11/12/17 | Bordeaux : Deux tramways en plus aux heures de pointe sur la ligne A

    Lire

    Afin d’accompagner la fermeture du pont de pierre à la circulation automobile, et à la demande d’Alain Juppé, TBM renforce le service tramway de la ligne A en heures de pointe, sur la rive droite, à compter du lundi 11 décembre. Deux tramways supplémentaires seront mis en place entre 7 h et 8 h, aux départs de « La Gardette » et « Dravemont » et entre 17h et 18h, du centre de Bordeaux vers la Rive Droite.

  • 09/12/17 | Pierre Dartout décoré en quittant Bordeaux

    Lire

    Pierre Dartout, préfet de Gironde et de Nouvelle-Aquitaine a vécu un moment singulier lors de la réception marquant son départ de Bordeaux: il a reçu des mains d'Alain Juppé la décoration de commandeur dans l'Ordre national du mérite en présence d'élus, de personnalités, de sa famille venue de son Limousin natal moment chaleureux ponctué d'un très bel hommage du maire de Bordeaux retraçant une carrière fournie au service de l'Etat et remerciement appuyé du récipiendaire à Bordeaux où il sera "très heureux de revenir". M.Dartout, le préfet de l'installation de la réforme territoriale a loué sa relation avec Alain Rousset.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Environnement | Interview : Sébastien Darsy et les "défis écologiques" de Bordeaux et sa région

17/02/2008 |

Sébastien Darsy

Dix ans pour changer radicalement le consommateur en éco-citoyen: Des déchets à ne plus savoir qu'en faire, l'eau des nappes profondes trop vite épuisée, des transports polluants en expansion et les énergies de demain bien timides à s'imposer : Le constat apparaît évident à la plupart d'entre nous mais comment changer radicalement le consommateur en éco-citoyen...

Dans son livre (1) paru récemment et qui éclaire utilement quelques enjeux de « développement durable » de la campagne électorale en cours, le journaliste Sébastien Darsy rappelle d’ailleurs que 87% des Français se disent inquiets de l’avenir de la planète et ils sont 62% (donc une partie des mêmes) à avouer faire peu d’efforts pour réduire leurs déplacements motorisés (sondage TNS-Sofres réalisé en 2006) Cet ouvrage dresse un état des lieux très documenté, met en perspective, en prenant du recul, acteurs, actions, obligations et solutions à Bordeaux et en Aquitaine car c’est au plan local qu’il convient, pour lui, d’abord d’agir. « On n’a plus le temps. Si on avait pris ça en considération on aurait pu anticiper et éradiquer. Aujourd’hui, au pied du mur, on n’a plus le choix d’ignorer. Il faut changer radicalement, agir dans les dix ans à venir, engager citoyens et institutions dans une révolution des comportements et des mentalités » lance-t-il.

Sébastien Darsy « Les défis écologiques de Bordeaux et sa région Agir localement, penser globalement » Editions Sud Ouest 238 pages 15€(9782879018065)
Acheter ce livre chez Mollat.com


Aqui!
: Pourquoi avez-vous choisi Bordeaux et sa région alors que la question concerne toute notre planète ?
Sébastien Darsy
: Je n’ai pas cherché à faire un livre de plus mais à décrire des défis écologiques de manière plus complète et plus précise. En Aquitaine, on trouve une série d’illustrations et de grands dossiers comme les axes autoroutiers et les camions, un projet d’autoroute, des centres d’enfouissement et d’incinération de déchets, une problématique de l’eau, le potentiel d’un massif forestier. Il y a aussi un « agenda 21 » en Gironde,un « plan climat » au niveau de la Région, Noël Mamère et Alain Juppé.

@! : Comment se situe l’Aquitaine par rapport aux autres régions et y existe-t-il une réelle volonté politique de passer à l’acte ?
S.D. : La Gironde est dans la moyenne nationale autant pour le dossier de l’eau que celui de l’agriculture, pas plus ni moins en avance. Le pouvoir politique est constructif mais n’a pas la culture de faire passer l’écologie avant l’économie alors qu’il faut changer ce comportement. Alain Rousset élabore un plan climat à l’échelle régionale mais défend le projet autoroutier Pau-Bordeaux. Philippe Madrelle facilite l’agenda 21 mais serait favorable au grand contournement autoroutier. Alain Juppé est un grand écologiste mais il n’a jamais remis en cause l’incinération des déchets.

@! : Et le tramway ?
S.D. : C’est une vraie révolution qui a mis la ville sens dessus dessous et qui montre que quand on veut changer radicalement les choses, on peut. Il fallait stopper la thrombose, c’était une question de logique. Le tram a réduit de 30% le déplacement des voitures dans l’hyper centre. Tout n’a pas été résolu pour autant, il faut aller plus loin et diminuer encore la place des automobiles. Les grandes surfaces à la périphérie accroissent aussi la circulation des véhicules. Le tramway n’est pas un aboutissement, ce n’est qu’un départ, l’arbre qui cache la forêt. La politique des élus a consisté à décongestionner la circulation et ça recommence à être embouteillé.
Le quartier de La Bastide est un bon exemple de mixité pour tout avoir à portée de la main sans utiliser la voiture mais les centaines de logement construits dans ce quartier ne sont pas Haute Qualité Environnementale.

@! : Vous ne parlez pas dedéveloppement durable ?
S. D. : Il ne fait que perpétuer le système responsable de la dégradation de l’environnement. Sa définition ne pose pas la question des besoins. C’est un non-sens sémantique. Parler de développement durable pour les pays riches est inadapté aux enjeux écologiques.

@! : Quelles directions emprunter ?
S.D.
: D’abord se poser la question du seuil de développement et aller à l’encontre du toujours plus et du culte du profit. Bâtir la ville à la campagne provoque des effets pervers. Il ne s’agit pas de faire plus mais de faire mieux, devenir écocitoyen par la force des choses dans le soutenable plutôt que dans lechaos.

Propos recueillis par Michel Pujol


1_ Sébastien Darsy « Les défis écologiques de Bordeaux et sa région Agir localement, penser globalement » Editions Sud Ouest 238 pages 15€

 

Ecocitoyen très mauvais consommateur !


« L’écocitoyen est celui qui ne consomme pas de yaourts en pots de plastique car ils ne sont pas recyclables, celui qui se sert rarement de sa voiture et prend le plus possible les transports en commun ou pratique le vélo. L’écocitoyen c’est aussi celui qui limite ses achats de produits textiles fabriqués à l’autre bout du monde et acheminés avec du pétrole (utilisé par les camions et les porte-conteneurs). C’est celui qui privilégie la consommation de produits agricoles locaux, préférant se rendre sur les marchés plutôt que dans les grandes surfaces, c’est également celui qui limite sa consommation d’eau et d’électricité, quitte à mécontenter les actionnaires d’EDF ou de la Lyonnaise des eaux, etc. Conclusion : l’écocitoyen est, au regard du système économique actuel, un très mauvais consommateur ! »
Extrait de la page 216 de « les défis écologiques de Bordeaux et sa région »

Partager sur Facebook
Vu par vous
683
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Environnement
Environnement
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 17 + 18 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !