Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

20/06/18 : Ce 19 juin, l’état de catastrophe naturelle, a été reconnu pour les communes de Salies-de-Béarn et des Eaux-Bonnes (Gourette) pour les inondations des 12 et 13 juin 2018. Les autres demandes seront examinées le 3 juillet prochain.

19/06/18 : La Rochelle : Raphaël Glucksmann, Directeur du Nouveau magazine littéraire, sera au Musée maritime samedi 23 juin à 14h30 pour une rencontre avec le public sur le thème des relations entre océan et climat et les impacts du changement climatique.

18/06/18 : En raison de travaux de maintenance et d’entretien du pont d’Aquitaine, la rocade sera fermée entre les échangeurs 2 et 4, dans le sens extérieur, les nuits du 20 au 22 juin de 21h à 6h, et dans les 2 sens de circulation du 23 au 24 juin 22h à 18h

18/06/18 : Avec 28,1 M de touristes dont 24,7 M de touristes français accueillis et 175 M de nuitées dont 152 M par des voyageurs hexagonaux, la Nouvelle-Aquitaine est en tête des destinations les plus fréquentées des Français en 2017.

15/06/18 : Charente-Maritime : la reproduction de la frégate L'Hermione revient dimanche dans son port d'attache à Rochefort vers 7h du matin.

11/06/18 : La Ville de La Rochelle a reçu le 2e Prix dans la catégorie Participation citoyenne aux Prix européens de l'innovation urbaine Le Monde-Smart Cities décernés à Lyon le 17 mai 2018.

10/06/18 : Après sa 9e place qu’elle a obtenue samedi avec ses partenaires du K4 français, la kayakiste périgourdine Manon Hostens a décroché ce dimanche le titre de championne d’Europe de course en ligne sur 500 mètres associée à la Tourangelle Sarah Guyot.

Arte Flamenco 2018 - du 2 au 7 juillet - Mont de Marsan
- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 20/06/18 | Carte judiciaire : échappée Paloise

    Lire

    La Cour d'appel de Pau échappera visiblement au recalibrage de la carte des cours d'appel sur celles des régions administratives prévues dans le projet de loi de programmation pour la justice, examiné au Sénat en octobre, selon une information délivrée par une délégation du ministère de la Justice. Traduction : elle continuera à traiter les affaires des Hautes-Pyrénées, des Landes et des Pyrénées-Atlantiques. Le tribunal d'instance d'Oloron, lui, fusionnera et deviendra une chambre délocalisée de Pau, perdant ainsi l'autonomie de sa juridiction.

  • 20/06/18 | Marché et pique-nique de producteurs à Lormont

    Lire

    Dimanche 24 juin de 10h à 17h les producteurs du Drive Fermier Gironde organisent leur 2ème marché au Château de Valmont: vente directe de produits fermiers locaux, restauration dans un esprit pique-nique, baptêmes de poneys (10h-12h) et animaux de la ferme (14h-16h)! Au menu : canard ou burgers de la Ferme Gauvry, assiettes de légumes et samoussas du Jardin des Demoiselles, salades de pâtes et sandwiches de la Ferme de Fontaud, pâtisseries de la Ferme de Martineaux, cerises et jus de fruits des Coteaux des Fargues, bières et limonades de la Brasserie Saint-Léon et les vins du Château Marceaux.

  • 20/06/18 | Un nouveau topoguide de randonnée pour la Charente-Maritime

    Lire

    Charente Maritime Tourisme vient d'éditer une nouvelle version de son topoguide de randonnée. Avec la Fédération française de randonnée, elle a sélectionné 37 chemins les plus emblématiques du département, sur les 350 circuits existants (soit 3500 km balisés). Le territoire est notamment traversé par 5 itinéraires de Grandes Randonnées (GR), les GR36, 360, 4 et 655, ce dernier étant une chemin de Compostelle. Le GR8, de l'Estonie au Portugal, y sera bientôt prolongé.

  • 20/06/18 | Pyrénées-Atlantiques: des mesures pour les agriculteurs sinistrés

    Lire

    Suite aux intempéries dans les Pyrénées-Atlantiques, plusieurs mesures sont mises en œuvre à destination des agriculteurs: ouverture des démarches de reconnaissance de calamité agricole et catastrophe naturelle, numéro vert pour permettre aux agriculteurs en grande difficulté de se faire connaître (0 800 620 069), évaluation des sinistres auprès des 7 500 éleveurs du département et des organismes de défense des signes officiels de qualité, ou encore organisation de missions d’enquête pour établir et reconnaître les sinistres. Infos : www.pa.chambagri.fr

  • 19/06/18 | Thalys : de nouvelles lignes au départ de Bordeaux

    Lire

    C'est la compagnie ferroviaire Thalys qui l'a annoncé directement ce mardi 19 juin : un aller-retour par semaine, sans arrêt, entre Bordeaux et Bruxelles tous les samedi sera proposé à partir du mois de juin 2019. Deux autres allers-retours quotidiens ont aussi été annoncés à des échéances plus courtes. À compter d'avril 2019, vous pourrez donc voyager en Thalys au départ de Bordeaux vers Amsterdam, Rotterdam, Anvers, Bruxelles, Roissy et Marne-la-Vallée. Enfin, Thalys a annoncer la révision de ses 26 rames à horizon 2022.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Environnement | Jean Touzeau : « Travailler sur un logement adapté aux familles ».

09/04/2008 |

jean Touzeau

Le maire de Lormont évoque le cas particulier des familles nombreuses qui habitent dans les logements promis à la démolition.

Aqui.fr : En discutant avec les habitants, les familles, on a l'impression d'une inquiétude, celle de ne pas trouver de logements aussi grand que précédemment. Est-ce qu'il y aura vraiment assez de grands logements, voire des pavillons en logement social ?
Jean Touzeau : Ce que nous avons mis en avant, et nous avons placé la barre assez haut, c'est que les organismes HLM définissent, avec notre participation, un projet par famille. C'est le projet de l'habitant qui conduit ensuite à l'orientation vers tel ou tel type de positionnement dans la ville ou hors de la ville, dans le quartier ou hors du quartier. Sur Carriet, où 350 logements on été détruits et reconstruits, il n'y a eu aucun problème, aucun.

@! : Il n'y a pas eu de plaintes ?
J.T. : Non. Pour quelles raisons ? Parce que la méthode mérite, me semble-t-il, d'être soulignée : l'entretien avec la famille, la définition du projet et l'accompagnement du projet de la famille. Lors des premières réunions des habitants, il y avait ceux qui attendaient la démolition des bâtiments avec impatience. Parce que les conditions faisaient que « c'est une très bonne nouvelle que vous puissiez me faire déménager, parce que j'en avais assez de ces cloisons où on entend les voisins, ce bâtiment qui est si proche de l'autoroute, à cause du bruit », des bätiments réalisés avec un ciment des années 70 qui commençait à s'effriter.

Et puis partir de Lormont, pour une partie de la population, est beaucoup moins douloureux avec le tramway. Aujourd'hui, se dire « je vais me positionner à la Bastide, voire à Mérignac ou à Bordeaux », quand vous êtes à 20 ou 25 minutes des autres membres de votre famille qui restent sur les hauts de Garonne, ce n'est quand même plus la même difficulté qu'il y a dix ans.

@! : Quand même, on construit des 3 ou 4 pièces mais pas tellement de 5 ou 6 pièces. Et les pavillons, il y en aura quelques dizaines sur tout le GPV. On a un sentiment d'inquiétude qui semble s'exprimer chez les familles nombreuses : « Est-ce qu'on va trouver à se loger ? »
J.T. : Il faut regarder le nombre de logements proposés par les organisme HLM aux familles nombreuses. Ceci étant, j'ai quand même quelques réticences, je dois le dire, au regroupement de familles très nombreuses dans des tours. Je crois qu'il y a, petit à petit, une prise de conscience qu'une partie du parc HLM n'était pas forcément adaptée à ces famille très nombreuses. Peut-être que les projets qui intéressent ces familles-là, et que les organismes HLM doivent travailler en tissu urbain, en péri-urbain, voire en secteur rural, ce sont des logements adaptés : plutôt une petite maison avec un jardin où les enfants puissent courir, plutôt que courir dans des cages d'escaliers.

@! : Mais il ne semble pas y en avoir beaucoup sur Lormont même, il y a donc une contradiction pour ces familles qui souhaitent rester sur Lormont...
J.T. : Oui, mais la demande qui est quand même la plus forte, actuellement, c'est de F2 ou F3. Je le vois quand je reçois des demandes de logements, c'est plutôt ces catégories-là. Ce dont vous parlez, c'est peut-être à approfondir, effectivement. Je prend l'exemple de ce qu'Aquitanis a réalisé à la pointe du Grand Tressan, il y avait des T4 des T5 qui correspondent à l'opération de démolition des tours. Ceci dit, j'ai vu dans le passé des dispositions prises par les organismes HLM pour loger des familles très nombreuses avec des systèmes de T3 ou T4 de part et d'autre de la cage d'escalier où l'on logeait une même famille... Cela ne fonctionne pas. Travailler dans l'avenir sur un logement bien adapté pour ces familles-là, c'est peut-être plus judicieux. Une maison avec jardin, cela se gère beaucoup mieux.

@! : Quels sont les engagements dela Mairie envers les personnes relogées ? S'il y a des difficultés ou un manque de communication avec les bailleurs ?
J.T. : On a un système d'alerte. On a mis en place des dispositifs permanents. Vous avez le Kiosque de Génicart, tous les habitants qui ont un problème peuvent y aller.

@! : Et là, c'est répercuté en Mairie ?
J.T. : Bien sûr, immédiatement. Bien sûr, il y a des problèmes qui sont mis en avant, des problèmes de chantier, par exemple.

Propos recueillis par Vincent Goulet

Partager sur Facebook
Vu par vous
808
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
1 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Environnement
Environnement
Retour à la page d'accueil
Accueil
arrabales | 13/01/2009

nous vivons avec mon mari et nos 5 enfants dans un f3 de 70 m dont la plus grande a sept ans et la plus petite a 4 mois vous trouvez normal que quand ont s adresse a la societe hlm on me repond d arreter de faire des gamins et que on ne me donnera pas un logement plus grand

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 23 + 12 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !