18/10/17 : Malgré la protestation d’élus et des syndicats, la Direction générale des Finances publiques a entériné la fermeture de la trésorerie de Mussidan (24). D’autres pourraient connaître le même sort comme à Belvès, Saussignac, Thiviers et Brantôme.

17/10/17 : La Rochelle organise son Colloque Citoyenneté et Solidarités sur le thème "Innover aujourd’hui pour l’action sociale de demain" le 19 octobre à l'espace Giraudeau, avec l'intervention du CNAM de Paris. Gratuit sur réservation. www.ccas-larochelle.fr

15/10/17 : A TF1 Emmanuel Macron après le drame de Marseille a annoncé une nouvelle loi en matière de droit d'asile et d'immigration et la négociation en cours "d'accords bilatéraux avec les pays africains" pour rendre effectives les reconduites à la frontière.

- Multivote -
- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 21/10/17 | Edouard Philippe à Bordeaux

    Lire

    Edouard Philippe était en déplacement aujourd'hui à Marseille et Bordeaux où le Premier ministre a rendu visite à Alain Juppé. Entre autres politesses et admirations mutuelles ("la relève est assurée" a déclamé le maire de Bordeaux, "j'ai appris en vous regardant" lui a répondu le Premier ministre), Edouard Philippe s'est rendu à une réunion de travail à la métropole et devait faire un discours à la Convention Nationale des avocats en fin d'après-midi.

  • 19/10/17 | Le Pays basque a déjà gagné le Tour de France

    Lire

    Le Pays basque intérieur pourrait bien ériger une statue aux organisateurs d'un Tour de France qu'il n'avait pas vu depuis 2006 -à Cambo-les-Bains-. En effet, cette étape contre la montre du samedi 28 juillet entre Saint-Pée-sur-Nivelle et Espelette se dispute la veille de l'arrivée, certes. Comble du bonheur, elle a lieu en pleine période... des Fêtes de Bayonne! Une aubaine touristique pour les maires Jean-Marie Iputcha et Pierre Marie Nousbaum. Il est vivement recommandé de réserver ses nuitées dès aujourd'hui au Pays basque.

  • 18/10/17 | Déviation de Beynac : plus de 2600 avis recueillis pour l'enquête publique

    Lire

    Concernant l'enquête publique sur la déviation de Beynac, en Dordogne, qui s'est clôturée le 17 octobre, plus de 2600 avis ont été déposés dont 2410 en ligne. La commission va remettre sous huitaine une synthèse au Conseil départemental qui pourra formuler des réponses. Dans un délai d'un mois, la commission rendra ensuite son avis avec d'éventuelles observations à la préfète de la Dordogne. C'est à elle que reviendra la décision finale de valider ou non le projet.

  • 18/10/17 | Les Pyrénées-Atlantiques "chouchoutées" par le Tour de France

    Lire

    Les Pyrénées-Atlantiques décrochent la timbale pour l'édition 2018 du Tour de France. Parti de Trie-sur-Baïse (65), le peloton arrivera à Pau le jeudi 26 juillet. Il disputera le vendredi 27 une étape émaillée de nombreux cols entre Lourdes et la commune montagnarde de Laruns (Aspin, Tourmalet, Bordères, Soulor-Aubisque). Un contre la montre entièrement basque sera enfin disputé le samedi 28 entre Saint-Pée-sur-Nivelle et Espelette. Equipes et accompagnateurs étant en prime logées pendant quatre jours à Pau. Que demander de mieux ?

  • 17/10/17 | Dominique Bussereau fait du lobbying pour le Tour de France

    Lire

    Alors qu'il assistera à la présentation du parcours du Tour de France ce mardi, le président de la Charente-Maritime compte bien "faire une petite piqûre de rappel" au patron du Tour de France Christian Prudhomme sur la volonté du Département d'accueillir le Tour de France "dans les prochaines années". Dominique Bussereau a notamment en tête un passage du Tour par les îles de Ré et d'Oléron. Une manne touristique et financière non négligeable, et une belle vitrine pour le territoire.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Environnement | Journées Aquitaine Nature 2015 : 130 raisons de sortir de chez soi

22/05/2015 | L'édition 2015 des journées Aquitaine Nature se tient du 20 au 24 mai 2015. L'occasion pour toute la famille de découvrir 130 animations gratuites.

L'inauguration des journées Aquitaine nature s'est déroulée sur le site de Terres d'Oiseaux

"On voudrait que cette manifestation devienne un peu comme les journées du patrimoine, mais version nature". Ces mots traduisent l'ambition de Monique de Marco, vice-présidente du Conseil régional en charge de l'environnement et de l'adaptation au changement climatique, présente au côté d'autres élus ce jeudi sur le site de "Terres D'Oiseaux", réserve naturelle située à Braud et Saint-Louis, tout près de Blaye pour l'inauguration officielle des Journées Aquitaine Nature 2015. L'occasion pour les familles de découvrir leur patrimoine... gratuitement.

Depuis 2006, les Journées Aquitaine Nature tentent de sensibiliser les familles à la biodiversité et à la beauté du patrimoine aquitain. L'édition 2015 ne compte pas faire exception. Si le planning se tient du 20 au 24 juin, les trois jours les plus importants se déroulent du 22 au 24 juin. L'occasion pour tous les publics, enfants et parents, de découvrir 130 animations gratuites dans plus de 55 sites naturels régionaux affiliés au réseau Aquitaine Nature. Immersions dans les prés salés à Lège-Cap Ferret, contes de la nuit en Périgord-Limousin à Champniers-Relihac, ballade à pied et en voilier sur le lac d'Hourtin... le programme est vaste et pluridisciplinaire. On pourra autant y découvrir des randonnées que des films diffusés dans six cinémas de la région (des séances à tarifs réduits), dont "Le sel de la Terre", sélectionné à Cannes dans la catégorie "Un certain regard". 

Pour les organismes participants, c'est aussi une bonne manière de sensibiliser à leurs actions. C'est le cas de l'association Cap Termer, association d'éducation à l'environnement. Marise Cambreling, l'une des responsables, l'assure : "Nous sommes inscrits à cette manifestation depuis ses débuts, et nous revendiquons être la seule association d'éducation et de sensibilisation à l'enviromment sur le Bassin d'Arcachon". Elle organise depuis 2000 des animations tous publics et acceuille plus de 7000 personnes par an attirées par des excursions plein air, comme lors de la dernière grande marée. En tout, elle propose six animations durant ces quatre jours de festivité. 

Une inauguration au milieu des oiseauxQuelques membres d'association et quelques élus dont le maire de Brau-et-Saint-Louis et Monique de Marco, vice-présidente du Conseil régional en charge de l'environnement et de l'adaptation au changement climatique, ont visité dans le cadre de cette inauguration officielle le domaine de Terres d'Oiseaux, comprenant 116 hectares de réserve et 3 parcours bien distincts, de l'écoute du champ des oiseaux à l'observatoire en passant par la tour panoramique, le tout accompagné de guides. EN tout, le parc a acceuilli près de 20 000 personnes en accès libre en 2014.

C'est un des exemples de ballades qui attendent peut-être ceux qui seront curieux de découvrir l'ensemble du programme. Michel Régal, le maire de Brau-et-Saint Louis, l'assure : "C'est une richesse que nous essayons de faire partager, nous voudrions qu'il devienne un lieu de villégiature pour la jeunesse. En attendant, il est un bon point pour le Nord-Gironde, qui a trop souvent tendance à rester dans l'oubli". On l'aura compris, ces trois jours n'ont pas uniquement une vocation éducative, ils visent aussi à mettre en lumière les espaces protégés et les morceaux de nature qui peuvent exister sur les territoires en dehors de Bordeaux.

Une dimension politiqueUne édition 2015 couplée avec la Fête de la nature, évènement national, et la Journée Internationale de la nature qui se déroule ce vendredi 22 mai. Une date évidemment volontaire, et une ambition assez forte pour cet évènement comme le confirme Monique de Marco. "Le but principal, c'est de faire découvrir le patrimoine naturel régional. Souvent, les aquitains ne connaissent pas la richesse de leur capital nature, nous souhaitons renforcer cette connaissance. L'intérêt grandit, et cela nous permet de mettre en lumière la problématique du changement climatique et des espaces naturels grignotés. Ce que nous aimerions, c'est que cela devienne un peu comme les "journées du patrimoine" mais consacrées à la nature, pour que cette manifestation puisse prendre son envol au niveau national", assure l'élue. 

Politiquement, la nature est elle aussi revenue au centre du débat depuis l'arrivée de l'enquête publique sur le projet de schéma régional de cohérence écologique, une enquête qui se termine le 5 juin prochain. Selon l'élue verte, ce schéma est avant tout fait pour "préserver la biodiversité par le moyens de corridors, de réservoirs de biodiversité aussi bien sur la trame verte (nature) que la trame bleue". Mettre en lumière ce schéma lors de cette inauguration n'avait, là encore, rien d'un hasard, c'était un prétexte rêvé pour Monique de Marco pour pousser un petit coup de gueule. "Quand je vois qu'il y a certaines réticences sur des projets d'aménagements de la part d'élus qui souhaitent pouvoir continuer à grignoter les zones d'espaces naturels, je me dis que rien n'est jamais acquis". Le schéma, si l'enquête publique est favorable (ce qui, sauf surprise, devrait être le cas) pourrait être voté avant le mois d'octobre prochain

En attendant cette date, les trois jours qui viennent s'annoncent riches en animation un peu partout dans la région, à la gloire des hérissons, des insectes ou encore des fleurs, il y en aura pour tous les goûts et pour tous les âges. Qu'on se le dise : ce week-end, vous avez 130 bonnes raisons supplémentaires de sortir de chez vous... 

L'info en plus : Pour consulter l'intégralité du programme, c'est par ici

Romain Béteille
Par Romain Béteille

Crédit Photo : RB

Partager sur Facebook
Vu par vous
12483
Aimé par vous
1 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Environnement
Environnement
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 25 + 16 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !